Pages de données



Retour à la page principale

      |-----D'AQUITAINE, Guillaume (Sosa 2959058580) 
|-----D'AQUITAINE, Guillaume V le Grand (Sosa 1479529290)
|-----DE BLOIS, Emma (Sosa 2959058581)
d'AQUITAINE, Pierre ou Guillaume VII L'Aigret (1479529290-A1)
      |-----DE BOURGOGNE-COMTÉ, Otte-Guillaume
| (Sosa 1479529320)
|-----DE BOURGOGNE-COMTÉ, Agnès (Sosa 1479529291)
|-----DE ROUCY, Irmentrude (Sosa 1479529321)
Naissance : vers 1023
Décès : 1058
Profession : Comte
Note Profession : Duc d'Aquitaine de 1039 à 1058, Comte dePoitou.
Famille d'AQUITAINE - DE LORRAINE
Mariage : avant 1041
DE LORRAINE, Ermessinde Naissance : vers 1028
Décès : 1068 à Rome Italie
Note Contesté : Christian Settipani la donne fille de Bernard IIde BIGORRE, frère de Clémence de Foix, et de sa premièreépouse Clémence.
Les 2 enfants du couple d'AQUITAINE - DE LORRAINE 
D'AQUITAINE, Agnès (1479529290-C1.1)
× 1059 D'ARAGON, Ramire Ier
× 1064 DE SAVOIE, Pierre Ier
° vers 1045 - † après 1089
D'AQUITAINE, Clémence (1479529290-C1.2)
× 1074 DE LUXEMBOURG, Conrad Ier
× 1086 DE WASSEMBERG, Gérard III Flaminius
° avant 1058 - † après 1129

Retour à la page principale

PIOCH, Antoine Baptême : avant 1671 à Bouzigues ???,34140,Hérault, FRANCE
Famille PIOCH - ARABASSE
Mariage : avant 1691 à ? Pas Trouvé à Aniane ???,34,Hérault, FRANCE
ARABASSE, Jeanne Baptême : avant 1674 à Bouzigues ???,34140,Hérault, FRANCE
L'enfant du couple PIOCH - ARABASSE 
PIOCH, Pierre
× 1711 SANIÈRE, Gracie
°avant 1691 Bouzigues,34140,Hérault, FRANCE - †avant 1741

Retour à la page principale

      |-----ENRIQUE II, Alfonso (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C1) 
|-----de CASTILLA Y LEON, Juan 1 (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C1.1)
|-----de CASTILLA, Juana Manuel
de CASTILLA Y LEON, Fernando 1 dit el Justo ,el de Antequera, (le Juste) (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C1.1.A2)
      |-----de ARAGON, Pierre (46235290-5.A1.C1.B2.1.1.1) 
|-----de ARAGON, Leonor (Éléonore) (46235290-5.A1.C1.B2.1.1.1.C3)
|-----de SICILE, Eléonore
Naissance : 27 novembre 1380 à Medina del Campo, ESPAGNE
FERNANDO I 1412-1416, ALFONSO V 1416-14582.
Infante don FERNANDO de Castilla y León (Medina del Campo 27 Nov 1380-Igualada, near Barcelona 22 Apr 1416). Duque de Peñafiel, Señor de Lara. Regent of Castile for his nephew Juan II King of Castile 1406. Following the death in 1410 of don Martin I "el Humano" last King of Aragon of the House of the counts of Barcelona, he was one of the five candidates for the throne of Aragon. Fernando became the preferred successor, and under the Compromise of Caspe 25 Jun 1412 was chosen as don FERNANDO I "él de Antequera" King of Aragon, Sicily, Mallorca and Valencia, Conde de Barcelona, Urgel, Cerdagne and Roussillon, and crowned at Zaragoza Jan 1414. Encountering strong opposition, especially from Pedro de Luna and Jaime Conde de Urgel, he took two years to be accepted as uncontested sovereign of Aragon. Fernando's reversal of Aragonese support for the anti-pope Benedict XIII signalled the end of the schism in the Catholic church.
- KINGS of ARAGON 1412-1516, House of Trastámara.
Infante don FERNANDO de Castilla y León, son of don JUAN I King of Castile & his wife Infanta doña Leonor de Aragón (Medina del Campo 27 Nov 1380-Igualada, near Barcelona 22 Apr 1416). Duque de Peñafiel, Señor de Lara. Regent of Castile for his nephew Juan II King of Castile in 1406. Following the death in 1410 of don Martin I "el Humano", last King of Aragon of the House of the counts of Barcelona, Infante don Fernando was one of the five candidates for the throne of Aragon. He recaptured Antequera from the Moorish Kingdom of Granada. Fernando became the preferred successor, with the support of Pope Benedict XIII, and under the Compromise of Caspe 25 Jun 1412 was chosen as don FERNANDO I "él de Antequera" King of Aragon, Mallorca and Valencia, Conde de Barcelona, Cerdanya and Roussillon. He was invested as FERRANTE I King of Sicily, Sardinia and Corsica by Pope Benedict XIII 21 Nov 1412. In October 1413, he crushed the rebellion of Jaime de Urgel. Crowned at Zaragoza Jan 1414. He declared the perpetual union of Aragon and Sicily end-January 1414. Sardinia, under Guillaume II Vicomte de Narbonne (judge of Arborea), rebelled against him in 1412 and 1415. Fernando's withdrawal of Aragonese support for the anti-pope Benedict XIII in December 1415 signalled the end of the schism in the Catholic church.
Betrothed (Aug 1382) to Infanta dona BRITES de Portugal, daughter of dom FERNANDO I King of Portugal & his wife doña Leonor Téllez de Meneses (Coimbra end 1372-Madrigal after 1406 maybe [1409], bur Toledo Cathedral). This betrothal was arranged under the Peace of Elvas. She subsequently married don Juan I King of Castile and León, the father of Infante don Fernando. She succeeded her father in 1383 as dona BRITES Queen of Portugal. Deposed 1383.
m (1393) doña LEONOR URRACA de Castilla "la Ricahembra", Condesa de Alburquerque, daughter of don SANCHO Alfonso de Castilla Conde de Alburquerque & his wife Infanta dona Brites de Portugal (1374-Medina del Campo 16 Dec 1435).
King Fernando I & his wife had seven children:
1. Infante don ALFONSO de Castilla y León (Villaverde, near Medina del Campo 1394-Naples 26 Jun 1458).
2. Infanta doña MARÍA de Castilla y León (1396-Villacastin 18 Feb 1445).
3. Infante don JUAN de Castilla y León (Medina del Campo 29 Jun 1398-Barcelona 19 Jan 1479, bur Nuestra Señora de Poblet).
4. Infante don ENRIQUE de Castilla y León (1400-Calatayud 15 Jun 1445).
5. Infanta doña LEONOR de Castilla y León ([1400]-Toledo 19 Feb 1445, bur 1456 Batalla).
6. Infante don PEDRO de Castilla y León ([1406]-killed in battle Naples 17 Oct 1438).
7. Infante don SANCHO de Castilla y León ([1410]-Medina del Campo Mar 1416). .
Décès : 22 avril 1416 à Barcelone, ESPAGNE,à Igualada
Titre : Comte de Barcelonne, de Roussillon et de Cerdagne (1412-1416)
Profession : Roi d'Aragon, de Sicile, de Valence, de Majorque et de Sardaigne et Corse
Document
Famille de CASTILLA Y LEON - SANCHEZ de CASTILLA
 
      |-----de CASTILLA Y LEON, Alfonso (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3) 
|-----de CASTILLE, Sanche Alphonse (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2)
|-----NUNEZ de GUZMAN, Leonor
SANCHEZ de CASTILLA, Leonor Urraca dite la Ricahembra (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1)
|-----de PORTUGAL, Béatrice
Naissance : 1374
Eleanor, 2nd Countess of Alburquerque (1374–16 December 1435) became Queen consort of Aragon by her marriage to Ferdinand I of Aragon. In Spanish, she is known as Leonor Urraca de Castilla, condesa de Alburquerque
Family
Her father was Sancho Alfonso, 1st Count of Alburquerque, who was an illegitimate son of King Alfonso XI of Castile and his mistress Eleanor of Guzman, and a brother of King Henry II of Castile. Her mother was Infanta Beatrice, Countess of Alburquerque, who was daughter of Peter I of Portugal and Ines de Castro. Eleanor was born in Aldeadavila de la Ribera, now in National Park since 2002 of Arribes del Duero Natural Park, province of Salamanca.
Eleanor's brother was Ferdinand, 2nd Count of Alburquerque.
[edit] Marriage
Eleanor was originally betrothed to Frederick, illegitimate son of Henry II of Castile, however this engagement was broken off.[1]
Upon the death of the sickly John I of Castile on October 9 of 1390 the Regency Council addressed the issue of the heir presumptive, Infante Henry at the time eleven years of age and his brother Infante Ferdinand, who was then ten years. It was agreed that Ferdinand could not marry before his brother Henry reached the age of fourteen. Then he would be granted the privileges and social policies majority.
Peter I of Castile was murdered in March 1369 by his bastard brother Henry. The representatives of the clergy, the nobility, the state of the gentry and merchants, as well as the authorized legal representatives of some Castillian cities agreed that Henry's grandson Infante Henry should marry the granddaughter of the murdered Peter, this was the England princess Catherine of Lancaster, daughter of John of Gaunt. As the elder brother, Henry, fulfilled these requirements then so should his brother Infante Ferdinand, with a good wife who was honorable and rich.
It was then heard that Eleanor of Alburqueque was sixteen and old enough to marry. She expressed her agreement in marriage but could not yet take place as Ferdinand was not ten years old yet. She owned the towns of Haro, Briones, Vilforado, Ledesma with the five towns, Albuquerque, the Codesera, Azagala, Alconchel, Medellin, Alconétar and Villalon, a gift from John I of Castile. This made Eleanor a very attractive offer to Ferdinand.
In 1394, Eleanor and Ferdinand were married. They had seven children:
Alfonso V of Aragon (1394–1458), also king of Sicily and Naples
Maria of Aragon, first wife of John II of Castile, (1396–1445)
John II of Aragon (1397–1479)
Henry of Aragon, Duke of Villena, Count of Alburquerque, Count of Empuries and Grand Master of the Order of Santiago (1400–1445)
Eleanor of Aragon (Queen of Portugal), who married Edward I of Portugal (1402–1445)
Pedro of Aragon, Count of Alburquerque and Duke of Noto (1406–1438)
Sancho of Aragon (1410–1416)
[edit] Later life
In 1412, Ferdinand and Eleanor became King and Queen of Aragon after the Compromise of Caspe. However they reigned for only four years, when Ferdinand died in 1416, aged 36 years. Eleanor, who was then 42 years old, retired to Medina del Campo. In 1435 her sons, the princes of Aragon were taken prisoners of the Genoese after the naval battle of Ponza.
The Royal Palace of Medina del Campo, birthplace of her husband Fernando and her children, was transformed into the Convent of Santa María la Real. There, Eleanor witnessed her children fighting against the royalist party led by Álvaro de Luna.[2] Eleonor lost some of her possessions as a benefit for the latter.
Eleanor died in Medina del Campo, province of Valladolid, in 1435. Her grave is in the Convent of Santa María la Real, in a simple grave on the floor. It has a tablet that is stone Toledo dark, with the Royal Arms carved on it.
[edit] Ancestors
[edit] References
^ CASTILE, Medieval Lands
^ Aragonese Encyclopeda
[edit] Further reading
http://www.aldeadavila.com/historia/la-historia-de-leonor-de-alburquerque-y-ledesma/
Wikimedia Commons has media related to: Eleanor of Alburquerque
Eleanor of Alburquerque
House of TrastámaraBorn: circa 1374 Died: 16 December 1435
Royal titles
Preceded by
Margaret of Prades
Queen consort of Aragon, Majorca, Valencia and Sicily
Countess consort of Barcelona
1412–1416
Succeeded by
Maria of Castile
Spanish nobility
Preceded by
Ferdinand
Countess of Alburquerque
1385–1435
Leonor Urraca Sánchez de Castilla, III condesa de Alburquerque, llamada la Ricahembra (Å?, Castilla, 1374 – Medina del Campo, 1435), fue reina consorte de Aragón, por su matrimonio con Fernando el de Antequera.
Contenido
[ocultar]
1 Primeros años
2 Matrimonio y descendencia
3 Reinado
4 Enlaces externos
[editar] Primeros años
Hija del infante Sancho de Castilla, hijo ilegítimo del rey Alfonso XI de Castilla y su amante Leonor de Guzmán, y de la infanta Beatriz de Portugal, hija de Pedro I de Portugal e Inés de Castro, era heredera de ricas tierras y propiedades en Castilla, La Rioja y Extremadura.
Al morir el enfermizo Juan I el 9 de octubre de 1390, el Consejo de Regencia abordó el tema del presunto heredero rey Enrique III de Castilla el Doliente, nacido en octubre de 1379, de once años y de su hermano uterino el príncipe Fernando, que tenía entonces diez años. Se acordó que el hermano menor, el príncipe Fernando, no pudiera contraer matrimonio antes de que su hermano el rey Enrique alcanzase los catorce años de edad. Entonces se le concederían las prerrogativas políticas y sociales de la mayoría de edad.
Para superar las divergencias derivadas del asesinato del rey Pedro I en marzo de 1369 por su hermano Enrique, los representantes del clero, la nobleza, el estado de los hidalgos y los comerciantes, así como los representantes de varias ciudades castellanas acordaron que Enrique se casara con la nieta del asesinado Pedro, nacida en Inglaterra de madre castellana e hija del rey Pedro. Y en cuanto el hermano mayor, Enrique III, cumpliera tales requisitos, se casaría su hermano menor, el príncipe Fernando, con una esposa buena, honorable y rica.
Fue entonces elegida Leonor, que ya tenía edad para ello por contar con dieciséis años. Mostró su conformidad al matrimonio en cuanto pudiera realizarse ya que el príncipe Fernando tenía diez años todavía. Entonces era dueña, de pleno derecho, de: Haro, Briones, Cerezo de Río Tirón, Vilforado, Ledesma con las cinco villas, Albuquerque, La Codesera, Azagala, Alconchel, Medellin, Alconétar, Villalón por regalo de su primo el rey Juan I, de Urueña por trueque pedido por Juan I a cambio de cederle Cea y su tierra a Ramiro Núñez de Guzmán, de San Felices de los Gallegos, que el rey había dado a uno de sus mercenarios nobles, Giral de Torralt, de Villa García, que había entregado a Gutier González Quijada, Fuentpudia, dada antes a Juan Alfonso de Baeza, y Montealegre, que había dado a Enrique Manuel.
[editar] Matrimonio y descendencia
En 1394 Leonor, de unos veinte años de edad, se casó con su sobrino Fernando que entonces tendría unos catorce años de edad. Tuvieron siete hijos:
Los hijos nacidos de esa unión, los denominados Infantes de Aragón, fueron:
Alfonso el Magnánimo (Medina del Campo, 1394–1458), rey de Aragón, con el nombre de Alfonso V, y de Nápoles y Sicilia, con el nombre de Alfonso I.
María de Aragón (Medina del Campo, 1396–1445), primera esposa de Juan II de Castilla.
Juan el Grande (Medina del Campo, 1397–1479), rey de Aragón y rey consorte de Navarra.
Enrique (1400 – Calatayud, de heridas de batalla, 1445), duque de Alburquerque, conde de Villena, conde de Ampurias, Gran Maestre de la Orden de Santiago.
Leonor (1402–1445), que casó con Eduardo I de Portugal. Una de sus hijas, Leonor, fue esposa del emperador Federico III de Habsburgo.
Pedro (1406–1438, Italia, en batalla), IV conde de Alburquerque, duque de Noto.
Sancho (1410–1416).
[editar] Reinado
Leonor y su esposo (que tomó el nombre de Fernando I) fueron coronados reyes de Aragón en 1412 tras el Compromiso de Caspe. Fernando I de Aragón murió poco después en el año 1416, a los 36 años de edad. Leonor, que tenía entonces 42 años de edad, se retiró a Medina del Campo. En 1421 promulgó su «Ordenamiento de Ferias» que firmo como «la triste Reyna» por estar en aquella época sus hijos, los infantes de Aragón, prisioneros de los genoveses, después de la batalla naval de Ponza.
El Palacio Real de Medina del Campo, donde nacieron su esposo Fernando y sus hijos, fue transformado en el Convento de Santa María la Real. Allí, Leonor Urraca fue testigo de los enfrentamientos de sus hijos contra el partido realista encabezado por Álvaro de Luna. Leonor perdió algunas de sus posesiones en beneficio de este último.
Leonor Urraca falleció en Medina del Campo en el año 1435. Su sepultura se encuentra en el Convento de Santa María la Real, en una tumba sencilla sobre el suelo. Tiene una lápida de piedra de Toledo oscura, con el escudo real labrado en ella.
[editar] Enlaces externos
Wikimedia Commons alberga contenido multimedia sobre Leonor Urraca de Castilla.
Artículo en la Enciclopedia aragonesa
Historia general del Reino de Aragón
Predecesor:
Margarita de Prades
Reina consorte de Aragón, Mallorca, Valencia y Sicilia
Condesa consorte de Barcelona
1412 – 1416
Sucesor:
María de Castilla
Décès : 16 décembre 1435 à Medina del Campo, ESPAGNE
Titre : III Condesa de Alburquerque, consorte de Aragon
Profession : Comtesse d'Albuquerque
Les 8 enfants du couple de CASTILLA Y LEON - SANCHEZ de CASTILLA 
de CASTILLA Y LEON, Alfonso (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.1) Naissance : 1394
1. Infante don ALFONSO de Castilla y León (Villaverde, near Medina del Campo 1394-Naples 26 Jun 1458). Created Infante de Aragón on his father's assumption of power in Aragon in 1412. Created Duque de Girona by his father at his coronation Jan 1414. He succeeded his father in 1416 as don ALFONSO V "el Magnánimo" King of Aragon, ALFONS IV Conde de Barcelona, ALFONSO I King of Sicily. Leaving his Queen as Regent, he left Spain for Italy in May 1420, first landing at Alghero in June 1420 to crush the Sardinian revolt. In Sep 1420, he captured Calvi and besieged Bonifaci, but was obliged to withdraw from Corsica by the Genoese. Offered the succession of Naples in return for military help in August 1420, he sailed for Naples in July 1421 and was received as son and heir of Giovanna II Queen of Sicily [Naples] 8 Jul 1421, although the appointment was revoked in June 1423. Returning to Spain, Alfonso V found himself embroiled in the conflicts between his brothers and their cousin Juan II King of Castile. He returned to Sicily in May 1432, was reappointed heir to Naples in 1433, but when Queen Giovanna II died in 1435 she left her kingdom to René d'Anjou. Alfonso V's military intervention to capture was Naples was thwarted by the Genoese 5 Aug 1435 at Ponza, where he and his brothers were captured. He was released after making an alliance with Filippo Maria Visconti in Oct 1435, and fought from 1436 to 1442 to impose himself as King of Naples against Angevin opposition, finally occupying the town of Naples 2 Jun 1442. In 1442, he declared Sicily and Naples united to form the Kingdom of the Two Sicilies, and was recognised as ruler of Naples in June 1443 by Pope Eugene IV. On his death, Sicily reverted to the crown of Aragon, while his illegitimate son Ferrante succeeded in Naples. The mid-16th century Chronicle of Gaspare Fuscolillo records the death 26 Jun 1458 in Naples of "Re Alfonso primo" and that he was body was taken "ad sancto Dominicho de Napoli"[536]. m (Valencia Jun 1415) his first cousin, Infanta doña MARÍA de Castilla y León, daughter of ENRIQUE III King of Castile and León & his wife Katherine of Lancaster (Segovia 14 Sep 1401-Valencia 7 Sep 1458). Regent during her husband's absences in Italy 1420-1423, and from May 1432 until he died, although her area of government was reduced to Catalonia in 1436 when King Alfonso appointed his brother Juan as regent in Aragon and Valencia. Mistress (1): doña MARGARITA de Hijar, daughter of don JUAN Fernández de Hijar Barón de Hijar, Señor de Belchite & his second wife doña Timbor de Cabrera. Mistress (2): GIRALDONA Carlino, daughter of [537]ENRIQUE Carlino & his wife Isabel ---. King Alfonso V had one illegitimate child by Mistress (1) or by Mistress (2):
a) don FERRANTE de Aragón (1423 or [1424/31]-Naples 25 Jan 1494). His father designated him as successor in Naples immediately after entering the city 26 Feb 1443. He succeeded his father 1458 as FERRANTE I King of Naples.
- KINGS of NAPLES & SICILY.
King Alfonso V had two illegitimate children by Mistress (2):
b) doña MARÍA de Aragón (-9 Dec 1449, bur Ferrara Santa Maria degli Angeli). The Annales Ludovici di Raimo record the marriage 13 Apr 1444 of "Madama Maria figliola del Re dþAragona" and "al Marchese di Ferrara"[538]. m (20 May 1444) as his second wife, LEONELLO d'Este Signor di Ferrara, Modena e Reggio, illegitimate son of NICCOLÓ d'Este Signor di Ferrara e Modena & his mistress Stella dei Tolomei dell'Assassino (Ferrara 21 Sep 1407-Palazzo di Belriguardo 1 Oct 1450, bur Ferrara Santa Maria degli Angeli). No issue.
c) doña LEONORA de Aragón. m ([1443] or May 1444) MARIANO Marzano 1st Principe di Rossano, 3rd Duca di Sessa e Squillace, Conte di Montalto, son of GIOVANNI ANTONIO Marzano 2nd Duca di Sessa & his wife Cobella Ruffo Dss di Sessa Signora di Montalto (-murdered Ischia 1494).
Décès : 26 juin 1458 à Naples, ITALIE
de ARAGON, Alfonso dit le magnanime (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.2) Naissance : vers 1395
Décès : 1458
Titre : Alphonse V
de CASTILLA Y LEON, Maria (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.3) Naissance : 1396
2. Infanta doña MARÍA de Castilla y León (1396-Villacastin 18 Feb 1445). Created Infanta de Aragón on her father's assumption of power in Aragon in 1412. m (Avila 4 Aug 1420) as his first wife, her first cousin, don JUAN II King of Castile, son of ENRIQUE III King of Castile and León & his wife Katherine of Lancaster (Toro 6 Mar 1405-Valladolid 20 Jul 1454, bur Burgos).
de CASTILLA Y ARAGON, Juan II dit el Grande (le Grand) (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.4)
× de NAVARRA, Blanca
× HENRIQUEZ Y FERNANDEZ de CORDOBA, Juanna
° 1397 - † 1479
de CASTILLA Y LEON, Leonor (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.5) Naissance : 5. Infanta doña LEONOR de Castilla y León ([1400]-Toledo 19 Feb 1445, bur 1456 Batalla). Created Infanta de Aragón on her father's assumption of power in Aragon in 1412. Joint Regent of Portugal for her son 1438-1445. m (Coimbra 4 Nov 1420) Infante dom DUARTE de Portugal, son of JOÃO I King of Portugal & his wife Philippa of Lancaster (Viseu 31 Oct 1391-Thomar 9 Sep 1438, bur Batalla). He succeeded his father in 1433 as dom DUARTE King of Portugal.
de CASTILLA Y LEON, Enrique (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.6) Naissance : 1400
4. Infante don ENRIQUE de Castilla y León (1400-Calatayud 15 Jun 1445). Elected Grand Master of the Order of Santiago 1409. Created Infante de Aragón on his father's assumption of power in Aragon in 1412. Conde de Alburquerque, ceded to him by his mother 18 May 1418. Joint regent of Castile, with his brother Juan, from the death in 1418 of the Queen Mother Katharine, until King don Juan II was declared of age 7 March 1419. Even after this, he exerted a powerful influence over his first cousin the King of Castile, going so far as to sequestrate him by taking over the royal palace of Tordesillas in 1419. He reinforced his power by marrying the King's sister in 1420, when he was created Duque de Villena by Juan II. As a result of the machinations of don Álvaro de Luna, working with Enrique's brother Infante don Juan, he was arrested in Madrid in June 1422 and forfeited his possessions in Castile. He was imprisoned for 2 years firstly in the Alcazar in Madrid, later in the fortress of Mora. King Alfonso V threatened to invade Castile to release his brother, who was eventually released in 1427 and compensated. His Castilian titles and assets were confiscated by the Treaty of Majano July 1430, which ended Aragon's invasion of Castile, and he was expelled from the Kingdom. In the course of his campaigns in Italy, he was captured at the battle of the Isle of Ponza 25 Aug 1435, but released through the influence of Francesco Sforza Duke of Milan. His brother King don Alfonso V created him Conde de Ampurias 13 Jan 1436, with land to compensate him for the loss of his Castilian territories. He had a passionate disposition and rebellious nature. Returning to Castile, more disputes followed culminating in his imprisoning the King again. He was imprisoned and expelled for a second time. He fought and lost to Castilian troops 19 May 1445 at Olmedo, where he was mortally wounded. m firstly (Torre de Alamin 12 Jul 1420) his first cousin, Infanta doña CATALINA de Castilla y León, Duquesa de Villena, daughter of don ENRIQUE III King of Castile & his wife Katharine of Lancaster (1403-Zaragoza 19 Oct 1439). She died in childbirth. m secondly (Medina del Campo 7 Apr 1443) doña BEATRIZ Pimentel, daughter of don RODRIGO Pimentel Conde de Benavente & his wife doña Leonor Enríquez ([1416]-1490). Enrique & his first wife had one child:
a) son stillborn (Zaragoza before 19 Oct 1439).
de CASTILLA Y LEON, Pedro (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.7) Naissance : 1406
6. Infante don PEDRO de Castilla y León ([1406]-killed in battle Naples 17 Oct 1438). Created Infante de Aragón on his father's assumption of power in Aragon in 1412. Duca di Noto.
de CASTILLA Y LEON, Sancho (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.8) Naissance : 7. Infante don SANCHO de Castilla y León ([1410]-Medina del Campo Mar 1416). Created Infante de Aragón on his father's assumption of power in Aragon in 1412. Grand Master of the Orders of Calatrava and Alcántara.

Retour à la page principale

      |-----de ARAGON, Pedro (46235290-5.A1.C1.B2) 
|-----de ARAGON, Jaime (46235290-5.A1.C1.B2.1)
|-----de SICILE( de SOUABE de HOHENSTAUFEN), Constance
de ARAGON, Alfonso IV dit el Benigno, le Bénin, le débonnaire (46235290-5.A1.C1.B2.1.1)
|-----d'ANJOU-SICILE, Blanche
Naissance : 1299
ALFONSO IV 1327-1336
Infante don ALFONSO de Aragón, son of don JAIME II King of Aragon & his second wife Blanche of Sicily (Naples [Jan/Feb] 1299-Barcelona 24 Jan 1336, bur Barcelona Franciscan Monastery, transferred to Lérida Franciscan Monastery). The Crónica de San Juan de la Peña records the birth in Naples of Alfonso, son of Jaime II King of Aragon and his wife Blanca[419]. He invaded Sardinia in 1323 to enforce Aragon’s rights. Cagliari fell 12 Jul 1324, but new uprisings organised by the Genoese and the Pisans postponed final settlement until Jun 1326 when Pisa renounced all rights to Sardinia. He succeeded his father in 1327 as ALFONSO IV "el Benigno" King of Aragon and Valencia, Conde de Barcelona. The Crónica de San Juan de la Peña records the death "en la ciudat de Barçalona…vigilia de la conversion de San Paulo…XX Kal Feb" in 1335 of King Alfonso aged 37 and his burial "en el monasterio de los freyres Menores de la dita ciudat" and subsequent transfer "en el monesterio de los freyres Menores de la ciudad de Lérida"[420].
m firstly (Lérida 10 Nov 1314) doña TERESA de Entenza Condesa de Urgel, Vizcondesa de Ager Baronesa de Entenza y Antillón, daughter of don GOMBALDO Barón de Entenza Señor de Alcolea & his wife doña Constanza de Antillón Señora de Antillón[421] ([1300]-Zaragoza 20 Oct 1327, bur Zaragoza Franciscan Church). The testament of "don Gombalt dþEntenca senyor dþAlcolea", dated 12 Sep 1304, bequeathes property to "…Tharesa fillya mía que finqua con dona Teresa hermana mía…por a su casamento…" and appoints "Tharesa dþEntiença filla mía e de dona Gostança dþAntillyon muller mía" as his heir, and his daughter Urraca in default "no haviendo otros fillos de la dita muller mía"[422]. The Crónica de San Juan de la Peña records the marriage of Alfonso and "la filla del noble Don Gombalt Datença et nieta de Don Armengon conte de Urgel"[423]. The marriage contract of "Theresia filia comunis…Gombaldi dþEntença domini de Alcolegia quondam et domine Constancie quondam uxoris eiusdem Gombaldi" and "Infanti Aldefonso…comiti Urgellensis et vicecomitti Agerensis, filio secundo genito…domini Iacobi…regis Aragonum" is dated 11 Nov 1314, with the consent of "domini Elvire de Anteyllo…abatisse de Casves tie nostre et…domini Guillelmi dþEntença et dompni Guillelmi de Montecateno, dompni Guillelmi de Angularia, dompni Poncii de Ripellis, dompni Othoni de Monthecateno et dompni Raymundi Bernardi de Ripellis consanguineorum seu atinencium nobis in linea parentele…"[424]. She succeeded her great uncle, Armengol X de Cabrera Conde de Urgel, in 1314 as Condesa de Urgel de iure[425]. The testament of "Infantissa Theresia…domini infantis Alfonsi consors ac comitissa Urgelli", dated 23 Oct 1327, appoints "dominum infantem Alfonsum virum et dominum nostrum…" among her executors, chooses burial "in monasterio fratrum minorum civitatis Ilerdensis", appoints as her heir "infantem Sanccium filium comunem prefati viri…et nostri", and bequeathes property to "infantibus Petro et Iacobo…filiis nostris…domine Constancie regine Maioricarum…filie…nostre…Urache dþEntiença sorori nostre…Castellane uxor quondam Emanuelis de Entiença de domo nostra…Sanccie Roderici de domo nostra…Mayllete dþEntiença…Teresie filie Emanuelis dþEntiença…domicellabus nostris…Teresie Gombaldi sorori nostre moniali monasterii de Casvis…Poncio Ugonis fratri nostro naturali…Guillelmi dþEntiença fratri nostro naturali…Iohanni Martini dþEntiença…"[426]. The Chronicle of Ramon Muntaner records the death "dans la ville de Sarragosse le dernier mardi dþoctobre" in 1327 of the wife of "Infant Anfos", who was "la fille du très noble Gonbaud dþEntença", and her burial "dans lþéglise des frères mineurs de Sarragosse"[427].
m secondly (Betrothed Agreda Jan 1329, Tarragona 5 Feb 1329) as her second husband, Infanta doña LEONOR de Castilla, formerly wife of Infante don JAIME de Aragón, daughter of don FERNANDO IV “el Ajurno” King of Castile & his wife Infanta dona Costança de Portugal (1307-murdered Castellón de Castrojeriz [Mar/Apr] 1359). The Crónica de San Juan de la Peña records the marriage of Alfonso IV King of Aragon and "la filla de Don Ferrando rey de Castiella…Alionor", stating that she had previously been married to "su hermano el infant Don Jayme"[428]. The Chronicon Domini Joannis Emmanuelis records the contract in Jan 1329 for the marriage of “Rex Dns Alfonsus Aragonum cum Infantissa Dna Heleonora filia Regis Castellæ Dni Fernandi, in Agreda”[429]. Her marriage was arranged as part of Aragon's renewed alliance with Castile, formed with the aim of reconquering Granada. She became a disruptive influence in Aragon, plotting to advance the interests of her own sons over those of her stepson Infante don Pedro. After her second husband's death, don Pedro IV King of Aragon at first moved to confiscate her revenues and prosecute her protector don Pedro de Ejérica, but in 1338 he confirmed her and her sons in possession of their domains, not wishing to antagonise Castile at a time when Spain was threatened by a new Moorish invasion. She continued to plot against her stepson, eventually returning to Castile where she was also a disruptive influence. Her nephew don Pedro I "el Cruel" King of Castile imprisoned her with doña Juana de Lara and ordered her murder. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Fernando, D. Juan" as the sons of "D. Alonso Rey de Aragon" and his wife "D. Leonor", adding that Juan was "vassallo del Rey D. Pedro de Castilla, que le mato juntamente con la Reina D. Leonor su madre"[430].
King Alfonso IV & his first wife had seven children:
1. Infante don ALFONSO de Aragón ([1315]-Balaguer [1317]).
2. Infanta doña CONSTANZA de Aragón ([1318]-Montpellier 1346). The Crónica de San Juan de la Peña names "Costancia" as the daughter of Alfonso IV King of Aragon and his wife Teresa, stating that she was the wife "del rey Don Jayme de Mallorquas"[431]. The testament of "Infantissa Theresia…domini infantis Alfonsi consors ac comitissa Urgelli", dated 23 Oct 1327, bequeathes property to "infantibus Petro et Iacobo…filiis nostris…domine Constancie regine Maioricarum…filie…nostre…"[432]. m (Perpignan 24 Sep [1336]) as his first wife, don JAIME III King of Mallorca Infante de Aragón, son of FERNANDO Infante de Mallorca & his first wife Isabelle de Sabran Dame de Matagriphon (Catania 15 Apr 1315-killed in battle Lluchmayor 25 Oct 1349).
3. Infante don PEDRO de Aragón (Balaguer 5 Sep 1319-Barcelona 5 Jan 1387, bur Nuestra Señora de Poblet). The Crónica de San Juan de la Peña names "el primero…Don Pedro…el otro Don Jayme" as the two sons of Alfonso IV King of Aragon and his wife Teresa[433]. He succeeded his father in 1336 as PEDRO IV "el Ceremonioso" King of Aragon and Valencia, PERE III Conde de Barcelona.
- see below.
4. Infante don JAIME de Aragón (1321-Barcelona 15 Nov 1347). The Crónica de San Juan de la Peña names "el primero…Don Pedro…el otro Don Jayme" as the two sons of Alfonso IV King of Aragon and his wife Teresa, stating that Jaime was "Comte de Urgel et viaconte de Ager"[434]. The testament of "Infantissa Theresia…domini infantis Alfonsi consors ac comitissa Urgelli", dated 23 Oct 1327, bequeathes property to "infantibus Petro et Iacobo…filiis nostris…domine Constancie regine Maioricarum…filie…nostre…"[435]. He succeeded his mother in 1328 as Conde de Urgel, Vizconde de Ager, Barón de Entenza y Antillón.
- CONDES de URGEL.
5. Infanta doña ISABEL de Aragón (Zaragoza 1323-1327).
6. Infante don FADRIQUE de Aragón ([1325]-young).
7. Infante don SANCHO de Aragón (Zaragoza [before 23 Oct] 1327-[Nov/Dec] 1327). The testament of "Infantissa Theresia…domini infantis Alfonsi consors ac comitissa Urgelli", dated 23 Oct 1327, appoints as her heir "infantem Sanccium filium comunem prefati viri…et nostri"[436].
King Alfonso IV & his second wife had two children:
8. Infante don FERNANDO de Aragón (11 Dec 1329-murdered Burriana 16 Jul 1363). The Crónica de San Juan de la Peña names "Ferrando…et el otro Don Joan" as the two sons of King Alfonso and his second wife, stating that Fernando was "Marques de Tortosa"[437]. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Fernando…[Marques de Tortosa], D. Juan" as the sons of "D. Alonso Rey de Aragon" and his wife "D. Leonor"[438]. He was created Marqués de Tortosa by his father, at the instigation of his mother, the creation being revoked shortly afterwards following pressure from his step-brother Infante Pedro. Señor de Albarracín y Fraga. After the death of his half-brother Infante don Jaime's in 1347, Fernando assumed leadership of the opposition movement, encouraged by his maternal uncle Alfonso XI King of Castile. He inflicted a military defeat on Pedro IV's Valencian supporters and obliged Pedro IV to recognise him as his heir and appoint him Governor of Valencia. In July 1348, Pedro IV defeated don Fernando, who was wounded and taken to Castile. Pedro IV tempted him back to Aragon and appointed him Procurator-General in 1357. Fernando proved a troublesome ally throughout Pedro IV's war with Pedro I "el Cruel" King of Castile, whose throne Fernando claimed. Eventually he was murdered on the orders of the King of Aragon. m (Evora 3 Feb 1354) Infanta dona MARIA de Portugal, daughter of dom PEDRO I King of Portugal & his second wife doña Constanza Manuel de Castilla (Evora 6 Apr 1343-Aveiro after 1367, bur Santarem São Francisco). The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Fernando, D. Maria" as the children of "D. Pedro Rey de Portugal" and his wife "D. Constança", an earlier passage recording that "D. Fernando…Marques de Tortosa", son of "D. Alonso Rey de Aragon" and his wife "D. Leonor", married "la Infanta D. Maria"[439]. Senhora de Aveiro 1363. She became a nun at Santorem after her husband died.
9. Infante don JUAN de Aragón (1334-murdered Bilbao Jun 1358). The Crónica de San Juan de la Peña names "Ferrando…et el otro Don Joan" as the two sons of King Alfonso and his second wife[440]. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Fernando, D. Juan" as the sons of "D. Alonso Rey de Aragon" and his wife "D. Leonor", adding that Juan was "vassallo del Rey D. Pedro de Castilla, que le mato juntamente con la Reina D. Leonor su madre"[441]. Señor de Elche, Biel y Bolsa. Alférez mayor of Pedro I "el Cruel" King of Castile 25 Feb 1355 to Jun 1358. m (Castojeriz Jul 1354[442]) doña ISABEL Díaz de Haro, daughter of don JUAN Núñez de Lara [Castilla] Señor de Vizcaya & his wife doña María Díaz de Haro ([1335]-murdered Castillo de Jérez 1361). She succeeded her sister in 1359 as Señora de Lara, Señora de Vizcaya. Imprisoned by Pedro I King of Castile, first at Castrojeriz, subsequently at Jérez where she shared a cell with Queen Blanca. She was poisoned. Infante don Juan had one illegitimate child by an unknown mistress:
a) FLORENCIA de Aragón ([1358]-). m (separated[443]) PIERRE bâtard de Foix dit de Béarn, illegitimate son of GASTON [II] Comte de Foix Vicomte de Béarn & his mistress ---.
Alphonse, dit le Bénin ou le Débonnaire (cat. : Alfons el Benigne, cast. : Alfonso el Benigno) (Naples 2 novembre 1299- Barcelone 1336) fut roi d'Aragon sous le nom d’Alphonse IV, de de Valence sous le nom d’Alphonse II et de Sardaigne sous le nom d’Alphonse Ier et comte de Barcelone sous le nom d’Alphonse III de 1327 à 1336.
Biographie[modifier]
Alphonse est le second fils de Jacques II d'Aragon et de Blanche d'Anjou. Le 10 septembre 1314 il épouse Thérèse d'Entenza héritière du comté d'Urgell. Ce mariage était le fuit d'un arrangement entre le comte Armengol X et le roi Jacques II. Le comte, sans descendant, convint de transmettre son comté à sa petite-nièce Thérèse d'Entença en échange d'une rente de 10 000 sous. L'accord prévoyait aussi que Thérèse épouserait l'infant Alphonse, permettant ainsi à la couronne de contrôler l'Urgell, dernier comté autonome de Catalogne. Il devint en 1319 l'héritier présomptif après la renonciation de son frère aîné Jacques. Son père l’associa au pouvoir en lui confiant la charge de procureur géneral de la couronne d'Aragon. En 1323-1324 il commande l'expédition catalane lancée en Sardaigne, royaume qui avait été attribué à Jacques II d'Aragon par le pape en 1297 mais restait de fait indépendant.
Après son accession au trône en 1327, Alphonse IV continua la politique de soumission de la Sardaigne entreprise par son père. Il mena une guerre contre Gênes entre 1329 et 1336 qui lui permit de prendre Sassari, position-clé pour le contrôle de la Sardaigne. Sa première femme étant morte peu avant son couronnement, il épousa en 1329 Éléonore de Castille, fille du roi Ferdinand IV. Il tenta à cette période de conquérir le royaume de Grenade et celui d'Almeria mais ces tentatives se soldèrent par un échec.
Au royaume de Valence, il publia en 1329 la Juridiction alphonsine qui renforçait les droits des seigneurs locaux, ce qui ne les empêcha pas de s'opposer au roi dans les années 1330 lorsqu'il voulut constituer un apanage important en pays valencien pour ses plus jeunes fils. En 1333, la peste noire fit sa première appariton en Catalogne et au royaume de Valence. En quelques années Barcelone perdit 10 000 habitants.
Descendance[modifier]
Avec Thérèse d'Entença :
Alfons (qui ne vécut qu'un an).
Pierre IV
Jacques Ier, comte d'Urgell (1320-1347).
Fadrique (mort jeune).
Constance (1322-1346), qui se maria avec Jacques III de Majorque.
Isabelle (morte jeune).
Sanç (1327, ne survécut que quelques jours).
Avec Éléonore de Castille:
Ferran, Marquis de Tortosa. Il se maria avec Marie, fille de Pierre Ier de Portugal, et fut assassiné par son demi-frère Pierre IV.
Joan. Il se maria avec Isabel Núñez de Lara et fut assassiné sur ordre de son cousin Pierre Ier de Castille, le Cruel.
Précédé par
Alphonse IV d'Aragon
Suivi par
Jacques II d'Aragon
Souverain de la
Couronne d'Aragon
Pierre IV le Cérémonieux
[enrouler]
v · d · m Liste des souverains d'Aragon
Premiers comtes d'Aragon (802-943)
Aureolus (802-809) · Aznar IerGalíndez (809-820) · García Galíndez (820-833) · Galindo Garcés (833-844) · Galindo Ier (844-867) · Aznar II Galíndez (867-893) · Galindo II Aznárez (893-928) · Endregoto Galíndez (928-943)
Comtes de la Maison de Navarre (943-1035)
García II de Navarre (943-970) · Sanche II de Navarre (970-994) · García III de Navarre (994-1000 ou 1004) · Sanche III de Navarre(1000 ou 1004 - 1035)
Rois de la Maison d'Aragon (1035-1137)
Ramire Ier (1035-1063) · Sanche Ier (1063-1094) · Pierre Ier (1094-1104) · Alphonse Ier (1104-1134) · Ramire II (1134-1154)
Régence de la Maison de Barcelone (1154-1164)
Raimond-Bérenger IV de Barcelone (1154-1162) · Pétronille d’Aragon (1162-1164)
Rois de la Maison de Bracelone (1164-1410)
Alphonse II (1164-1196) · Pierre II (1196-1213) · Jacques Ier (1213-1276) · Pierre III (1276-1285) · Alphonse III (1285-1291) · Jacques II (1291-1327) · Alphonse IV (1327-1336) · Pierre IV (1336-1387) · Jean Ier (1387-1396) · Martin Ier (1396-1410)
Rois de la Maison de Trastamare (1410-1516)
Ferdinand Ier (1412-1416) · Alphonse V (1416-1458) · Jean II (1458-1479) · Ferdinand II (1479-1516)
Rois de la Maison de Habsbourg (1516-1556)
Charles Ier (1516-1556)
À partir de 1556, les couronnes de Castille et d'Aragon partagent un souverain unique.
Décès : 1336
Titre : Rey de Aragon, Conde de Barcelona
Famille de ARAGON - de ENTEZA
 
de ENTEZA, Teresa Naissance : vers 1300
a) TERESA de Entenza ([1300]-Zaragoza 20 Oct 1327, bur Zaragoza Franciscan Church). The testament of "don Gombalt dþEntenca senyor dþAlcolea", dated 12 Sep 1304, bequeathes property to "…Tharesa fillya mía que finqua con dona Teresa hermana mía…por a su casamento…" and appoints "Tharesa dþEntiença filla mía e de dona Gostança dþAntillyon muller mía" as his heir, and his daughter Urraca in default "no haviendo otros fillos de la dita muller mía"[1606]. The Crónica de San Juan de la Peña records the marriage of Alfonso and "la filla del noble Don Gombalt Datença et nieta de Don Armengon conte de Urgel"[1607]. The marriage contract of "Theresia filia comunis…Gombaldi dþEntença domini de Alcolegia quondam et domine Constancie quondam uxoris eiusdem Gombaldi" and "Infanti Aldefonso…comiti Urgellensis et vicecomitti Agerensis, filio secundo genito…domini Iacobi…regis Aragonum" is dated 11 Nov 1314, with the consent of "domini Elvire de Anteyllo…abatisse de Casves tie nostre et…domini Guillelmi dþEntença et dompni Guillelmi de Montecateno, dompni Guillelmi de Angularia, dompni Poncii de Ripellis, dompni Othoni de Monthecateno et dompni Raymundi Bernardi de Ripellis consanguineorum seu atinencium nobis in linea parentele…"[1608]. She succeeded her great uncle, Armengol [X] de Cabrera Comte de Urgell, in 1314 as Comtesa de Urgell de iure[1609]. Vescomtesa de Ager. Baronesa de Entenza y Antillón. The testament of "Infantissa Theresia…domini infantis Alfonsi consors ac comitissa Urgelli", dated 23 Oct 1327, appoints "dominum infantem Alfonsum virum et dominum nostrum…" among her executors, chooses burial "in monasterio fratrum minorum civitatis Ilerdensis", appoints as her heir "infantem Sanccium filium comunem prefati viri…et nostri", and bequeathes property to "infantibus Petro et Iacobo…filiis nostris…domine Constancie regine Maioricarum…filie…nostre…Urache dþEntiença sorori nostre…Castellane uxor quondam Emanuelis de Entiença de domo nostra…Sanccie Roderici de domo nostra…Mayllete dþEntiença…Teresie filie Emanuelis dþEntiença…domicellabus nostris…Teresie Gombaldi sorori nostre moniali monasterii de Casvis…Poncio Ugonis fratri nostro naturali…Guillelmi dþEntiença fratri nostro naturali…Iohanni Martini dþEntiença…"[1610]. The Chronicle of Ramon Muntaner records the death "dans la ville de Sarragosse le dernier mardi dþoctobre" in 1327 of the wife of "Infant Anfos", who was "la fille du très noble Gonbaud dþEntença", and her burial "dans lþéglise des frères mineurs de Sarragosse"[1611]. m (Lérida 10 Nov 1314) as his first wife, Infante don ALFONSO de Aragón, son of don JAIME II King of Aragon & his second wife Bianca di Sicilia [Anjou] (Naples [Jan/Feb] 1299-Barcelona 24 Jan 1336). He succeeded his father in 1327 as don ALFONSO IV "el Benigne" King of Aragon.
Teresa d'Entença (1300 – 20 October 1327)[1] was the eldest daughter of Gombald d'Entença and his wife Constance of Antillón. She was Queen consort of Aragon by her marriage to King Alfonso IV of Aragon and was Countess of Urgell in her own right; however control over her estate passed to her husband.
Life
Before dying at La Llitera without descendants, Teresa's uncle Ermengol X of Urgell agreed to make Alfonso heir to the County of Urgell, one the condition that he married Teresa, who was his rightful heir.
Alfonso agreed to this and he married Teresa in 1314 in the Cathedral of Lerida. Alfonso is reputed to have been so liberal in the expenses during the wedding, that the local counsels imposed restrictions on how much he could spend.
However, Alfonso and Teresa did not become King and Queen straight away because Alfonso's father James II of Aragon was still alive and so was Alfonso's older brother James of Aragon, who was heir. However, James renounced his right to the throne in 1319 to become a monk. He had even refused to consummate his marriage to Eleanor of Castile. This meant Alfonso was now his father's heir.
James II died in 1327 and Alfonso succeeded him.
Teresa died whilst giving birth to her son Sancho on 20 October 1327 at Zaragoza. She is buried at Zaragoza Franciscan Church.[2] Her younger son James inherited Urgell from his parents. Alfonso later remarried to Eleanor, his once sister-in-law who was married to his older brother James.
[edit] Issue
Alfonso and Teresa were married for thirteen years, and had seven children:
Alfonso (1315–1317)
Constance (1318–1346), married in 1336 to James III of Majorca.
Peter IV (1319–1346), successor.
James I, Count of Urgell (1321–1347), also inherited Entença and Antillon.
Isabella (1323–1327).
Fadrique (1325-died young).
Sancho (1327), lived only a few days.
[edit] See also
House of Entença
[edit] References
^ Catalan Nobility, Medieval Lands
^ Medieval Lands
[edit] Sources
Alamán, Lucas; Manuel Orozco y Berra. Diccionario universal de historia y de geografía. p. 152.
E. Michael Gerli, Samuel G. Armistead, ed (2003). Medieval Iberia: an encyclopedia. Routledge.
O'Callaghan, Joseph F. (1975). A History of Medieval Spain. Cornell University Press.
Teresa d'Entença
House of CabreraBorn: circa 1300 Died: 20 October 1327
Regnal titles
Preceded by
Ermengol X
Countess of Urgell
1314–1327
Succeeded by
James I
Royal titles
Preceded by
Elisenda of Montcada
Queen consort of Aragon
1327
Succeeded by
Eleanor of Castile
Countess consort of Barcelona, Girona, Osona and Besalú
1327
Queen consort of Valencia
1327
Queen consort of Sardinia and Corsica
Décès : 20 octobre 1327 à Zaragoza, ESPAGNE
Titre : Comtesa de Urgell
L'enfant du couple de ARAGON - de ENTEZA 
de ARAGON, Pierre IV dit le Cérémonieux (46235290-5.A1.C1.B2.1.1.1)
× 1338 de NAVARRE, Marie
× 1347 de PORTUGAL, Leonor (Eléonore)
× 1349 de SICILE, Eléonore
° 5 octobre 1319 - † 5 janvier 1387

Retour à la page principale

      |-----DE BARCELONE, Raymond-Bérenger (739764658-B1.C2.2) 
|-----de BARCELONA, Ramon (739764658-B1.C2.2.C1)
|-----DE PROVENCE, Douce
d'ARAGON, Alphonse II Alfonso dit el Casto (le Chaste) (739764658-B1.C2.2.C1.1)
|-----de ARAGON, Pétronille
Naissance : 25 mars 1157
Source : Capet
Décès : 25 avril 1195
Source : Capet
Titre : roi d'Aragon (1162-1196), comte de Barcelone (13e, 1162-1196), comte de Provence, seigneur de Laurac (1162-1179), vicomte pour moitié de Carlat (1166-1167), suzerain de Carlat (1167), vicomte de Murat (1166-1167), suzerain de Murat (1167), comte
Document
Famille d'ARAGON - de CASTILLA Y POLONIA
Mariage : 1174
de CASTILLA Y POLONIA, Sancia (Sancie) Sancha Naissance : 21 septembre 1154
m (Zaragoza 18 Jan 1174) Infanta doña SANCHA de Castilla, daughter of don ALFONSO VII "el Emperador" King of Castile and León & his second wife Ryksa of Poland (1155-Monastery of Sijena 9 Nov 1208). The Gestis Comitum Barcinonensium records the marriage of "Ildefonsus" and "Sanciam…filiam Imperatoris Magni Ildefonsi de Castellæ"[240]. The "Corónicas" Navarras name "la filla del Emperador dona Sancha" as the wife of "el rey don Alfonso d'Aragón"[241]. She founded the Hospitaller priory of nuns of Nuestra Señora at San Juan de Sijena in 1188, and became a nun there herself in 1197. Her name is confirmed in the charter dated 24 Feb 1212 under which Pedro II King of Aragon "filio Sanctiæ…Reginæ Aragonum" granted property to "Guillelmo de Montepessulano…filius Agnetis feminæ"[242]. The Anales Toledanos record the death in 1208 of “la Reyna Doña Sancha Daragon, filla del Emperador” and her burial “en Sixena”[243].
King Alfonso II & his wife had nine children:
9. Infanta doña SANCHA de Castilla (1155-Sijena 9 Nov 1208, bur Sijena, monastery of Nuestra Señora). The "Corónicas" Navarras name "la filla del Emperador dona Sancha" as the wife of "el rey don Alfonso d'Aragón"[621]. The Gestis Comitum Barcinonensium records the marriage of "Ildefonsus" and "Sanciam…filiam Imperatoris Magni Ildefonsi de Castellæ"[622]. Her name is confirmed in the charter dated 24 Feb 1212 under which Pedro II King of Aragon "filio Sanctiæ…Reginæ Aragonum" granted property to "Guillelmo de Montepessulano…filius Agnetis feminæ"[623]. She founded the Hospitaller priory of nuns of Nuestra Señora at San Juan de Sijena in 1188, and became a nun there herself in 1197. The Anales Toledanos record the death in 1208 of “la Reyna Doña Sancha Daragon, filla del Emperador” and her burial “en Sixena”[624]. m (Zaragoza 18 Jan 1174) don ALFONSO II “el Casto” King of Aragon Conde de Barcelona, son of RAMÓN BERENGUER IV Conde de Barcelona & his wife Petronilla Queen of Aragon (Villamayor del Valle, Huesca 1/25 Mar 1157-Perpignan 25 Apr 1195, bur Poblet, monastery of Nuestra Señora).
King Alfonso VII had one illegitimate child by Mistress (1):
Sancha de Castille est le nom de plusieurs princesses de la maison royale de Castille, notamment :
Sancha de Castille, appelée parfois Béatrice de Castille[réf. nécessaire], morte en 1179, reine de Navarre, fille d'Alphonse VII, roi de Castille et de sa première épouse, Bérengère de Barcelone, épouse de Sanche VI de Navarre
Sancha de Castille, morte en 1208, reine d'Aragon, fille de Alphonse VII, roi de Castille et de sa seconde épouse, Riquilde de Pologne, épouse d'Alphonse II d'Aragon, roi d'Aragon et comte de BarceloneSancha de Castilla y Polonia (Å?, 21 de septiembre de 1154 ó 1155 – Sigena, 9 de noviembre de 1208) fue infanta de Castilla y reina consorte de Aragón (1174–1206).
Sancha de Castilla y Polonia (Å?, 21 de septiembre de 1154 ó 1155 – Sigena, 9 de noviembre de 1208) fue infanta de Castilla y reina consorte de Aragón (1174–1206).
Era hija del rey de Castilla Alfonso VII y de su segunda mujer, Riquilda de Polonia.
Fue la primera reina de Aragón en utilizar un sello regio. Sus características son similares a las de los sellos que usó Alfonso II de Aragón, su marido, y muestra en sendas caras una imagen de la reina entronizada con una flor de lis en una mano en el anverso, y en el reverso otra ecuestre montando a la amazona con vestiduras femeninas. Esta iconografía muestra la relación de la reina con la autoridad real de su esposo.
Destacó su labor como mecenas de las artes, que se evidencia no solo en la originalidad del sello que ostentó, sino en la fundación del Monasterio de Sigena, que tuvo la función de panteón de los reyes aragoneses. Participó activamente en la administración de monasterio, donde probablemente se retiró al enviudar, al cual hizo muchas donaciones.
Testó en 1208 ordenando su enterramiento en la capilla de San Pedro en el monasterio, donándole joyas, una tela de seda, una reliquia, judiós de Huesca, Zaragoza, Calatayud, Alagón, y Daroca, además de bienes en Calamocha y en Cambor de Pina. Debió fallecer poco después del 6 de noviembre de 1208 fecha en la cual aparece por última vez, figurando a partir de esa fecha la priora del monasterio así como su hijo el rey Pedro haciendo varias donaciones y confirmando las que había hecho su madre.
[editar] Matrimonio y descendencia
El 18 de enero de 1174 se casó en la catedral de Zaragoza con el rey Alfonso II de Aragón, roborando diplomas a partir de entonces como «regina Aragonie, comitissa Barcinone et marchissa Provincie». De este matrimonio nacieron:
Pedro II el Católico (1174–1213), rey de Aragón y conde de Barcelona;
Constanza (1179–1222), casada en 1198 con Emerico I de Hungría y en 1210 con Federico II Hohenstaufen, Sacro Emperador Romano Germánico, Rey de Sicilia y Rey de Jerusalen;
Alfonso (1180–1209), conde de Provenza, con el nombre de Alfonso II;
Leonor (1182–1226), casada en 1202 con Ramón VI de Tolosa:
Sancha (1186–1241), casada en 1211 con Ramón VII de Tolosa;
Sancho, muerto joven.
Ramón Berenguer, muerto joven.
Fernando (1190–1249), sacerdote y abad en Montearagón.
Dulce (1192–Å?), monja en el Monasterio de Sigena.
[editar] Fuentes
Serrano Coll, Marta, ««Iconografía de género: los sellos de las reinas de Aragón en la Edad Media (siglos XII-XVI)», Emblemata, 12 (2006), págs. 15–52. ISSN 1137-1056
Voz «Sancha de Castilla» en la Gran Enciclopedia Aragonesa.
Ubieto Arteta, Agustín (1972). Documentos de Sigena. Anubar Ediciones. OCLC 463177598.
[editar] Enlaces externos
Wikimedia Commons alberga contenido multimedia sobre Sancha de Castilla y Polonia.
Era hija del rey de Castilla Alfonso VII y de su segunda mujer, Riquilda de Polonia.
Fue la primera reina de Aragón en utilizar un sello regio. Sus características son similares a las de los sellos que usó Alfonso II de Aragón, su marido, y muestra en sendas caras una imagen de la reina entronizada con una flor de lis en una mano en el anverso, y en el reverso otra ecuestre montando a la amazona con vestiduras femeninas. Esta iconografía muestra la relación de la reina con la autoridad real de su esposo.
Destacó su labor como mecenas de las artes, que se evidencia no solo en la originalidad del sello que ostentó, sino en la fundación del Monasterio de Sigena, que tuvo la función de panteón de los reyes aragoneses. Participó activamente en la administración de monasterio, donde probablemente se retiró al enviudar, al cual hizo muchas donaciones.
Testó en 1208 ordenando su enterramiento en la capilla de San Pedro en el monasterio, donándole joyas, una tela de seda, una reliquia, judiós de Huesca, Zaragoza, Calatayud, Alagón, y Daroca, además de bienes en Calamocha y en Cambor de Pina. Debió fallecer poco después del 6 de noviembre de 1208 fecha en la cual aparece por última vez, figurando a partir de esa fecha la priora del monasterio así como su hijo el rey Pedro haciendo varias donaciones y confirmando las que había hecho su madre.
[editar] Matrimonio y descendencia
El 18 de enero de 1174 se casó en la catedral de Zaragoza con el rey Alfonso II de Aragón, roborando diplomas a partir de entonces como «regina Aragonie, comitissa Barcinone et marchissa Provincie». De este matrimonio nacieron:
Pedro II el Católico (1174–1213), rey de Aragón y conde de Barcelona;
Constanza (1179–1222), casada en 1198 con Emerico I de Hungría y en 1210 con Federico II Hohenstaufen, Sacro Emperador Romano Germánico, Rey de Sicilia y Rey de Jerusalen;
Alfonso (1180–1209), conde de Provenza, con el nombre de Alfonso II;
Leonor (1182–1226), casada en 1202 con Ramón VI de Tolosa:
Sancha (1186–1241), casada en 1211 con Ramón VII de Tolosa;
Sancho, muerto joven.
Ramón Berenguer, muerto joven.
Fernando (1190–1249), sacerdote y abad en Montearagón.
Dulce (1192–Å?), monja en el Monasterio de Sigena.
[editar] Fuentes
Serrano Coll, Marta, ««Iconografía de género: los sellos de las reinas de Aragón en la Edad Media (siglos XII-XVI)», Emblemata, 12 (2006), págs. 15–52. ISSN 1137-1056
Voz «Sancha de Castilla» en la Gran Enciclopedia Aragonesa.
Ubieto Arteta, Agustín (1972). Documentos de Sigena. Anubar Ediciones. OCLC 463177598.
[editar] Enlaces externos
Wikimedia Commons alberga contenido multimedia sobre Sancha de Castilla y Polonia.
Décès : 9 novembre 1208
Les 2 enfants du couple d'ARAGON - de CASTILLA Y POLONIA 
de ARAGON, Pierre II le Catholique (739764658-B1.C2.2.C1.1.1)
× 1204 DE MONTPELLIER, Marie (46235290-5.A1)
° vers 1174 - † 13 septembre 1213 Muret,31600,Haute-Garonne,En Lauragais,FRANCE,à la bataille de Muret
de PROVENCE, Alphonse II (739764658-B1.C2.2.C1.1.2)
× 1193 SABRAN, Gersende (Garsinde)
° 1180 - † février 1209 Palerme, Sicile,ITALIE

Retour à la page principale

|-----ARAGON, Paul
ARAGON, Antoine
|-----B..., Germaine
Naissance : Carcassonne,11000,Aude, FRANCE,paroisse St Sernin
Décès : vers 1764 à Carcassonne ???,11000,Aude, FRANCE,paroisse Saint-Sernin ???
Acte à rechercher.
Document
Famille ARAGON - MONTAHUT
Mariage : 4 février 1741 à Carcassonne,11000,Aude, FRANCE,paroisse St Sernin
(Présent) MONTAHUT, Louis, frère de l'épouse
Présents : Mr Jean LATTES Me chirurgien de Carcassonne ; Jean BERNARD ; Baptiste CROCY
Archives de l'Aude en ligne P. 32/297 - acte N° 190
      |-----MONTAUT, Pierre (Sosa 640) 
|-----MONTAGUT, Jean (Montaut) (Sosa 320)
|-----GOUD, Jeanne (Sosa 641)
MONTAHUT, Jacquette (320-9)
      |-----MARTIN, Père (Sosa 642) 
|-----MARTIN, Gabrielle (Sosa 321)
Naissance : 4 avril 1718 à Carcassonne,11000,Aude, FRANCE
Baptême : 5 avril 1718 à Carcassonne,11000,Aude, FRANCE
(Parrain/Marraine) MONTAUT, Julien (Montahut)
Marraine : Jacquette carrière de ladite cité, ne signe pas.
Témoins : Estienne Vassal ; Jean Bizet, ne signent pas.
Inhumation : 10 septembre 1782 à Carcassonne,11000,Aude, FRANCE,paroisse Saint-Sernin
... épouze d'Antoine Aragon (?) mort depuis dix huit ans
Ne signe pas.

Retour à la page principale

de ARAGON, Frédéric III (ou Frédéric II de Sicile) Naissance : 13 décembre 1272 à Barcelone, ESPAGNE
Décès : 25 juin 1337 à Palerme, Sicile,ITALIE
Famille de ARAGON - X
 
L'enfant du couple de ARAGON - X 
de SICILE, Pierre II
× 1322 de CARINTHIE, Elisabeth
° 24 juillet 1305 Catane, Sicile,ITALIE - † 15 août 1342 Calascibetta

Retour à la page principale

|-----de HABSBOURG, Maximilien Ier
de HABSBOURG, Phillipe 1er Philippe Ier de HABSBOURG dit el hermoso (le beau) (5708234066-2.2.1.2.1.1.2.1.A1.1.1.1.1.1)
      |-----DE BOURGOGNE, Charles (5708234066-2.2.1.2.1.1.2.1.A1.1.1.1) 
|-----DE BOURGOGNE, Marie (5708234066-2.2.1.2.1.1.2.1.A1.1.1.1.1)
Naissance : 1 juillet 1478 à Belgique, BELGIQUE,Bruges
Philippe de Habsbourg, surnommé Philippe le Beau (né le 22 juillet 1478 à Bruges et mort le 25 septembre 1506 à Burgos) fut par sa mère l'héritier de l'État bourguignon et par mariage roi de Castille et de León. Philippe était également l'héritier des possessions des Habsbourg mais il n'en hérita jamais, ayant précédé son père dans la tombe.
Il est le fils de l'empereur du Saint-Empire romain germanique Maximilien Ier de Habsbourg et de la duchesse Marie de Bourgogne (morte à l'âge de 25 ans). Il est le fondateur de la longue dynastie des Habsbourg qui règnera notamment en Autriche et en Espagne.
Enfance[modifier]
Philippe est né le 22 juillet 1478 à Bruges en Belgique. Il est le fils de l'empereur Maximilien Ier de Habsbourg et de la duchesse Marie de Bourgogne.
Le 27 mars 1482, il a 4 ans quand sa mère meurt précocement à l'âge de 25 ans d'une chute de cheval pendant une partie de chasse. Il hérite nominalement des deux Bourgogne (le comté et le duché), provinces venant de sa mère, Marie de Bourgogne, et qui étaient possédées par son grand-père, le dernier des grands ducs d'Occident, Charles le Terrible appelé le Téméraire après sa mort tragique en 1477. Cependant il ne peut profiter de cet héritage car le traité d'Arras en 1482 attribue ces deux provinces au roi de France Louis XI. Il faut attendre le traité de Senlis, en 1493, pour que le roi de France Charles VIII rende à la maison d'Autriche la seule comté de Haute-Bourgogne dite Franche-Comté, pour pouvoir commencer la conquête du Milanais en ayant les mains libres du côté de l'Empire. Son père Maximilien Ier de Habsbourg est régent en son nom.
François de Busleyden (1455-1502) est son précepteur de 1485 à 1495 puis son principal conseiller.
Mariage[modifier]
En 1496, à 18 ans, il épouse Jeanne d'Aragon dite Jeanne la Folle, la fille du roi Ferdinand II d'Aragon et de la reine Isabelle Ire de Castille. Ce mariage faisait partie d'un réseau d'alliances avec l'Autriche et le Portugal dans le but de renforcer l'Espagne contre la France1. Le couple aura plusieurs enfants :
Eléonore (1498-1558), reine de Portugal puis de France.
Charles (1500-1558), roi d'Espagne et empereur du Saint-Empire.
Isabelle (1501-1526), reine de Suède, de Norvège et de Danemark.
Ferdinand (1503-1564), empereur du Saint-Empire.
Marie (1505-1558), gouvernante des Pays-Bas et reine de Hongrie et de Bohême.
Catherine (1507-1578), reine de Portugal.
Ce mariage de convenance se transforma en mariage d'amour pour Jeanne qui refusa pendant longtemps d'autoriser l'enterrement du corps de son époux, ou même de se séparer de sa dépouille.
Régence pour Jeanne Ire de Castille[modifier]
Dès 1502, il reçoit avec son épouse l'hommage des cortes (parlement) du Royaume de Castille et du Royaume d'Aragon comme héritiers. Philippe retourne en Flandre avant la fin de l'année. Les premières années de mariage de Philippe de Habsbourg et Jeanne furent heureuses. Il nait au couple un héritier, le futur Charles Quint. À partir de cette date, Philippe de Habsbourg commence à se désintéresser de son épouse. Sa vie avec Jeanne est malheureuse à cause de son infidélité qui la rend folle de jalousie. La princesse eut des paroxysmes de rage, pendant lesquels elle fut coupable d'actes de violence grave.
Bien que vivant séparément, comme la majorité des couples royaux ou princiers de l'époque, le couple n'en reste pas moins suffisamment proche au point qu'il leur nait 8 enfants en 10 ans d'union. À la mort d'Isabelle de Castille, son mari Ferdinand II d'Aragon essaya de mettre la main sur la régence de la Castille mais les nobles qui ne l'aimaient pas et le craignaient, l'obligèrent à y renoncer. Philippe fut forcé d'aller en Espagne où il fut nommé roi. Il débarqua a La Corogne le 28 avril 1506 accompagné par un corps de mercenaires allemands. Le père et le gendre eurent des rencontres à Remesal, près de Pueblo de Senabria, et à Renedo, le seul résultat étant une querelle de famille indécente, dans laquelle le père déclara défendre les intérêts de sa fille qui, disait-il, était emprisonnée par son époux. Une guerre civile aurait probablement éclaté entre eux, mais Philippe, qui était en Espagne juste assez pour prouver son incapacité, mourut brutalement à Burgos, apparemment d'une fièvre typhoïde.
Titres[modifier]
Duc de Bourgogne et comte de Flandre sous le nom de Philippe IV (1482-1506)
Duc de Brabant, duc de Limbourg, comte de Charolais et gouverneur des Pays-Bas sous le nom de Philippe III (1482-1506)
Duc de Luxembourg, comte de Hainaut, comte de Hollande et comte de Zélande sous le nom de Philippe II (1482-1506)
Comte de Namur sous le nom de Philippe V (1482-1506)
Comte palatin de Bourgogne et comte d'Artois sous le nom de Philippe VI (1482-1506)
Duc de Gueldre et comte de Zutphen sous le nom de Philippe Ier (1482-1492)
Roi de Castille sous le nom de Philippe Ier (1506)
Décès : 5 octobre 1506 à Espagne, ESPAGNE,Burgos
Titre : Souverain des Pays-Bas (1482-1506) - Roi de Castille (1504-1506)
Note Il hérite les Pays-Bas de sa mère et doit s'opposer à son père qui désirait en conserver la régence.
A la mort de sa belle-mère, Isabelle de Castille, il monte avec sa femme sur le trône de Castille malgré l'opposition de son beau-père, Ferdinand d'Aragon.
Document
Famille de HABSBOURG - d'ARAGON
Mariage : 30 janvier 1496 à Belgique, BELGIQUE,Lierre
      |-----de CASTILLA Y ARAGON, Juan (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.4) 
|-----de ARAGON, Fernando (46235290-5.A1.C1.B1.4.2.3.C2.1.4.B2)
|-----HENRIQUEZ Y FERNANDEZ de CORDOBA, Juanna
d'ARAGON, Juana 1 (Jeanne) de CASTILLE dite la loca (la folle) (46235290-5.A1.C1.B2.1.1.1.C3.1.3.B1.1)
      |-----de CASTILLA Y LEON, Juan II (46235290-5.A1.C1.B2.1.1.1.C3.1.3) 
|-----de CASTILLA Y LEON, Isabel (46235290-5.A1.C1.B2.1.1.1.C3.1.3.B1)
|-----de PORTUGAL, Isabel
Naissance : 6 novembre 1479 à Tolède, Castilla Y León,ESPAGNE
3. Infanta doña JUANA de Castilla y Aragón (Toledo 6 Nov 1479-Tordesillas 11 Apr 1555). Lived in Flanders with her husband. She replaced her nephew Miguel Infante de Portugal as heir to the throne on the former's death in 1500, returning to Spain briefly from Mar-Dec 1502. She succeeded her mother in 1504 as doña JUANA “la Loca” Queen of Castile, arriving in Spain 26 Apr 1506. Her father left the Government of Spain to her husband, retiring to Naples. Having shown signs of mental instability from an early age, Queen Juana descended into insanity after her husband's death, and was restrained at Tordesillas from 14 Sep 1509 for the rest of her life. She succeeded her father in 1516 as Queen of Aragon, but the Cortes accepted the succession of her son Carlos 7 Feb 1518, on condition of his abdication should his mother recover her reason. A brief insurgence in her favour took place Aug/Sep 1519, but it was crushed by King Carlos. m (Lille 20 Oct 1496) PHILIPP Archduke of Austria, son of Emperor MAXIMILIAN I Archduke of Austria & his wife Marie Dss de Bourgogne (Bruges 22 Jul 1478-Burgos 25 Sep 1506). He is sometimes referred to as don FELIPE I King of Castile.
- KINGS of SPAIN.
Jeanne Ire, dite Jeanne la Folle (Juana la Loca), fut reine de Castille (1504–1555), et reine d'Aragon (1516–1555), unissant définitivement sous un même sceptre toutes les Espagnes à partir du 25 janvier 1516. Issue de la dynastie de Trastamare, Jeanne était le 3e enfant des Rois catholiques, Ferdinand II d'Aragon (1452-1516) et Isabelle Ire de Castille (1451-1504). Elle n'a en réalité jamais effectivement régné.Jeunesse[modifier]
Jeanne est née à Tolède le 6 novembre 1479. Infante d'Aragon et de Castille, les décès successifs de son frère Jean († 1497 ; avec un enfant posthume né et mort en 1498), de sa sœur Isabelle († 1498) et de son neveu l'infant Michel de Portugal (fils d'Isabelle ; † 1500) firent de Jeanne et de son mari Philippe de Habsbourg (Philippe le Beau ; 1478-1506), épousé en 1496, les héritiers présomptifs des trônes castillan et aragonais.
Mariage[modifier]
En 1496, à 18 ans, elle épouse Philippe de Habsbourg dit Philippe le Beau, le fils de l'empereur Maximilien Ier et de la duchesse Marie de Bourgogne. Ce mariage faisait partie d'un réseau d'alliances avec l'Autriche et le Portugal dans le but de renforcer l'Espagne contre la France1. Jeanne d'Aragon et Philippe d'Autriche partageaient au moins un ancêtre commun, Jean de Gand. Le couple eut plusieurs enfants :
Charles (1500-1558), roi d'Espagne et empereur du Saint-Empire romain germanique.
Eléonore (1498-1558), reine de Portugal puis de France.
Isabelle (1501-1526), reine de Suède, de Norvège et de Danemark.
Ferdinand (1503-1564), empereur du Saint-Empire romain germanique.
Marie (1505-1558), gouverneur des Pays-Bas espagnols et reine de Hongrie et de Bohême.
Catherine (1507-1578), reine de Portugal.
Ce mariage de convenance se transforma en mariage d'amour pour Jeanne qui refusa pendant longtemps d'autoriser l'enterrement du corps de son époux, ou même de se séparer de sa dépouille.
Reine de Castille et d'Aragon[modifier]
La mort d'Isabelle la Catholique le 26 novembre 1504 amène Jeanne Ire et Philippe de Habsbourg sur le trône de Castille, tandis que Ferdinand II continue à régner sur l'Aragon.
À la mort de son père le 25 janvier 1516, Jeanne (veuve depuis 1506) devient reine d'Aragon tandis que le "gouvernement et l'administration générale du royaume" sont confiés à son fils Charles. Cependant, quelques mois après les obsèques, Charles décide de signer ses actes avec le titre de Roi, une décision ratifiée par les Cortes. Dans la documentation apparaît alors la titulation suivante:
Doña Juana (Jeanne) et Don Carlos (Charles), son fils, Reine et Roi de Castille, de Léon, d'Aragon [...]
Son second fils, Ferdinand, sera empereur après l'abdication de son frère Charles Quint séparant définitivement la branche espagnole de la maison de Habsbourg et la branche autrichienne. Jamais l'empire de Charles Quint ne sera reconstitué.
Décès[modifier]
Jeanne meurt à Tordesillas le 11 avril 1555. Elle repose dans la Chapelle royale de Grenade (Andalousie), où se trouvent les mausolées des Rois Catholiques (parents de Jeanne) ainsi que celui de son époux.
Sa folie2[modifier]
La folie de Jeanne a suscité la curiosité des historiens, puis des romanciers et des cinéastes.
Durant sa jeunesse, elle apparaît comme une personne intelligente, éduquée et de grande sensibilité. Ce n'est qu'à partir de son mariage avec Philippe le Beau qu'apparaissent les premières allusions à un déséquilibre mental. Tout part de la visite que lui fait le prieur de Santa-Cruz sur injonction de la reine Isabelle de Castille, qui exige un compte-rendu sur l'environnement moral et religieux de sa fille. Le prieur rend un rapport sévère, décrivant l'accueil glacial que lui aurait réservé la princesse décrite comme atone, passive et effacée derrière son flamboyant époux.
La jeune femme est totalement subjuguée par la beauté de son époux, amoureuse au point d'oublier ses propres responsabilités. Elle ne montre aucun goût pour les affaires d'état, ce qui est assimilé à de graves troubles de volonté incitant dès 1501 sa mère Isabelle à présenter aux Cortès son testament, instituant Ferdinand comme régent du royaume de Castille dans le cas où Jeanne ne pourrait pas assumer le trône.
Doña Juana la Loca (1877), de Francisco Pradilla y Ortiz. Musée du Prado (Madrid).
En 1502, Jeanne de Castille et Philippe de Habsbourg se rendirent à la cour d'Espagne pour y recevoir le serment des Cortès qui la reconnaissent pour future reine. Philippe de Habsbourg rejoignit ensuite la cour de Flandre laissant Jeanne enceinte de l'infant Ferdinand seule à Burgos avec sa mère. C'est à l'occasion de cette visite prolongée qu'en 1503 les médecins établirent dans un rapport adressé au roi Ferdinand II un diagnostic terrible de la situation mentale de l'infante d'Espagne, la décrivant en proie à un mal incurable. La jeune femme était en effet tellement éprise de son mari qu'elle vivait leur séparation du fait de sa grossesse comme un deuil. Sa passion, jugée comme indécente dans une epoque placée sous le joug de l'Inquisition empêchait selon eux tout exercice du pouvoir dans des conditions normales.
Délaissée par son mari, elle se montre d'une jalousie maladive, le couple après avoir connu quatre années de bonheur conjugal s'effiloche. Philippe de Habsbourg est infidèle. Elle est contrainte de rester à Burgos jusqu'en avril 1503, dont elle cherche à partir contre l'avis de sa mère qui la retient indéfiniment loin de la cour de Bruges. Elle ne réussira à embarquer qu'en juin de cette année-là pour découvrir que son époux la trompe.
À la mort d'Isabelle en 1504, Ferdinand II d'Aragon se déclara régent de Castille-et-León pour le compte de sa fille et répandit dans le même temps le bruit qu'elle était inapte à la gouvernance. Jeanne qui s'est commise dans des voies de fait contre les amantes de son mari fut contrainte de signer un aveu de faiblesse passagère admettant s'en remettre à son époux pour gérer ses états et ses royaumes.
À partir de ce moment, ce fut l'escalade entre le régent Ferdinand II d'Aragon et Philippe de Habsbourg qui espéraient tous deux gouverner sans Jeanne la future Espagne, l'un au titre de sa fille, l'autre pour le compte du futur Charles Quint dont il est le père. Tous deux avaient intérêt à déclarer Jeanne folle.
Le couple repartit en Espagne en 1506 pour y être couronné. Les Cortès refusèrent de proclamer l'incapacité de Jeanne. Philippe mourut en septembre 1506 à Burgos. Jeanne gouverna trop peu pour asseoir une autorité dont elle n'était pas capable.
Henri VII, roi d'Angleterre, la demanda en mariage dès l'annonce du décès de Philippe de Habsbourg afin de sceller une double alliance avantageuse. En effet, Catherine d'Aragon avait été mariée à Arthur Tudor, mort de la suette en 1502. Mais Henri VII la retint en Angleterre. Elle attendait depuis lors la dispense du pape lui permettant de se remarier avec son beau-frère Henri VIII. Ferdinand II d'Aragon considéra cette demande comme un danger pour la régence qu'il exerçait après avoir obtenu sous la contrainte le consentement des Cortès. Il fit traîner la demande d'Henri VII sans la rejeter formellement, arguant de l'état médical de sa fille.
Henri VII décéda en avril 1509, Catherine d'Aragon se remaria avec son successeur Henri VIII en juin 1509. Dès lors, la voie était libre pour Ferdinand II qui ne craignait plus aucun compétiteur vivant. Il fit interner sa fille Jeanne à Tordesillas.
Les historiens évoquent des faits montrant la folie de Jeanne à l'occasion de l'inhumation de Philippe, mais l'historien Michael Prawdin analyse ces faits en fonction du contexte et en présente une explication rationnelle. Ferdinand profite alors de la mort de son gendre et de la minorité de ses petit-fils pour prendre le pouvoir en Castille et enfermer sa fille à Tordesillas en 1509. Ses enfants lui furent retirés pour être élevés à la cour de Bourgogne, à Malines par la sœur de Philippe le beau, Marguerite d'Autriche alors gouvernante des Pays-Bas, qui ne lui laissa que sa dernière-née encore au berceau. L'infante Catherine fut élevée à Tordesillas qu'elle quitta pour se marier.
Somme toute il y aurait des signes de dérèglement mental, dont l'entourage aurait profité pour l'écarter du pouvoir. Mais il est aussi possible que ce soit un cas de schizophrénie, qui apparaît également chez Isabelle de Portugal, sa grand-mère maternelle, dont l'hérédité était particulièrement chargée en consanguinité. Isabelle était en effet la fille de Jean de Portugal et de sa nièce Isabelle de Bragance dont le père Alphonse de Portugal avait épousé, lui aussi, sa nièce Béatrice de Portugal, fille de son demi-frère Ferdinand de Portugal.
La reine Jeanne a été destituée par son fils Charles Quint qui a confirmé sa relégation après le décès de Ferdinand II d'Aragon en 1516. Charles lui aurait rendu très peu de visites, moyennant l'état dépressif dans lequel se trouvait sa mère du fait de son internement dont celle-ci le rendait responsable.
C'est faire preuve de justice que de rappeler que Jeanne Ire de Castille était passée de l'état d'infante sans aucune responsabilité politique sous la tutelle de sa mère à celui d'épouse sans aucun pouvoir politique.
Confinée tant à Burgos qu'à Bruges à l'état de future reproductrice, la couronne d'Aragon et de Castille lui échoit par la force des décès sans qu'elle n'ait été préparée à la dignité de reine. En Flandres où elle n'a pas d'alliés, elle est en représentation. Sa fonction se limite à assurer la descendance de Philippe de Habsbourg qui règne en maître. Lorsqu'elle se rend à Burgos pour y être couronnée, elle est plongée dans les conflits arago-castillans qui la dépassent, car elle n'a pas reçu l'éducation politique appropriée, ce qui explique ses hésitations et son impuissance face à son père Ferdinand 1er et à son mari Philippe de Hasbourg qui la dominent.
Il n'est pas inutile d'ajouter que les filles d'Isabelle la Catholique n'ont guère brillé par leurs performances politiques, et que les propres filles de Jeanne connaîtront un sort malheureux, à l'exception de Marie de Hongrie qui deviendra gouvernante des Pays-Bas après pourtant s'être révélée incapable de gérer ses propres états. Aucune d'entre elles n'ayant montré le moindre signe de déficience intellectuelle, on peut penser que la folie de la reine Jeanne était le seul moyen imaginé par ses détracteurs pour l'éloigner de la couronne et que cela faisait sans aucun doute le jeu tant des Habsbourgs que de Ferdinand II son propre père.
On ne peut contester cependant sa maladie qui fut réelle et empira du fait de son internement. La passion amoureuse désespérée, puis les persécutions en vue de la faire interner tant à Bruges qu'à Burgos ont certainement contribué à aggraver sa maladie. Ne pouvant se fier à personne, sa solitude morale était totale et ses enfants ne lui étaient d'aucun secours.
Elle n'avait pas d'alliés, son fils lui-même était devenu son concurrent pour la couronne de Castille et Aragon. Dans ces conditions, avec le handicap d'une certaine faiblesse morale, elle n'avait pas la moindre chance de pouvoir conserver son trône. Il eût fallu pour cela qu'elle soit la réplique parfaite de son intraitable mère Isabelle la catholique.
Adaptations littéraires, cinématographiques et musicales[modifier]
Jeanne de Castille, duchesse de Bourgogne.
M. Alexandre Parodi, auteur, s'inspira de sa vie dramatique, à partir d'un article publié le 1er juin 1869, pour écrire un drame historique en 5 actes, en vers, "La Reine Juana", créé à la Comédie-Française avec Melle Dudlay (la reine Juana), M. Worms sous les traits de Charles-Quint et M. Leloir qui campe le Roi Ferdinand. L'œuvre présente la Reine qui fut séquestrée pendant quarante neuf ans et l'histoire de la folie tantôt douce, tantôt furieuse, puis l'agonie et la mort de cette princesse, le tout accompagné de glas, de torches et de cierges.
Emmanuel Roblès écrivit la pièce "Un château en novembre" dont l'action se passe au château de la Moca d'où Jeanne ne peut partir pour rejoindre son mari dans les Flandres. en 1992, Catherine Hermary-Vieille publie "Un amour fou" dans lequel en tant qu'historienne et romancière elle relate la vie de Jeanne de Castille.
En 2001 Vicente Aranda réalisa Juana la loca , un film biographique qui retrace la vie de l'infante et reine de Castille depuis son départ pour les Flandres jusqu'à sa mort au château de Tordesillas.
Le compositeur Belge Paul-Baudouin MICHEL,( né en 1930 )professeur de composition aux Conservatoires Royaux de Mons et de Bruxelles et d'analyse musicale à la Chapelle musicale Reine Elisabeth) a écrit et composé de 1983 à1987 un Opéra historique en 3 actes et 15 tableaux qui retrace les épisodes les plus significatifs de la vie de Jeanne de Castille depuis son mariage jusqu'à sa mort. Livret en Français; Chœur successivement en néerlandais, espagnol, latin, allemand et sanscrit. Jeanne est surtout présentée comme victime de la raison d'état. 1ère représentation: Opéra Royal de Wallonie de Liège le 30 janvier 1993 Sources : Voir Centre Belge de Documentation musicale( CeBeDeM ) voir Site de l'Académie Royale de Belgique. voir Opéra royal de Wallonie (Liège) programme, dossier de presse voir critiques musicales La Libre Belgique, Le Soir. Archives du compositeur. Copyright Sabam pour la musique et le livret Sur Jeanne de Castille dite La Folle tous documents, chroniques d'époque, biographies: Bibliothèque Royale Albertine, Bruxelles. Dictionnaire chronologique de l'opéra (Ramsay -Livre de poche) p 669 Dictionnaire des compositeurs belges Ed Art in Belgium (conseil de la musique de la communauté française de Belgique)
On peut aussi citer l'opéra Juana la Loca, écrit en 1979 par le compositeur américain Gian Carlo Menotti pour la soprano Beverly Sills, et créé par elle à l'Opéra de San Diego.
Liens internes[modifier]
Habsbourg d'Espagne
Le Cardinal d'Espagne pièce de Montherlant
Notes et références[modifier]
Sur les autres projets Wikimedia :
« Jeanne Ire de Castille », sur Wikimedia Commons (ressources multimédia)
? H. D'HULST. Le mariage de Philippe le Beau avec Jeanne de Castille à Lierre le 20 octobre 1496. Antwerpen, 1958
? Joseph Pérez, Isabelle et Ferdinand, Rois Catholiques d'Espagne, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1988 (réimpr. 1988), 486 p. (ISBN 2-213-02110-4)
Bibliographie[modifier]
Décès : 22 avril 1555 à Tordesillas, Castilla Y León,ESPAGNE
Titre : Reine de Castille
Document
Les 4 enfants du couple de HABSBOURG - d'ARAGON 
D'AUTRICHE, Eléonore (5708234066-2.2.1.2.1.1.2.1.A1.1.1.1.1.1.1)
× 1519 de PORTUGAL, Manuel Ier dit le Grand
× 1530 D'ANGOULÈME, François Ier
° 25 novembre 1498 Louvain, Brabant Flamand,Flandres,BELGIQUE - † 27 février 1558 Talavera, Castilla Y León,ESPAGNE
de HABSBOURG, Carlos 1 Charles V dit Charles Quint (5708234066-2.2.1.2.1.1.2.1.A1.1.1.1.1.1.2)
× de FOIX, Germaine
× de NASSAU, X...
× van DER GHEEST, Jeanne Marie
× 1526 de PORTUGAL, Isabella Isabelle
× DELLA PENNA, Orsolina
× BLOMBERG, Barbara
° 3 mars 1500 Gand, Flandre Orientale,Flandres,BELGIQUE - † 1 octobre 1558 Yuste, Extremadura,ESPAGNE,Estrémadure
de HABSBOURG, Ferdinand Ier (5708234066-2.2.1.2.1.1.2.1.A1.1.1.1.1.1.3)
× 1521 JAGELLON, Anne
° 20 mars 1503 Alcala de Henares, Comunidad de Madrid,ESPAGNE - † 6 août 1564 Vienne, Niederösterreich,AUTRICHE
D'AUTRICHE, Marie (5708234066-2.2.1.2.1.1.2.1.A1.1.1.1.1.1.4) Naissance : 1505 à Bruxelles, Bruxelles,Bruxelles Capitale,BELGIQUE
Décès : 1558 à Cigales, Castilla Y León,ESPAGNE
Titre : Reine de Hongrie

Retour à la page principale

ARAGON, Paul Décès : après 1742 à Carcassonne ???,11000,Aude, FRANCE,paroisse St Sernin ?
Profession : tisserand
Ne signe pas.
Famille ARAGON - B...
 
B..., Germaine Décès : avant 1740 à Carcassonne ???,11000,Aude, FRANCE,paroisse St Sernin ?
L'enfant du couple ARAGON - B... 
ARAGON, Antoine
× 1741 MONTAHUT, Jacquette (320-9)
°Carcassonne,11000,Aude, FRANCE,paroisse St Sernin - †vers 1764 Carcassonne ???,11000,Aude, FRANCE,paroisse Saint-Sernin ???

Retour à la page principale

      |-----de ARAGON, Pierre (739764658-B1.C2.2.C1.1.1) 
|-----de ARAGON, Jacques (46235290-5.A1.C1)
|-----DE MONTPELLIER, Marie (46235290-5.A1)
de ARAGON, Pedro III (Pere, Pierre,Pedro) dit el Grande (le Grand) (46235290-5.A1.C1.B2)
|-----de HONGRIA, Iolanda
Naissance : 1239
PEDRO III 1276-1285,
3. Infante don PEDRO de Aragón (1239-Villafranca del Penedés 2 or 11 Nov 1285, bur Monasterio de Santa Cruz). The Crónica de San Juan de la Peña names "Pedro, Jayme et Sancho" as the three sons of King Jaime and his second wife[319]. Under the testament of "Jacobus…Rex Aragoniæ, Majoricarum et Valenciæ, Comes Barchinonæ et Urgelli, et Dominus Montispessulani", dated 26 Aug 1272, the king made bequests to "…filium nostrum primogenitum Infantem P…"[320]. He succeeded his father in 1276 as PEDRO III "el Grande" King of Aragon.
- see below.
Infante don PEDRO de Aragón,
son of don JAIME I "el Conquistador" King of Aragon & his second wife Iolanda of Hungary (1239-Villafranca del Penedés 2 or 11 Nov 1285, bur Monasterio de Santa Cruz). Under the testament of "Jacobus…Rex Aragoniæ, Majoricarum et Valenciæ, Comes Barchinonæ et Urgelli, et Dominus Montispessulani", dated 26 Aug 1272, the king made bequests to "…filium nostrum primogenitum Infantem P…"[345]. He was promised the succession of the Balearic Islands, Valencia and Montpellier 1241, and received Roussillon and Cerdaña after the death of don Nuño Sancho de Aragón in 1242. A new projected partition was agreed 1244, under which Pedro would receive Catalonia on the death of his father. Appointed procurator of Catalonia 1257. Under a further projected partition 1262, Aragon, Catalonia and Valencia were destined for Pedro. He succeeded his father in 1276 as don PEDRO III "el Grande" King of Aragon, Conde de Barcelona and King of Valencia, crowned at Zaragoza Nov 1276. He suppressed the revolt in Valencia, ending with the capture of Montesa in 1277. He confirmed his protectorate over Tunis. He landed at Trapani in Sicily 31 Aug 1282, after the Sicilian revolt against the Angevins, and declared himself PIETRO I King of Sicily. He was excommunicated by Pope Martin IV, who supported the Angevins, in Nov 1282. In the course of the escalating dispute, Philippe III King of France was persuaded to accept the Kingdom of Aragon for his second son Charles in Feb 1284. He invaded Aragon in early 1285 and briefly captured Girona 7 Sep 1285. The French retreated to Perpignan (where King Philippe III died 5 Oct) after their fleet was destroyed in the Bay of Roses 3-4 Sep by admiral Ruggiero di Loria. In Sep 1284, Pedro crushed the rebellion of Juan Núñez de Lara who attempted to establish an independent lordship of Albarracín. On his deathbed, Pedro renounced Sicily as the price of his peace with the church. The Crónica de San Juan de la Peña records the death "III Id Nov" in 1285 of King Pedro and his burial "en el monasterio de Santas Cruçs del Orden de Cistells"[346]. The Chronicle of Ramon Muntaner records the death "le jour de Saint-Martin" in 1285 of "le roi Pierre" and his burial "au monastère de Sainte-Croix"[347]. A manuscript chronicle records the death "circa festum S. Martini" in 1285 of "Petrus rex Aragonum" and his burial "in ecclesia beatæ Mariæ sanctarum Crucum ordinis Cisterciensis"[348].
m (Montpellier 15 Jul 1262) CONSTANZA of Sicily, daughter of MANFREDO [von Hohenstaufen] King of Sicily & his first wife Béatrice de Savoie (1249-Barcelona 1302). The Historia Sicula of Bartolomeo di Neocastro names "Constancia" as the daughter of "Manfredus" and his wife "dominam Beatricem", adding that she married "Petro regi Aragonum"[349]. The Chronicle of Ramon Muntaner records the marriage of "le seigneur infant Pierre" and "la fille de Mainfroi roi de Sicile…Constance", adding that the bride was aged 14[350]. "Infans Petrus filius…Jacobi…Regis Aragonum, Majoricarum et Valentiæ, Comitis Barchinonæ et Urgelli, et domini Montispessulani" granted dowry to "dominæ Constantiæ filiæ…Manfredi Regis Siciliæ…uxori nostræ" by charter dated 13 Jun 1262, which names "domino Bonifacio de Anglano…Comite Montisalbani…avunculo dicti domini Regis Siciliæ", countersigned 13 Nov 1264[351].
Mistress (1): doña MARÍA Nicolau, daughter of ---. The primary source which confirms her parentage and relationship with King Pedro has not yet been identified.
Mistress (2): doña INÉS Zapata, daughter of ---. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Ines Zapata" as the mother of "D. Pedro de Aragon", son of "el Rey D. Pedro"[352].
King Pedro III & his wife had six children:
1. Infante don ALFONSO de Aragón (Valencia 4 Nov 1265-Barcelona 18 Jun 1291, bur Barcelona Franciscan Monastery). The Crónica de San Juan de la Peña names "el primero Alfonso et el otro Jayme et el otro Frederico" as the sons of King Pedro and his wife Constanza[353]. The Historia Sicula of Bartolomeo di Neocastro names "Alfonsus, Elisabeth regina Portugalli…Rex Iacobus, Dominus Fridericus, domina Violanta et dominus Petrus" as the children of "Petro regi Aragonum" and his wife[354]. The Chronicle of Ramon Muntaner names "Alfonse, Jacques, Frédéric et Pierre" as the four sons of "le seigneur infant Pierre" and "la fille de Mainfroi roi de Sicile…Constance"[355]. He succeeded his father in 1285 as ALFONSO III "el Liberal" King of Aragon and Valencia, Count of Barcelona. After he succeeded, he continued his father’s campaign against the Balearic Islands to punish his uncle Jaime II King of Mallorca, for the latter’s support of the French during the dispute over Sicily. He recaptured Mallorca city and Ibiza 1286, and captured Minorca from the Moors Jan 1287. However, diplomatic tensions with France and the Papacy worsened, and eventually Alfonso was forced to withdraw his support for his brother at Tarascon Feb 1291 as the price for lifting sanctions. He was forced to grant further privileges to the Aragonese Union 1287 (“el privilegio de la unión”), after the latter invaded Valencia and placed an embargo on royal revenues. The Crónica de San Juan de la Peña records the death in 1292 of King Alfonso agred 27 and his burial "en el monasterio de los frayres menores de Barchinona"[356]. The Chronicle of Ramon Muntaner records the death of King Alfonso, dated to 1291, his burial "à lþordre des frères mineurs à Barcelona", and adds that "il était parfaitement vierge, nþayant jamais approché de femme"[357]. m (Betrothed [1286], by proxy Westminster Abbey 15 Aug 1290, not consummated) as her first husband, ELEANOR of England, daughter of EDWARD I King of England & his first wife Infanta doña Leonor de Castilla (Windsor Castle [17 Jun] 1264 or 1269-Ghent 12 Oct 1297, bur Westminster Abbey). The Chronicle of Ramon Muntaner records that Edward I King of England sent "Jean dþAgrilli" to Barcelona to negotiate the marriage of his daughter to Alfonso III King of Aragon, dated to 1286, and records the betrothal later the same year[358]. She married secondly (20 Sep 1393) Henri III Comte de Bar.
2. Infante don JAIME de Aragón (Valencia 10 Aug 1267-Barcelona 5 Nov 1327, bur Barcelona church of San Francisco, transferred to Monastery of Santa Cruz, prov Tarragona). The Crónica de San Juan de la Peña names "el primero Alfonso et el otro Jayme et el otro Frederico" as the sons of King Pedro and his wife Constanza[359]. The Chronicle of Ramon Muntaner names "Alfonse, Jacques, Frédéric et Pierre" as the four sons of "le seigneur infant Pierre" and "la fille de Mainfroi roi de Sicile…Constance"[360]. He succeeded his father in 1285 as GIACOPO King of Sicily. He succeeded his brother in 1291 as JAIME II King of Aragon and Valencia, Conde de Barcelona.
- see below.
3. Infanta doña ISABEL de Aragón (Zaragoza 4 Jan 1271-Estremos 4 Jul 1336, bur Coimbra). The Historia Sicula of Bartolomeo di Neocastro names "Alfonsus, Elisabeth regina Portugalli…Rex Iacobus, Dominus Fridericus, domina Violanta et dominus Petrus" as the children of "Petro regi Aragonum" and his wife[361]. Her parentage and marriage are confirmed by the Chronicon Conimbricensi which names “Rex Aragoniæ…Dñs Joannes filius Regis Domni Petri” as “frater…Dñæ Elizabeth Reginæ Portugaliæ”[362]. Her husband banished her to a fortress when she supported her son in his revolt against his father. After her husband died she retired to a house at Coimbra near a Poor Clare convent which she had founded and devoted her life to good works. The Breve Chronicon Alcobacense records that "rex Dyonisius…Elisabeth uxor sua Regina" was buried "Colimbrie in monasterio Sancte Clare quod ipsa construxit"[363]. She was canonised 25 May 1625, feast day 8 July[364]. m (by proxy Barcelona 2 Feb 1282, in person Trancosa 24 Jun 1282) dom DINIZ King of Portugal, son of dom AFONSO III "o Restaurador" King of Portugal & his second wife doña Beatriz de Castilla (Lisbon 9 Oct 1261-Santarem 7 Jan 1325, bur Odivelas).
4. Infante don FADRIQUE de Aragón (1272-near Pamplona 25 Jun 1337). The Crónica de San Juan de la Peña names "el primero Alfonso et el otro Jayme et el otro Frederico" as the sons of King Pedro and his wife Constanza[365]. The Historia Sicula of Bartolomeo di Neocastro names "Alfonsus, Elisabeth regina Portugalli…Rex Iacobus, Dominus Fridericus, domina Violanta et dominus Petrus" as the children of "Petro regi Aragonum" and his wife[366]. The Chronicle of Ramon Muntaner names "Alfonse, Jacques, Frédéric et Pierre" as the four sons of "le seigneur infant Pierre" and "la fille de Mainfroi roi de Sicile…Constance"[367]. His brother appointed him Viceroy in Sicily when the former succeeded to the crown of Aragon 1291. Ignoring the peace signed between his father and Carlo II King of Naples, Infante don Fadrique occupied Sicily. As a condition of his betrothal to Catherine de Courtenay, he promised to renounce his rights to Sicily and give help to reconquer the Latin Empire of Constantinople, but this proposal was opposed by Philippe IV King of France and the betrothal was terminated[368]. Don Fadrique was proclaimed Lord at Palermo 12 Dec 1295, and recognised as FEDERIGO I King of Sicily by the Parliament-General at Catania 15 Jan 1296, crowned at Palermo 25 Mar 1296. He was confirmed King of Trinacria [Sicily] for life by the Treaty of Caltabellotta Aug 1302, under which Carlo II King of Naples confirmed Sicily as the dowry of his daughter Eleonora for the life of her husband, to return to Carlo’s heirs after Federigo’s death. War broke out again with the Angevins of Naples 1313. Federigo had the Sicilian parliament recognise his son Pietro as his successor 12 Jun 1314. He retook the title King of Sicily 9 Aug 1314. Sicily reswore allegiance to Federigo’s son Pietro in 1322. Betrothed ([Jun] 1295) to CATHERINE de Courtenay, daughter of PHILIPPE de Courtenay titular Emperor of Constantinople & his wife Beatrice of Sicily (1274-Paris 11 Oct 1307 or 2 Jan 1308, bur Paris). She later married Charles de France Comte de Valois. m (Messina May 1303) as her second husband, ELEONORE of Sicily, former wife of PHILIPPE de Toucy titular Prince of Antioch, daughter of CHARLES II King of Sicily [Anjou-Capet] & his wife Maria of Hungary (1289-Monastery of San Nicolo di Arena 9 Aug 1341, bur Catania, Franciscan monastery). Her second marriage was arranged by the Treaty of Caltabellotta 31 Aug 1302, under which her father gave her Sicily as dowry during her husband’s life, after which the Kingdom would return to her father King Charles II and his heirs[369].
- KINGS of SICILY.
5. Infanta doña VIOLANTE de Aragon (1273-Termini 19 Aug 1302, bur Marseille église des Frères mineurs). The Historia Sicula of Bartolomeo di Neocastro names "Alfonsus, Elisabeth regina Portugalli…Rex Iacobus, Dominus Fridericus, domina Violanta et dominus Petrus" as the children of "Petro regi Aragonum" and his wife[370]. The Crónica de San Juan de la Peña records that Jaime II King of Aragon arranged the marriage of "su hermana Doña Violant" and "Rubert fillo del rey Carlos"[371]. m (Rome Mar 1297) as his first wife, ROBERT of Sicily, son of CHARLES II King of Naples & Sicily [Anjou-Capet] & his wife Maria of Hungary (Royal Palace of the Torre de San Erasmo, near Capua 1278-Château-Neuf, Naples 16/20 Jan 1343/4, bur Naples Santa Chiara). Named in 1297 as heir to Sicily by Pope Boniface VIII. Appointed perpetual Vicar-General in the island of Sicily by his father 24 Jun 1299. Principe di Salerno 5 May 1304. Comte de Piémont 17 Feb 1309. He succeeded his father in 1309 as ROBERT I "le Bon" King of Sicily.
6. Infante don PEDRO de Aragón ([1275]-Tordehumos 30 Aug 1296). The Chronicle of Ramon Muntaner names "Alfonse, Jacques, Frédéric et Pierre" as the four sons of "le seigneur infant Pierre" and "la fille de Mainfroi roi de Sicile…Constance"[372]. The Historia Sicula of Bartolomeo di Neocastro names "Alfonsus, Elisabeth regina Portugalli…Rex Iacobus, Dominus Fridericus, domina Violanta et dominus Petrus" as the children of "Petro regi Aragonum" and his wife[373]. The Chronicle of Ramon Muntaner records the death of "lþinfant Pierre…ainsi que Raimond dþAnglesola" at the siege of León and their burial in adjacent graves in Aragon[374]. m (28 Aug 1291) GUILLELMA de Béarn, daughter of GASTON [VII] de Moncada Vicomte de Béarn & his first wife Mathe [Amata] de Marsan [Mastas] Ctss de Bigorre ([1245/55]-1309). The Chronicle of Ramon Muntaner records the marriage of "lþinfant Pierre" and "madame Guillelmine de Muncada, fille de Gaston de Béarn", dated to 1295[375]. She had previously been betrothed to don Alfonso Manuel, and later to the latter's first cousin the future don Sancho IV King of Castile.
King Pedro III had three illegitimate children by Mistress (1):
7. don JAIME de Aragón (-after 22 May 1285). Zurita records that “el Rey” granted “la ciudad de Segorbe” to “Don Jayme Perez su hijo natural” and married him to “Doña Sancha Fernandez hija de Don Hernando Diaz” in Nov 1279[376]. Señor de Segorbe. m (Nov 1279) doña SANCHA Fernández, daughter of don FERNANDO Díaz & his wife ---. Zurita records that “el Rey” granted “la ciudad de Segorbe” to “Don Jayme Perez su hijo natural” and married him to “Doña Sancha Fernandez hija de Don Hernando Diaz” in Nov 1279[377]. Jaime & his wife had one child:
a) doña CONSTANZA de Aragón. Zurita records the marriage in Mar 1299 of “Artal de Luna hijo de Don Lope” and “D. Jayme Perez señor de Segorbe y Doña Sancha Fernandez Diaz su muger...Doña Costança hija”[378]. Señora de Segorbe. m (Mar 1299) as his first wife, don ARTAL [II] de Luna Señor de Luna, son of don LOPE Ferranch de Luna & his wife --- (-Sardinia 1323).
8. don JUAN de Aragón. The primary source which confirms his parentage has not yet been identified.
9. doña BEATRIZ de Aragón. The primary source which confirms her parentage and marriage has not yet been identified. m don RAMÓN de Cardona Señor de Torá, son of --- (-after 1340).
King Pedro III had four illegitimate children by Mistress (2):
10. don FERNANDO de Aragón. The primary source which confirms his parentage has not yet been identified. Señor de Albarracín.
11. don PEDRO de Aragón. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Pedro de Aragon" as the son of "el Rey D. Pedro" and "D. Ines Zapata"[379]. m (Portugal) dona CONSTANZA Mendez Pelita de Silva, daughter of dom SUERO Mendez de Silva & his wife dona María Annes Brochardo. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos records that "D. Pedro de Aragon", son of "el Rey D. Pedro" and "D. Ines Zapata", married "D. Constança Mendez Petite"[380]. Pedro & his wife had four children:
a) don PEDRO de Aragón. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Pedro de Aragon, D. Fernando que fue asaz bueno, i casó" as the sons of "D. Pedro de Aragon" and his wife "D. Constança Mendez Petite"[381].
b) don FERNANDO de Aragón. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Pedro de Aragon, D. Fernando que fue asaz bueno, i casó" as the sons of "D. Pedro de Aragon" and his wife "D. Constança Mendez Petite"[382]. m doña MARÍA Núnez, daughter of don NUÑO Fernández Cogominho & his wife Margarita de Albarnaz.
c) doña CONSTANZA de Aragón. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Constança. D. Teresa Alonso" as the daughters of "D. Pedro de Aragon" and his wife "D. Constança Mendez Petite"[383]. m don GONZALO Annes Pimentel, son of ---.
d) doña TERESA Alfonso de Aragón. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Constança. D. Teresa Alonso" as the daughters of "D. Pedro de Aragon" and his wife "D. Constança Mendez Petite"[384]. m don GONZALO Mendez Vasconcellos Señor de Penela.
12. don SANCHO de Aragón (-1341). The primary source which confirms his parentage has not yet been identified. Castellán de Amposta.
13. doña TERESA de Aragón. Zurita names “el Rey...Doña Teresa Perez su hija” as the wife of “D. Artal de Alagon”[385]. The primary source which confirms her first and third marriages has not yet been identified. m firstly don GARCÍA Romeu [III], son of don GARCÍA Romeu [II] & his first wife ---. Ricohombre de Aragón. m secondly don ARTAL de Alagón Señor de Sástago y Pina. m thirdly don PEDRO López de Oteiza
Pierre III le Grand (en catalan, Pere III el Gran),(1239 - 11 novembre 1285), fut comte de Barcelone de 1276 à 1285 et roi d'Aragon (Pierre III) et de Valence (Pierre Ier).
Biographie[modifier]
Premier fils du second mariage du roi Jacques Ier le Conquérant avec Yolande de Hongrie, il reçoit dans un premier projet de partage daté de 1241 l'héritage de Valence, des Baléares, du Roussillon et de la Cerdagne. Après la mort de sa mère en 1251, il est confié aux soins de Jaspert IV, vicomte de Castelnou, de Guillaume de Castelnou, frère du précédent, de Gilabert de Cruïlles et d'Alón de Hostes.
En 1262, il épousa Constance de Sicile, fille et héritière de Manfred de Hohenstaufen. Après les Vêpres Siciliennes (30 mars 1282), il s'empara de l'île de Sicile et devint roi de Sicile (Pierre Ier) de 1282 à 1285.
Les rapports entre Pierre (Pere) III d'Aragon, l'aîné, et Jacques (Jaume) Ier de Majorque, le cadet, tous deux fils de Jacques Ier le Conquérant, furent toujours tendus. Le roi d'Aragon voyait les terres de son frère (Roussillon et Baléares, la capitale étant située à Perpignan) comme une verrue dans les siennes, alors que le roi de Majorque y voyait une entité cohérente.
La guerre contre Charles Ier d'Anjou, replié à Naples, continua jusqu'en 1285. Cette année-là, le roi de France Philippe III le Hardi mena une expédition appelée croisade d'Aragon, visant à remettre à Charles, son propre fils de quinze ans, le trône d'Aragon. Cette croisade fut un échec pour le roi de France. La maladie décima son armée. Lui-même, atteint de dysenterie, arriva à Perpignan, la capitale de son allié Jacques Ier de Majorque, pour y mourir. Malgré ce succès, Pierre III, miné par les guerres continuelles de son règne, mourut quelques mois après.
Après sa mort, il laissa l'Aragon, Valence et Barcelone à son fils aîné Alphonse III, roi de 1285 à 1291, tandis que le cadet, sous le nom de Jacques Ier, recevait la Sicile.
La mort précoce d'Alphonse III, en 1291, fit revenir l'Aragon, Valence et Barcelone dans les mains de son frère, qui devint roi sous le nom de Jacques II le Juste (1291-1337)
Le premier alpiniste ?[modifier]
Vers 1280 : Première ascension attestée du Canigou (pic sacré des Catalans de 2784 m, situé dans le Roussillon) par Pierre III. Cette ascension est évoquée dans une chronique épique d'un moine italien du XIIIe siècle, Fra Salimbene. Il semble cependant que le monarque ne soit pas allé jusqu'au sommet du pic. En effet, le chroniqueur franciscain écrit que Pierre III vit au sommet un dragon sortant d'un lac. Cette indication pourrait correspondre au lieu-dit "les estanyols" (les étangs), environ 500 m en contrebas.
Précédé par
Pierre III d'Aragon
Suivi par
Jacques Ier le Conquérant
Alphonse III le Libéral
Souverain de la Couronne d'Aragon
(1282 - 1285)
Charles Ier d'Anjou
Jacques Ier le Juste
Roi de Sicile (insulaire)
(1282 - 1285)
[enrouler]
v · d · m Liste des souverains d'Aragon
Premiers comtes d'Aragon (802-943)
Aureolus (802-809) · Aznar IerGalíndez (809-820) · García Galíndez (820-833) · Galindo Garcés (833-844) · Galindo Ier (844-867) · Aznar II Galíndez (867-893) · Galindo II Aznárez (893-928) · Endregoto Galíndez (928-943)
Comtes de la Maison de Navarre (943-1035)
García II de Navarre (943-970) · Sanche II de Navarre (970-994) · García III de Navarre (994-1000 ou 1004) · Sanche III de Navarre(1000 ou 1004 - 1035)
Rois de la Maison d'Aragon (1035-1137)
Ramire Ier (1035-1063) · Sanche Ier (1063-1094) · Pierre Ier (1094-1104) · Alphonse Ier (1104-1134) · Ramire II (1134-1154)
Régence de la Maison de Barcelone (1154-1164)
Raimond-Bérenger IV de Barcelone (1154-1162) · Pétronille d’Aragon (1162-1164)
Rois de la Maison de Bracelone (1164-1410)
Alphonse II (1164-1196) · Pierre II (1196-1213) · Jacques Ier (1213-1276) · Pierre III (1276-1285) · Alphonse III (1285-1291) · Jacques II (1291-1327) · Alphonse IV (1327-1336) · Pierre IV (1336-1387) · Jean Ier (1387-1396) · Martin Ier (1396-1410)
Rois de la Maison de Trastamare (1410-1516)
Ferdinand Ier (1412-1416) · Alphonse V (1416-1458) · Jean II (1458-1479) · Ferdinand II (1479-1516)
Rois de la Maison de Habsbourg (1516-1556)
Charles Ier (1516-1556)
À partir de 1556, les couronnes de Castille et d'Aragon partagent un souverain unique.
Décès : 1285
Document
Famille de ARAGON - de SICILE( de SOUABE de HOHENSTAUFEN)
 
de SICILE( de SOUABE de HOHENSTAUFEN), Constance II Naissance : 1249
Description
Français : Constance of Sicily, Queen of Aragon
Date
XVe siècle
Source
http://visualiseur.bnf.fr/ConsulterElementNum?O=IFN-8100144&E=JPEG&Deb=76&Fin=76&Param=C
Auteur
Anonyme
Autorisation
(Réutilisation de ce fichier)
Voir ci-dessous
BNF Français 239
Constance II de Sicile, appelée aussi Constance de Souabe ou Constance de Hohenstaufen, est la petite-fille de l'empereur Frédéric II du Saint-Empire.
Fille de Manfred de Hohenstaufen, prince de Tarente et plus tard roi de Sicile, et de Béatrice de Savoie, Constance naît en 1248 ou 1249 à Catane (Sicile). Elle épouse à l'âge de 14 ans le 13 juin 1262 à Montpellier l'infant Pierre, fils du roi d'Aragon Jacques Ier le Conquérant, qui devient roi en 1276 sous le nom de Pierre III d'Aragon. En 1282, suite à la révolte des Vêpres Siciliennes, Constance et Pierre reçoivent la couronne de Sicile. Elle meurt en 1302 à Barcelone. Deux de ses fils, Alphonse et Jacques, deviennent rois d'Aragon et le dernier, Frédéric, roi de Sicile.
Document
L'enfant du couple de ARAGON - de SICILE( de SOUABE de HOHENSTAUFEN) 
de ARAGON, Jaime II (Giacopo, dit le Juste (46235290-5.A1.C1.B2.1)
× d'ANJOU-SICILE, Blanche
° 10 août 1267 Valencia, ESPAGNE - † 1327

Retour à la page principale

      |-----DE BARCELONE, Raymond-Bérenger (739764647-C2) 
|-----DE BARCELONE, Raymond-Bérenger (739764658-B1.C2.2)
|-----DE POUILLE, Mathilde ou Mahaut
de BARCELONA, Ramon Berenguer IV (Raimundo Berengari, Raymond Bérenger) dit el Santo (739764658-B1.C2.2.C1)
|-----DE PROVENCE, Douce
Naissance : 1113
RAMON BERENGUER IV 1131-1162
Comte Ramon Berenguer [III] & his third wife had [eight] children:
2. RAMON BERENGUER [IV] de Barcelona (1113-San Dalmacio near Turin 6 Aug 1162, bur Monastery of Santa María de Ripoll). "Raymondi comes Barchinonensis, Dulciæ comitissæ uxoris eius, Raimundi et Berengarii filiorum suorum…" subscribed the charter dated [4/12] Feb 1114 under which "Bernardus Wilelmi…comes Ceritaniensis" donated property to the abbey of la Grasse[373]. “Raymundus Berengarii…comes Barchinonæ” donated “monasterium…sancti Petri de Gallicant” in Girona to “monasterio Crassensi” by charter dated 20 Jan 1117, subscribed by “Raimundi comitis Barchinonensis, Raimundi Berengerii, Berengerii et Bernardi filiorum eius, Dulciæ comitissæ uxoris eius…”[374]. The testament of "Raimundus Berengarii…Barchinonensis comes et marchio" dated [8 Jul] 1130 names "Raimundo Berengarii filio meo…"[375]. He succeeded his father in 1131 as Comte de Barcelona, Cerdanya, Besalú, Girona i Ausona. Barcelona's territorial stability was threatened by Aragonese advances on Lérida and Tortosa, cut short by the death of Alfonso I King of Aragon in 1134. His marriage eventually united the county of Barcelona and the kingdom of Aragon under a single ruler, although the two territories retained their separate political identities. m (Barbastro 11 Aug 1137, consummated early 1151) Infanta doña PETRONILA de Aragón, daughter of don RAMIRO II "el Monje" King of Aragon & his wife Agnès d’Aquitaine ([Jul] 1136-Barcelona 17 Oct 1174, bur Barcelona, Church of the Holy Cross and Santa Eulalia). The Brevi Historia Comitum Provinciæ records the marriage of "Berengarius primogenitus filius…" of "Raymundus-Berengarii vulgo Cap-De stoupes…dictus, Comes Barcinonæ in Catalonia" & his wife and "Petronillæ filiæ Ranemiri primo monachi…Aragonum regis"[376].
Source : Medlands
Décès : 1162
Inhumation : Barcelonne, Catalogne,ESPAGNE,Iglesia de la Santa Cruz y Santa Eulalia
Titre : Comte de Barcelona
Famille de BARCELONA - de ARAGON
Mariage : 22 janvier 1137
Queen Petronila & conde Ramón Berenguer IV had five children:
Document
de ARAGON, Pétronille Naissance : vers 1125
PETRONILA 1137-1164
Infanta doña PETRONILA de Aragón, daughter of RAMIRO II “el Monje” King of Aragon and Navarre & his wife Agnès d’Aquitaine ([Jul] 1136-Barcelona 17 Oct 1174, bur Barcelona, Church of the Holy Cross and Santa Eulalia). The Brevi Historia Comitum Provinciæ records the marriage of "Berengarius primogenitus filius…" of "Raymundus-Berengarii vulgo Cap-De stoupes…dictus, Comes Barcinonæ in Catalonia" & his wife and "Petronillæ filiæ Ranemiri primo monachi…Aragonum regis"[198]. She succeeded her father in 1157 as PETRONILA Queen of Aragon. She made a donation of the kingdom of Aragon to her son Alfonso I in 1164[199].
m (Barbastro 11 Aug 1137, consummated early 1151) RAMON BERENGUER IV Comte de Barcelona, son of RAMON BERENGUER III "el Grande" Comte de Barcelona & his third wife Dulce Ctss de Provence (1113-San Dalmacio near Turin 6 Aug 1162, bur Monastery of Santa María de Ripoll). "Raymondi comes Barchinonensis, Dulciæ comitissæ uxoris eius, Raimundi et Berengarii filiorum suorum…" subscribed the charter dated [4/12] Feb 1114 under which "Bernardus Wilelmi…comes Ceritaniensis" donated property to the abbey of la Grasse[200]. “Raymundus Berengarii…comes Barchinonæ” donated “monasterium…sancti Petri de Gallicant” in Girona to “monasterio Crassensi” by charter dated 20 Jan 1117, subscribed by “Raimundi comitis Barchinonensis, Raimundi Berengerii, Berengerii et Bernardi filiorum eius, Dulciæ comitissæ uxoris eius…”[201]. The testament of "Raimundus Berengarii…Barchinonensis comes et marchio" dated [8 Jul] 1130 names "Raimundo Berengarii filio meo…"[202].
Pétronille d'Aragon, née en 1135 et morte en 1173, est régente d'Aragon de 1162 à 1164.
Fille de Ramire II le Moine et de Agnès d'Aquitaine, elle devient reine d'Aragon par son mariage avec Raimond-Bérenger IV.
De cette union naîtront :
Alphonse II d'Aragon (1157-1195) qui épousa, en 1174, Mathilde de Portugal
Douce d'Aragon
Raymond-Bérenger III (1158-1181), comte de Provence
Sanche de Barcelone (1161-1174), comte de Roussillon et de Cerdagne
Précédé par
Pétronille d’Aragon
Suivi par
Ramire II
reine d'Aragon
Alphonse II
1137-1164
avec Raimond-Bérenger IV de Barcelone
Source[modifier]
Larousse encyclopédique en couleurs, France loisirs, 1979
v · d · m Liste des souverains d'Aragon
Premiers comtes d'Aragon (802-943)
Aureolus (802-809) · Aznar IerGalíndez (809-820) · García Galíndez (820-833) · Galindo Garcés (833-844) · Galindo Ier (844-867) · Aznar II Galíndez (867-893) · Galindo II Aznárez (893-928) · Endregoto Galíndez (928-943)
Comtes de la Maison de Navarre (943-1035)
García II de Navarre (943-970) · Sanche II de Navarre (970-994) · García III de Navarre (994-1000 ou 1004) · Sanche III de Navarre(1000 ou 1004 - 1035)
Rois de la Maison d'Aragon (1035-1137)
Ramire Ier (1035-1063) · Sanche Ier (1063-1094) · Pierre Ier (1094-1104) · Alphonse Ier (1104-1134) · Ramire II (1134-1154)
Régence de la Maison de Barcelone (1154-1164)
Raimond-Bérenger IV de Barcelone (1154-1162) · Pétronille d’Aragon (1162-1164)
Rois de la Maison de Bracelone (1164-1410)
Alphonse II (1164-1196) · Pierre II (1196-1213) · Jacques Ier (1213-1276) · Pierre III (1276-1285) · Alphonse III (1285-1291) · Jacques II (1291-1327) · Alphonse IV (1327-1336) · Pierre IV (1336-1387) · Jean Ier (1387-1396) · Martin Ier (1396-1410)
Rois de la Maison de Trastamare (1410-1516)
Ferdinand Ier (1412-1416) · Alphonse V (1416-1458) · Jean II (1458-1479) · Ferdinand II (1479-1516)
Rois de la Maison de Habsbourg (1516-1556)
Charles Ier (1516-1556)
À partir de 1556, les couronnes de Castille et d'Aragon partagent un souverain unique.
Petronila de Aragón (Huesca, 29 de junio de 1136 - Barcelona, 15 de octubre de 1173).2 Reina de Aragón entre 1157 y 1164 y condesa de Barcelona entre 1162 y 1164.3 4 5 Hija de Ramiro II el Monje e Inés de Poitou.
Petronila, «aragonensis regina et barchinonensis comitissa» (reina de Aragón y condesa de Barcelona), abdica en su hijo Alfonso «regi aragonensi et comiti barchinonensi» (el reino de Aragón y el condado de Barcelona). En Barcelona, a 18 de julio de 1164.
Petronila de Aragón en una genealogía de época de Martín I el Humano. En ella aparece («Peronella:reyna») con atributos reales (corona, cetro, al igual que el heredero del reino, Alfonso II de Aragón), unida al conde Ramón Berenguer IV que ofrece el anillo de desposado.
Fue concebida para dar continuidad a la dinastía de Aragón. Tras morir el rey Alfonso I el Batallador sin descendencia, una serie de acontecimientos llevaron a proclamar rey al religioso Ramiro, hermano menor de Alfonso I. Ramiro II, apodado «el Monje», casó con Inés de Poitou, y de ese matrimonio nació el 29 de junio de 1136 la princesa Petronila. Un año más tarde se firman en Barbastro las capitulaciones matrimoniales (regulando la potestas regia) con el conde de Barcelona Ramón Berenguer IV. Las condiciones las puso Ramiro II, siendo aceptadas por Ramón Berenguer IV. Se zanjaban así los problemas de sucesión en el Reino de Aragón. Ramiro II se retiró a San Pedro el Viejo de Huesca conservando para sí el título de rey, e Inés de Poitou volvió a Francia. Petronila fue educada en la corte condal de Barcelona.
Durante este periodo se presionó desde la Corona de Castilla para intentar casarla con Alfonso VII de Castilla o con su hijo Sancho el Deseado, a fin de unir las coronas de Castilla y Aragón, imponiendo a Petronila el nombre de Urraca.6 Finalmente no se llevó a cabo este enlace.
La boda de doña Petronila con Ramón Berenguer IV se celebró trece años más tarde en Lérida, en el mes de agosto de 1150, al alcanzar la reina la edad requerida por el Derecho Canónico para poder consumar el matrimonio, catorce años.
En marzo de 1157 nacía en Huesca el primogénito de la pareja, llamado indistintamente Alfonso y Ramón, que reinará con el nombre de Alfonso II en honor a Alfonso I. Tras la muerte de Ramón Berenguer IV en 1162, Petronila abdicó en Alfonso II el Reino de Aragón y el Condado de Barcelona en documento fechado el 18 de julio de 1164.3 4 5 Tras renunciar a su corona y a segundas nupcias, vivió privada y santamente el resto de sus años.7 Murió en Barcelona el 15 de octubre de 1173. Fue enterrada en la Catedral de Barcelona.6
Contenido
[ocultar]
1 Descendientes
2 Véase también
3 Notas
4 Enlaces externos
[editar] Descendientes
Del matrimonio con Ramón Berenguer IV tuvo a:
El infante Pedro de Aragón (1152 - antes de 1158), al que se alude como nasciturus (hijo que va a nacer) en un testamento dado por Petronila de Aragón el 4 de abril de 1152 estando en los trabajos del parto junto a Barcelona («in partu laborans, apud Barchinonam»). Murió antes de 1158, quizá poco después del alumbramiento.8
El infante Alfonso II de Aragón (1157–1196), rey de Aragón y conde de Barcelona.8
El infante Pedro de Aragón (1158–1181), quien en 1173 será nombrado conde de Provenza por su hermano Alfonso II, como Ramón Berenguer IV de Provenza.
La infanta Dulce de Aragón (1160–1198), casada en 1175 con el rey Sancho I de Portugal.
El infante Sancho de Aragón y Barcelona (1161–1223), conde de Cerdaña, de Provenza y de Rosellón.
Décès : 1162
Titre : reine d'aragon
Document
L'enfant du couple de BARCELONA - de ARAGON 
d'ARAGON, Alphonse II Alfonso dit el Casto (le Chaste) (739764658-B1.C2.2.C1.1)
× 1174 de CASTILLA Y POLONIA, Sancia (Sancie) Sancha
° 25 mars 1157 - † 25 avril 1195

Retour à la page principale

      |-----de TOULOUSE, Raymond V
|-----de TOULOUSE, Raymond VI
|-----de FRANCE, Constance
de TOULOUSE, Raymond VII
      |-----d'ANGLETERRE, Henry
|-----d'ANGLETERRE, Jeanne PLANTAGENET
|-----D'AQUITAINE, Aliénor
Naissance : Source : Medlands
Titre : Comte de Toulouse en 1222
Famille de TOULOUSE - de ARAGON
Contrat de mariage : octobre 1205
      |-----d'ARAGON, Alphonse (739764658-B1.C2.2.C1.1) 
|-----de ARAGON, Pierre II le Catholique (739764658-B1.C2.2.C1.1.1)
|-----de CASTILLA Y POLONIA, Sancia
de ARAGON, Sancha (46235290-5.A1.C2)
      |-----de MONTPELLIER, Guillaume (46235290-5) 
|-----DE MONTPELLIER, Marie (46235290-5.A1)
|-----COMNÈNE, Eudoxie (Edvokia)
 

Retour à la page principale

de CASTILLA Y LEON, Alfonso X dit le Sage, el Sabio Naissance : 23 novembre 1221
ALFONSO X 1252-1284 from Medlands
1. Infante don ALFONSO de Castilla y León (Toledo 23 Nov 1221-Seville 4 Apr 1284, bur Seville, Cathedral Santa María). The Anales Toledanos record the birth 23 Nov 1221 of “el Infant D. Alfonso, fillo del Rey D. Fernando de Castiella…e…de la Reyna doña Beatriz, filla del Emperador de Alemaña”[858]. Alférez of his father don Fernando III "el Santo" King of Castile 21 Aug 1242 to 22 Aug 1242. He succeeded his father in 1252 as ALFONSO X “el Sabio” King of Castile, León, Galicia, Toledo, Badajoz, Cordoba, Murcia, Jaén and Sevilla
Infante don ALFONSO de Castilla y León, son of don FERNANDO III "el Santo" King of Castile and León & his first wife Elisabeth von Staufen (Toledo 23 Nov 1221-Seville 4 Apr 1284, bur Seville, Cathedral Santa María). The Chronicon Mundi of Lucas Tudensis names "Adefonsum, Fredericum, Fernandum, Philippum, Henricum, Sancium, Emanuelem" as the sons of Fernando III King of Castile and his first wife[920]. The Anales Toledanos record the birth 23 Nov 1221 of “el Infant D. Alfonso, fillo del Rey D. Fernando de Castiella…e…de la Reyna doña Beatriz, filla del Emperador de Alemaña”[921]. The Chronicon de Cardeña names “Rey D. Alfonso” as son of “Rey D. Ferrando” and his wife “Doña Beatriz, la sobrina del Emperador de Alemaña”[922]. "Ferrandus…Rex Castelle et Toleti…cum uxore mea Regina Beatrice et filiis meis Alfonso, Frederico, Fernando" donated property at Villabañez to the church of Valladolid by charter dated 27 Apr 1226[923]. "Ferrandus…Rex Castelle et Toleti…cum uxore mea Regina Beatrice et filiis meis Alfonso, Frederico, Ferrando, Henrico" donated the churches of Montealegre to the church of Valladolid by charter dated 25 May 1230[924]. Alférez of his father don Fernando III "el Santo" King of Castile 21 Aug 1242 to 22 Aug 1242. He succeeded his father in 1252 as ALFONSO X “el Sabio” King of Castile, León, Galicia, Toledo, Badajoz, Cordoba, Murcia, Jaén and Sevilla. Immediately after his accession, he revived Castile's claim to Gascony and allied himself with Gaston VII Vicomte de Béarn[925]. After the death in 1254 of Konrad IV King of Germany, King Alfonso claimed the duchy of Swabia (through his mother) and was supported by Pope Alexander IV writing to the Swabian nobility on 3 Feb 1255 and by Pisa under the treaty of Soria 18 Mar 1256[926]. He attracted support from Brandenburg by the betrothal of his daughter to the eldest son of the Markgraf[927]. He was elected ALFONSO King of Germany and King of the Romans at Frankfurt 1 Apr 1257 by Arnold Archbihsop of Trier, and the Saxon and Brandenburg rulers, but was unable to travel to Germany to stake his claim due to internal problems in Castile[928]. King Alfonso ruined Castile financially while promoting his ambitions in Germany. His brothers Infantes don Enrique and don Felipe rebelled against him, the civil war lasting from 1271-1274. After the election of Rudolf von Habsburg as King of Germany in 1273, King Alfonso continued to press his claims to the Imperial crown and the Duchy of Swabia. He sent Castilian troops to northern Italy to help his son-in-law Guglielmo di Monferrato attack the vicar of Lombardy appointed by Charles I King of Sicily[929]. Queen Violante abandoned him in 1275, fearing for her life after the death of their oldest son. Alfonso X King of Castile "con la Reyna doña Yolant mi muger y con nuestros fijos el Infante don Sancho fijo mayor y heredero, y con don Pedro, y D. John, y D. Jaymes" donated "la villa de Caztalla" to the Order of Calatrava by charter dated 1279[930]. Alfonso X sponsored a compilation of laws known as “Las Pastido”. His younger son Sancho rebelled against him, deposed his father and had himself proclaimed King of Castile in 1282 by a Cortes at Valladolid. Alfonso X nominated his grandson Alfonso de la Cerda as his successor but his wishes were not respected. The Chronicon Domini Joannis Emmanuelis records the death in Apr 1284 of “Rex Alfonsus in Hispali”[931]. The Anales Toledanos record the death “pridie Non Apr” in 1284 of “Rex Alfonsus”[932]. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos records that "D. Alonso" died and was buried "en Sevilla"[933]. According to Szabolcs de Vajay, his viscera were buried separately at Murcia Cathedral[934].
m (Papal dispensation 23 Jan 1240, betrothed 26 Nov 1246, Valladolid 29 Jan 1249) Infanta doña VIOLANTE de Aragón, daughter of don JAIME I “el Conquistador” King of Aragon & his second wife Violanta of Hungary ([1236]-Roncevalles 1301, bur Seville). The Crónica de San Juan de la Peña names "la primera…Violant…la otra Costancia…et Isabel…la quarta…Maria" as the four daughters of King Jaime and his second wife, stating that Violante married "Don Alfonso filio primogenitor del Rey de Castiella"[935]. Pope Innocent IV issued a dispensation for the marriage of “Alfonsus...regis Castellæ...primogenitus” and “Iole” dated 23 Jan 1240[936]. The betrothal contract of “dominus Infans Alfonsus...regis Castellæ...primogenitus” and “domina Violante filia domini Jacobi...regis Aragonum” is dated 26 Nov 1246[937]. Alfonso X King of Castile "con la Reyna donna Yolant mi mugier et con mis fijas la Inffante donna Berenguella et la Inffante donna Beatriz" confirmed rights of the church of Valladolid by charter dated Sep 1255[938]. After her eldest son died, she fled to Aragon with his infant children. Under the testament of "Jacobus…Rex Aragoniæ, Majoricarum et Valenciæ, Comes Barchinonæ et Urgelli, et Dominus Montispessulani", dated 26 Aug 1272, the king made bequests to "…filiam nostram Domnam Yolant…"[939]. Alfonso X King of Castile "con la Reyna doña Yolant mi muger y con nuestros fijos el Infante don Sancho fijo mayor y heredero, y con don Pedro, y D. John, y D. Jaymes" donated "la villa de Caztalla" to the Order of Calatrava by charter dated 1279[940]. She died returning from a pilgrimage to Rome. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos records that "la Reina D. Violante" was buried "en Sevilla" with her husband[941].
Mistress (1): ([1240/41]) his aunt, doña MARÍA Alfonso de León, widow of don ÁLVAR Fernández de Lara Señor de Lara, illegitimate daughter of don ALFONSO IX King of León & his mistress doña Teresa Gil de Soverosa ([1222]-after 1252). The Livro Velho names "D. Martim Affonso e D. Maria Affonso e D. Sancha Affonso e D. Orraca Affonso" as the children "dþelrey de Leão" and his mistress Teresa, daughter of "D. Gil Vasques de Sovorosa", adding that María married "D. Alvar Fernandes filho do conde D. Fernando de Lara o que jaz em Fiteiros" but was childless, later became mistress of "elrey D. Affonso de Castella seu sobrinho", and afterwards married "D. Suer Ayres de Valladares" by whom she was mother of "D. Pedro Soares de Sarraça e D. Affonso Soares" (listing their descendants)[942]. She married secondly ([after 1240]) as his second wife, don Suero Arias de Valladares “Sarraça”.
Mistress (2): ([1242/43]) doña ELVIRA Rodríguez de Villada, daughter of don RODRIGO Fernández de Villada & his wife doña María Múñoz. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Alonso Fernandez Niño" as the child of King Alfonso X and "D. Maria Daulada"[943]. She was generally referred to as Elvira Valada or Daulada. Living 1283. She married (before 1250) don GONZALO Moran el Velho, Merino Mayor of León (-before 1283).
Mistress (3): ([1243/48]) doña MARÍA [Mayor] Guillén de Guzmán, Señora de Alcocer, Salmerón, Viana and Azañón, daughter of don GUILLÉN Pérez de Guzmán Señor de Vecilla & his wife doña María González Girón ([1225]-Alcocer before 1267, bur Alcocer, monastery of Santa Clara). The Crónica del Rey Don Alfonso X names "doña Mayor Guillen…fija de don Pedro Guzman" as mother of King Alfonso Xþs daughter "doña Beatriz, que fué casada con el rey don Alfonso de Portugal"[944].
Mistress (4): ---. The name of the fourth mistress of King Alfonso X is not known.
Mistress (5): ---. The name of the fifth mistress of King Alfonso X is not known.
King Alfonso X & his wife had eleven children:
1. Infanta doña BERENGUELA de Castilla y León (Seville [10 Oct/25 Nov] 1253-Guadalajara, convent of Santa Clara de Toro 1300). The Crónica del Rey Don Alfonso X records the birth of "la reina doña Violante de una fija…la infante doña Berenguela, que fué señora de Guadalfajara…en el comienzo del año" in the same year as the arrival in Castile of "la fija [del] rey de Nuruega…doña Cristina"[945]. Alfonso X King of Castile "con la Reyna donna Yolant mi mugier et con mis fijas la Inffante donna Berenguella et la Inffante donna Beatriz" confirmed rights of the church of Valladolid by charter dated Sep 1255[946]. She was recognised as her father’s successor 5 May 1255, in default of male heirs, until the birth of her brother 23 Oct 1255. Installed as Señora de Guadalajara by her father. Her betrothal is recorded by Matthew of Paris, although he does not give her name[947]. She founded the convent of Santa Clara de Toro at Guadalajara. A nun at Las Huelgas. Betrothed (Paris 20 Aug 1255) to LOUIS de France, eldest son of LOUIS IX King of France & his wife Marguerite de Provence (21 Sep 1243 or 24 Feb 1244-Paris 11 Jan 1260, bur Abbaye cistercienne de Royaumont, transferred to Saint-Denis 1817).
2. Infanta doña BEATRIZ de Castilla y León ([5 Nov/6 Dec] 1254-[1286]). Her origin is indicated by Pachymeres who records the second marriage of Emperor Andronikos II and "Irenen, e dynastis…quos marcesios sive marchiones appellant…neptem regis Hispaniæ"[948]. Her parentage is also indicated by Georgius Phrantzes who records that "Irene, e Lombardia oriunda atque filia sororis regis Hispaniæ et nepti marchionis Montisferratensis…qui Thessalonicam…et Thessalorum rex fuit" was the second wife of "imperator Andronicus"[949]. Alfonso X King of Castile "con la Reyna donna Yolant mi mugier et con mis fijas la Inffante donna Berenguella et la Inffante donna Beatriz" confirmed rights of the church of Valladolid by charter dated Sep 1255[950]. Her first betrothal was arranged by her father to attract the support of Brandenburg for his candidacy for the throne of Germany[951]. Although the name of the king's daughter is not specified in the source, it could only have been Beatriz as her older sister Berenguela was already betrothed at that date. The Chronica Jacobi de Aquis, dated to 1334, records that "Marchio Guliermus" married secondly "Beatricem filiam regis Anfoxi de Hispania"[952]. The Chronicon Astense records that in 1286 "Guilielmus Marchio Montisferrati" went "in Hispania cum uxore sua Beatrice" who died there[953]. Betrothed (1256) to JOHANN von Brandenburg, son of JOHANN I Markgraf von Brandenburg & his first wife Sophie of Denmark ([1233/42]-Tangermünde 10 Sep 1281, bur Kloster Chorin). He succeeded his father in [1266/67] as JOHANN II Markgraf von Brandenburg. m (Murcia Aug 1271) as his third wife, GUGLIELMO VII Marchese di Monferrato, son of BONIFAZIO II Marchese di Monferrato & his wife Marguerite de Savoie (-in prison Alessandria 8 Feb 1292).
3. Infante don FERNANDO "él de la Cerda" de Castilla y León (Valladolid 23 Oct 1255-Ciudad Real 25 Jul 1275, bur Las Huelgas de Burgos). The Anales Toledanos record the birth in 1256 of “Dñs Fernandus, filius Regis Alfonsi”[954]. Mayordomo of his father King Alfonso X 21 Nov 1260, 19 Dec 1270-14 Mar 1272, and 6 Jun 1274. He died of a fever during a campaign against the King of Morocco who had invaded southern Spain, after which his infant children were passed over in the succession to the crown of Castile in favour of his younger brother Infante don Sancho.
- see below, Part C. de la CERDA.
4. Infante don SANCHO de Castilla y León (Valladolid 12 May 1258-Toledo 25 Apr 1295, bur Toledo, Cathedral Santa María). The Chronicon de Cardeña names “Infant D. Sancho” as son of “Rey D. Alfonso”[955]. He succeeded in 1284 as SANCHO IV "el Bravo" King of Castile and León.
- see below.
5. Infanta doña CONSTANZA de Castilla y León ([Feb/Oct] 1259-Las Huelgas 23 Jul 1280). A nun at Las Huelgas.
6. Infante don PEDRO de Castilla y León (Seville [15 May/25 Jul] 1260-Ledesma 20 Oct 1283). Twin with his brother don Juan. Alfonso X King of Castile "con la Reyna doña Yolant mi muger y con nuestros fijos el Infante don Sancho fijo mayor y heredero, y con don Pedro, y D. John, y D. Jaymes" donated "la villa de Caztalla" to the Order of Calatrava by charter dated 1279[956]. Señor de Ledesma, Alba de Tormes, Salvatierra, Galisto and Miranda. The Anales Toledanos record the death “XIV Kal Nov” 1283 of “Dñs Petrus, filius…Regis Alfonsi et frater Dñi Fernandi”[957]. m (Burgos 1281) MARGUERITE de Narbonne, daughter of AIMERY [IV] Vicomte de Narbonne & his wife Sibylle de Foix. Infante Pedro & his wife had one child:
a) don SANCHO de Castilla "él de La Paz" (1283-1312). He succeeded his father as Señor de Ledesma, Alba de Tormes, Salvatierra, Galisto and Miranda.
7. Infante don JUAN de Castilla y León (Seville [15 May/25 Jul] 1260-Vega de Granada 25 Jun 1319, bur Burgos). Twin with his brother Pedro. Alfonso X King of Castile "con la Reyna doña Yolant mi muger y con nuestros fijos el Infante don Sancho fijo mayor y heredero, y con don Pedro, y D. John, y D. Jaymes" donated "la villa de Caztalla" to the Order of Calatrava by charter dated 1279[958]. Señor de Valencia de Campos.
- see below, Part D. Señores de VALENCIA de CAMPOS.
8. Infanta doña ISABEL de Castilla y León ([Jan 1263/Dec 1264]-young). The Crónica del Rey Don Alfonso X names "doña Isabel…doña Leonor, que casó en Murcia con el marqués" as younger daughters of King Alfonso X and his wife[959].
9. Infanta doña VIOLANTE de Castilla y León (1265-[12 Mar 1287/30 Jan 1308]). The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos records that "D. Diego", son of "D. Diego Lopez señor de Biscaya", married "D. Violante"[960]. "Diego López de Haro señor de Vizcaya y su mujer doña Violante infanta de Castilla" granted "el lugar de Segoviana, aldea de Santa Olalla" to "doña Sancha Díaz de Haro su hermana" by charter dated 22 Apr 1287[961]. m (1282) don DIEGO López de Haro Señor de Vizcaya, son of don DIEGO López de Haro Señor de Vizcaya & his wife Constance de Béarn ([1250]-Algeciras 1310).
10. Infante don JAIME de Castilla y León ([1266]-Orgaz 9 Aug 1284). Alfonso X King of Castile "con la Reyna doña Yolant mi muger y con nuestros fijos el Infante don Sancho fijo mayor y heredero, y con don Pedro, y D. John, y D. Jaymes" donated "la villa de Caztalla" to the Order of Calatrava by charter dated 1279[962]. Señor de los Cameros. He supported his brother in the revolt against their father. Nevertheless, his father left him the kingdom of Murcia in his will, although don Jaime died before he was able to take possession. The Anales Toledanos record the death “aput Orgaz V Id Aug” in 1284 of “Rex Alfonsus…filius eius Jacobus” aged 18[963].
11. Infanta doña LEONOR de Castilla y León (after 1274-1275). The Anales Toledanos record the death in 1275 of “Dña Elianor filia Regis”[964]. The Crónica del Rey Don Alfonso X names "doña Isabel…doña Leonor, que casó en Murcia con el marqués" as younger daughters of King Alfonso X and his wife[965].
King Alfonso X had one illegitimate child by Mistress (1):
12. doña BERENGUELA Alfonso. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Berenguera" as the child of King Alfonso X and "D. Maria Alonso su tia", adding that she was childless[966]. Her marriage is given by Szabolcs de Vajay[967]. This marriage is not shown in Europäische Stammtafeln[968], although the latter does show the marriage of doña Urraca Alfonso, illegitimate daughter of Alfonso IX King of León, to don Pedro Núñez de Guzman. m as his first wife, don PEDRO Núñez de Guzmán, son of don GUILLÉN Pérez de Guzman & his wife doña Elvira Rodríguez (-after 1264).
King Alfonso X had one illegitimate child by Mistress (2):
13. don ALFONSO Fernández “el Niño” ([1243]-1281). The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Alonso Fernandez Niño" as the child of King Alfonso X and "D. Maria Daulada"[969]. "Don Alffonsso Ferrandez, fijo del Rey…" confirmed the charter dated Sep 1255 under which Alfonso X King of Castile confirmed rights of the church of Valladolid[970]. m doña BLANCA Alfonso de Molina Señora de Molina y Mesa, daughter of Infante don ALFONSO de León Señor de Molina & his wife doña Mafalda González ([1243]-Molina 1292, before 5 Dec). The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos records that "D Alonso Fernandez Niño" married "D. Blanca señora de Molina", a later passage in the same source recording that "Blanca senora de Molina" was the daughter of "El Infante don Alonso" and his wife "D. Mafalda Perez"[971]. Alfonso & his wife had two children:
a) doña ISABEL Alfonso de Molina (-5 Dec 1292). The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos names "D. Isabel" as the daughter of "D Alonso Fernandez Niño" and his wife "D. Blanca señora de Molina", adding that she died before her mother[972]. The Crónica del Rey Sancho records that “don Juan Nuñez” arranged the marriage of “don Juan Nuñez su fijo” to “doña Isabel fija de doña Blanca de Molina” in 1290[973]. The Crónica del Rey Sancho records the death in 1292 of “doña Isabel la mujer de don Juan Nuñez” childless[974]. m (1290) as his first wife, don JUAN Núñez de Lara Señor de Lara y Albarracín, son of don JUAN Núñez de Lara Señor de Lara & his [second wife doña Teresa Álvarez de Azagra Señora de Albarracín] (-Burgos after 16 Sep 1315). No issue.
b) doña [MAFALDA] Alfonso de Molina (-young).
King Alfonso X had one illegitimate child by Mistress (3):
14. doña BEATRIZ Alfonso (1242-27 Oct 1303, bur Cistercian monastery of Santa Maria de Alcobaça). The Crónica del Rey Don Alfonso X names "doña Mayor Guillen…fija de don Pedro Guzman" as mother of King Alfonso Xþs daughter "doña Beatriz, que fué casada con el rey don Alfonso de Portugal"[975]. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos records that "D. Alonso…Rey de Portugal" married "D. Beatriz", who in an earlier passage is named as daughter of Alfonso X King of Castile by his wife Queen Violante[976]. Señora de Alcocer, Salmerón y Vadesliras. The Breve Chronicon Alcobacense records that "Rex Alfonsus…comes Bolonie" was buried "Alcobacie cum uxore sua"[977]. m (1253) as his second wife, dom AFONSO III "o Restaurador" King of Portugal, son of dom AFONSO II "el Gordo" King of Portugal & his wife Infanta doña Urraca de Castilla (Coimbra 5 May 1210-Lisbon 16 Feb 1279, bur Cistercian monastery of Santa María de Alcobaça).
King Alfonso X had [one possible illegitimate child] by Mistress (4):
15. [doña URRACA Alfonso . Europäische Stammtafeln shows that Urraca Alfonso, illegitimate daughter of King Alfonso X, married "Pedro Núñez de Guzmán"[978]. Szabolcs de Vajay, on the other hand, says there is "no further record" of his daughter doña Urraca Alfonso[979]. Salazar y Castro states that Urraca Alfonso married "Álvaro Pérez de Guzmán"[980], although in another section of his work he names the wife of Álvaro Pérez de Guzmán as "doña María de la Cerda Señora de Gibraleón"[981]. It is possible that Europäische Stammtafeln has confused this doña Urraca with doña Urraca, daughter of don Alfonso IX King of León, who married don Pedro Núñez de Guzman. The contradictory evidence provided by Salazar y Castro has not yet been explained. m don ÁLVARO Pérez de Guzmán, son of don NUÑO Guillén de Guzmán & his wife doña Teresa Álvarez de Manzandeo (-after 1280).]
King Alfonso X had one illegitimate child by Mistress (5):
16. don MARTÍN Alfonso. Abbot of Valladolid.
from Wikipedia Espana
Alfonso X de Castilla Rey de Castilla Reinado de1 junio de 1252 – 4 de abril de 1284 Coronación1 de junio de 1252
Alfonso X de Castilla, llamado el Sabio (Toledo, 23 de noviembre de 1221 – Sevilla, 4 de abril de 1284), fue rey de Castilla1 entre 1252 y 1284.
A la muerte de su padre, Fernando III El Santo, reanudó la ofensiva contra los musulmanes, ocupando Jerez (1253) y Cádiz (c. 1262). En 1264 tuvo que hacer frente a una importante revuelta de los mudéjares de Murcia y el valle del Guadalquivir. Como hijo de Beatriz de Suabia, aspiró al trono del Sacro Imperio Romano Germánico, proyecto al que dedicó más de la mitad de su reinado sin obtener éxito alguno. Los últimos años de su reinado fueron especialmente sombríos, debido al conflicto sucesorio provocado por la muerte prematura de Fernando de la Cerda, primogénito de Alfonso X, y la minoridad de sus hijos, lo que desembocó en la rebelión abierta del infante Sancho y gran parte de la nobleza y las ciudades del reino. Alfonso murió en Sevilla durante el transcurso de esta revuelta, no sin antes haber desheredado a su hijo Sancho.
Llevó a cabo una activa y beneficiosa política económica, reformando la moneda y la hacienda, concediendo numerosas ferias y reconociendo al Honrado Consejo de la Mesta.
También es reconocido por la obra literaria, científica, histórica y jurídica realizada por su escritorio real. Alfonso X patrocinó, supervisó y a menudo participó con su propia escritura y en colaboración con un conjunto de intelectuales latinos, hebreos e islámicos conocido como Escuela de Traductores de Toledo, en la composición de una ingente obra literaria que inicia en buena medida la prosa en castellano.
En 1935, se le reconoce como astrónomo nombrándole en su honor el cráter lunar «Alphonsus».2
[editar] Historia del reinado
[editar] Etapa como infante
Hijo primogénito de Fernando III el Santo y de Beatriz de Suabia (hija de Felipe, rey de Alemania, y nieta del emperador Federico I Barbarroja). Para encargarse de su crianza fueron designados como ayos García Fernández de Villamayor, fiel mayordomo de la reina Berenguela, y su segunda esposa Mayor Arias de Limia, con quienes se crio en Villaldemiro y en Celada del Camino3 y después educado en las propiedades que tenían sus cuidadores en Allariz (Orense), donde aprendería el galaicoportugues4 que utilizó en las Cantigas compuestas en su scriptorium y, al menos diez de ellas, seguramente debidas al mismo rey.5 Ya en la Corte de Toledo, recibió una esmerada educación en múltiples campos, a la vez que empezó a relacionarse con los herederos de las principales familias nobles de los reinos de Castilla y de León.
[editar] Campaña en Andalucía y Batalla de Jerez (1231)
En 1231, mientras Fernando III recorría las principales ciudades del reino de León después de haber tomado posesión de él, el soberano envió a su hijo el infante Alfonso, que contaba nueve años de edad y se hallaba en Salamanca, a devastar los reinos musulmanes de Córdoba y Sevilla, acompañado por el magnate Álvaro Pérez de Castro el Castellano y del magnate Gil Manrique. No obstante, varios historiadores han señalado que el infante Alfonso al que se refieren las cronicas de la época no fue el hijo de Fernando III el Santo, sino su hermano, el infante Alfonso de Molina, hijo del difunto Alfonso IX de León.6 No obstante, según la versión que sostiene, el infante Alfonso presente en la batalla era en realidad el hijo del rey Fernando III:
Vista del Alcázar de Jerez de la Frontera. La batalla de Jerez, librada en 1231, supuso la derrota de las tropas del rey musulmán de Sevilla.
Mandó a don Alvar de Castro, el Castellano, que fuese con él, para guardar el infante y por cabdillo de la hueste, ca el infante era muy moço e avn non era tan esfforçado, e don Alvar Pérez era omne deferido e muy esforçado.7
Desde Salamanca y pasando por Toledo, donde se les unieron cuarenta caballeros toledanos, se dirigieron hacia Andújar, y desde allí, se encaminaron a devastar la tierra de Córdoba, y posteriormente, al municipio cordobés de Palma del Río, donde exterminaron a todos los habitantes y tomaron la localidad, dirigiéndose a continuación hacia el reino de Sevilla y hacia Jerez de la Frontera, donde instalaron el campamento cristiano en las cercanías del río Guadalete.8 El emir Ibn Hud, que había reunido un numeroso ejército dividido en siete cuerpos, se interpuso con él entre el ejército cristiano y la ciudad de Jerez de la Frontera, obligando a las tropas de Alfonso a combatir. Durante la batalla que se libro a continuación, conocida como la batalla de Jerez, el ejército de Alfonso derrotó a las tropas musulmanas, a pesar de la superioridad numérica de éstos últimos. Alfonso X el Sabio se refirió posteriormente a la batalla de Jerez, librada en el año 1231, y en la que Álvaro Pérez de Castro el Castellano acaudilló las huestes cristianas, del siguiente modo:
Conviene que sepades los que esta estoria oyredes que la cosa del mundo que más quebrantó a los moros, por que el Andaluzía ovieron a perder e la ganaron los christianos dellos, fue esta cabalgada de Xerez, ca de guisa fincaron quebrantados los moros, que non pudieron después auer el atreuimiento nin el esfuerço que ante avíen contra los christianos, tamaño fue el espanto e el miedo que tomaron desa vez.8
Después de su victoria en la batalla de Jerez, Álvaro Pérez de Castro se dirigió al reino de Castilla y entregó al infante Alfonso a su padre el rey, que se hallaba en la ciudad de Palencia.
Cumplida la mayoría de edad a los diecinueve años, Alfonso utiliza oficialmente el título de heredero y comienza a ejercer actividades de gobierno en el reino de León. Poco después, afronta diversas operaciones militares:
En 1243, debido a la enfermedad que sufría su padre, el infante se hizo cargo de la campaña de conquista del reino de Murcia (1243–1245), con la ayuda de ciertos caudillos musulmanes del territorio. En el transcurso de estas operaciones firmó el Tratado de Almizra (26 de marzo de 1244) con Jaime I de Aragón, su futuro suegro, estableciendo las fronteras entre ambos reinos.
En 1246–1247 participó en la guerra civil portuguesa, apoyando a Sancho II de Portugal frente a su rival Alfonso de Bolonia.
En 1247–1248 colaboró en primera línea en la conquista de Sevilla. A causa de la quebrantada salud de su padre, Alfonso se ocupó del reparto entre los miembros de la hueste de los nuevos territorios adquiridos, así como de distintas labores de gobierno.
Dos años antes de la toma de la ciudad de Sevilla se habían celebrado los esponsales del infante Alfonso con la infanta Violante de Aragón, hija de Jaime I el Conquistador, rey de Aragón, aunque hasta el 29 de enero de 1249 no se celebro la boda en la ciudad de Valladolid.
El 30 de mayo de 1252 falleció Fernando III el Santo, y el 1 de junio fue proclamado rey el infante Alfonso, que reinaría como Alfonso X de Castilla y de León.
[editar] Política interior
Fue el del Rey Sabio un reinado reformador, que iniciaría el proceso que desembocaría en el Estado Moderno de época de los Reyes Católicos. Fundamentó, asimismo, la supremacía de Castilla entre los reinos peninsulares.
El Honrado Concejo de la Mesta de Pastores fue creado en 1273 por Alfonso X el Sabio, reuniendo a todos los pastores de León y de Castilla en una asociación nacional y otorgándoles importantes prerrogativas y privilegios tales como eximirles del servicio militar, de testificar en los juicios, derechos de paso y pastoreo, etc.
[editar] Reformas legislativas
Alfonso X pretendía renovar y unificar los diversos fueros que regían sus dominios. Para lograr ese objetivo, el primer paso fue la redacción del Fuero Real para las ciudades del país.
Estatua de Alfonso X el Sabio en la escalinata de entrada de la B.N.E., en Madrid (J. Alcoverro, 1892).
El Espéculo sería la primera redacción de un código legal unificado, en la línea del Fuero Real. Sería promulgado en 1255. Sin embargo, al año siguiente llegó una embajada de la ciudad italiana de Pisa ofreciendo a Alfonso su apoyo para optar al trono imperial. El rey castellano decidió entonces que su equipo de juristas elaborara un nuevo código legal ampliado, basado en el Espéculo y en el Derecho romano-canónico. Se trata de las Siete Partidas, redactadas entre 1256 y 1265, y de las que se ha llegado a decir9 que son, por su calidad y trascendencia interna y exterior, equiparables en el mundo del Derecho a lo que fue la obra de Santo Tomás de Aquino para la teología.
Las reformas legislativas del rey produjeron el rechazo de elementos ciudadanos y nobiliarios, cuyos privilegios se veían amenazados por la creciente intervención del Estado en las legislaciones privativas. Este rechazo fue una de las causas de la gran rebelión nobiliaria de 1272.
[editar] Actividad repobladora
Sin duda, la labor más importante en este ámbito emprendida por este monarca fue la repoblación del antiguo reino de Sevilla, que permitió consolidar las conquistas de Fernando III. Nada más rendirse la ciudad hispalense, se procedió al reparto de las casas de su casco urbano y de las tierras de alrededor entre los soldados de las huestes reales y nobiliarias, así como entre gentes procedentes de todos los rincones de la Corona de Castilla. Este modelo de repoblación, que vació de musulmanes aquellas localidades que habían sido tomadas por fuerza o que capitularon tras un sitio (caso de las principales ciudades del valle del Guadalquivir), convivió con el mantenimiento de la población autóctona en diferentes zonas. Muchas localidades serranas de Jaén y Córdoba, y otras de las campiñas y llanuras, se rindieron a los castellanos mediante capitulación, por la cual éstos se hacían cargo de sus fortalezas y del cobro de impuestos, mientras que los mudéjares conservaban cierta autonomía política y religiosa.
Este sistema no fue viable después de la revuelta mudéjar de 1264. La expulsión que se produjo de musulmanes en las tierras andaluzas y el agotamiento demográfico de los reinos de Castilla y de León tuvo como consecuencia una bajísima densidad de población en el Sur, que no pudo ser paliada por la labor repobladora de Alfonso X en la comarca del Guadalete y en la Bahía de Cádiz, ni por las iniciativas señoriales en la frontera con Granada. Finalmente, los repobladores se concentrarían en las grandes ciudades del valle del Guadalquivir.
También impulsó Alfonso X la llamada repoblación interior, con la fundación de villas y polas (pueblas) nuevas en regiones del Norte e interior peninsular. Con ello pretendía reforzar la jurisdicción realenga en zonas en las que tradicionalmente habían predominado los señoríos de distinto tipo. Así, podemos enumerar las siguientes:
Sello de Alfonso X. Aguilar de Campoo en Castilla (1255).
[editar] La revuelta mudéjar
A los pocos años de haber renovado la sumisión a Castilla, que ya habían ofrecido a Fernando III, los pequeños territorios tributarios de Niebla y Jerez de la Frontera vieron cómo Alfonso X les arrebataba por la fuerza de las armas la poca autonomía que les restaba. Esta circunstancia, así como otros incumplimientos de las capitulaciones acordadas en su día con los musulmanes andaluces y murcianos que se habían rendido sin resistencia durante las campañas de Fernando III, provocó una sublevación concertada entre la población mudéjar del Sur peninsular, apoyada por el rey de Granada (1264). La rebelión fue fácilmente aplastada en Andalucía en pocos meses, mientras que en Murcia, abandonada a su suerte, fue necesaria la intervención combinada de tropas castellanas y aragonesas, al mando del propio Jaime I de Aragón. Esta revuelta tuvo como consecuencia la expulsión o huida de muchos mudéjares andaluces, y el despoblamiento de vastas areas en la Campiña del Guadalquivir.
editar] La cuestión del Algarve
Durante todo su reinado, Alfonso X se tituló «Rey del Algarve». El origen de esta atribución es oscuro. Según algunos autores, como el Marqués de Mondéjar,10 el Algarve le habría sido donado por Sancho II de Portugal en pago por el apoyo que el castellano le había proporcionado en 1246 contra aquel que terminaría destronándolo, Alfonso III de Portugal. Para otros, como José Mattoso,11 la reivindicación del rey castellano sobre las tierras al sur de Lisboa reflejaban el deseo de ver reconocida su superioridad feudal sobre el monarca portugués. Sea como fuere, en 1252 Alfonso X y Alfonso III de Portugal firmaron una paz en la que, aparte de decidirse el matrimonio de este último con Beatriz, hija ilegítima del Rey Sabio, se estableció que la soberanía teórica sobre el Algarve correspondería al castellano, si bien de facto el territorio sería gobernado por el portugués. La frontera entre ambos reinos la marcaría el río Guadiana.
Artículo principal: Fecho del Imperio
Estatua de Alfonso X junto al Castillo de San Marcos de El Puerto de Santa María.
En 1256 Alfonso X recibía una embajada de la república de Pisa en Soria. Venía para ofrecerle su apoyo para ser candidato a «Emperador» y «Rey de romanos», cargo vacante desde la muerte de Guillermo de Holanda. Y es que Alfonso pertenecía, por ser hijo de Beatriz de Suabia, a la familia alemana de los Hohenstaufen, que alegaba ser la depositaria de los derechos al Imperio.
Alfonso X aceptó la oferta pisana y procedió, mediante el envío de diplomáticos, dinero e incluso tropas a las ciudades gibelinas de Italia, a recabar apoyo para su aspiración imperial. Sin embargo, encontró muchas dificultades en este empeño, pues a la existencia de un candidato alternativo, Ricardo de Cornualles (hermano de Enrique III de Inglaterra), se unía la enemistad del Papado, interesado en debilitar el Imperio. Por otra parte estaba el complejo sistema de elección del emperador, que correspondía a siete príncipes electores. Tres de ellos votaron por Ricardo, mientras que cuatro lo hicieron por Alfonso (1257). Sin embargo, el inglés viajó rápidamente a Aquisgrán, donde fue coronado junto a la tumba del primer emperador medieval de Europa Occidental, Carlomagno. El castellano, en cambio, permaneció en sus reinos, con lo que perdió su oportunidad de hacer valer su elección como Rey de Romanos. Nunca pisaría tierra germana.
En los años posteriores Alfonso desembolsó enormes cantidades de dinero para sufragar sus gestiones para ser coronado emperador por el papa, así como para apoyar militar y financieramente a sus partidarios en Italia y Alemania. Desgraciadamente para el monarca castellano, la Iglesia romana fue alargando el pleito hasta que Alfonso se vio obligado a renunciar en 1275, tras una entrevista en Beaucaire con el papa Gregorio X.
Detrás de este contencioso pudo estar la intención del Rey Sabio de verse reconocido como superior por los otros reyes peninsulares, recuperando la vieja supremacía teórica que había tenido su antepasado Alfonso VII el Emperador.
[editar] El fecho de Allende
En los comienzos de su gobierno, Alfonso X retomó un viejo proyecto de su padre, el de continuar la Reconquista allende el Estrecho de Gibraltar. Finalizó las grandes atarazanas de Sevilla para construir la flota necesaria para la invasión de África, nombró un almirante mayor de la mar, y consiguió de Roma la autorización para predicar la Cruzada en Castilla, lo que significaba poder recaudar dinero a cambio de beneficios espirituales. Se nombraron incluso cargos episcopales para las futuras diócesis magrebíes, y se iniciaron contactos diplomáticos con distintos reyes del Norte de África.
No obstante todos estos preparativos, no se emprendió la invasión a gran escala del Magreb. Todo se redujo a unas cuantas expediciones de rapiña y a la captura de alguna plaza costera aislada. La incursión más conocida fue la de Salé, puerto marroquí saqueado en el verano de 1260 por la flota del almirante Juan García de Villamayor (hijo del ayo de Alfonso X). Pero el objetivo principal de esta Cruzada, Ceuta, permaneció en manos islámicas.
[editar] Los difíciles últimos años
Alfonso X el Sabio.
Artículo principal: Sitio de Algeciras (1278)
En la última etapa de su vida, Alfonso X tuvo que afrontar diversos fracasos y desgracias, incluyendo la muerte de su heredero (1275), rebeliones de nobles y en el seno de su propia familia, fracaso del intento de conquista de Algeciras (1278), invasiones benimerines.
[editar] La rebelión nobiliaria de 1272
En 1272 la gran mayoría de los nobles, encabezados por el infante Felipe (hermano de Alfonso X) y Nuño González de Lara, plantearon una serie de reivindicaciones al monarca. Éstas podrían resumirse en: la petición de más ingresos percibidos de la Corona por los «ricoshombres»; la renuncia a la política autoritaria y centralizadora del soberano; y la derogación de las leyes que éste había impuesto para llevarla a cabo. Al hacer Alfonso oídos sordos a estas protestas, los aristócratas se «desnaturaron» y se exiliaron en Granada junto a sus ejércitos feudales, provocando graves daños a su paso. Entre 1272 y 1273 el infante heredero, Fernando de la Cerda, negoció la reconciliación con los rebeldes en un difícil contexto de guerra contra nazaríes y benimerines. Finalmente, el príncipe logró la paz con ellos y con Granada.
[editar] La problemática sucesión
El primogénito y heredero al trono, Fernando de la Cerda, murió en 1275 en Villa Real, cuando se dirigía a hacer frente a una nueva invasión norteafricana en Andalucía. De acuerdo con el derecho consuetudinario castellano, en caso de muerte del primogénito en la sucesión a la Corona, los derechos debían recaer en el segundogénito, Sancho; sin embargo, el derecho romano privado introducido en Las Siete Partidas establecía que la sucesión correspondía a los hijos de Fernando de la Cerda.
El rey se inclinó en principio por satisfacer las aspiraciones de Sancho, que se había distinguido en la guerra contra los invasores islámicos en sustitución de su difunto hermano. Pero luego el rey, presionado por su esposa Violante y por Felipe III de Francia, tío de los llamados «infantes de la Cerda» (hijos de Fernando), se vio obligado a compensar a éstos. Sancho, conocido por la historiografía como el Bravo por su fuerte carácter, se enfrentó a su padre cuando éste pretendió crear un reino en Jaén para el mayor de los hijos del antiguo heredero, Alfonso de la Cerda.
Finalmente, Sancho y buena parte de la nobleza del reino se rebelaron, llegando a desposeer a Alfonso X de sus poderes, aunque no del título de rey (1282). Sólo Sevilla, Murcia y Badajoz permanecieron fieles al viejo monarca. Alfonso maldijo a su hijo, a quien desheredó en su testamento, y ayudado por sus antiguos enemigos los benimerines empezó a recuperar su posición. Cuando cada vez más nobles y ciudades rebeldes iban abandonando la facción de Sancho, murió el Rey Sabio en Sevilla, el 4 de abril de 1284.
[editar] Matrimonio y descendencia
Antes de casar con Violante de Aragón, había sido tratado su matrimonio en dos ocasiones, siendo un adolescente. La primera fue en 1234 con la infanta Blanca de Champaña, hija del rey de Navarra. Posteriormente, con Felipa de Ponthieu, hermana de su madrasta la reina Juana, para cuyo enlace el Papa emitió dispensa el 31 de agosto de 1237. Ambos compromisos quedaron sin efecto y en 1240 ya había sido acordado su matrimonio con Violante, según consta en el testamento del 1 de enero de 1241 de Jaime I el Conquistador, rey de Aragón donde cita a su hija Ioles, coniugi Alfonsi, primogeniti illustris regis Castellae.
Tuvo varios hijos naturales antes de contraer matrimonio, siendo estos y sus respectivas madres, los siguientes:12
Con María Alfonso de León, su tía, hija ilegítima del rey Alfonso IX de León y Teresa Gil de Soberosa, tuvo a:
Berenguela Alfonso (c. 1241–Å?). Contrajo matrimonio, después de 1264, con Pedro Núñez de Guzmán, pero murió joven y sin descendencia.
Con Elvira Rodríguez de Villada, hija de Rodrigo Fernández de Villada, tuvo a:
Alfonso Fernández el Niño (1242–1281), señor de Molina y Mesa por su matrimonio con Blanca Alfonso de Molina, bisnieta de Alfonso IX de León.
Con Mayor Guillén de Guzmán, hija de Guillén Pérez de Guzmán y de María González Girón, fue padre de:
Beatriz (1244–1303), Señora de Alcocer, Salmerón y Vadesliras. El 31 de diciembre de 1244, Alfonso X el Sabio, con el beneplácito de su padre, hacía donación de la villa de Elche a su hija Beatriz y a todos los hijos que tuviese con Mayor Guillén de Guzmán13 lo cual demuestra una relación estable y admitida. Antes de noviembre de 1282, ya viuda, socorrió a su padre contra su medio hermano, el infante Sancho, con su persona y dinero. El 4 de marzo de 1283, figura en el Archivo Real Torre do Tombo, una donación del rey a su hija Beatriz de las villas de Moura, Serpa, Noudar, y Morón con sus castillos, y, en el mismo día, le dona el reino de Niebla. Contrajo matrimonio en 1253, con Alfonso III de Portugal y fue madre de Dionisio I de Portugal, además de la infanta Blanca, abadesa después en el Monasterio de Santa María la Real de Las Huelgas, y el infante Alfonso, señor de Portalegre. Se encuentra sepultada en el Monasterio de Alcobaca.
De su matrimonio con la reina Violante de Aragón, hija de Jaime I el Conquistador, rey de Aragón nacieron varios hijos:
Berenguela (1253–1300). Fue proclamada heredera del reino en 1254, pero el nacimiento de su hermano Fernando la postergó. Estuvo prometida a Luis de Francia, hijo y heredero de Luis IX, pero no se llegaron a casar por la muerte prematura del novio en 1260. Fue la única de los hijos legítimos del rey que permaneció junto a él durante la rebelión del infante Sancho.
Beatriz (1254–1280). Se casó con el marqués Guillermo VII de Montferrato (vicario de Alfonso X en el Imperio) en 1271, en Murcia.
Fernando de la Cerda (1255–1275). Heredero del trono castellano, se casó en 1269 con Blanca de Francia, hija de Luis IX de Francia, con quien tuvo dos hijos. Su muerte prematura permitió que su hermano Sancho se convirtiera en rey.
Leonor (1256–1275).
Sancho IV el Bravo (1258–1295), rey de Castilla a la muerte de Alfonso X.
Constanza (1259–1280), monja en el Monasterio de Santa María la Real de Las Huelgas y sepultada allí.
Pedro (1260–1283). Casado con Margarita de Narbona.
Juan (126214 –1319).
Isabel de Castilla y Aragón (1263–1264). Murió en la infancia.
Violante (1265–Å?). Contrajo matrimonio con Diego López V de Haro, señor de Vizcaya.
Jaime (1267–1284). Señor de los Cameros.
Estando ya casado tuvo los siguientes hijos de madre desconocida, ambos menores de edad cuando su padre otorgó testamento en enero de 1284:
Martín Alfonso, abad en Valladolid. Mencionado como hermano de Urraca Alfonso en el codicilo del testamento del rey.
Urraca Alfonso, citada también en el codicilo del testamento de Alfonso X, que le encomendó a su hija natural Beatriz la misión de casarla honradamente. Contrajo matrimonio con Pedro Núñez de Guzmán.
Portada de Las Siete Partidas. Edición impresa de 1555, comentada por Gregorio López.
La educación de Alfonso fue esmerada; el monarca tenía una gran sed de saber y un gran respeto a la cultura porque su madre, Beatriz de Suabia, era de hecho una erudita. Desde su juventud, antes de 1252, fecha en que fue coronado rey, el príncipe Alfonso, además de escribir cantigas de escarnio en galaico-portugués y, muy probablemente, algunos himnos de loor a la Virgen, auspició un libro de cuentos ejemplares (o exempla) en castellano: el Calila y Dimna.
De su extensa obra destacan: el Fuero Real de Castilla, el Espéculo y las Siete Partidas, entre las jurídicas; las Tablas alfonsíes, entre las astronómicas; y entre las de carácter histórico, la Estoria de España y la Grande e General Estoria o General Estoria, obra de historia universal. Las Cantigas de Santa María es un conjunto de canciones líricas, escritas en galaico-portugués y acompañadas de notación musical y unas vistosísimas ilustraciones que se hallan entre lo mejor de la pintura de su tiempo. El Lapidario versa sobre las propiedades minerales, y el Libro de los juegos sobre temas lúdicos (ajedrez, dados y tablas), deportes de la nobleza en aquel tiempo. La intervención del rey fue a veces directa y a veces indirecta, pero indudablemente fue el arquitecto de estas obras:
El rey faze un libro non por quel él escriva con sus manos mas porque compone las razones d'él e las emienda et yegua e endereça e muestra la manera de cómo se deven fazer, e desí escrívelas qui él manda. Peró dezimos por esta razón que el rey faze el libro (Alfonso X el Sabio, General estoria I, f. 216r).
Es decir, concebía el plan de la obra, ponía los medios para realizarla y daba las instrucciones precisas sobre su estructura y contenido, e incluso descendía a detalles como precisar los dibujos e ilustraciones que debían ornar el texto. Esta preocupación por la obra bien hecha se manifiesta también en el prólogo del tratado inaugural de los Libros del saber de astrología, que es el Libro de las figuras de las estrellas fixas que son en el ochavo cielo, versión revisada acometida en 1276 de una primera traducción realizada en 1256. Allí se dice que el rey ordenó la traducción del texto a Yehudá ben Mošé y a Guillén Arremón de Aspa en 1256,
E después lo endereçó e lo mandó componer este rey sobredicho, e tolló las razones que entendió que eran sobejanas e dobladas e que non eran en castellano derecho, e puso las otras que entendió que cumplían, e quanto al lenguaje endereçolo él por sí. E en los otros saberes ovo por ayuntadores a maestre Joan de Mesina e a maestre Joan de Cremona e a Yhudá el sobredicho e a Samuel. E esto fue en el año XXV de su reinado.
Alfonso convocó para esta labor a un conjunto de sabios en lenguas hebrea, árabe y latina, con quienes formó su scriptorium real, conocido imprecisamente como Escuela de Traductores de Toledo. Contó con la colaboración de cristianos, judíos y musulmanes, que desarrollaron una importante labor científica al rescatar textos de la Antigüedad y al traducir textos árabes y hebreos al latín y al castellano. Estos trabajos habilitarán definitivamente el castellano como lengua culta, tanto en el ámbito científico como en el literario. Desde su reinado, además, se utilizará como lengua de la cancillería real frente al latín, que era la lengua de uso regular en la diplomacia regia de Castilla y de León.
También creó en Sevilla unos Studii o Escuelas generales de latín y de arábigo. Igualmente, fundó en 1269 la Escuela de Murcia, dirigida por el matemático Al-Ricotí.
Elevó al rango de Universidad los Estudios Generales de Salamanca (1254) y Palencia (1263), siendo Salamanca la primera en ostentar ese título en Europa.
Décès : 4 avril 1284
Titre : Roi de Castille et de Léon (1252-1284) Roi des Romains
Document
Famille de CASTILLA Y LEON - de ARAGON
Mariage : 1246
m (Papal dispensation 23 Jan 1240, betrothed 26 Nov 1246, Valladolid 26 Nov 1248) Infante don ALFONSO de Castilla, son of don FERNANDO III "el Santo" King of Castile & his first wife Elisabeth von Hohenstaufen (Toledo 23 Nov 1221-Seville 4 Apr 1284, bur Seville, Cathedral Santa María). He succeeded his father in 1252 as don ALFONSO X “el Sabio” King of Castile and León.
Document
      |-----de ARAGON, Pierre (739764658-B1.C2.2.C1.1.1) 
|-----de ARAGON, Jacques (46235290-5.A1.C1)
|-----DE MONTPELLIER, Marie (46235290-5.A1)
de ARAGON, Yolanda (Violante) (46235290-5.A1.C1.B1)
|-----de HONGRIA, Iolanda
Naissance : 1236
from Medlands
2. Infanta doña VIOLANTE de Aragón ([1236]-Roncevalles 1301, bur Seville). The Crónica de San Juan de la Peña names "la primera…Violant…la otra Costancia…et Isabel…la quarta…Maria" as the four daughters of King Jaime and his second wife, stating that Violante married "Don Alfonso filio primogenitor del Rey de Castiella"[314]. Pope Innocent IV issued a dispensation for the marriage of “Alfonsus...regis Castellæ...primogenitus” and “Iole” dated 23 Jan 1240[315]. The betrothal contract of “dominus Infans Alfonsus...regis Castellæ...primogenitus” and “domina Violante filia domini Jacobi...regis Aragonum” is dated 26 Nov 1246[316]. Under the testament of "Jacobus…Rex Aragoniæ, Majoricarum et Valenciæ, Comes Barchinonæ et Urgelli, et Dominus Montispessulani", dated 26 Aug 1272, the king made bequests to "…filiam nostram Domnam Yolant…"[317]. After her eldest son died, she fled with his infant children to Aragon. She died returning from a pilgrimage to Rome. The Nobiliario of Pedro Conde de Barcelos records that "la Reina D. Violante" was buried "en Sevilla" with her husband[318].
from wikipedia UK
Violant or Violante of Aragon, also known as Yolanda of Aragon (8 June 1236 – 1301), was Queen consort of Castile and León from 1252 to 1284 as the wife of King Alfonso X.[1][2]
Life
Violant was born in Zaragoza, the daughter of King James I of Aragon (1213–1276) and his second wife the queen Yolande of Hungary (ca.1215-1253). Her maternal grandparents were Andrew II of Hungary and Violant of Courtenay.
On December 26, 1246 she married at Collegiate Valladolid to King Alfonso X of Castile. At the same time, Alfonso also had a romantic relationship with Sofia Mayor Guillén de Guzmán, who bore to him illegitimate daughter Beatrice.
Due to Violant's young age, she was unable to get pregnant for several years. Alfonso came to believed that his wife was barren and came to even consider the possibility of asking the pope for an annulment of the marriage.
Legend has it that the Queen could not get pregnant and the doctor told her to rest. Alicante was recaptured by the Crown of Castile and the King and Queen rested in a farm located in the fields near the city, and there she became pregnant; the King decided to call the place "Pla del Bon Repos" ("Plain of good sleep"), a name that has been left to posterity and today is a suburb of Alicante.
In 1275, Violant's son and heir to Castile, Ferdinand de la Cerda died heir to the Castilian-Leonese throne and Alfonso at first ignored the rights of Ferdinand's children two sons and instead made their second son, Prince Sancho heir; he would later succeed as Sancho IV of Castile.
In response, the widow of Ferdinand, Blanche of France, enlisted the help of her brother, Philip III of France. At the same time, queen Violant sought support for her grandchildren from her brother, King Peter III of Aragon, who agreed to protect and guard them in the kingdom of Aragon, accommodating her grandchildren in the Castle of Xativa. During the reign of her son Sancho IV, and the latter's son, Ferdinand IV of Castile, Queen Violant lived almost permanently in Aragon and she supported the rights to the throne of Castile and Leon of her grandson, Alfonso de la Cerda.
In 1276, Violant founded the Convent of San Pablo in Valladolid. This was erected in honor of the Hungarian Order of St. Paul. Violant's mother brought some Hungarian influence on the Spanish culture, and also introduced the Order of St. Paul.
Queen Violant of Aragon died at Roncesvalles, in the kingdom of Navarre in 1301, on her return from Rome, where she had won the Jubilee in 1300.
[edit] Children
Alfonso and Violant had the following children:
Ferdinand, died in infancy, and buried in Las Huelgas in Burgos.
Berengaria of Castile (1253-after 1284). She was betrothed to Louis, the son and heir of King Louis IX of France, but her fiance died prematurely in 1260. She entered the convent in Las Huelgas, where she was living in 1284.
Beatrice of Castile (1254–1280). She married William VII, Marquess of Montferrat.
Ferdinand de la Cerda, Infante of Castile (October 23, 1255-July 25, 1275). He married Blanche, the daughter of King Louis IX of France, by whom he had two children. Because he predeceased his father, his younger brother Sancho inherited the throne.
Eleanor of Castile (1257–1275)
Sancho IV of Castile (13 May 1258-1295)
Constance of Castile (1258- 22 August 1280), a nun at Las Huelgas.
Peter of Castile (June 1260-10 October 1283)
Juan of Castile, Lord of Valencia (March or April, 1262- 25 June 1319).
Isabella of Castile, died young.
Violante of Castile (1265–1296). She married Diego López V de Haro, Lord of Biscay
James of Castile (August 1266- 9 August 1284), Lord of Cameros
Document
Les 10 enfants du couple de CASTILLA Y LEON - de ARAGON 
de CASTILLA Y LEON, Berenguela (46235290-5.A1.C1.B1.1) Naissance : 1253
de CASTILLA Y LEON, Béatrice (46235290-5.A1.C1.B1.2) Naissance : 1254
de CASTILLA Y LEON, Fernando (46235290-5.A1.C1.B1.3) Naissance : 1255
de CASTILLA Y LEON, Sancho IV dit le Brave, el Bravo (46235290-5.A1.C1.B1.4)
× de MOLINA, Maria Alfonso dite la Grande
° 12 mai 1258 - † 25 avril 1295
de CASTILLA Y LEON, Constanza (46235290-5.A1.C1.B1.5) Naissance : 1259
5. Infanta doña CONSTANZA de Castilla y León ([Feb/Oct] 1259-Las Huelgas 23 Jul 1280). A nun at Las Huelgas.
Titre : Infanta
de CASTILLA Y LEON, Juan (46235290-5.A1.C1.B1.6) Naissance : 1260
de CASTILLA Y LEON, Isabel (46235290-5.A1.C1.B1.7) Naissance : 1263
de CASTILLA Y LEON, Violante (46235290-5.A1.C1.B1.8) Naissance : 1265
de CASTILLA Y LEON, Jaime (46235290-5.A1.C1.B1.9) Naissance : 1266
de CASTILLA Y LEON, Leonor (46235290-5.A1.C1.B1.10) Naissance : 1274

Retour à la page principale

      |-----BARRAL, Raymond (Sosa 86184) 
|-----BARRAL, Bertrand (Sosa 43092)
|-----N, Jehanne (Jeanne) (Sosa 86185)
BARRAL, Raymond (43092-6)
|-----N, Flore (Sosa 43093) 
Naissance : avant 1479 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : entre 10 février 1524 et 6 janvier 1528 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 27 novembre 1493 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) BARRAL, Jacques, son oncle
(Cité dans l'acte) BARRAL, Egidi Gely (Gilles), son frère
L'an de l'incarnation du seigneur 1493 et le 27/11, prince Charles [VIII], sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir que s'est présenté et personnellement constitué en présence de moy notaire royal et tesmoings nommés ci-dessous, en présence et audience, c'est Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, lequel Raymond BARRAL a dit et exposé le jour présent un peu auparavant à Egide (Gilles) BARRAL, son frère, en considération de ladite transaction avoir apporté pour tous ses legs et droits lui appartenant ou à l'avenir pouvant lui appartenir dans les biens paternels et fraternels, à savoir les biens meubles contenus dans ledit instrument de transaction écrit par moi-dit notaire ci-après nommé.
Pour ce, ledit Raymond BARRAL, de gré, pour soi et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, a donné, cédé et remis à Jacques BARRAL, son oncle présent, et pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, solennellement stipulant et recevant, en compensation des biens immobiliers à Egide BARRAL, son frère, apportés selon la promesse, c'est tout droit et action que a et est contemplé avoir dans la totalité d'une olivette située à camp Guirart, confronte ...
à toutes ses volontés etc...
...
ITEM, fut de pacte que ledit Raymond BARRAL sera tenu de ... récompenser ledit Jacques BARRAL, son oncle, de l'olivetteà la volonté des sages hommes Raymond et March ARBOSSE, frères, et Bertrand LARGUÈSES, et aussi a promis ledit Raymond BARRAL à Jacques BARRAL, son oncle, ladite olivette dessus confrontée et désignée de toujour la faire avoir, tenir en paix et posséder paisiblement etc...
L'acte fut fait à Saint-Jehan-de-Fos et dans la maison desdits Jacques et Raymond BARRAL, en présence et témoignage de Jacques CARAVIELHE, Pierre CAPMAL, Pierre SOLIER habitants dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos. Et moi Pierre BAUZONET.
AD34 II E 63/19 f° 124 - Image 63-19_250.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 23 décembre 1506 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1506 et le 23/12, prince Louis [XI], sachent ; que Me Blase BARRAL prêtre du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, sachant et attendant feu Jacques BARRAL, son père, et Raymond BARRAL, son cousin, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, avoir tenu vigne, champ ... à St Genieys en la somme de 41 Livres
tournois ... sachant et attendant ensuite ledit Raymond BARRAL avoir fait division de leurs biens et dettes et crédits avec Guilhem BARRAL, son frère, dans laquelle division ledit Guilhem BARRAL était tenu de payer pour pension 41 sols audit cepto ? et ...
Ensuite ledit Me Blaise BARRAL succédant dans les biens dudit feu Guilhem BARRAL, pour lui ; de bonne foi ; avec ceci ; a donné, cédé et remis au sage homme Raymond BARRAL, son cousin dudit lieu ici présent ; et ladite cession et rémission avec pactes ci-dessous stipulés et acceptés, à savoir une vigne et friche contigus, située en la juridiction de Saint-Jehan-de-Fos et tènement des Figayrettes, confronte ...
... Et que sera tenu ledit Raymond BARRAL et ses futurs successeurs de payer la susdite pension ... donnant ; s'est dévêtu ; a investi ; a promis : ledit Raymond BARRAL audit Blaise BARRAL de payer ladite pension pour puissance temporelle etc... ; a obligé tous ses biens meubles et immeubles, présents et futurs etc...
Acte fait dans la maison de Raymond BARRAL, en présence et témoignage des sages hommes Guiraud DENAVE, Pierre GALIÉ, Pierre MANENT de Saint-Jehan-de-Fos ... Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/39 f° 100 - Image 63-39_100.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 30 octobre 1521 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(ITEM) DELAVAL, Bertrand, son filleul
(ITEM) ARBOSSE, Alaysette (Alayssette), son épouse
(ITEM) DUPIN, Jehan (Jean), exécuteur de son testament (raccordement non prouvé)
(ITEM) BARRAL, Egidi Gely (Gilles), son frère
Transaction: 27 novembre 1493 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1493 et le 27/11, prince Charles [VIII], sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir que, comme débat, question fût mû et au temps à venir, se espére admouvoir plus grande, entre
Egide (Gilles) BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, agissant et demandeur, d'une part,
ET Raymond BARRAL, frère dudit Egide, dudit lieu, d'autre part, défendeur.
Egide BARRAL demande à son frère Raymond 50 Livres tournois du legs de feu Bertrand BARRAL, leur père, et le legs de feu Raymond BARRAL audit Egide.
Ledit Raymond BARRAL disait le contraire et disait ... que lesdits legs étaient pour payment et que les payments ne se devaient accumuler etc...
Les parties ont transigé en les arbitres Raymond ARBOSSE, March ARBOSSE et Bertrand LARGUÈSES, amis des deux parties ...
... ledit Raymond BARRAL, frère dudit Egide BARRAL, sera tenu et devra apporter audit Egide BARRAL, son frère, pour lesdits legs et pour tous autres droits les biens immobiliers suivants, à savoir
- la moitié d'un cazal situé audit lieu ledit al caminol, confront ...
- la moitié d'un champ friche et bois situé au tènement de Puech Teule, confront ...
- une olivette située à camp Guiraut, confronte ...
- 3 fûts nécessaires à une maison ou cazal du caminol à recevoir dudit BARRAL ...
...
L'acte fut fait à Saint-Jehan-de-Fos et dans la maison de Jacques et Raymond BARRAL, en présence et témoignage de Jacques CARAVIELHE, Pierre CAPMAL, Pierre SOLIER habitants dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos. Et moi Pierre BAUZONET.
AD34 II E 63/19 f° 122 - Image 63-19_246.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Donation et rémission reçue: 27 novembre 1493 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1493 et le 27/11, prince Charles [VIII], sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir que
la honnête veuve Jehanne, veuve de feu Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève,
et Jacques BARRAL, mère et fils, de gré, pour elle et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, et avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, doivent céder et remettre à Raymond BARRAL, leur neveu, fils de feu Bertrand BARRAL, dudit lieude Saint-Jehan-de-Fos, présent, et pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, solennellement stipulant et recevant,
à savoir tous les droits et toutes les actions, pétitions et demandes qu'ils ont ... dans un champ bois fricheensemble contigus, situés dans el tènement de Puech Teule, confronts ...
et encore un cazal situé au tènementdu Caminol, confront ...
cette cession et rémission ont faits lesdits mère et fils audit Raymond BARRAL, leur neveu, à cause d'une transaction et amiable composition faite par lesdits Raymond BARRAL avec Egide BARRAL, son frère, et par amour et affection cordial et sincère etc...
...
L'acte fut fait à Saint-Jehan-de-Fos et dans la maison desdits BARRAL, en présence et témoignage de Jacques CARAVIELHE, Pierre CAPMAL, Pierre SOLIER habitants dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos. Et moi Pierre BAUZONET.
AD34 II E 63/19 f° 125 - Image 63-19_252.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Licence maritale: 10 février 1524 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) ARBOSSE, Alaysette (Alayssette), son épouse
L'an de l'incarnation du seigneur 1523 et le 10/2, prince François [1er], sachent ; que Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève ; avec ceci ; a donné licence maritale à la honnête dame Alaysete, son épouse ici présente, pour constituer ses procureurs ... a obligé tous ses biens envers ladite Alayssete ...
...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de moy notaire, en présence et témoignage de Me Astorg GUILHODES prêtre, Anthoine DELAVAL dudit lieu habitans. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/53 f° 76 - Image 63-53_145.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Famille BARRAL - ARBOSSE
Contrat de mariage : 9 octobre 1499 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
AD34 II E 63/22 f° 204 - Image 63-22_292.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL - titre seul
      |-----ARBOSSE, Jean (Sosa 86788) 
|-----ARBOSSE, March (Marcelin) (Sosa 43394)
|-----???, Jeanne (Sosa 86789)
ARBOSSE, Alaysette (Alayssette) (43394-6)
      |-----TIBAUD, Guillem (Sosa 86790) 
|-----TIBAUD, Jacqueta (Jacoba) (Sosa 43395)
|-----N, Buxeria ??? (Sosa 86791)
Baptême : avant 1474 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 24 septembre 1533 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 13 mars 1522 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(ITEM) ARBOUSSE, Jehan (Jean), son neveu
(ITEM) ARBOSSE, March (Marc, Marcel), son frère
(ITEM) ARBOSSE, Catherina, sa soeur x Glaude CARAVIELHE
(ITEM) ARBOSSE, Catherine, sa soeur x Pierre de RIEUS
(ITEM) ARBOSSE, Anthonia, sa soeurx Guilhem BRÈS
L'an de l'incarnation du seigneur 1521 et le 13/3, prince François [1er] ; sachent ; comme il n'y a chose plus certaine que la mort. Pour ce, la honnête dame Alaysete, épouse de Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, saine ; bien que ; voulant ; a fait le vénérable signe de la sainte croix en disant etc...
... legs pieux ...
ITEM, a légué de ses autres biens restants par droit d'institution à Anthonie, sa soeur, épouse de Guilhem BRÈS dudit lieu une ...? ... 5 sols tournois avec lesquels ; ainsi.
ITEM, a légué ladite testaresse par même droit d'institution à Catherine, épouse de Glaude CARAVIELHE et Catherine veuve de Pierre de RIEUS, ses soeurs, à chacune d'elles 5 sols tournois ...
ITEM, a légué à Marguerite, fille de Glaude CARAVIELHE et de ladite Catherine, son fûtain et toute sa ...? ...
ITEM, a légué à Jehan ARBOSSE, son neveu son verdier de la Mariège, confront avec ledit ARBOSSE, avec Jacques CLERGUE, avec les héritiers de André ARBOSSE, avec les héritiers de Jehan ERALLE et ceci après la mort de son héritier ci-dessous.
ITEM, a légué à Marquete ARBOSSE, son frère, par droit d'institution ; à savoir 10 florins payables chaque année 2 florins ...
En tous ses autres biens restants tant meubles que immeubles, présents et advenir, droits et actions, ... son héritier universel a fait et institué et de sa propre bouche a nommé et appellé Raymond BARRAL, son mari, et après la mort dudit BARRAL lui substitue ledit Marquete ARBOSSE, son frère.
Exécuteurs a fait Jehan DUPIN et Jehan ARLABOSSE, et a légué à chacun d'eux 2 gros pour leurs travaux et peines ; donnant ; ceci est ; requis ; a renoncé ; desquels ;
Les actes furent faits à Saint-Jehan-de-Fos et dans la cour de la maison dudit BARRAL, en présence et témoignage des sages hommes Geoffroy CAPMAL, Guilhem COMBACAL,Pierre ROSSEL prêtres, Guilhem FABRE, Guilhem FIGUIER plus vieux, Estienne RELHE, dudit lieu habitans, témoins dans les lieux présents et appelés. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire royal.
AD34 II E 63/52 f° 76 - Image 63-52_151.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 12 mai 1527 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) ARBOSSE, March (Marc, Marcel), son frère
L'an de l'incarnation du seigneur 1527 et le 12/5, prince François [1er], sachent que Alayssete, veuve de Raymond BARRAL, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, pour elle, de bonne foi, et avec ceci ; a donné, cédé et remis au sage homme Maître ; March ARBOSSE, son frère, dudit lieu ici présent ; c'est toutes ses robes, des ceintures d'anneaux ou d'argent, vaisselle d'étain, mar guarguas reras et noires et autres accoutrements que à elle fut pris de la maison dudit BARRAL.
Elle a fait ceci par amour de dieu et en faveur de services à elle faits ou que fera au futur, et par ce que il lui a plu. Ainsi l'a fait ... ; desquels ; divesti ; investi ; a promis ; donnant ; pour lesquels ; de quoi ;
Les actes furent faits dans la maison de Pierre SAURELLE, en présence et témoignage des sages hommes Guilhem GUAY, Jacques DELEUZE, habitants dudit lieu. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/59 f° 48 - Image 63-59_095.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 17 juillet 1528 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Guilhem FIGUIER pas raccordé
L'an de l'incarnation du seigneur 1528 et le 17/7, prince François [1er], sachent que
Alayssette ARBOSSE, veuve à Raymond BARRAL, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, pour elle ; de bonne foi ; avec cet instrument ; a donné à Guilhem FIGUIER, dudit lieu, ici présent, c'est sa part indivise d'une terre de Pierre REPEYRALIS (?) située à Gariech, confronte ...
par amour de dieu et pour les services à elle rendus ; et par ce que cela lui plait de faire ainsi ... dont elle s'est dépouillé et l'en a investi ; donnant ; a promis ; pour lesquels a renoncé ; a juré ; desquels ;
Les actes furent faits aux faux bourgs de Saint-Jehan-de-Fos et devant la maison dudit FIGUIER, en présence et témoignage des sages hommes Guilhem PASTOR, Bernard MAZAT, Jehan ANDRÉ, Pierre de VALLE dudit lieu habitans. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/59 f° 61 - Image 63-59_121.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 17 juin 1533 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) ARBOSSE, March (Marc, Marcel), son frère
L'an de l'incarnation du seigneur 1533 et le 17/6, prince François [1er], sachent que Alayssete BARRALE, veuve de Raymond BARRAL, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, de gré, non induit, pour lui, avec ceci, a donné, donne , cède par donation dit entre vifs à l'honnête homme March ARBOSSE, prêtre, son frère, dudit lieu ici présent, c'est tous et chacuns les biens meubles et immeubles, présents et futurs, choses, droits et actions où que soient et existent, avec pacte que ladite Alayssete donatrice se retient seigneuresse usufruitière de tous les biens tant que vivra en ce monde.
Et a fait cela par amour de dieu et sera tenu ... pour son âme et pour les services à elle faits. Et parce que cela lui a plu et lui plait ...
Les actes furent faits dans le lieu de Saint-Jehan-de-Fos et maison de Jehan ARBOSSE, en présence de ... Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/63 f° 24 - Image 63-63_036.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Quittance : 9 octobre 1499
AD34 II E 63/22 f° 204 - Image 63-22_292.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Quittance émise: 9 octobre 1499 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) BARRAL, Raymond, son mari
L'an de l'incarnation du seigneur 1499 et le 9/10, illustrissime et sérénissime prince et seigneur, notre maître Louis, par la grâce de dieu roi de France régnant, sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir, que s'est presenté et constitué en personne la honnête dame Alayssete, épouse de Raymond BARRAL, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, laquelle Alayssete ... de licence ... de sondit mari ici présent ... sachant et attendant comme a dit que le sage homme Marcelin ARBOSSE, habitant du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, son père, avait constitué beaucoup de bien et profit avec effort en dot, comme a dit de la dite dot,
non séduit, suborné ni autrement ... mais de sa simple, pure, libre et spontanée volonté, de bonne foi, et sans aucun dol et fraude quelconque, pour elle et ses hoirs futurs successeurs au temps à venir, quels qu'ils soient, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et à perpétuité fermement valable, et en aucune façon révocable, tous les biens paternels ...
avec pacte de ne rien de plus demander à l'occasion de promesses, sauf et retenu la dot à elle constituée par ledit MarcelinARBOSSE, père de ladite Alayssete, ou non le droit de substitution de succession et legs, et lesdits biens de l'heritier ou les héritiers dudit Marcelin ARBOSSE, absent, me notaire royal ci-dessous nommé etc...
a donné et donne, cède ... à la susdite Alayssete l'hérédité faite auparavant ...
... beaucoup de verbiage ...
Les acte furents faits comme susdit en dehors de la ville de Saint-Jehan-de-Fos et maison de moi notaire, en présence et témoignage des sages hommes Jacques BRÈS plus vieux, Pierre SOLIER, alias le cotailt, Pierre JULIAN, Jacques PINOLIS du lieu susdit de Saint-Jehan-de-Fos habitants, témoins ... Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire public royal du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève ...
AD34 II E 63/22 f° 204 - Image 63-118_292.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Transaction: 10 avril 1506 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Cf : acte.
Procuration: 27 février 1512 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1511 et le 27/2, prince Louis [XII], sachent ; quAlayssette épouse de Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève,
de licence dudit Raymond BARRAL son mari ici présent ; laquelle a donné ; avec ceci ; de gré ; ... ; a constitué son procureur ; à savoir les honnêtres hommes Mes Jehan BESSODES, Jehan SANYER (?) et Pascal BARRAL ... praticiens en la cour royale etc...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et dans la cour dudit lieu, en présence et témoignage des sages hommes ... Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/43 f° 100 - Image 63-43_200.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Licence maritale reçue: 10 février 1524 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1523 et le 10/2, prince François [1er], sachent ; que Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève ; avec ceci ; a donné licence maritale à la honnête dame Alaysete, son épouse ici présente, pour constituer ses procureurs ... a obligé tous ses biens envers ladite Alayssete ...
...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de moy notaire, en présence et témoignage de Me Astorg GUILHODES prêtre, Anthoine DELAVAL dudit lieu habitans. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/53 f° 76 - Image 63-53_145.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Accord: 6 janvier 1528 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) BARRALE, Alix (Hélix), femme de Pierre DELPY
(Présent) DELPY, Pierre (Dupin)
(Présent) DELPY, Marguerite, fille de Jehan DUPIN
(Cité dans l'acte) BARRAL, Raymond, son feu mari
L'an de l'incarnation 1527 et le 6/1, mossr François, sachent tous.. que question par et entre
l'honnête femme Aleyssete, veuve de Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, d'une part,
ET Pierre DUPIN, Alix, sa femme, et Marguerite, fille de Jehan DUPIN dudit lieu d'autre part.
Et pour ce ladite Alayssete disait qu'elle fut fertata desquels ses dits biens catibus et certaine monnaie d'argent et autres biens ...
ledit homme DE PIN et Alix et Marguerite disaient le contraire et alléguaient, disaient que pour ladite Alayssete avait accepté et apporté lesdits biens de la maison de Raymond BARRAL ...
... je n'arrive pas à lire ...
AD34 II E 63/56 f°
Instrument d'accord: 7 janvier 1528 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) DELPY, Marguerite, fille de Jehan DELPY
(Présent) BARRALE, Alix (Hélix), femme de Pierre DUPIN
(Présent) DELPY, Pierre (Dupin), mari d'Elixde
INSTRUMENT d'ACCORD Pierre DE PYME et Alayssete veuve de BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos
L'an de l'incarnation du seigneur 1527 et le 7/1, François régnant, sachent tous ... que les questions par et entre
l'honnête femme Aleyssete veuve de Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, d'une part,
ET Pierre DUPIN (DE PYME), Elidim (Elixide, Alis), sa femme, et Marguerite, fille de Jehan DE PYME dudit lieu, d'autre part.
Par ce que ladite Alayssete disait qu'elle fut volée de ses biens, joyaux et de certaine somme d'argent , et d'autres biens.
Et toujours elle disait qu'elle avait obtenu décret de droit des maîtres officiels de la cour du lieu, et pebo... avait été fait dans le palo (poteau ?) de l'église de Saint-Jehan-de-Fos et avoir du succès dans l'éxecution dudit jusqu'à la malede... (?).
Ladite femme DE PYME et Elixide et Marguerite disaient et alléguaient le contraire et disaient que la susdite Alayssete avait reçu et avait apporté lesdits biens de la maison de feu BARRAL et jutant in (?) ... fut procès en cour seigneuriale officielle du lieu entre lesdites parties.
A la fin, lesdites parties avec ceci ont transigé ... comme suit :
Et par ce que pour tout en tout, lesdits DE PYME, Elixde et Marguerite pourraient détenir, ladite Alayssete à cause de ladite citation, ladite Alayssete a quitté ; et vice versa, ladite Aleyssete quittera tous les biens qu'elle pourrait detenir.
...
ITEM, est pacte que chaque partie paiera ses dépenses ...
... une partie envers l'autre a obligé et hypothéqué tous ses biens meubles et immeubles, présents et advenir, les soumettant aux forces et rigueurs du grand de Carcassonne et Béziers, petit de Montpellier, cour temporelle de Saint-Jehan-de-Fos et spéciale de Saint-Guilhem-del-Désert et à chacune d'elles.
Les actes furent faits dans la maison de Jehan DE PYM, en présence et témoignage des sages hommes Jacques ANDRÉ plus jeune, Jacques ANDRÉ plus vieux, dudit lieu. Et moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/56 f° 54 - image N° 63-56 108.jpg - traduit du latin par JJ Massol - Photos de Françoise EMONDS-ALT - acte de VITALIS dans LA FABRIE
Echange: 28 mai 1528 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Cité dans l'acte) BARRAL, Raymond, son feu mari
L'an de l'incarnation du seigneur 1528 et le 28/5, prince François [1er], sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir que, comme échange ... par et entre
Alayssette, veuve de Raymond BARRAL du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, d'une part,
ET Pierre et Jacques CARAVIELHE, frères dudit lieu, d'autre part.
etc...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de Me Guilhem DE LA FABRIE, notaire, en présence et témoignage des sages hommes ... témoins dans les lieux présents et appelés. Et de moi Jehan VITALIS notaire royal dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos requis et soussigné.
AD34 II E 63/34 f° 377 v° - Image 63-34_712.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Echange: 16 mai 1531 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an 1531 et le 16/5 la honnête femme Catherine , veuve à Estienne DE TREILHE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos d'une part,
ET Alayssete, veuve de Raymond BARRAL dudit lieu, d'autre part,
ladite Catherine de bonne foi avec cet instrument ... a apporté à ladite Alayssete, sa soeur veuve dudit BARRAL, ici présente,
une vigne située au tènement dessous le plantié, confront ...
Et, vice-versa, ladite Alayssete, pour elle, de bonne foi, avec cela, a apporté à ladite Catherine, sa soeur, ici présente, un cazal situé dans les faux bourgs dudit lieu, confront ...
Les actes furent faits dans la maison de Estienne DE TRELHE, en présence et témoignage des sages hommes Guilhem GALIÉ, François GAY, Raymond DURAND dudit lieu habitants. Et moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/61 f° 27 - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Les patronymes des soeurs en sont ps mentionnés mais les confronts des pièces sont majoritairement des ARBOSSE
Vente d'un jardin: 5 mars 1532 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) CARAVIELHE, Pierre
L'an de l'incarnation 1531 et le 5/3, messire François, sachent que
Alayssete ARBOSSE, veuve de Raymond BARRAL, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos ... a vendu à Pierre CARAVIELHE, dudit lieu, ici présent, une pièce de terre complantée d'oliviers, située au tènement de La Coste, confronte ... au prix de 30 sols tournois ... eus et reçus en 5 grosses et monnaie ...
De quoi l'acte fut fait dans la maison de moi notaire, en présence et témoignage des sages hommes Jacqus OLIER, Jacques VITALIS dlh Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/61 f° 129 v° - vue 63-61 134.jpg - photos de Jean-Paul ANDRÉ - traduit du latin par JJ MASSOL
Donatio causa morte: vers 10 décembre 1532 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(ITEM) ARBOSSE, Anthonia, à sa soeur, femme de Guilhem BRÈS
(ITEM) ARBOSSE, March (Marc, Marcel), à Marc ARBOSSE son frère, prêtre
(Est témoin) ???, Margarida, à Margarida uxor de Jehan Arbosse
DONATION A CAUSE DE MORT d'Alayssete BARRALE
L'année de l'incarnation du seigneur 1532 et vers le 10/12, mossr François, en personne honnête fille Alayssette, filhe légitime et naturelle de March Arbosse, veuve de Raymond Barral du lieu de Saint-Jehan-de-Fos ...
... legs pieux ...
ITEM, a donné de ses autres biens restants à Catherine veuve de Estève DE TRELHE, sa soeur, un jardin situé à la fontaine delacane (?) confront avec Pierre CARAVIELHE, avec les héritiers d'André ARBOSSE, et avec autres confronts.
ITEM, de même ladite donatrice ... à Boscmals confront avec dite Catherine, avec Pierre CARAVIELHE ...
ITEM pour ladite Anthonia, sa soeur, femme de Guilhem BRÈS 15 sols.
ITEM, a donné à ses neveux et nièces et autres parents 15 sols ...
ITEM, ladite donatrice a donné à Marguerite, femme de Jehan ARBOSSE, son frère, un jardin ... confont avec Jamme CLERGUE, avec Jehan ARBOSSE ...
ITEM, a donné ladite donatrice de ses autres biens tant meubles que immeubles et de sa propre bouche a nommé maitre Marc ARBOSSE, son frère, prêtre dudit lieu ...
Fait audit lieu de Saint-Jehan-de-Fos et chambre de Catherine, veuve dudit Stéphane DE TRELHIA (DELATREILHE), en présence de Me Jehan DEVALLE prêtre, Raymond D... , Pierre CARAVIELHE, Jamme BOUGET, Guilhem GALIBERT, Jehan de BAMPER (?), dudit lieu habitants. Et de moi Bertrand de BURMIIS.
AD34 II E 63/66 f° 16 v° - image N° 63-66_017.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Vente d'une pièce de terre avec oliviers: 23 mars 1533 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) ARBOSSE, Catherine, sa soeur
L'an de l'incarnation du seigneur 1532 et le 23/3, prince François [1er], sachent que Alayssete, veuve de Raymond BARRAL, de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, non aliéné, pour elle, avec cet instrument, a vendu à Catherine, veuve de Estienne DELATREILHE, sa soeur, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, ici présente, c'est une partie d'une pièce de terre avec oliviers et rivière ... entre ladite Alayssete, Pierre CARAVIELHE et Jehan ARBOSSE dudit lieu située dans la juridiction dudit lieu et tènement du mas del Pojet, confront avec la rivière ...
au prix de 25 sols tournois de monnaie courante réellement payés devant moi notaire ...
De quoi les actes furent faits dans ledit lieu et maison de moi notaire, en présence et témoignage de Guilhem SABATIER, Jehan ... dudit lieu habitans. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/62 f° 106 v° - image N° 63-62 212.JPG - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Vente d'un jardin: 15 juin 1533 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1533 et le 15/6, messire François, sachent que Alayssette, veuve de Raymond BARRAL, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, pour elle, de gré, avec cet instrument, a vendu à l'honnête dame Catherine , sa soeur, veuve de Estienne DE TRELHE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, ici présent, un petit ...? jardin situé en la juridiction de Saint-Jehan-de-Fos et tènement de la fontaine des jardins, confront ...
pour le prix de 20 sols tournois, lesquels a confessé avoir eus et réellement reçus en monnaie ...
A promis. Pour ce faire, elle a obligé et hypothéqué tous ses biens meubles et immeubles, présents et futurs, lesquels a soumis aux forces et rigueurs du petit sel de Montpellier, au grand de Carcassonne, Béziers, à la cour ordinaire dudit lieu, et à une.
De quoi les actes furent faits au lieu de Saint-Jehan-de-Fos et maison de moi notaire, en présence et témoignage des sages hommes Guilhem DOMERGUE prêtre, Mathieu GUIRAUD dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos habitants. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/63 f° 20 v° - vue 63-63 033.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Instrument de rénonciation: 24 septembre 1533 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
INSTRUMENT DE RENONCIATION d'Alaysssete, veuve Raymond BARRAL de Saint-Jehan-de-Fos
L'an de l'incarnation du seigneur 1533 et le 24/9, prince François ; sachent ; présente et personnellement constituée près du lieu de Saint-Guilhem-de-Désert, et devant l'escalier du monastère dudit lieu, c'est Alayssete, veuve de Raymond BARRAL, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, laquelle Alayssete, sachant et entendant à Me March ARBOSSE, son frère, ou aux siens avoir achevé le procès en cas d'appel de la vénérable cour royale de Gignac en faveur de ladite Alayssete.
C'est pourquoi, ladite Alayssete songeant à des choses de son âme (?) ...? a renoncé au susdit appel n'entendant pas se parjurer ni poursuivre celui-ci, mais veut déclarer et o... sa conscience et veut que soit payé par les officiers du Me abbé de Saint-Guilhem pour rester ?
Et de promesse en retenir instrument par moi notaire ci-dessous. Les actes furent faits ici dessus en présence et témoignage des sages hommes Michel ANDRÉ, George GAYRAUD, Astruc GAYRAUD, Estienne ROGER, Ponce MOLIS dudit lieu habitans. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/63 f° 38 - Image 63-63_052.jpg - traduit du latin par JJ MASSOL

Retour à la page principale

CARAVIELHE, Jean Baptême : avant 1525 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Il y a un testament du 17/6/1547 (titre seul) AD34 II E 63/77 f° 48 - image N° 63-77_064.jpg -Me Jehan VITALIS
Décès : après 1545 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
il pourrait être décédé après 1552 si c'est lui qui donne un legs au mariage de Frances ARBOSSE et Mingete GRANIÈRE
Profession : DOUBLON ?
Achat des fruits d'un maison: 25 avril 1543 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement non prouvé)
L'an 1543 ["à l'incarnation comptant" omis mais présent à l'acte précédent du 25/4/1543] et le 25, très excellent prince mossr François, par la grace de Dieu, roi de France reignant, sachent toutz que Berthomieu JORDAN du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, lequel, de son bon gré, en la teneur du présent instrument, a vendu à Jehan CARAVIELHE dudit lieu, présent, c'est à savoir les fruits d'une maison ... située en les faux bourgs dudit lieu, confronte avec la rue, avec les héritiers de Guilhem DE LA TRELHE, avec Peyre COMBACAL, avec Darde CAPMAL ...
pour l'espace de temps de 6 ans ... à commencer à la fête de St Jean Baptiste ... et finissant semblable jour ... pour le prix de 3 Livres tournois ... réalement reçues en un écu du soleil et petite monnaie ...
Jehan CARAVIELHE sera tenu de payer toutes tailles ...
Fait en ledit lieu et maison desdits héritiers de Estève DELAVAL en présence de Jamme VIDAL, Peyre COMBACAL, Guilhem GUAY dudit lieu habitans, et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/73 f° 25 - image N° 028.jpg
Transaction: 23 août 1550
L'an 1550 et le 23/8, mossur Henri, sachant tous que comme débat et question fusse mû, ou au temps à venir se espére admoyre plus grande, par et entre Jehan GRANIÉ du lieu de Montpeyroux, Anthonia femme de Jehan CARAVIELHE et Miracle femme de Jehan JOLIÉ de Saint-Jehan-de-Fos, comme fils et filles légitimes et naturels de Guilhaumete, leur mère, veuve de Jamme BRÈS dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos demandeurs, d'une part,
ET Claude BRÈS, comme héritiers dudit Jamme BRÈS dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, défendeurs, d'autre part.
Par ce que lesdits Jehan GRANIÉ, Anthonia et Miracle demandaient toute leur quote part et portion qui leur parvient de l'argent qu'a apporté ladite Guilhaumete leur mère et legs que lui a reconnu ledit Jamme BRÈS et aussi leur cote part et portion de l'argent qu'avait ledit Jamme BRÈS a donné Guilhaumete veuve de Gualhac GUARNIE leur aïeul tant parvient deparst (?) que autrement.
Ledit Claude BRÈS disait et affirmait le contraire, et disait qu'il a payé et servi pour ladite Guilhaumete sa mère ... plus qu'elle n'a apporté en sa maison pour son testament que autrement.
Famille CARAVIELHE - ARBOSSE
Mariage : avant 1546 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOSSE, Anthonia Baptême : avant 1528 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Elle est différente de celle mariée à Guilhem Brès
Décès : après 1545 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

|-----CARAVIELHE, Père (Sosa 43076) 
CARAVIELHE, Glaude (Claude) (Sosa 43164)
Naissance : avant 1486 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : avant 2 septembre 1526 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
avant 2/9/1526 Source : AD34 II E 63/59 f° 30 - Image 63-59_059.jpg
Testament de sa femme Catherine : 28/2/1530
Famille CARAVIELHE - ARBOSSE
Mariage : avant 1506 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
      |-----ARBOSSE, Jean (Sosa 86788) 
|-----ARBOSSE, March (Marcelin) (Sosa 43394)
|-----???, Jeanne (Sosa 86789)
ARBOSSE, Catherina (Sosa 43165)
      |-----TIBAUD, Guillem (Sosa 86790) 
|-----TIBAUD, Jacqueta (Jacoba) (Sosa 43395)
|-----N, Buxeria ??? (Sosa 86791)
Naissance : avant 1474 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos
une des deux soeurs Catherine est en 1532 veuve de Estève DELATREILHE
Décès : après 1541 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 2 septembre 1526 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) CARAVIELHE, Pierre, son fils
L'an de l'incarnation du seigneur 1526 et le2/9 , prince François [1er], sachent que Catherine, veuve de Claude CARAVIELHE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, non aliénée, mais saine ; pour elle ; de bonne foi ; avec cet instrument ; a donné par donation qui est dicte en faveur de noces à Pierre CARAVIELHE, son fils légitime et naturel, ici présent, à savoir la quatrième partie de tous ses biens meubles et immeubles, où qu'ils soient, ...? en faveur dudit futur mariage avec la déjà nommée Cécile, et par ce que ils lui plaisent et lui plait ; donnant, divestit ; investit , a promis ; renoncé ; juré ;
De quoi les actes furent faits comme dessus, en présence et témoignage que dessus. Et de moi Guilhem de LA FABRIE notaire royal.
AD34 II E 63/55 f° 39 v° - image N° 63-55 079.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 2 septembre 1526 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1526 et le2/9 , prince François [1er], sachent que Catherine veuve de Claude CARAVIELHE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, non aliénée, mais saine ; pour elle ; de bonne foi ; avec cet instrument ; a donné par donation qui est dicte en faveur de noces et en faveur dudit mariage avec la susdite Esquine à savoir la quatrième partie de tous ses biens meubles et immeubles, ses choses, droits ; et ladite part a donnée à Jacques CARAVIELHE, son fils. A elle que Catherine réserve l'autre quatrième part, l'ayant fait par faveur dudit mariage avec la susdite Esquine, et laquelle chose lui a plu et lui plait.
De quoi, dévêtu, investi, donne ; a promis ; pour quoi ; a renoncé ; a juré ;
De quoi les actes furent faits comme dessus, en présence et témoignage que dessus. Et de moi Guilhem de LA FABRIE notaire royal.
AD34 II E 63/55 f° 41 - image N° 63-55 082.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 27 février 1530 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(ITEM) CAPMAL, Cézelie (Cécile), femme de Pierre CARAVIELHE
(ITEM) CARAVIELHE, Pierre, co-héritier universel et général son fils légitime et naturel
(Est témoin) CARAVIELHE, Jehan (Jean) dit vieux , co-héritier universel et général son fils légitime et naturel
(Cité dans l'acte) CARAVIELHE, Glaude (Claude), feu son mari
(ITEM) CAPMAL, Esquine, sa belle-fille femme de Jacques CARAVIELHE
(ITEM) ARBOSSE, Anthonia, sa soeur, femme de Guilhem BRÈS
(ITEM) ARBOSSE, March (Marc, Marcel), son frère prêtre
(ITEM) ARBOSSE, Alaysette (Alayssette), sa soeur veuve de Raymond BARRAL
L'an à l'incarnation du seigneur 1529 et le 27/2, prince François, sachent que comme il n'y a chose plus certaine que la mort, ni chose plus incertaine que l'heure d'icelle, la méritante honnête femme Catherine, veuve de Glaude CARAVIELHE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève ... fait le signe de la sainte croix ...
... legs pieux de 10 Livres tournois ...
ITEM, a légué ladite testatricede ses autres biens à l'honorable homme Me March ARBOSSE, son frère ... un trentenaire de messes lesquelles tant qu'elle vivra en ce monde et a légué pour ce trentenaire desdites messes 30 gros ...
ITEM, a légué à Alayssette, veuve de Raymond BARRAL, son autre soeur, 2 robes de burel, demi usées ...
ITEM, a légué à Anthonia, sa soeur, femme de Guilhem BRÈS dudit lieu ... 5 sols, avec lesquels.
ITEM, a légué à Catherine alis bessomenes soeur, veuve de Stéphane DE LA TREILHE, par même droit d'institution, 15 sols tournois, avec lesquels.
ITEM, a légué à tous ses neveux et nièces en grande parentèle, à chacun d'eux, 5 sols tournois, avec lesquels.
ITEM, a légué à la honnête femme Esquine, sa bele-fille, épouse de Jacob CARAVIELHE, 2 robes : c'est une tissu de Ysarniach (?) et une gonelle tissu de burel ...
ITEM, a légué à Cézelie, femme de Pierre CARAVIELHE, son fils, 3 deniers tournois, avec lesquels.
ITEM, a légué par droit d'institution à Jehan CARAVIELHE, son fils légitime, 40 Livres tournois et une robe, cotte de burel, payable :
le jour qu'il contractera mariage en face sainte mère église, 10 Livres tournois, solutions continuant ... et que ne se puissent accumuler, avec lesquels.
En tous ses autres biens, meubles et immeubles, présents et futurs, ses héritiers universels a fait et de sa propre bouche a nommé Pierre et Jacques CARAVIELHES, frères, ses fils légitimes et naturels, par parts et portions égales ; substituant si un d'eux mourait sans enfant ou enfants procréé ou procréés de son légitime mariage, de l'un à l'autre.
Exécuteurs de son âme a fait Jehan ARBOSSE et Jehan DEPYNE 5DELPY) dudit lieu, et a légué à chacun d'eux 5 sols tournois pour leurs peines ...
Les actes furent faits dans la maison de l'héritier Glaude CARAVIELHE? en présence et témoignage des sages hommes Guilhem OLFACI, Jacob OLIER? Jehan FABRE plus jeune, Anthoine JOURDAN, Durand VITALIS, Michelan BARRAL, Guiraud BAUZONET dudit lieu habitans, témoins dans les lieux nommés, appelés et requis. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/60 f° 74 - image N° 63-60_074.jpg - traduit du latin par JJ Massol
Les 4 enfants du couple CARAVIELHE - ARBOSSE 
CARAVIELHE, Jamme (Jacobi) (Jacques) dit Vieulx (Sosa 21582)
× CAPMAL, Esquine (Sosa 21583)
° avant 1506 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos - †entre 17 août 1583 et 1586 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
CARAVIELHE, Pierre (43164-2)
× 1526 CAPMAL, Cézelie (Cécile) (21620-7)
° avant 1507 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - † avant 7 juillet 1552 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
CARAVIELHE, Jehan (Jean) dit vieux (43164-3)
× 1541 BRESSE, Anthonia (Anthoinette) (22304-B2)
× 1577 SOLLIÈRE, Françoise
° avant 1521 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos - †entre 10 janvier 1590 et 1592 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
CARAVIELHE, Marguerite (43164-4) Naissance : avant 1521 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1521

Retour à la page principale

BLAQUIÈRE, Michel Baptême : avant 1432 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE,d'Aniane
Décès : après 1452 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Famille BLAQUIÈRE - ARBOSSE
Mariage : avant 1452 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOSSE, Catherine Baptême : avant 1435 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1452 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

ARBOSSE, Père  
Famille ARBOSSE - X
 
Les 2 enfants du couple ARBOSSE - X 
ARBOSSE, Guilhem dit Sauzini Naissance : Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 24 février 1445 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Testament : 24 février 1446 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(ITEM) BARRAL, Raymond, exécuteur de son testament
(ITEM) RÉGINARD, Bernard, exécuteur de son testament
(ITEM) COMBACAL, Michel, héritier universel et général son neveu
(ITEM) FABRE, Rixende (Raymonde), x Pierre PUEL
(ITEM) COMBACAL, Déodat, son beau-frère
(ITEM) COMBACAL, Raymond, (raccordement non prouvé)
(ITEM) ARBOSSE, Guilherme, sa soeur
Rixende, veuve de feu Bérenger PASTURELLE ; Clarete, épouse de Bernard BRÈS (?) de Clermont ; pas dans la base
Au nom de dieu amen. L'an de l'incarnation du seigneur 1445 et le 24/4, prince Charles [VII], sachent tous que comme il n'y a chose plus certaine que la mort, ni chose plus incertaine que l'heure d'icelle. Pour ce, le sage homme Guilhem ARBOSSE, alias Sauzini du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, , sachant ; voulant ; avec eci ; a fait son dernier testament ...
... legs pieux ...
ITEM, a légué à Raymonde [FABRE], épouse Pierre PUELLE de Saint-Jehan ... et neveu dudit testateur, 5 sols tournois payables en une fois.
ITEM, a légué à Rixende, veuve de feu Bérenger PASTURELLE ... 5 sols tournois payables ensemble.
ITEM, a légué à Clarete, épouse de Bernard BRÈS (?) de Clermont 5 sols tournois payables en une fois.
ITEM, a légué à Guillemette épouse de Déodat COMBACAU 4 moutons d'or, payables en une fois.
ITEM, a légué à Raymond DE COMBACAU 2 moutons dor.
...
En tous ses autres biens restants tant meubles que immeubles, présents et advenir, droits et actions, ... son héritier universel a fait et institué et de sa propre bouche a nommé Michel COMBACAU fils de Déodat COMBACAU et son neveu.
Ses exécuteurs a fait Raymond BARRAL et Bernard RÉGINARD auxquels a légué à chacun d'eux 5 sols tournois ;
Mais ceci est ; et a requis ; desquels ;
Actes à Saint-Jehan-de-Fos et maison de Raymond CREYSENTIS en présence et témoignage dudit Raymond CREUYSENTIS, André CALVIN de Puéchabon, Anthoine FREZOL, Guilhem PASTURELLE, Guilhem RODILLE, Pierre CAPMAL, Jehan SELIGAN plus jeune, Berenger RESCE, Guilhem FABRE de Saint-Jehan. Et moi Guilhem AMBIERLE.
AD34 II E 63/07 f° 72 - Image 63-07_144.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
ARBOSSE, Guilherme
× COMBACAL, Déodat
° avant 1416 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE - † après 1445

Retour à la page principale

COMBACAL, Déodat Naissance : avant 1413 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1463 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Obligation: 13 septembre 1446 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1446 et le 13/09, prince Charles [VII], sachent tous que Déodat COMBACAU du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, pour lui ; avec ceci ; a confessé se devoir à Guilhem CARAVIELHE présent ; c'est 9 Livres 5 deniers tournois ...
... [difficile à lire - semi effacé] ...
Acte dans mon étude. Présents : Guilhem FABRE de Saint-Jehan-de-Fos ... Et moi Guilhem AMBIERLE.
AD34 II E 63/08 f° 39 v° - Image 63-08_042.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Famille COMBACAL - ARBOSSE
Contrat de mariage : avant 1433
|-----ARBOSSE, Père
ARBOSSE, Guilherme
Naissance : avant 1416 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
créée d'après le testament de Guilhem ARBOSSE du 24/2/1445 re 64-07 f° 72
qui dit :
"à Guilherme épouse de Déodat COMBACAU"
Décès : après 1445
Les 2 enfants du couple COMBACAL - ARBOSSE 
COMBACAL, Michel
× ROBERT, Catherine
° avant 1433 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE - † entre 1490 et 1496 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
COMBACAL, MirabelleNaissance : avant 1445
créée d'après le testament de Guilhem ARBOSSE du 24/2/1445 re 64-07 f° 72
qui dit :
"à Mirabelle fille de Déodat COMBACAU, son petit-fils/neveu"
Décès : après 1445

Retour à la page principale

|-----ARBOSSE, Père (Sosa 173576) 
ARBOSSE, Pierre (173576-4)
Baptême : avant 1430 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1462 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
Profession : habitant Montpellier en 1462
Famille ARBOSSE - X
 
Les 2 enfants du couple ARBOSSE - X 
ARBOSSE, Jehan (173576-4.1) Baptême : avant 1452 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1452 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
Profession : habitant de Montpellier en 1452
ARBOSSE, Guillem (173576-4.2) Baptême : avant 1452 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1452 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

ARBOSSE, Isabeau Décès : après 1685 à Gignac ???,34150,Hérault,Diocèse de Béziers,FRANCE

Retour à la page principale

|-----FABRE, Durand
FABRE, Barthélémy
      |-----PASTOR, Pierre
|-----PASTOR, Hermessende
Naissance : avant 1475 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 30 avril 1519 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 7 février 1495 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1494 et le 7/2, prince Charles ... sachent tous présents et advenir ... que en présence de moy notaire public et tesmoings nommés ci-dessous, en présence et audience se sont présentés et personnellement constitués le sage homme Durand FABRE et Hermessens, veuve d'Anthoine MENGANI, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos,
tous deux ensemble et ... sans aucune machination mais de leur bonne, pure, simple et spontanée volonté, pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, de bonne foi etc... avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, ont donné et donnent ... à leur fils Bartholoméo FABRE, fils dudit Durand, et neveu de ladite Hermessende, ici présente, et pour lui et ses hoirs et futurs successeurs, solennellement stipulante et recevante, à savoir tous et chacuns les biens meubles et immeubles, présents et futurs ... pour sa vie tant seulement ...
laquelle donation, cession et rémission lesdits Durand FABRE et Hermessens donateurs ont donné audit Bartholoméo FABRE, fils et neveu, présent et comme dessus stipulants, par amour de dieu et en faveur d'amour filial ... desquels biens lesdits donateurs se sont dévêtus ...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison d'habitation dudit Durand FABRE, en présence et témoignage de Durand SAUREL, Raymond DURAND, Raymond DESTANG dudit lieu habitans, témoins dans les lieux préxsents et appelés. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/21 f° 46 - Image 63-21_055.jpg - traduit du latin par JJ MASSOL
Testament : 30 avril 1519 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement non prouvé) titre seul
AD34 II E 63/50 f° 12 - Image 63-50_023.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Compromis et arbitrage: 25 avril 1504 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1504 et le 25/4, prince Louis [XII], sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir que comme débat, question ou controverse fusse mû ou au temps à venir, se espére admoyre plus grande, par et entre
Florete, veuve de Hugues FABRE habitant du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, agissant et demandeur, d'une part,
ET Barthélémy FABRE, fils légitime et naturel de Durand FABRE aussi habitant dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, défendeur, d'autre part.
Pour ce que ladite Florete exposait et alléguait que quand il fut en ce monde Pierre PASTOR, son père, encore vivant avait eu 4 fils ou enfants, à savoir Mathieu PASTOR, Jehan PASTOR, Hermessende et elle-même Florete ; et ledit Pierre PASTOR, dans sa dernière volonté ou dans son dernier testament avait fait et constitué son héritier universel ledit Mathieu PASTOR, lui substituant que en cas que le susdit Mathieu PASTOR décèdât en état de pupillarité ou autrement sans enfant ou fils a institué et substitué ladite Hermessende ; et en cas que ladite Hermessende décédât sans enfant, lui a substitué ladite Florete. Et comme ledit Mathieu PASTOR était décédé en état de pupillarité, et sans enfant, ladite Hermessende lui a succédé dans ces biens.
Ensuite, ladite Hermessende décéda sans enfant ou fils. Et ainsi, elle demandait ladite Florete les biens substitués qui étaient la moitié de la part ainsi divisée constituant l'hérédité.
De plus, elle disait , exposait et alléguait plus loin ladite Florete que après la susdite mort fut intenté un procès entre les susdites parties dans la cour ordinaire du lieu de Saint-Jehan-de-Fos ... appel en la cour royale de Gignac ...
Mais ledit Barthélémy FABRE disait le contraire. et assertait et disait que ladite Hermessende fit son dernier testament et sa dernière volonté et fils ledit Barthélémy son héritier universel.
De plus il disait, exposait et alléguait le susdit Barthélémy FABRE que à la mort dudit Mathieu PASTOR ces biens furent divisés entre les soeurs elles-mêmes et n'importe laquelle a eu sa part, et ainsi il disait et alléguait de venir ...?
FINEBLEMENT, lesdites parties, voulant venir à bonne paix et concorde et ledit Barthélémy FABRE procédant aux choses ci-dessous, de licence et autorité dudit Durand FABRE, son géniteur (père) ici présent, laquelle lui a donnée et donne, pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, de bonne foi, et sans aucun dol et quelconque fraude, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, les parties ont compromis devant moi Durand SAURELLE, notaire dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos en tant qu'arbitre arbitrant et négociateur à l'amiable ce qu'ils ont fait toute la présente journée, donnant et conférant lesdites parties licence et autorité et mandat exprès et général sur les questions et débats susdits ...
Les actes furent faits au lieu de Saint-Jehan-de-Fos, en présence et témoignage des sages hommes Jacques BRÈS plus vieux, Arnaud MARTIN, habitants dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, témoins dans les lieux présents et appelés. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/26 f° 202 - Image 63-26_408.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Reconnaissance émise: 26 septembre 1510 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1510 et le 26/9, prince Louis [XII], sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir que, le sage homme Barthélémy FABRE, fils de Durand FABRE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, de bonne foi, sans aucun dol et quelconque fraude, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, a confessé avoir eu et reçu à Marguerite, son épouse, et de sa dot ... d'une part 6 Livres tournois et d'autre part un écu d'or valant 35 sols tournois , desquels fut contente et il a quitté, libéré ... et absous avec pacte de ne rien de plus demander à l'occasion.
Et parce que est digne etc... Pour ce, ledit Barthélémy FABRE, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, de bonne foi, sans aucun dol et quelconque fraude, a reconnu dans et sur tous ses biens meubles et immeubles, présents et futurs, et ainsi a promis ledit Barthélémy à ladite Marguerite, son épouse présente, et comme dessus stipulant et recevant les dits 6 Livres tournois, pour les rendre et restituer si lieu de restitution advenait, que dieu ne permette etc...
...
Les actes furent faits à Saint-Jehan-de-Fos et maison dudit FABRE, en présence et témoignage des sages hommes Me Pierre COMBACAL prêtre, Durand ARNAUD ... Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/31 f° 4 - Image 63-31_007.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Famille FABRE - ARBOSSE
Contrat de mariage : 7 février 1495 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1494 et le 7/2, prince Charles ... sachent tous présents et advenir ... que comme a été contracté mariage par paroles de présent et accompli en face de sainte mère église, et consommé par copulation charnelle, par et entre
Bartholoméo FABRE, fils légitime et naturel de Durand FABRE et Jehanna, mariés décédés, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, d'une part,
ET Marguerite, filhe légitime et naturelle de feu Bertrand ARBOSSE et Guilhemette, mariés, mariée de présent à Guilhem DELEUZE dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos.
Et comme est de coûtume et ordre légal de tout temps observé que mariage ou union ne se fasse sans constitution de dot et verquière, quant à la partie des femmes, pour supporter les charges du mariage. Pour ce, le sage homme March ARBOSSE, père dudit Bertrand ARBOSSE décédé, et aïeul de ladite Marguerite, avec ce vrai présent et public instrument ... pour elle et ses hoirs et futurs successeurs ... de bonne foi sans dol ou fraude quelconque, a donné, donne, constitue et assigne en dot et au nom de dot et à cause de dot, à Marguerite, sa nièce [=petite-fille] et Bartholomeo mariés, ici présents, et pour eux et ses hoirs et futurs successeurs quelqu'ils soient ... à savoir la somme de 10 Livres tournois, la Livre valant 20 sols tournois, et une cotte tissu violet de France, montée.
Et pour tout droit et portion compétant à ladite Marguerite ou à l'avenir pouvant lui appartenir en biens paternels, maternels et fraternels, sauf le droit de succession et les legs de la dite dot dudit March qu'il a promis de payer auxdits mariés, ici présents, fermement stipulants et recevants, selon les termes, solutions et payments suivants et écrits ci-dessous,
à savoir, de jour en jour ladite cottetissu de France garnie, et à la fête de carême prenant prochain venant en une année, l'année cependant révolue et complète 10 sols tournois ; et ainsi, chaque annéeà la dite fête de début de carême 10 sols tournois , jusques et quant ladite somme soit entièrement finie de payer. Et que les payments ne se puissent accumuler dans le payement de ladite dot ...
Et lesdits mariés tiendront et possèderont ladite dot tant qu'ils vivront matrimonialement, copulants. En vérité, s'il arrivait que ledit mariage soit dissout par la mort de ladite Marguerite, que dieu ne permette, que ladite dot parvienne à leurs enfants, s'ils en ont, et s'ils n'en ont pas, à celui ou à ceux pour lequel ou lesquels la dite Marguerite aura donné ...? ou ... aura laissé en son dernier testament, avec cependant pacte entre les parties valide et solennellement écrits ...
ledit Bartholomeo sera tenu de reconnaître ladite dot pour la rendre et restituer si lieu de restitution advenait, que dieu ne permette etc...
ITEM, est de pacte ... que la honnête dame Guilhe, mère de ladite Marguerite, épouse dudit Guilhem DE YLICE (DELEUZE), donnera à ladite Marguerite mariée audit Bartholomeo pour les droits, choses et actions en ses biens présents ou qu'elle pourrait avoir à l'avenir, à savoir 10 Livres tournois et une sienne gonelle tissu rouge de France garnie ...
ITEM, est de pacte que moyennant la dot dessus constituée, ladite Marguerite quittera tous les biens, droits, choses et actions maternels, et les remet à Jacques DELEUZE, fils de ladite Guilhemette
ITEM, est de pacte que ladite Marguerite quittera tous les biens paternels et fraternels, et les remet à Jehan ARBOSSE, son frère, absent, moi notaire ...
ITEM, est de pacte que ledit Durand FABRE, père de ladite et honnête dame Hermessens, veuve Anthoine MEJANI dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, donneront les deux ensemble audit Bartholoméo FABRE, leur fils et neveu ici présent, et comme dessus fermement stipulant et recevant, en faveur de noces, à savoir la moitié de tous ses biens meubles et immeubles, présents et futurs, choses, droits et actions régis usufruitiers pour leur vie seulement ...
ITEM, est de pacte ... que la dite Hermessens, outre la moitié de tous les biens dessus donnés audit Bartholoméo FABRE, a donné en supplément et augment de dot et faveur de noces, à savoir 10 Livres tournois etc...
En un an, une Livre tournoi commençant cependant du jour des noces desdits Bartholoméo et Marguerite mariés. Et que les payments desdites 10 Livres tournois ne se puissent accumuler dans les payments.
ITEM, est pacte que les enfants dudit Durand FABRE, seront mariés tant des biens donnés que reçus.
ITEM, est pacte que ledit Bartholoméo FABRE sera tenu de reconnaître la dot constituée par Guilhemette , épouse de Guilhem DELEUZE dans et sur tous ses biens, et les rendre et restituer si lieu de restitution de dot advenait, que dieu ne permette.
ITEM, est pacte ... que le sage homme March ARBOSSE et Raymond ARBOSSE, frères dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, quittera et de présent quitte tous les biens, droit, chose, et actions que de présent possède ou à l'avenir peuvent avoir dans les biens de feu Pierre PASTOR dudit lieu ...? de ladite Hermessende MIGANI tant..? et eus ; et ceux-ci remettra et de présent remet à ladite Marguerite, épouse dudit Bartholoméo FABRE ici présent, et pour elle et ses hoirs et futurs successeurs, fermement stipulant et recevant ...
Fait audit lieu et maison dudit Durand SAUREL, en présence et témoignage des sages hommes Raymond DURAND, Raymond DESTANG dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos habitans, témoins dans les lieux présents et appelés. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/21 f° 44 - Image 63-21_053.jpg - traduit du latin par JJ MASSOL
      |-----ARBOSSE, March (Marcelin) (Sosa 43394) 
|-----ARBOSSE, Bertrand (43394-1)
|-----TIBAUD, Jacqueta (Jacoba) (Sosa 43395)
ARBOSSE, Marguerite (21705-A1)
|-----CLAUSE, Guilherma (Guillemette) (Sosa 21705) 
Naissance : avant 1478
Décès : après 26 septembre 1510 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 7 février 1495 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1494 et le 7/2, prince Charles ... sachent tous présents et advenir ... que en présence de moy notaire royal et tesmoings nommés ci-dessous, s'est présentée et personnellement constituée la honnête dame Guillemette, épouse de Guilhem DELEUZE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, procédant aux choses ci-dessous de licence, autorité et exprès consentement dudit Guilhem DELEUZE, son mari ici présent, fermement stipulant et recevant, voulant et expressément consentant et licence, autorité maritale à faire la donation ci-dessous ...
sans dol ni machination quelconque, mais de sa bonne, simple, pure, libre et spontanée volonté, pour elle et ses hoirs et futurs successeurs quelsqu'ils soient, de bonne foi,sans aucun dol et quelconque fraude, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, a donné, donne par donation pure, simple ... dite entre vifs et en faveur de noces à Marguerite, sa fille et de feu Bertrand ARBOSSE, et épouse de Bartholomy FABRE, fils de Durand FABRE ici présente, et pour elle et ses hoirs et futurs successeurs, solennellement stipulante et recevante, à savoir 10 Livres tournois et une gonelle tissu rouge de France montée, et ce pour tous droits qu'elle a ou peutv avoir au futur dans ses biens maternels, , sauf par droit et legs de succession,
lesquels 10 Livres tournois et robe nuptiale a promis de payer à ladite Marguerite par payments et termes et sous et avec conditions etc ...
Les actes furents faits ... dans ledit lieu de Saint-Jehan-de-Fos et maison d'habitation dudit Durand FABRE, en présence et témoignage des sages hommes David SAUREL, Raymond DURAND, Raymond DESTANG dudit lieu habitans, témoins dans les lieux présents et appelés. [Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire].
AD34 II E 63/21 f° 45 v° - Image 63-21_055.jpg - traduit du latin par JJ MASSOL
Quittance dotale: 7 février 1495 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) DELEUZE, Jaumes (Jacques), son frère
(Présent) FABRE, Barthélémy, son mari
(Cité dans l'acte) ARBOUSSE, Jehan (Jean), son frère
L'an de l'incarnation du seigneur 1494 et le 7/2, prince Charles ... sachent tous présents et advenir ... que en présence de moy notaire royal et tesmoings nommés ci-dessous, s'est présentée et personnellement constituée la honnête dame Marguerite, épouse de Bartholoméo FABRE, filhe légitime et naturelle de sage homme Bertrand ARBOSSE et Guilhemette, mariés, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, procédant ladite Marguerite aux choses ci-dessous, de licence, autorité, volonté et exprès consentement dudit Bartholoméo FABRE, son mari ici présent ... et autorisant, et licence et expressément consentant ... sachant et attendant le sage homme March ARBOSSE, aïeul, et Guilhemette, épouse de sage homme Guilhem DELEUZE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, le jour présent et auparavant avoir constitué à plein la dot, contente comme a dit de ladite dot , non séduite, subornée ni autrement ... mais de sa bonne, simple, pure, libre et spontanée volonté, de bonne foi, sans aucun dol et fraude quelconques, pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, a quitté et libéré tous ses autres biens paternels, maternels et fraternels ... avec pacte de ne rien de plus demander, sauf cependant pour ladite Marguerite ladite dot les droitsd de succession et legs ; et lesdits biens paternels a cédé et remis à Jehan ARBOSSE, son frère ... absent, moi notaire public [partiellement effacé et papier manquant page suivante] ...
... les biens maternels à Jacques DELEUZE, son frère, ici présent, comme dessus stipulant et recevant ... DELEUZE absent, a donné, donne, cède et remet [papier manquant] délaissé a promis et ainsi l'augment de la dite dot ? au susdit Jehan ARBOSSE et Jacques DELEUZE, ses frères, stipulants comme dessus inter...? lesdits biens, choses et droitsfaire avoir, tenir paisiblement et posséder en paix. Et de ces personnes ...
Les actes furent faits dans ledit lieu de Saint-Jehan-de-Fos , et maison d'habitation dudit Barthélémy FABRE, en présence et témoignage de Durand SAUREL, Raymond DURAND, Raymond DESTANG dudit lieu habitants. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire royal public de Saint-Jehan-de-Fos
AD34 II E 63/21 f° 47 - Image 63-21_056.jpg - traduit du latin par JJ MASSOL
Reconnaissance reçue: 26 septembre 1510 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) FABRE, Barthélémy, son mari
L'an de l'incarnation du seigneur 1510 et le 26/9, prince Louis [XII], sachent tous et chacuns présents et pareillement à venir que, le sage homme Barthélémy FABRE, fils de Durand FABRE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, de bonne foi, sans aucun dol et quelconque fraude, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, a confessé avoir eu et reçu à Marguerite, son épouse, et de sa dot ... d'une part 6 Livres tournois et d'autre part un écu d'or valant 35 sols tournois , desquels fut contente et il a quitté, libéré ... et absous avec pacte de ne rien de plus demander à l'occasion.
Et parce que est digne etc... Pour ce, ledit Barthélémy FABRE, avec ce vrai, présent et public instrument maintenant et au futur fermement valable et qui ne peut être révoqué, pour lui et ses hoirs et futurs successeurs quels qu'ils soient, de bonne foi, sans aucun dol et quelconque fraude, a reconnu dans et sur tous ses biens meubles et immeubles, présents et futurs, et ainsi a promis ledit Barthélémy à ladite Marguerite, son épouse présente, et comme dessus stipulant et recevant les dits 6 Livres tournois, pour les rendre et restituer si lieu de restitution advenait, que dieu ne permette etc...
...
Les actes furent faits à Saint-Jehan-de-Fos et maison dudit FABRE, en présence et témoignage des sages hommes Me Pierre COMBACAL prêtre, Durand ARNAUD ... Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/31 f° 4 - Image 63-31_007.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL

Retour à la page principale

ARBOSSE, Père (Sosa 173576)  
Famille ARBOSSE - X
 
Les 4 enfants du couple ARBOSSE - X 
ARBOSSE, Jean (Sosa 86788)
× 1425 ???, Jeanne (Sosa 86789)
° avant 1405 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - † après 1 avril 1463 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOSSE, André (173576-2)
× 1442 BELLY, Bernarde
× ???, Maria
° avant 1425 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - † après 18 mars 1462 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOSSE, Pierre (173576-3)
× ???, Maria
- † avant 1444 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOSSE, Pierre (173576-4) ° avant 1430 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - † après 1462 Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

      |-----ARBOSSE, Père (Sosa 173576) 
|-----ARBOSSE, Jean (Sosa 86788)
ARBOSSE, Raymond dit plus vieux (Sosa 43684)
|-----???, Jeanne (Sosa 86789) 
Baptême : avant 1442 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement effectué basé sur son testament qui cite son frère March ARBOSSE et à son testament).
Pour la notion de "plus vieux" voir l'explication à la naissance de son frère Raymond
Décès : après 1514 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
PASUN DOUBLON AVEC SON FRERE RAYMOND
Testament : 24 juin 1503 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Témoin) DURAND, Jehan, prêtre
(ITEM) ARBOSSE, March (Marcelin), son frère
(ITEM) ARBOUSSE, Jacquette, sa filhe légitime et naturelle épouse de Jacques DURAND
(ITEM) ???, Astrugue, sa belle-fille épouse de son fils André
(ITEM) HÉRAL, Florete (Flore), sa "nièce"
(ITEM) ARBOUSSE, André, héritier universel et général son fils légitime et naturel
(ITEM) N, Jehanne (Jeanne), son épouse
(ITEM) ARBOSSE, Johana (Jehanne ; Jeanne), sa filhe légitime et naturelle épouse de Jehan ERALLE
L'an de l'incarnation du seigneur 1503 et le 24/6, prince Louis [XII], sachent que ; comme rien ; pour ce, le sage homme Raymond ARBOSSE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, sain ; bien que ; voulant ; a fait le signe de la sainte croix en disant etc...
... nombreux legs pieux ...
ITEM, a légué ledit testateur de ses autres biens par droit d'institution et hérédité à Jehanne, sa fille légitime et naturelle, et à Jehanne, mariée épouse de sage homme Jehan ERALLE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, 60 Livres tournois, outre la dot par lui constituée en son mariage, payables par les termes et payments suivants :
à savoir du jour de sa mort en un an, l'an cependant révolu et complet 5 Livres tournois ; et dudit jour en un an autres 5 Livres tournois ; et chaque année au dit jour 5 Livres tournois ; les payments devant continuer et que ne se puissent accumuler ...
ITEM, a légué ledit testateur par même droit d'institution à Jacquette, sa filhe légitime et naturelle et de ladite Jehanne, et épouse de Jacques DURAND du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, 60 Livres tournois, outre la dot par lui autrefois constituée , payable selon les termes et payments suivants :
à savoir du jour de la mort dudit testateur en un an, l'an cependant révolu et complet, 5 Livres tournois ; et dudit jour en un an autres 5 Livres tournois ; et chaque année au dit jour 5 Livres tournois ; les payments devant continuer et que ne se puissent accumuler jusque ; avec lesquels et dot ; ainsi que.
ITEM, a légué ledit testateur à la honnête dame Jehanne, son épouse, une olivette et champ ensemble joignants, situés en la juridiction de Saint-Jehan-de-Fos et tènement des Combals, confronte ...
ITEM, a légué ledit testateur à ladite Jehanne, son épouse, nourrie, vêtue, chaussée, selon la possibilité de ses biens, honnêtement dans sa maison d'habitation, et a voulu qu'elle soit maîtresse, seingeuresse, et usufruitière etc...
ITEM, a légué à Astrugue, sa belle-fille et épouse de André ARBOSSE, son fils, 3 Livres tournois.
ITEM, a légué à March ARBOSSE, frère dudit testateur, dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, 2 Livres tournois, et une robe burelle ...
ITEM, a légué à Florete, sa "nièce", fille de Jehan ERALLE et Jehanne mariés, dudit lieu, une fûtaine payable le jour des noces ou autrement de jour en jour ...
ITEM, a légué à tous ses neveux et nièces dudit testateur, à chacun d'eux, 5 sols tournois.
En tous ses autres biens meubles et immeubles, présents et advenir, son héritier universel a fait et institué et de sa propre bouche a nommé et appelé André, son fils légitime et naturel et de ladite Jehanne, épouse dudit testateur.
Et en cas que ledit André décèderait sans enfant procréé de son légitime mariage ... substitue sa soeur (?) ... substitue lesdites Jehanne et Jacquete, les filles dudit testateur, par égales parts et portions, ou aux siens ; et si une d'elles décédait ou autrement en cas que lesdites Jehanne et Jacquete décédaient sans enfants procréés ou procréés de leur légitime mariage, leur substitue separ...? ou les siens.
Ses exécuteurs ; les sages hommes Jacques DURAND et Fabien ANDRÉ et lègue à chacun d'eux pour leurs travaux et peines 5 sols tournois ...
Les actes furent faits dans la maison dudit testateur et dans la cour dudit, en présence et témoignage des sages hommes Me Jehan DURAND, prêtre, Bartholomeo DE BUXO, baille, Guilhem DELEUZE, Fabien ANDRÉ de Saint-Jehan-de-Fos, Jacques DURAND dudit lieu, Me Amans FERALD, notaire royal, Jehan BOSQUET cordonnier du lieu de Montpeyroux, Jehan BEDOS du masage de Locu francisto, juridiction de la Blaquière habitant, témoins dans les lieux présents, appelés et requis. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/37 f° 33- Image 63-37_034.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Quittance dotale: 1496 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Trouvé dans le relevé des notaires de Saint-Jean-de-Fos, mais le registre est illisible car papier mangé par les rats !
AD34 II E 63/21 f° au crayon 110 - Image 63-21_116.jpg - traduit du latin par JJ MASSOL
Famille ARBOSSE - N
Contrat de mariage : avant 1474
N, Jehanne (Jeanne) (Sosa 43685) Naissance : avant 1457
Décès : après 1514
Testament : 12 décembre 1514 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(ITEM) BARRAL, Blaise, exécuteur de son âme (raccordement non prouvé)
(ITEM) ARBOSSE, Raymond dit plus vieux , son mari
(ITEM) ARBOUSSE, Jacquette, sa filhe légitime et naturelle
(ITEM) ???, Astrugue, sa belle-fille
(ITEM) ARBOUSSE, André, héritier universel et général son fils légitime et naturel
(ITEM) HÉRAL, Jean (Héralh), exécuteur, son gendre
(ITEM) ARBOSSE, Johana (Jehanne ; Jeanne), sa filhe légitime et naturelle
L'an de l'incarnation du seigneur 1514 et le 12/12, illustrissime et sérénissime prince notre maître Louis [XII], par la grâce de dieu roi de France régnant, sachent que comme il n'y a chose plus certaine que la mort, ni chose plus incertaine que l'heure d'icelle, en conséquence, la honnête dame Jehanne, épouse de sage homme Raymond ARBOSSE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève,
saine ; bien que ; voulant ; a fait le signe vénérable de la sainte croix en disant : "au nom du père, et du fils, et du saint-esprit, amen" ...
... legs pieux 10 Livres tournois ...
ITEM, a légué ladite testatrice par droit d'institution à Jehanne, sa filhe légitime et naturelle et de Raymond ARBOSSE, épouse de sage homme Jehan ERALLE dudit lieu 60 Livres tournois outre la dot que lui a constituée avec Raymond ARBOSSE, son mari dans lesquels pactes pris par moi notaire sur l'an et jour en iceux contenus, payables lesdites 60 Livres tournois à savoir : du jour de ses funérailles en un an, cependant révolu et complet, 5 Livres tournois ; et de ce jour en un an 5 Livres tournois ; les payements continuant et que ne se puissent accuumuler ; jusqu'à ; avec lesquels et dot l'a faite son héritière particulière ; ainsi ;.
ITEM, a légué à la honnête dame Jacquete, sa filhe légitime et naturelle et dudit Raymond ARBOSSE et épouse de sage homme Jacques DURAND dudit lieu par droit d'institution, à savoir 60 Livres tournois outre la dot que lui a constituée avec Raymond ARBOSSE, son mari dans lesquels pactes pris par moi notaire sur l'an et jour en iceux contenus, payables lesdites 60 Livres tournois à savoir : du jour de ses funérailles en un an, cependant révolu et complet, 5 Livres tournois ; et de ce jour en un an 5 Livres tournois ; les payements continuant et que ne se puissent accuumuler ; jusqu'à ; avec lesquels et dot l'a faite son héritière particulière ; ainsi ;
ITEM, a légué ladite testatrice, au sage homme Raymond ARBOSSE, son mari, la moitié de sa maison avec tous part...? située dans la juridiction dudit lieu et tènement de la Sesquière ... le fait seigneur et usufruitier de tous ses biens tant qu'il vivra en ce monde. Et après sa mort qu'il les remette à l'héritier qu'il fera.
ITEM, a légué à la honnête dame Astrugue, sa belle-fille, épouse de sage homme André ARBOSSE, son fils, pour les services ...son olivette située dans la juridiction dudit lieu et tènement des Forres ...
une autre olivette située dans laite juridiction et tènement du Lanado, confronte ...
pendant sa vie seulement, et après la mort de ladite Astrugue, veut ladite testatrice que parvienne et remette à son héritier ci-dessous ou à son héritière.
ITEM, a légué ladite testatrice à tous ses neveux et nièces ... à chacun d'eux 2 grosses.
ITEM, a légué ladite testatrice, par amour de dieu, à Marie, épouse de Guilhem BOSQUARY dudit lieu une sienne robe tissu de burelle, à la volonté de son héritier.
En tous ses autres biens meubles et immeubles, noms, voix, droits et actions, présents et advenir, son héritier universel a fait et de sa propre bouche nommé André ARBOSSE, son fils légitime et naturel et dudit Raymond ARBOSSE,
substituant en cas qu'il décéderait sans enfant ou enfants procréés ou à naître de son légitime mariage, lui substituant lesdits Jehanne et Jacquete , ses filles légitimes et naturelles, par parts et portions égales.
Ses exécuteurs Me Blaise BARRAL, vicaire et Jehan ERALLE, son gendre, et leur a légué à chacun d'eux pour leurs peines et labeurs 5 sols tournois ...
Les actes furent faits dans la chambre de ladite testatrice, en présence et témoignage de Me et sages hommes Blaise BARRAL, vicaire, Pierre COMBACAL, prêtre, Jacques DURAND, Jehan ERALLE, Jacques BRÈS, Bertrand LARGUÈSES, Guilhem JULIAN, Laurent DOMENGE dudit lieu habitans, témoins dans les lieux présents, appelés et requis. Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/46 f° 115 - image N° 63-46_232.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Les 3 enfants du couple ARBOSSE - N 
ARBOUSSE, André (Sosa 21842)
× 1494 ???, Astrugue (Sosa 21843)
° avant 1474 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - † entre 1515 et 1517 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOSSE, Johana (Jehanne ; Jeanne) (43684-2)
× HÉRAL, Jean (Héralh) (Sosa 21572)
° avant 1479 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos - † entre 11 mars 1521 et 1528 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOUSSE, Jacquette (Sosa 89079)
× DURAND, Jacques Jamme (Jacques) (Sosa 89078)
× DELALA
° avant 1479 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - † après 1520

Retour à la page principale

ARBOSSE, Raymond Décès : après 1470 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Profession : prêtre de Saint-Jean-de-Fos
Achat de fruits et d'enfruits: 16 avril 1470 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Le 16/4/1470, Estienne de CRESSIO alias GUY, Jacques GALIÉ et Lucie mariés du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, ladite Lucie de volonté dudit de CRESSIO et de GALIÉ, ses père et mari ... tous trois ensemble, ont vendu à Me Raymond ARBOSSE prêtre dudit lieu présent ; les fruits, usufruits utilités et récoltes d'une pièce située à Aniane ... au prix de [papier effacé par l'eau] tournois eus et reçus, exception ...
Acte dans la maison de March ARBOSSE dudit lieu en présence et témoignage de Jeahn de BUXO ... FAGES, Jehan PASTOR dudit lieu et Jacques ALBE de Saint-Guilhem-le-Désert. Et moi Guilhem AMBIERLE.
AD34 II E 63/16 f° 8- Image 63-16_021.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL

Retour à la page principale

      |-----ARBOSSE, Père (Sosa 173576) 
|-----ARBOSSE, Jean (Sosa 86788)
ARBOSSE, Raymond Plus Jeune dit plus jeune (86788-2)
|-----???, Jeanne (Sosa 86789) 
Baptême : avant 1442 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
lequel est le plus jeune ?
Le plus jeune est marié avec Jacquette selon le testament de son père Jehan ARBOUSSE fait en 1462. Mais dans la base, il y a son frère Raymond ARBOUSSE qui est marié à Jehanne (acte vérifié) peu avant 1474.
Le scénario serait que Jehan ARBOSSE fait un legs à Raymond ARBOUSSE plus vieux qu'il voit peut-être devenir prêtre (donc pas marié en 1462). Ce Raymond plus vieux se serait marié avec Jehanne après 1462 et avant 1474.
CQFD
Décès : après 1462 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Famille ARBOSSE - N
Contrat de mariage : avant 1462
N, Jacquette  

Retour à la page principale

ARBOUSSE, André Naissance : calculé 1621
Décès : 9 février 1627 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 6
Aucun détail sur l'acte.

Retour à la page principale

      |-----ARBOSSE, Jehan (Jean)
|-----ARBOUSSE, François (44186-2.B1)
|-----FIGUIÈRE, Guabriella Gabrielle (44186-2)
ARBOUSSE, Angel (44186-2.B1.1)
      |-----GARNIER, Gualhard
|-----GRANYER, Mingette
|-----N, Alix
Naissance : vers 1552 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : 11 juin 1632 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 80
(raccordement non prouvé) Il est décédé avant son épouse.
Angel ARBOUSSE est décédé de maladie commune le vendredi 11 juin 1632, à l'âge de 80 ans environ, à Saint-Jean-de-Fos (34140).
Profession : Laboureur
Testament : 4 juin 1632 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(ITEM) ARBOUSSE, Catherine, Héritière universelle sa fille légitime et naturelle
(Témoin) JOULLIÉ, Pierre
(Témoin) DUPIN, Raymond
(Témoin) CAMBON, Estienne
(Témoin) AYGALENQ, Pierre (Eigalenc)
(Témoin) REYNÈS, Jean dit vieux
(Témoin) HUGOL, Pierre, poutier de terre
(Témoin) DELEUZE, Jacques, poutier de terre
(ITEM) CROS, Marguerite, à sa femme bien aimée tous les fruicts pendant sa vie tant que demeurera en viduitté menant vie humble ;;; et la jouissance de sa maison
(ITEM) ARBOUSSE, Marie, confirme à sa fille légitime et naturelle femme de André JOULIÉ ce qu'il luy a donné en faveur de maraige
Angel ARBOUSSE, bien qu'il soit opressé de maladie de son corps, de son bon gré, pure et franche vollonté, fait un testament le 4 juin 1632 à Saint-Jean-de-Fos.
Lègue de ses autres biens restants à tous ses frères, neveux et autres ses proches parents 5 sols ...
Fait et récitté au lieu que dessus en présence de Estienne CAMBON, Jacques DELEUSE Me poutier de terre, Pierre EIGALENC, Me Pierre HUGOL poutier de terre, Raymond DUPIN, Jean REYNES et Pierre JOULIÉ dudit lieu soubsignés et marqués, et moy Jean DUPIN notaire royal dudit lieu requis soubsigne.
Accord: 16 octobre 1594 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Cf : acte.
Compoix 1612: 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Angel ARBOUSSE & Marguerite CROZE sa famme - P. 522 - image N° 4 099
Une maison als faulx bourgs confronte avec Jean DURAND, heoirs Raymond ANDRÉ et 2 rues.
Fait un sol 2 deniers.
PLUS 3 pièces de terre.
Somme : 10 sols 6 deniers.
Bail: 22 janvier 1620 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Property sale: 21 avril 1620 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) CALVIN, Blaise
Il vend un petit jardin à Blaize CALVIN sis au terroir de Saint-Jean-de-Fos et tènement de la fontaine des orts, le 21 avril 1620 à Saint-Jean-de-Fos.
Prise en arrentement: 9 avril 1622 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, le 9 avril 1622 après midy, par devant moy notaire et tesmoings a esté présent en personne Jean de BENOIST Sr de la CISTERNETTE, habitant de Saint-Jean-de-Fos, qui, de son bon gré, a bailhé et bailhe par arrentement et à demy fruicts à Angel ARBOUSSE dudit lieu y présent, stipulant et acceptant un travers d'olivette et ribeyral joignans quoy qu'il contienne, scitué au terroir de Saint-Jean-de-Fos et tènement du pont ou Malpasset, confrontant du levant la rivière d'Héraud, du couchant le chemin de St Guilhem, du midy Jean DURAND et du septentrion ledit pont et le chemin alant à Anyane et autres confronts, pour le temps et teneur de neuf années et neuf cueillettes complettes qui commanceront ce jourd'huy et finiront pareil jour lesdites neuf années complettes, le tout soubs les pactes et conditions suivantes :
PREMIEREMENT :
que ledit sieur [de BENOIST] sera tenu comme a promis payer toutes tailhes et autres charges que ladite pièce pourroict debvoir pendant le temps dudit arrentement, et les olives quy esteront trouvé dans ladite olivette seront cueillies annuellement par ledit ARBOUSSE à ses despens, desquelles la moitié entière en apartiendra audit ARBOUSSE et l'autre audit Sieur [de BENOIST], et lesquelles seront partagées à l'olivette et la part dudit de BENOIST sera aportée dans sa maison aux despans dudit ARBOUSSE,
Sera tenu ledit ARBOUSSE cultiver et entretenir ladite pièce bon mesnager et père de familhe, planter les planzons d'oliviers aux endroicts de ladite pièce ou besoing sera, le tout à ses despens sauf des plancons que ledit Sr sera tenu luy bailler et fournir le nécessaire, de mesmes planter ledit ARBOUSSE annuellement toutz plançons de rivière que besoing sera le long dudit ribeyral, lequel plançon sera fourny aux despens dudit Sieur et lors que ledit Sieur [de BENOIST] vouldra fère couper la rame et branches des arbres dudit ribeyral, ledit ARBOUSSE sera tenu le fère, lier l'arbre à fagots et l'aporter dans la maison dudit Sieur [de BENOIST] audit St Jean de Fos, le tout à ses despens sans pouvoir presthendre autre choze que quatre charges de ladite rame tant seulemant chasque fois qu'il la coupera et le surplus apartiendra audit Sieur [de BENOIST],
Sera tenu ledit ARBOUSSE fère comme a promis une murailhe, à pierre sèche, le long de ladite pièce et tout contre le montan de terre quy y est, confrontant le sablon dudit ribeyral puis le grand verger, confrontant ledit pont jusques à la pièce dudit Jean DURAND, et ce la haulteur nécessaire pour retenir la terre que rethombe par dans ledit sablon et ne soit emportée par le courant de l'eau,
comme aussy à chasque pied d'olivier y fera aussy une petite murailhe pour retenir de mesme la terre, le tout à ses despens sans que de ce ledit Sieur [de BENOIST soit tenu d'y rien rétribuer,
fera de mesme ledit ARBOUSSE un canal entre ladite pièce et celle dudit DURAND pour y fère passer les eaux quy découlent de la montaigne et lorsque ladite rivière desbordera, tout le boys que y sera aporté par le courant de l'eau laissé dans ladite pièce ou pesché par ledit ARBOUSSE sera partagé par moitié dont l'une apartiendra audit Sieur [de BENOIST] et que luy sera deusment aportée dans sa maison par ledit ARBOUSSE aux despens d'icelluy ARBOUSSE et l'autre moitié audit ARBOUSSE et, comme dessus est dict et contenu, lesdites parties ont promis tenir, garder et observer lesdits pactes, comme à chascun concerné, ont promis tenir garder et ne venir au contraire, et à ces fins, obligé touts leurs biens présents et advenir aux rigueurs de toutes cours et ainsin l'ont juré, rconnu et requis acte.
Faict et récitté à Saint-Jean-de-Fos dans la maison dudit de BENOIST en présance dudit Sr Louys CLAUZEL, Jacques BRÈS fils de Pierre et Guilhem CLERGUE dudit lieu, les sachant escrpre, soubsiniés ensemble, ledit Sr {de BENOIST] a signé le précédant feulhet, et moy Esprit David CAUSSE notaire royal habitant dudit lieu, requis, soubsigne.
Famille ARBOUSSE - CROS
Mariage : avant 1601 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
CROS, Marguerite Naissance : vers 1575 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : 18 février 1645 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 70
Marguerite CROS, vefve à feu Angel ARBOUSSE, est décédée le samedi 18 février 1645, à l'âge de 70 ans ou environ, à Saint-Jean-de-Fos (34140) ayant reçu en sa maladie les saints sacrements et a esté ensevelie au tombeau de ses ancestres.
Profession : Témoin à Saint-Jean-de-Fos en 1631
Compoix 1612: 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Angel ARBOUSSE & Marguerite CROZE sa famme - P. 522 - image N° 4 099
cf son mari
Les 4 enfants du couple ARBOUSSE - CROS 
ARBOUSSE, Marie (44186-2.B1.1.1)
× 1627 JOULLIÉ, André (5552-B5)
°1 juillet 1601 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †après 1663 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOUSSE, Isabeau (44186-2.B1.1.2) Baptême : 17 juin 1603 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) FABRE, Isabeau, (raccordement non prouvé)
(Parrain/Marraine) ANDRÉ, Jean, fils de Fabien
Décès : avant 1632 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Hypothèse basée sur son absence dans le testament de son père
ARBOUSSE, Jacques (44186-2.B1.1.3) Baptême : 20 février 1605 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) ARBOUSSE, Jacques, son frère [le frère de son père]
Marraine : la filhe de Donachin Cros dit Foundal (?)
Décès : avant 1632 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Hypothèse basée sur son absence dans le testament de son père
ARBOUSSE, Catherine (44186-2.B1.1.4)
× 1634 DELAVAL, François (44428-2.B1.1.B5)
°vers 1615 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †3 février 1685 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,après 1660

Retour à la page principale

ARBOUSSE, Augié Décès : après 12 mai 1600 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Famille ARBOUSSE - DURANTE
 
DURANTE, Jeanne Décès : après 12 mai 1600 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Femme d'Augié Arbousse nomme Augié Arbouse son h. g.
Testament : 12 mai 1600 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

      |-----DELAVAL, Pierre (44428-2.B1) 
|-----DELAVAL, Anthoine (44428-2.B1.1)
|-----FIGUIÈRE, Margueritte
DELAVAL, François (44428-2.B1.1.B5)
      |-----DELANAVE, Amans (44274-4) 
|-----DELANAVE, Jacquette (21832-4.1)
|-----Vinens), Vincen(Se) (21832-4)
Naissance : avant 1610 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : avant 1660 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
vérifier s'il ne serait pas décédé le 2/10/1655 (voir autre François DELAVAL)
Titre : Me
Profession : serrurier - banier en 1644
Document
Quittance reconnaissance reçue: 6 juin 1630 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, le 6 juin 1630, Anthoine DAUSSARGUES, du lieu de St Georges diocèse de Montpellier, émet quittance et reconnaissance pour avoir reçu de François DELAVAL son beau-frère et de Bertrand DELAVAL aussi son beau-frère et de Catherine DELAVAL sa femme ...
Eslection des gardes baniers: 1644 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) JOULLIÉ, Blaise dit vieux
(Témoin) SAUREL, François, (raccordement prouvé par sa signature)
(Présent) JOURDAN, Jean, consul moderne
(Présent) BERTHÉZÈNE, David, consul moderne
(Présent) DURAND, Anthoine, consul moderne
Le 27 mai 1644 à Saint-Jean-de-Fos, Mes Jean JOURDAN, fils à feu Pierre, Anthoine DURAND et David BERTHÉZÈNE, consuls modernes,
lesquels suivant le pouvoir à eux donné par la deslibération généralle sur ce tenue en corps de communauté devant Me Jacques BRÈS, bailhe, le 8iesme du courant mois ... ont nommé & esleus Blaize JOULYÉ, fils de feu autre, et François DELAVAL, Me serrurier, ycy présants et acceptants pour gardes et baniers dudit Saint-Jean-de-Fos pour le temps et terme d'une année quy a commancé le 10iesme du courant moys et à semblable jour finissant, pandant lequel temps seront tenus lesdits baniers, comme ils promettent et jurent, suivre les terres, propriétés et pocessions de touts les habitants & forains estants dudit terroir,
et se prandront garde bien et duement des domaiges quy s'y fairont tant par personnes que bestes, et pour ses peynes et travaulx, ont promis lesdits consuls esdites qualittés payer auxdits baniers et à chascung d'iceux 36 Livres tournois payables quartier pour quartier, scavoir chascung quartier de 3 moys et à chasque commancement d'iceux, comme dudit à présant, confessent avoir receu un quartier de ladite somme des mains dudit JOURDAN duquel ils quittent lesdits consuls ...
Et, oultre ce, auroint lesdits baniers la moityé de touttes les prizes qu'ils fairont du bestail chevrotes et à layne dans le terroir laboratif, heu esgard à la taxation que sera faitte par chascune beste par lesdits consuls et son conseil,
et de plus seront tenus lesdits baniers se payer de touttes les personnes ou bestes faisant domaige, ou du moings révelleront le mesme jour au maistre de la pocession domaiges, ou devant le gresfier consulaire la personne quy aura faict ledit domaige, ou bien le maistre de la beste quy y sera trouvé.
Autrement ils seront tenus en leurs propres noms payer ledit domaige au maistre de la pièce quy l'aura receu suivant l'estimation qu'en sera faitte par les estimateurs jurés dudit lieu sans autre forme ny figure de procès.
Et au reste seront tenus lesdits banyers exécutter dilligement leurs charges et ne s'occuper à autre choze, ny travail quelconque pour eux, ny pour autruy, soubs quel prétexte que puisse estre pandant ledit temps, à peyne de l'amande que par lesdits consuls et leur conseil leur sera desclairé, ainsin que dessus l'ont respectivement promis et juré, et pour assurance de ce, ont comme chascun concerné, soubmis ...
Faict et passé audit Saint-Jean-de-Fos dans ma maison en présance de François SAUREL et Jean FABRE marchans dudit lieu soubsignés avec lesdits JOURDAN et BERTHÉZÈNE consuls, lesdits DURAND et susdits baniers illitérés comme ont dict et de moy notaire soubsigné.
Document
Ne signe pas.
Famille DELAVAL - ARBOUSSE
Mariage : après 22 janvier 1634 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Contrat de mariage : 22 janvier 1634 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) JOULLIÉ, André, consentement du beau-frère de la mariée
(Présent) DELAVAL, Bertrand, consentement de son frère
      |-----ARBOUSSE, François (44186-2.B1) 
|-----ARBOUSSE, Angel (44186-2.B1.1)
|-----GRANYER, Mingette
ARBOUSSE, Catherine (44186-2.B1.1.4)
|-----CROS, Marguerite
Naissance : vers 1615 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : 3 février 1685 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,après 1660, âge : 70
Inhumation : 4 février 1685 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Profession : Témoin à Saint-Jean-de-Fos en 1632
Les 6 enfants du couple DELAVAL - ARBOUSSE 
DELAVAL, Marie (44428-2.B1.1.B5.1) Naissance : 8 septembre 1635 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 16 septembre 1635 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) ARBOUSSE, Marie, (raccordement non prouvé)
(Parrain/Marraine) DELAVAL, Bertrand
LAVALE, Isabeau (44428-2.B1.1.B5.2)
× ANDRÉ, Joseph (10778-2.A3.A4.3)
°26 décembre 1637 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †8 octobre 1710 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
DELAVAL, Jeanne (44428-2.B1.1.B5.3) Naissance : 29 janvier 1640 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 5 février 1640 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) JEAN, Jeanne, fille de Pierre JEAN et de Isabeau SAURELLE
(Parrain/Marraine) DELAVAL, Pierre
Décès : 14 septembre 1692 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 55
Inhumation : 15 septembre 1692 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
DELAVAL, François (44428-2.B1.1.B5.4)
× 1686 DUPIN, Catherine (5444-2.1.4.5)
°18 juillet 1641 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †après 1686 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
LAVAL, Un Enfant (44428-2.B1.1.B5.5) Naissance : calculé 1649 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement non prouvé) il est fils de François DELAVAL.
Décès : 15 juillet 1652 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 3
Ne signe pas.
LAVAL, Franson (44428-2.B1.1.B5.6) Naissance : 29 juillet 1649 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 26 août 1649 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) de BENOIST, Françoise de LA PRUNARÈDE, (raccordement non prouvé)
(Parrain/Marraine) BARRAL, Marcelly, du mas de Lunès
Décès : 30 juillet 1650 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 10 mois
Ne signe pas.

Retour à la page principale

ARBOUSSE, Catherine (Arnaviele ?) Décès : après 1689 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Profession : Témoin à Saint-Jean-de-Fos en 1689

Retour à la page principale

|-----ARBOSSE, Jehan (Jean)
ARBOUSSE, François (44186-2.B1)
      |-----FIGUIER, Pieyre (Pierre) (Sosa 44186) 
|-----FIGUIÈRE, Guabriella Gabrielle (44186-2)
|-----???, Marguerite (Sosa 44187)
Baptême : avant 1532 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : entre 26 avril 1580 et 1592 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 14 février 1556 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
TESTAMENT de Frances ARBOSSE
Le 14/2/1555, très chrétien prince Henri, par la grâce de Dieu, roi de France régnant, sachent tous que. Chercher en bourse.
AD34 II E 63/85 f° 223 - Image 63-85_429.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM - Titre seul
Testament : 26 avril 1580 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(ITEM) ARBOUSSE, Jacques, son fils légitime et naturel
(Est témoin) ARBOUSSE, Jean dit Jeune , héritier universel son fils légitime et naturel
(ITEM) ARBOUSSE, Angel, à son fils légitime et naturel
(ITEM) ARBOUSSE, Marguerite, à sa fille légitime et naturelle
(ITEM) COURNUT, André, exécuteur de son âme son beau-frère
(ITEM) GRANYER, Mingette, sa femme
Le 26/4/1580, Henri, par la grâce de Dieu, roi de France et de Pologne régnant, sachent tous présents et advenir que comme il n'y a chose plus certaine que la mort, ni chose plus incertaine que l'heure d'icelle.
Pour ce, en présence de moy notaire royal et tesmoings nommés ci-dessous, constitué en personne François ARBOUSSE, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, lequel pensant aux choses susdites, il demeurant sain de son entendement et bonne mémoire, par la grâce de dieu, combien qu'il soit occupé de maladie de son corps, de son bon gré, avec la teneur du présent instrument, a fait ... son dernier testament ...
... legs pieux ...
ITEM, a légué ledit testateur de ses autres biens restants par droit d'institution, héréditaire portion, supplément de légitime et quarte trébélianique, ou par tout autre droit, à Marguerite ARBOUSSE, sa filhe légitime et naturelle, à Angel, Jehan et Jacques ARBOUSSES, ses fils légitimes et naturels plus jeunes, à chacun 10 écus sol et à ladite Marguerite 2 robes nuptiales jusqu'à 13 écus 1/3 à 60 sols l'écu, les deux ...
ITEM, a légué ledit testateur par même droit d'institution à tous les enfants et filles qu'il aura dorénavant procréés de son légitime mariage, pourvu que viennent à fons de baptême, à chacun et chacune 2 écus sol à 60 sols l'écu ...
ITEM, a légué ledit testateur par même droit d'institution à tous ses soeurs, neveux et nièces, et autres de sa parentèle demeurant 5 sols entre tous ...
ITEM, a légué ledit testateur par même droit d'institution à Mingette GRANIÈRE, sa femme, par amour de dieu et pour les agréables services que lui a faits ... une maison assise aux faux bourgs dudit lieu ...
plus une vigne assise au terroir de Saint-Jehan-de-Fos et tènement de la Sesquière, confronte ...
plus la moitié d'un champ, assis au terroir de Saint-Jehan-de-Fos et tènement de Combals, confront ...
substitue son héritier universel ...
En tous ses autres biens restants tant meubles que immeubles, présents et advenir, droits et actions, ... son héritier universel a fait et institué et de sa propre bouche a nommé et appellé Jehan ARBOUSSE, son fils légitime et naturel ... substitue Angel ARBOUSSE, sondit fils ou aux siens ... de l'un à l'autres des mâles, puis à la plus ancienne des filles ...
Exécuteurs de son âme ... sadite femme et André CORNUT, son beau-frère ... et outre ce dessus lègue à sadite femme un muid de vaisselle, une couverture de laine et un linceul de toile.
...
A été fait, écrit et récité en ledit lieu de Saint-Jehan-de-Fos et maison dudit testateur. Présents ... Et moi Jehan DESFOURS notaire royal habitant dudit lieu soussigné requis.
AD34 II E 63/118 f° 98 - Image 63-118_095.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Transcription de JJ MASSOL
Reconnaissance: 15 février 1552 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Le 15/2/1552 Frances ARBOSSE reconnait avoir reçu dudit Gualhard et Jehan GRANIÉ, son beau-père et cousin dudit lieu de Montpeyroux, la somme de 20 Livres tournois en 8 écus coin de l'empereur valant chacun 3 florins et le demeurant en petite monniae, lesdites 2 robes et une caisse tenant 2 cestiers ou émine ou environ ... qu'il reconnait à sa femme
Fait en ledit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison des héritiers de Guilhem PASTRE en présence de Michel REBIEYRE de Saint Félix, Anthony VASSAS, Peyre DURAND, Guilhem GRANIÉ, Estève BERNY, Anthony FABRE, Me Raimond MARSILHAC dudit lieu de Montpeyroux habitans, et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/81 f° 172 - image N° 344.jpg
Vente d'enfruits: 21 mars 1556 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) BERTHÉZÈNE, Jehan (Jean) dit Vieulx , (raccordement non prouvé)
ACHAT D'ENFRUITS par Jehan BERTHÉZÈNE de Saint-Jehan-de-Fos
Le 21/3/1555, prince Henri, sachent tous que François ARBOSSE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, lequel de son bon gré, en la teneur du présent instrument, a vendu à Jehan BERTHÉZÈNE dudit lieu présent. Chercher en bourse le présent protocole.
AD34 II E 63/85 f° 243 - Image 63-85_471.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM
Echange: 17 mars 1557 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1556 et le 17/3, très excellent prince Henri (II), par la grâce de Dieu, roi de France régnant, sachent tous présents et advenir que comme echanges ou permutations ont été faits par et entre
Anthoine ANDRIEU plus jeune, tant pour lui que pour Ysabels OLIEYRE, sa femme du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, d'une part,
ET François ARBOSSE dudit lieu, d'autre part,
en la forme et manière qui suit.
etc...
A été fait, écrit et récité en ledit lieu de Saint-Jehan-de-Fos et maison de moi notaire, en présence de Ramond DELPY fils de Anthoine, Jehan DE FOURS, Me Jehan BESSIÈRE dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos habitans. Et de moi Jehan VITALIS notaire royal dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos requis et soussigné.
AD34 II E 63/86 f° 173 - Image 63-86_344.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM
Echange: 21 mars 1557 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an 1556 à l'incarnation comptant et le 21/3, très excellent prince Henri [II], par la grâce de Dieu, roi de France régnant, , sachent tous présents et futurs, que comme échanges ou permutations ont été faits par et entre
Guilhem DEL EUZE, orjolier du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, d'une part,
ET François ARBOSSE dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, comme s'en suit.
etc...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de moy notaire. Présents Guilhem BAUZONET; Jehan CAMPANHE dudit lieu habitans.
Et de moi Jehan VITALIS notaire royal dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos requis et soussigné.
AD34 II E 63/86 f° 191 v° - Image 63-86_381.JPG - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM
Dette: 7 juin 1557 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Me Jacques DELAVAL pas raccordé car doûte
Le 7/6/1557, très chrétien prince Henri, par la grâce de Dieu, roi de France régnant, établi en personne François ARBOUSSE de Saint-Jehan-de-Fos, lequel confesse devoir à Me Jacques DELAVAL, comme rentier et procureur du seigneur temporel dudit lieu, la somme de 3 Livres tournois et ce, à l'occasion de l'échange susdit ... à la fête St Michel prochain ...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de moy notaire. Présents Anthoine DELATREILHE vieux, Jehan DELANAVE dudit lieu. Et de moi Jehan VITALIS notaire royal dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos requis et soussigné.
AD34 II E 63/87 f° 38 - Image 63-87_076.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Transcription de JJ MASSOL
Quittance émise: 26 septembre 1558 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) CARAVIELHE, Jehan (Jean) dit vieux , baille de Saint-Jean-de-Fos
(Cité dans l'acte) GARNIER, Gualhard (Galhard Garnye), son beau-père
Le 26/9/1558, Henri[II], par la grâce de Dieu, roi de France régnant, sachent tous que, en présence de moy notaire royal et tesmoings nommés ci-dessous, estably en personne François ARBOSSE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodeve, lequel, de son bon gré ; avec la teneur du présent instrument, confesse avoir réellement reçu de Galhard GRANIER du lieu de Montpeyroux, son beau-père, et par mains de Jehan CARAVIELHE baille dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos y présent ; savoir est la somme de 10 Livres tournois de la monnaie courante. Et ce pour raison et cause que ledit CARAVIELHE avait promis au contrat de leur mariage ... en 4 pistolets valant chacun 47 sols tournois, et le reste en monnaie blanche ... en présence de moy notaire ; que ledit François ARBOSSE a reconnue sur tous et chacuns ses biens tant meubles que immeubles, présents et futurs ...
...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de moy notaire. Présents Durand VIDAL, Guilhem DELEUZE orjolier, Estienne ROMIERE clerc de moi notaire soussigné, témoins ; Et de moi Jehan VITALIS notaire royal dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos requis et soussigné.
AD34 II E 63/88 f° 104 - Image 63-88_209.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Transcription de JJ MASSOL
Property sale: 26 janvier 1567 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement non prouvé)
François ARBOUSSE de Saint-Jean-de-Fos ... vend à Jacques ANDRE fils d'autre Jacques ANDRE "un journal d'homme de vigne à foudoyer" au tènement des eyssarts ... pour le prix et somme de 6 Livres et 11 sols ... en deux escus sols comptant chascun pour 51 sols et le demeurant en monnaie blanche, le 26 janvier 1567 à Saint-Jean-de-Fos (34140).
Famille ARBOUSSE - GRANYER
Mariage : 15 février 1552 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
cf contrat de mariage
Contrat de mariage : 15 février 1552 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,et maison des héritiers de Guilhem PASTRE
(Présent) CARAVIELHE, Jean, (raccordement non prouvé)
L'an 1551 à l'incarnation et le 15/2, messr Henri, sachent touts que comme a été contracte mariage par les paroles de présent et accompli en sainte mère église et non pas encore par copule charnelle par et entre
la honneste jeune fille Mingete GRANIEYRE, filhe légitime et naturelle de Gualhard GRANIE et de Alix mariés, du barry de la Disse, juridiction de Montpeyroux d'une part,
ET Frances ARBOSSE, fils légitime et naturel de Jehan ARBOSSE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, d'autre part ...
personnellement constitué en présence de moy notaire et tesmoings infra escrits, ledit Gualhard GRANIÉ père de ladite Mingete et Jehan GRANIÉ oncle et neveu dudit lieu de Montpeyroux, lesquels de leur bon gré et bonne volonté pour elles et les siens héritiers et futeurs successeurs au temps à venir, en la teneur du présent instrument ... donnent, constituent et assignent en nom de dot ou verquière ... à Mingete sa filh et cousine ... la somme de 40 Livres tournois ... et 2 robe nubtialles de drap de Bourges faites et garnies à la manière du présent pays, la cote de la couleur de bonneta et la gonnelle de la couleur de rouge ... payables
... le jour présent 20 Livres tournois et lesdites robes ; du présent jour en un an complet et révolu 2 Livres tournois, aussi chaque année jusqu'à tant que ladite somme de 10 Livres tournois soit finie de payer ...
Frances sera tenu de reconnaitre tous les biens reçus de sa femme ...
Mingete sera tenue de remettre tous les autres biens paternels et maternels à son père ou à ses héritiers ...
... le sage homme Jehan ARBOSSE père de Frances sera tenu de donner ... à son fils ... la moitié de tous et chascungs ses biens ... avec pacte qu'il se retient seigneur et mestre usufruitier tant que vivra en ce monde.
Est pacte que Jehan CARAVIELHE de Saint-Jehan-de-Fos donne en faveur dudit mariage à ladite Mingete la somme de 10 Livres tournois, laquelle lui paiera 2 Livres tournois chaque an.
suivi des obligations et hypothèques des biens ...
Fait en ledit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison des héritiers de Guilhem PASTRE en présence de Michel REBIEYRE de Saint Félix, Anthony VASSAS, Peyre DURAND, Guilhem GRANIÉ, Estève BERNY, Anthony FABRE, Me Raimond MARSILHAC dudit lieu de Montpeyroux habitans, et de moi Jehan VITALIS notaire.
|-----GARNIER, Gualhard (Galhard Garnye)
GRANYER, Mingette
|-----N, Alix
Baptême : avant 1535 à Montpeyroux,34150,Hérault, FRANCE,au barry de la Disse
Décès : après 1612 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
encore vivante en 1612 car nommée au compoix de 1612
Testament : 26 octobre 1598 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) ARBOUSSE, Angel, à son fils légitime et naturel héritier à feu Marguerite Arbosse et feu femme à Joachin Ros et dudit feu François Arbosse
(Est témoin) ARBOUSSE, Jean dit Jeune , à Jean jeune son fils légitime et naturel héritier à feu Marguerite Arbosse et feu femme à Joachin Ros et dudit feu François Arbosse
(Est témoin) ARBOUSSE, Jehan (Jean) dit l'Ayné/vieulx , héritier universel son fils Jean l'ayné et de françois Arbosse
(Est témoin) ARBOUSSE, Jacques, à son fils légitime et naturel, couturier et de François Arbosse
(Est témoin) COURNUT, André, exécuteur testamentaire
... maladie intrinsèque ...
à tous ses neveux et nièces 5 sols
Quittance: 15 février 1552 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) GRANYER, Jaume (Jacques Garnier), son frère
L'an 1552 et le 15/2, Mingete GRANIEYRE filhe de Gualhard GRANIÉ du lieu de Montpeyroux, femme à frances ARBOSSE de Saint-Jehan-de-Fos ... ici présent ... donne, quite, cède et remet à Jaume GRANIÉ, son frère dudit lieu de Montpeyroux, présent, tous les autres biens paternels, maternels, droits et actions sauvés à ladite Mingete, droit de succession, sondit adot et léguats que leur fairont sondit père et mère en la fin de leurs jours ...
Fait en ledit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison des héritiers de Guilhem PASTRE en présence de Michel REBIEYRE de Saint Félix, Anthony VASSAS, Peyre DURAND, Guilhem GRANIÉ, Estève BERNY, Anthony FABRE, Me Raimond MARSILHAC dudit lieu de Montpeyroux habitans, et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/81 f° 173 - image N° 346.jpg
Transaction accord: 11 juin 1571 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) GRANYER, Guillaume, demanderesse vs
Codicille: 15 mai 1600 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(A un lien individuel) ARBOUSSE, Jacques, à son fils légitime et naturel
veuve à feu François Arbosse de Saint-Jean-de-Fos ... dernier testament reçu par moy notaire ... n'ayant rien prévu pour disposer des biens de son feu mari qu'elle a reçus ... amitié maternelle envers Jacques Arbosse son fils et dudit feu Arbosse, Me couturier, le plus jeune d'âge de ses enfans, duquel elle a compassion ... une partie de sa maison d'habitation (le reste du testament sans changement)
Compoix 1612: 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Mingette GRANIÈRE - P. 608 - image 4 259.jpg
Une maison als gaulx bourgs confronte avec Guillem POJOL, Jean ARBOUSSE, et 2 rues.
Fait 2 sols 5 deniers
PLUS 4 pièces de terre
Somme : 1 Livre 1 sol 13 deniers
Les 5 enfants du couple ARBOUSSE - GRANYER 
ARBOUSSE, Angel (44186-2.B1.1)
× 1601 CROS, Marguerite
° vers 1552 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †11 juin 1632 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOUSSE, Jehan (Jean) dit l'Ayné/vieulx (44186-2.B1.2)
× 1599 ANDRINE, Agnès (Annes) (11060-B2)
° avant 1572 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos - †après 7 janvier 1629 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOUSSE, Jean dit Jeune (44186-2.B1.3)
× CAMPAIGNE, Catherine (10940-B1.4)
° vers 1574 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,avant 1578 de Saint-Jean-de-Fos - †10 septembre 1644 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,entre 1611 et 1646
ARBOUSSE, Marguerite (44186-2.B1.4)
× 1594 CROS, Donachy (Douachin ou Joachy) dit Foundal
° avant 1577 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos - †avant 1598 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOUSSE, Jacques (44186-2.B1.5)
× 1611 OLIVETTE, Anne (Holivette)
° avant 1580 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,Natif et habitant du lieu de Saint-Jean-de-Fos - †13 août 1631 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

      |-----ARBOUSSE, François (44186-2.B1) 
|-----ARBOUSSE, Jean dit Jeune (44186-2.B1.3)
|-----GRANYER, Mingette
ARBOUSSE, Guilhem (10940-B1.4.2)
      |-----CAMPAIGNE, Jean (10940-B1) 
|-----CAMPAIGNE, Catherine (10940-B1.4)
|-----BRESSE, Anthoinette
Baptême : avant 1612 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement à ses parents non prouvé, basé sur la présence de son frère Jacques à son mariage avec Margueritte RAZES)
Décès : entre 1651 et 24 septembre 1675 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Transaction: 2 mai 1649 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,dans la maison de Me Jacques BLAQUIÈRE
(Présent) ARBOUSSE, Jacques, son frère
A Saint-Jean-de-Fos, le 2 mai 1649, Jacques et Guilhaume ARBOUSSE frères, sachant feu Jacques [sic] ARBOUSSE leur père par donnation à cauze de mort passée devant Me CAUSSE le 9/4/1621 avoit donné à Catherine CAMPAIGNE aussy leur mère, une maison située dans les murs dudit lieu, ensemble une vigne au tènement de Gasteferres, à plain désignés dans ladite donnation, ensemble les meubles qui estoint dans ladite maison pour en jouirpar préciput et advantaige durant sa vye, demeurant viduellement à la charge de randre lesdits maison, vigne et meubles à la fin de ses jours ou qu'elle s'en renonceroit en faveur d'un de ses enfans, ou de touts deux sy bon luy semblera, avec pouvoirà sa femme en cas de nécessité d'alliéner et vendre desdits biens, et de plus auroit donné aux dits Jacques et Guilhaume ses dits enfans une vigne au terroir d'Anyane et tènement de Clavelles, confrontant ... et davantaige une ollivette au terroir de Saint-Jean-de-Fos et tènement de Brieisse confronte ... pour estre partaigées esgallement entre eux et tout autrement comme en ladite donnation,
lequel ARBOUSSE estant décédé en ceste volonté ladite CAMPAIGNE mère par son dernier et valable testament reçeu par moy nottaire le 14/3/1645 auroict légué audit Guilhaume ARBOUSSE sondit fils un champ et vigne joignants situé au terroir dudit Saint-Jean-de-Fos et tènement de Boscmal confrontant Noble Charles de BENOIST sieur de la CISTERNETTE ...
PLUS une ollivette au tènement des Fontanilhes et contenant 3 cartouns ou environ confront ledit de BENOIST...
FINALLEMENT une autre ollivette audit terroir et tènement de las Catouyers (?) contenant 2 cartons ou environ confrontant Jean VITALIS nottaire ... et ce pour touts droicts qu'il pourroit presthendre sur les biens et héritaige de ladite CAMPAIGNE que de ceux dudit feu ARBOUSSE père, à ... de la nomination porté par la susdite donnation pour en jouyr par ledit Guilhaume incontinent apprès le décèz de ladite CAMPAIGNE et en touts et chascuns ses biens auroict faict et institué son héritier ledit Jacques pour en faire à ses plaisirs et volontés, à la charge de payer les debtes et léguats dans lesdits héritaiges, se trouveroint chargés à raison desquels biens lesdites partyes estant sur le point d'entrer en procès, pour esvitter iceux et aux frais et despans quy s'en pourroint ensuivre, par l'entremize de leurs commungs amis ont transigé come s'ensuit :
PREMIEREMENT que lesdites parties partageront esgallement entre elles lesdites deux pièces des tènements des Clavellies et Brieisse suivant la susdite donnation,
ensemble une vigne acquise par ledit feu ARBOUSSE père de gabriel TUDIER située au tènement des Issarts non comprise en ladite donnation,
et pareilhement appartiendront audit Guilhaume en suivant le léguat à luy faict par ladite CAMPAIGNE sa mère en sondit testament, les 3 pièces y mentionnées,
et le surplus de touts lesdits biens délaissés par lesdits desfuncts leur père et mère appartiendront audit Jacques conformément aux susdits testemants et donnations,
SECONDEMENT que ledit Jacques sera tenu comme il promet de laisser la tine quy est à présent dans la maison d'habitation dudit Guilhem quoy que les biens dudit feu Jean leur père, ensemble le chauderon cuivre avec sa guerbe fer tenant, une semal, un tonneau de demy muy, 3 semalz et une quaisse avec sa serrure et clef qui appartiendront aussy audit Guilhaume, oultre les susdits prins,
TROYSIESME que touts les debtes passées délaissées par lesdits feu ARBOUSSE et CAMPAIGNE seront en seulz payés et acquittés par ledit Jacques sans que ledit Guilhaume y soict en rien tenu,
QUATRIESME que touts les debtes que ledit Guilhaume faira apparoit avoir esté ...truites au proffit dudit Jacques pandant la vye dudit feu ARBOUSSE père seront partaigées esgallement,
CINQUIESME que les réparations faictes par ledit feu ARBOUSSE en la maison donnée audit Guilhaume par feu Anthoinette BRESSE son ayeule demeureront compensées avec les autres réparations qu'il a faictes aux biens de sadite femme,
FINALLEMENT que la troisiesme partye des fruicts et graines quy sont saines en tous lesdits biens appartiendront audit Jacques et les deux tiers audit Guilhaume en contribuant chascung à proportion aux fraix de la récolte,
lequel Guilhaume en seul payera les tailhes, usaiges et autres charges deubs jusques au jour présant de touts lesdits biens en considération qu'il les a fouys jusques à maintenant sans que ledit Jacques puisse demander répétions des 8 Livres qu'il a payées aux collecteurs de la courante année, n'entendant lesdites partyes s'en préjudicer ny desroger à la clause de la substitution apposée en la susdite donnation, et moyenant ce dessus lesdites partyes comme chascun concerné se sont entrequittés respectivement de tout ce que à raison de tout ce dessus ils se pourroint demander et presthendre soubs quelque ptétexte que se soict :
L'ayant réciproquement estipullé et accepté sans contrevenir directement ou indirectement soubs obligation de tous et chascungs leurs biens présents et advenir et ainsin l'ont juré.
Faict au lieu que dessus, maison de Me Jacques BLAQUIÈRE bourgeois, de Me Barthélémy DELATREILHE viguier, Jean BLAQUIÈRE bourgeois d'Anyane soubsignés, lesdites partyes illitérés comme ont dict et de moy Jean HÉRAIL nottaire quy signe.
Ne signe pas.
Famille ARBOUSSE - RAZES
Mariage : 26 février 1650 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) BRÈS, Jacques dit vieux , (raccordement non prouvé)
(Présent) CAMPAGNE, Pierre dit vieux , fils de Jean CAMPAIGNE
(Présent) ARBOUSSE, Jacques, son frère
Le raccordement de cette Marguerite n'est pas prouvé.
      |-----RAZES, Raymond
|-----RAZES, François (22094-1.2.1)
|-----DURANTE, Marie (22094-1.2)
RAZES, Marguerite (22094-1.2.1.A3)
      |-----LÈQUES, Arias (Hélias)
|-----LÈQUES, Estienne(Tte) (43116-4.1.2.A1.1)
|-----CABANÈS, Jeanne (43116-4.1.2.A1)
Naissance : 19 février 1630 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 23 avril 1630 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) CHAULET, Marguerite, veufve à feu Me La GARDE paroisse de Saint-Guilhem-le-Désert
(Parrain/Marraine) LÈQUES, Anthoine dit Vieux , prêtre
(raccordement de son mariage à Guilhem Arbousse non prouvé)
Décès : 14 juin 1695 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,après 1679, âge : 60
(raccordement non prouvé)
Elle est dite femme de feu "Claude" Arbous. Je n'ai trouvé aucun Claude.
Inhumation : 15 juin 1695 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Debte: 24 septembre 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) BERGER, Guilhaume dit jeune
Le 24/9/1675 ... Marguerite RAZE veuve de Guilhaume ARBOUSSE du lieu de Saint-Jean-de-Fos ... s'est constitué débiteresse de Guilhaume BERGER fils d'autre ... de 8 Livres 1 sol 11 deniers par amiable prest , laquelle somme de consentement de ladite RAZES ledit BERGER a tout présentement employée au paiement de pareilhe somme ledit feu Guilhaume ARBOUSSE estoit débiteur envers Sr Jacques BLAQUIÈRE collecteur royal et municipal en l'année 1658 ...
Fait et passé dans ma maison. Prézans Me Jean FERRIE prêtre et vicaire perpétuel de Saint-Jean-de-Fos et Pierre OULLIE praticien, soubsignés avec ledit BLAQUIÈRE, lesdits BERGER et RAZES ont dit ne scavoir ... et de moy Jean HERAIL nottaire royal hérédittaire sul rézervé audit lieu, requis et soubsigné.
AD34 II E 63/216 f° 213 v° - image N° 63-216 249
L'enfant du couple ARBOUSSE - RAZES 
ARBOUSSE, Jean (22094-1.2.1.A3.1)
× 1686 DELZIEUZE, Marie
°vers 1652 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE -

Retour à la page principale

ARBOUSSE, Guillaumette Décès : après 1675 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Famille X - ARBOUSSE
 
Les 2 enfants du couple X - ARBOUSSE 
COMBACAL, CatherineBaptême : avant 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1675 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
COMBACAL, MarieDécès : 21 mars 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Inhumation : 22 mars 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) COMBACAL, Catherine, sa soeur
(Présent) ARBOUSSE, Guillaumette, sa mère

Retour à la page principale

      |-----ARBOUSSE, Jean (44186-2.B1.3) 
|-----ARBOUSSE, Guilhem (10940-B1.4.2)
|-----CAMPAIGNE, Catherine (10940-B1.4)
ARBOUSSE, Jean (22094-1.2.1.A3.1)
      |-----RAZES, François (22094-1.2.1) 
|-----RAZES, Marguerite (22094-1.2.1.A3)
|-----LÈQUES, Estienne(Tte) (43116-4.1.2.A1.1)
Naissance : vers 1652 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement à Marie Delzieuzes non prouvé)
baptisé par feu Me Jean THIBAUD prêtre et vicaire quand vivoit, estant en danger de mort ...
Baptême : 14 décembre 1665 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 13
(Parrain/Marraine) JOURDAN, Catherine, (raccordement non prouvé)
(Parrain/Marraine) HÉRAIL, Jean, Me, notaire
Famille ARBOUSSE - DELZIEUZE
Mariage : 12 juin 1686 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) PEYNE, Jean
Présents : Estienne Blaquière et Jean Carabasse, signent
DELZIEUZE, Marie Baptême : avant 1669 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos

Retour à la page principale

      |-----ARBOSSE, Jehan (Jean)
|-----ARBOUSSE, François (44186-2.B1)
|-----FIGUIÈRE, Guabriella Gabrielle (44186-2)
ARBOUSSE, Jean dit Jeune (44186-2.B1.3)
      |-----GARNIER, Gualhard
|-----GRANYER, Mingette
|-----N, Alix
Naissance : vers 1574 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,avant 1578 de Saint-Jean-de-Fos
voir décès
peut-être puissandier de l'eau du puits commun de Saint-Jean-de-Fos en 1632 (voir l'autre jean ARBOUSSE) - n'a pas signé
Décès : 10 septembre 1644 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,entre 1611 et 1646, âge : 70
Probablement après 1612 car mentionné au compoix de Saint-Jean-de-Fos de 1612 P. 226
(raccordement non prouvé)
Jean ARBOUSSE est allé de vie à trespas le samedi 10 septembre 1644, à l'âge de 70 ans ou environ, à Saint-Jean-de-Fos (34140) et a reçu en sa maladie les sacrements nécessaires et a esté enseveli au cimetière tombeau de ses ancestres.
Profession : Laboureur
Document
Accord: 16 octobre 1594 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Cf : acte.
Compoix 1612: 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Jean ARBOUSSE jeune - P. 226 - image N° 2 100
Une maison dans les meurs, confronte avec la muraille de la ville, François JORDAN pour le debas de la maison, Arnad DURAND, Jacques ANDRÉ & Jeane.
Faict 3 sols.
PLUS une pièce de terre ...
Somme 5 sols
Arbitrage: 18 juin 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, ce jourd'hui 18 juin 1612, arbitrage ... procès ENTRE Guilhem CAMPAIGNE fils à feu Jean de Saint-Jean-de-Fos qui disoit que les susdits mariés lui doivent laisser la possession d'une maison ... la moitié d'un pré
ET Jean ARBOUSSE, comme mari de Catherine CAMPANHE, soeur germaine dudit Guillem CAMPAIGNE dudit lieu ...
Donatiion à cause de mort: 9 mars 1621 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(ITEM) ARBOUSSE, Jacques, son fils légitime et naturel et de ladite CAMPAIGNE
(ITEM) ARBOUSSE, Guilhem, son fils légitime et naturel et de ladite CAMPAIGNE
(ITEM) CAMPAIGNE, Catherine, à sa femme ... une maison
A Saint-Jean-de-Fos, le 9 mars 1621, Jean ARBOUSSE Jeune, laboureur, habitant de Saint-Jean-de-Fos, effectue une donation à cause de mort.
Debte: 16 novembre 1631 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) JOULLIÉ, Pierre, fils de feu Jacques JOULIÉ
(raccordement non prouvé, effectué sur la présomption du décès de son frère Jean dit vieux car les actes après 1629 ne mentionnent plus ces qualificatifs)
A Saint-Jean-de-Fos au tènement de Famevergue (?) dans une métière de Pierre ALBE dudit lieu résidant à présent à Valros, le 16 novembre 1631 avant midy, Jean ARBOUSSE dudit lieu ... a confessé debvoir ... à Pierre JOULIÉ fils de feu Jacques, présent, estipullant et acceptant, la somme de 23 Livres tournois,
et c'est pour admiable prest que luy en a faict, ainsin qu'a dit, ...
qu'il promet paier audit JOULIÉ créancier entre issy et le premier jour de caresme prochain venant sur l'obligation de tous et chascuns ses biens présents et advenir qu'il a soubmis aulx rigueurs des cours royaulx et présidiaulx sel grand de Monsieur le sénéchal de Carcassonne, Béziers, royalle de Ginhac, ordinaire des parties et à une chascune d'icelles premier requises, et ainsin l'a promis et juré, renoncé à tout droit à ce contraire.
Faict et récitté au lieu que dessus en présence de Me Pierre COMBACAL marchant et Pierre TACONNET dudit lieu.
[pas de signature]
Quittance reçue: 16 novembre 1631 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) DELZIEUZE, Jacques (Delzeuze), Me potuer de terre
A Saint-Jean-de-Fos, le 16 novembre 1631, Me Jacques DELZEUZES, potier de terre, du lieu de Saint-Jean-de-Fos ... a confessé avoir reçu cy devant, ainsin qu'a dit, de Jean ARBOUSSE dudit lieu, présent, estipullant et acceptant, la somme de 6 Livres tournois tant en argent que en travail compte arresté jusques à ce jourd'huy,
et c'est en déduction de ce que leur peult estre deub à raison de l'apuyage et cargaison d'une murailhe faisant séparation de la maison dudit DELEUZE [sic] et un cazal dudit ARBOUSSE scitué dans les faulx bours dudit Saint-Jean-de-Fos, confrontant ...
laquelle somme promet luy tenir en compte sur ce que seront estimés et liquidés lesdits apuyages et cargaison de ladite murailhe,
de laquelle somme de 6 Livres tournois ledit DELZEUZES a quitté et quitte ledit ARBOUSSE aulx conditions susdites et sans predjudice du surplus,
et promet fère tenir quitte envers ...
Faict et récitté au lieu que dessus en présence de Pierre DELAVAL fils de feu autre et Jean CAZES dudit lieu soubsignés, marqués avec ledit DELZEUZES, et moy Jean DUPIN notaire royal dudit lieu requis soubsigne.
Quittance reçue: 14 juin 1632 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
EN MARGE DE L'OBLIGATION DU 16/11/1631 :
Le 14/6/1632 par devant moy notaire royal et tesmoings bas nommés estably en personne Pierre JOULIÉ dénommé au présent contrat, lequel a confessé estre payé comptent et satisfait de la somme de 23 Livres tournois y désignée des mains et deniers propres du nommé ARBOUSSE débiteur, de quoy l'a quitté et quitte et consenty à la cancellation du présent oblige.
Faict et récitté au lieu que dessus et maison de moy notaire en présence de Jean ALBE et André FABRE dudit lieu soubsignés sauf ledit JOULIÉ qui n'a
Quittance de cargaison: 8 mai 1633 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) SABATIÉ, Anthoine, Me masson, expert
(Présent) DELEUZE, Guillaume, expert, Me masson
A Saint-Jean-de-Fos, le 8 mai 1633 après midy, Jacques DELZEUZES Me poutier de terre dudit lieu, lequel faisant que Jean ARBOUSSE dudit lieu a un jardrin ou cazal joignant une sienne maison qu'il a située aulx faux bourgs dudit lieu confrontant ...
laquelle maison et cazal y a une murailhe coiffée par ledit DELZEUZES, désirant ledit ARBOUSSE couvrir ledit cazal,
et à ces fins à prins (?) à partie de ladite murailhe,
à cauze de quoy ledit DELZEUZES, de son bon gred, a permis et de présant permet audit ARBOUSSE apuier et charger à ladite murailhe en luy paiant la somme de 18 Livres tournois,
et c'est sulement de la haulteur de 3 canes ainsin que est estimé par Guilhaume DELEUZE et Anthoine SABATIER Me massons dudit lieu illec présents quy l'ont atesté moyenant serment par eulx presté,
en déduction de laquelle somme ledit DELZEUZES a confessé avoir reçu dudit ARBOUSSE présent et aceptant la somme de 6 Livres tournois, de quoy a fait sy devant quitance reçue par moy notaire le 16/11/1631,
et le surplus qu'est 12 Livres tournois icelluy ARBOUSSE a promis paier audit DELZEUZES ou aulx siens dans un an et demy à compter de ce jourd'huy,
et en cas ledit ARBOUSSE n'auroit moien de satisfère audit payement au temps desligné, icelluy DELZEUZES sera teneu attandre ledit payement une autre année, voyre 2, en payant les inthérests par avance suivant l'ordonnance,
et pour observation de tout ce dessus lesdites parties, chascun comme les concerne, ont obligé tous ses biens présents et advenir qu'ils ont soubmis aulx rigueurs et seaulx des cours de Monsieur le sénéchal de Carcassonne, Béziers, petit de Montpellier et royalle de Ginhac, ordinaire des parties et autres sur ce requises, et ainsin l'ont promis et juré, renoncé à tout droit à ce contraire.
Faict et récitté au lieu que dessus et maison de moy notaire en présence de et Isac BERTHÉZÈNE et Durand REGINART dudit lieu soubsignés, non lesdites parties et esperts et ce sont marqués, et moy Jean DUPIN notaire royal dudit lieu requis soubsigne.
Permission de cargaison: 8 mai 1633 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) DELEUZE, Guillaume, Me masson, expert
(Présent) SABATIÉ, Anthoine, Me masson, expert
A Saint-Jean-de-Fos, le 8 mai 1633, Flourence BRESSE vefve de feu Pierre ALBE dudit Saint-Jean-de-Fos,
laquelle sachant avoir un cazal; dans les faulx bours dudit lieu confrontant Jean ARBOUSSE, une rue, Me Anthoine DUPIN jadis bailhe, Me Jacques ALBE mareschal,
et qu'icelluy ARBOUSSE désiroit édiffier et couvrir sadite piesse et revolter [revoûter] en maison, et attendeu que ladite BRESSE a construit à ses despans par dessus une murailhe, de son bon gred a permis et de présant permet audit ARBOUSSE charger et apuier en ladite murailhe quand bon luy semblera, luy payant la somme de 18 Livres tournois ainsin qu'a esté estimé par Guilhaume DELEUZE et Anthoine SABATIER Mes massons dudit lieu ainsin qu'ils ont afirmé moyenant serment par eulx presté,
laquelle somme de 18 Livres tournois ledit ARBOUSSE a promis paier et satisfère à ladite BRESSE dans un an à compter de ce jourd'huy,
et en cas ledit ARBOUSSE n'auroit moien paier ladite somme, sera tenu atandre ledit payement unne autre année voire deux en payant les inthérests par avance suivant l'ordonnance.
Et pour l'observation de tout ce dessus, lesdites parties, chascun comme les concerne, ont obligé tous ses biens présents et advenir qu'ils ont soubmis aulx rigueurs et seaulx des cours de Monsieur le sénéchal de Carcassonne, Béziers, petit de Montpellier et royalle de Ginhac, ordinaire des parties et autres sur ce requises, et ainsin l'ont promis et juré, renoncé à tout droit à ce contraire.
Faict et récitté au lieu que dessus et maison de moy notaire en présence d'Isac BERTHÉZÈNE et durand REGINART dudit lieu soubsignés, lesdits experts et autres parties ce sont marqués, et moy Jean DUPIN notaire royal dudit lieu requis soubsigne.
EN MARGE :
Le 18/11/1636, dans le lieu de Saint-Jean-de-Fos, par devant moy notaire a esté personnellement constitué Flourence BRÈS ... a confessé ... avoir reçu de Jean ARBOUSSE ... la somme de 18 Livres tournois ... dont s'est contenté ... et l'en a quitté ... et consenty à la cancellation dudit instrument ...
Permission de cargaison: 8 mai 1633 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, le 8 mai 1633, Marguerite GIBALHE vefve et légitime administeresse des hoirs Barthélémy MONTAIGNE, dudit Saint-Jean-de-Fos,
laquelle sachant avoir une maison aulx faulx bours dudit lieu confrontant une rue, François ANDRÉ Me mareschal et un cazal de Jean ARBOUSSE,
lequel ARBOUSSE désiroit couvrir et apuier à une murailhe qu'est entre leurditte maison et cazal, construitte par sondit feu mary à ses despans, à cauze de quoy ladite GIBAILHE, comme procède, de son bon gred, a permis et de présant permet audit ARBOUSSE charger et apuier à ladite murailhe, quand bon luy semblera, en luy payant la somme de 17 Livres tournois ainsin qu'a esté estimé par Guilhaume DELEUZE et Anthoine SABATIER Mes massons dudit lieu, illec présents qu'ont atesté avoir estimé ladite réparation à ladite somme, l'ayant afirmé par serment, la main levé à dieu, en déduction de laquelle somme de 17 Livres tournois ladite GIBAILHE a confessé avoir reçu cy devant dudit ARBOUSSE 20 souls tournois et le restant qu'est 16 Livres tournois ledit ARBOUSSE a promis paier à ladite GIBAILHE dans un an et demy à compter de ce jourd'huy,
et acordé que en cas ledit ARBOUSSE n'auroit moien paier ladite somme audit temps, ladite GIBAILHE sera tenue l'atandre unne autre année, voyres deux sy besoing est, en payant les inthérests par avance suivant l'ordonnance.
Et pour observation de tout ce dessus, lesdites parties, chascun comme les concerne, ont obligé tous ses biens présents et advenir qu'ils ont soubmis aulx rigueurs et seaulx des cours de Monsieur le sénéchal de Carcassonne, Béziers, petit de Montpellier et royalle de Ginhac, ordinaire des parties et autres sur ce requises, et ainsin l'ont promis et juré, renoncé à tout droit à ce contraire.
Faict et récitté au lieu que dessus et maison de moy notaire en présence d'Isac BERTHÉZÈNE et Durand REGINART dudit lieu soubsignés, non lesdites parties ont dit ne scavoir escripre, et moy Jean DUPIN notaire royal dudit lieu requis soubsigne.
EN MARGE :
Le 18/11/1636, dans le lieu de Saint-Jean-de-Fos, par devant moy notaire royal et temoings nommés a esté personnellement constitué Margueritte GIBAILHE ... a confessé ... avoir reçu de Jean ARBOUSSE ... la somme de 16 Livres tournois ... dont s'est contenté ... et l'en a quitté ... et consenty à la cancellation dudit instrument ...
Faict et récitté dans la maison des lois dudit DUPIN en présence de Jean DURAN dudit Saint-Jean-de-Fos, et moy Jean GALHAC notaire d'Aniane ... soubsigne.
Ne signe pas.
Famille ARBOUSSE - CAMPAIGNE
Contrat de mariage : 4 mai 1598 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) BRÈS, Fabien, son cousin
(Présent) BRÈS, Pierre, son cousin
(Présent) ARBOUSSE, Angel, frère de Jean
(Présent) COURNUT, André, son cousin
(Parrain/Marraine) DELEUZE, Guilhem dit vieulx , Me orjolier, cousin de Jean Arbousse
(Présent) BRÈS, Barthélémy, son oncle maternel qui assiste sa mère
(Présent) BRESSE, Anthoinette dite Marie , sa mère
      |-----CAMPANHAN, Guilhem (Sosa 10940) 
|-----CAMPAIGNE, Jean (10940-B1)
CAMPAIGNE, Catherine (10940-B1.4)
      |-----BRÈS, Jacques
|-----BRESSE, Anthoinette
|-----RIGAILLE, Joanne (Riguialle)
Baptême : vers 1581 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos
compte tenu de son âge au décès elle est probablement la posthume du testament de son père de 1581. Cela veut dire qu'en 1576 il y a une autre Catherine !
Décès : 26 février 1646 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 65
Catherine CAMPAIGNE, vefve à feu Jean ARBOUSSE, est allé de vie à trespas le lundi 26 février 1646, à l'âge de 65 ans ou environ, à Saint-Jean-de-Fos (34140).
Testament : 14 mars 1645 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Témoin) DURAND, Jean, Jean DURAND père de Jean DURAND (raccordement prouvé par sa signature)
(Témoin) DELATREILHE, Fabien, (raccordement prouvé par sa signature)
(Témoin) MÉGÉ, Jean, (raccordement prouvé par sa signature)
(Témoin) SAUREL, François, bourgeois (raccordement prouvé par sa signature)
(Témoin) DELATREILLE, Barthélémy, (raccordement prouvé par sa signature)
(Témoin) JEAN, Pierre, (raccordement prouvé par sa signature)
(ITEM) ARBOUSSE, Jacques, héritier universel son fils légitime et naturel
(ITEM) ARBOUSSE, Guilhem, à son fils légitime et naturel un champ et vigne joignants + une olivette + une autre ollivette
Elle déclare n'avoir fait aucun autre testament.
Catherine CAMPAIGNE, vefve de Jean ARBOUSSE jeune, dudit lieu, dettenue de certaine maladie corporelle en son lict, touttesfois estant en son bon sens, parfaitte mémoire et entendement, craignant d'estre surprize de la mort à tout humain assurée ... fait un testament le 14 mars 1645 à Saint-Jean-de-Fos.
Lègue de ses autres biens restants à tous ses autres parents ... 5 sols.
Faict et récitté dans la maison de ladite testatrix en présance de sieurs Pierre JEAN, Barthélémy DELATREILHE, et François SAUREL bourgeois, Fabien DE LATREILHE, Jean MÉGÉ Me appoticaire, Jean et autre Jean DURANDS père et fils dudit Saint-Jean-de-Fos, soubsignés, ladite CAMPAIGNE testatrisse illitérée, et moy Jean HERAIL nottaire royal dudit lieu, requis et soubsigné.
Echange: 26 août 1619 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Comme ainsi soit que Suzanne DELAVAL, femme de Blaize CALVIN de Saint-Jean-de-Fos ... eut par donation à elle faicte par contrat de mariage par David DELAVAL et Thomasse MARTINE ses mère et frère, un champ et mas ... dont un coin entre en triangle dans la pièce de Catherine CAMPAIGNE ;;;
CE JOUR D'HUY [à Saint-Jean-de-Fos] le 26 août 1619 ...
Ne signe pas.
Les 3 enfants du couple ARBOUSSE - CAMPAIGNE 
ARBOUSSE, Jacques (10940-B1.4.1)
× 1650 CARABASSE, Anne (10928-2.A1.1.1)
°avant 1612 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos - †entre 17 septembre 1656 et 1663 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOUSSE, Guilhem (10940-B1.4.2)
× 1650 RAZES, Marguerite (22094-1.2.1.A3)
°avant 1612 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †entre 1651 et 24 septembre 1675 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
ARBOUSSE, Pierre (10940-B1.4.3) Baptême : avant 1612 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : entre 1612 et 1621 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Il n'est pas mentionné à la donation de son père en 1621. Est-il déjà décédé ?

Retour à la page principale

ARBOUSSE, Jean Naissance : vers 1549 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : 30 septembre 1629 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 80
Aucun détail sur l'acte.

Retour à la page principale

      |-----ARBOSSE, March (Marcelin) (Sosa 43394) 
|-----ARBOSSE, Bertrand (43394-1)
|-----TIBAUD, Jacqueta (Jacoba) (Sosa 43395)
ARBOUSSE, Jehan (Jean) (21705-A3)
|-----CLAUSE, Guilherma (Guillemette) (Sosa 21705) 
Baptême : avant 1485 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1555 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 28 février 1530 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1529, et le 28/2, François régnant, sachent que Jehan ARBOSSE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, avec cela, a donné audit March ARBOSSE, son oncle, ici présent, c'est une robe et une chambre et lit et couverture et linceul (drap de lin) faisant partie et en plus de tous ses biens donnés ci-dessous ainsi et pas autrement, selon la faculté de son bien ; ceci fait par amour de dieu et pour les toutes les choses (services) qu'il a faits envers ledit March ARBOSSE et par ce cela lui a plu ainsi, et lui plait ainsi de faire, avec les pactes qui s'ensuivent :
Et primo, est pacte que ledit March ARBOSSE sera tenu de demeurer et manger avec Jehan ARBOSSE.
ITEM, est pacte que ledit March ARBOSSE sera tenu de partager les fruits de ses possessions dans le champ avec ledit Jehan ARBOSSE ...
...
Les actes furent faits ici dans la maison de l'héritier de Me Guilhem de LA FABRIE, en présence et témoignage des sages hommes Guilhem PASTOR, Jehan de YLICE, Anthoine de LA FABRIE dudit lieu habitans.. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/60 f° 72 - image N° 63-60_072.jpg - traduit du latin par JJ Massol
Titre clérical: 25 février 1530 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) ARBOSSE, March (Marc, Marcel), son oncle
L'an de l'incarnation du seigneur 1529 et le 25/2, prince François [1er], sachent que ; Jehan ARBOSSE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, sachant et attendant March ARBOSSE, son oncle dans ledit pro...? vers les ordres sacrés.
Chercher en bourse le présent protocole à la liasse.
AD34 II E 63/60 f° 72 - Image 63-60_072.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Transaction et accord: 1 avril 1555 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) DELEUZE, Guilhem, son frère
(Citée dans l'acte) CLAUSE, Guilherma (Guillemette), sa feue mère
Le 1/4/1555, régnant Henri, prince très chrétien ; sachent tous ; que comme débat et question fusse mû ou au temps à venir, se espére admouvoir plus grande, par et entre
sieur Jean ARBOSSE, fils légitime et naturel de [feue] Guilherme CLAUSE, veuve de Me Guilhem DELEUZE du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, demandeur, d'une part,
ET Guilhem DELEUZE plus jeune, comme fils légitime et naturel de Jamme DELEUZE, fils et héritier universel de ladite Guilherme, son ayeule, dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, défendeur, d'autre part.
Pour ce que ledit Jehan ARBOSSE demandait sa légitime naturelle sur tous les biens de ladite Guilherme, sa mère, tant meubles que immeubles, selon le nombre des enfants et faculté des biens.
Ledit Guilhem DELEUZE disait et alléguait le contraire et disait que son aïeule, ladite Guilherme avait fait son dernier testament en lequel disait qu'elle avait légué certaine somme d'argent audit Jehan ARBOSSE et lui avait baillé en son vivant 2 pièces de terre pour faire vigne, ensemble la Guallas disait que ledit ARBOUSSE se ...? [effacé] et plusieurs autres choses disaient lesdites parties ...
FINABLEMENT, lesdites parties, voulant venir à bonne paix et concorde et voulant éviter dépenses et frais de justice, de leur bon gré, avec la teneur du présent instrument, ont transigé, pactisé et accordé comme s'ensuit :
... pour toute légitime ou supplément d'icelle ... ledit Jehan ARBOSSE pour tout droit dans les biens de sadite mère, ledit Guilhem DELEUZE lui baille les possessions qui suivent
- une vigne située en la terre et juridiction des Vayrrieres ...
- 2 friches situées au tènement des Cabanes ...
- une vigne située en la juridiction au tènement de Gastaferres ...
- une autre vigne située à Aquimeteys (?) ...
quittes de toutes tailles, verquières et charges jusqu'au jour présent.
...
... ledit Jehan ARBOSSE ... de présent donne quitte, cède et remet audit DELEUZE présent, c'est tous autres biens maternels de dame Guilherme, sadite mère tant meubles que immeubles ...
...
Faict audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de moy notaire. Présents ... Et de moi Jehan VITALIS notaire royal dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos requis et soussigné.
AD34 II E 63/85 f° 6 v° - Image 63-85_013.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM
Famille ARBOUSSE - N
Contrat de mariage : avant 1533
N, Marguerite Naissance : avant 1516
Décès : après 1533

Retour à la page principale

ARBOUSSE, Jehanne (Jeanne) Décès : après 1566
Profession : veuve Agnès ANDRÉ en 1566
Instrument de présentation: juillet 1566 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
INSTRUMENT de présentation de certaine somme de argent à Jehanne ARBOUSSE rellicte Agnès ANDRÉ par Guilhem DURAND fils de feu Jacques dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos
AD34 II E 63/102 f° 163 - image N° 161.jpg - Jehan VIDAL - Titre seul

Retour à la page principale

ARBOUSSE, Marc Décès : après 1612
Testament : 21 juin 1555 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(raccordement non prouvé)
TESTAMENT de Maître Marc ARBOSSE prêtre du lieu de Saint-Jehan-de-Fos
Le 21/6/1555, très chrétien prince Henri, par la grâce de Dieu, roi de France régnant, sachent tous que comme il n'y a chose plus certaine que la mort, ni chose plus incertaine que l'heure d'icelle. Chercher en bourse.
AD34 II E 63/85 f° 55 - Image 63-85_110.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM
suivi au même f° d'un codicille titre seul
Compoix 1612: 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Marc ARBOUSSE - P. 658 v° - image N° 5 045
1 pièce de terre
Somme : 1 sol 10 deniers

Retour à la page principale

      |-----CORNUT, Georges (Cornutz) (Sosa 43916) 
|-----CORNUT, André (Sosa 44282)
|-----VILARET, Anthonia (Vialare) (Sosa 43917)
COURNUT, André (44282-A2)
      |-----CAMPANHE, Jolié Julian (Sosa 21880) 
|-----CAMPAHANE, Berthomine (Sosa 44283)
|-----GALIEYRE, Anthonia (Sosa 21881)
Baptême : avant 1546 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : entre 1 janvier 1618 et 29 novembre 1622 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 18 mai 1603 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(A un lien individuel) ARBOUSSE, Margueritte, héritier universel sa femme
(A un lien individuel) COURNUDE, Jeanne, à sa fille légitime et naturelle 5 Livres chascun le jour de mariage
(A un lien individuel) COURNUT, Jean dit vieux , à son fils légitime et naturel et de Marguerite Arbousse 5 Livres chascun le jour de mariage
sépulture à la colonté de Marguerite Arbosse sa femme ...
à tous ses neveux et nièces, parents, parentes
Testament : 1 janvier 1618 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) COURNUT, Jean dit vieux , son fils
(Est témoin) COURNUDE, Jeanne, sa fille l et n
Document
Transaction accord: 1 mai 1567 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(A un lien individuel) CORNUT, Raymond, vs son frère
Fils et donataire dudit feu André Cornut
Property sale: 30 novembre 1572 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
André CORNUT de Saint-Jean-de-Fos vend un bien le 30 novembre 1572 à Saint-Jean-de-Fos à Anthoine DELAVAL fils d'autre Anthoine de Saint-Jean-de-Fos.
Transaction et accord: 9 octobre 1583 7:0 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Le 9/10/1583, très chrétien prince Henri, roi de France et de Pologne régnant, sachent tous présents et à venir que, comme débat, question ou controverse fût mû ou à l'avenir s'espère admouvoir plus grande par et entre
André CORNUT et Anthoinette CORNUDE, femme de Me Jehan CARABASSE, fils et fille de feu André CORNUT, du lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de lodève, d'une part,
ET Fulcrand CORNUT, fils de feu Jehan CORNUT, en son vivant fils et héritier de feu Jorge CORNUT et Anthoinette VILLARETTE, son ayeul et ayeule, du mas de la Balme Chaou, paroisse de Pégairolles de Buèges, diocèse de Montpellier, défendeur d'autre.
Pour ce que lesdits André et Anthoinette CORNUTS, frères, demandaient sa légitime naturelle de son feu père et de feu Jorge CORNUT, son oncle, duquel son feu père en était héritier sur les biens desdits feus Jorge CORNUT et Anthoinette VILLARETTE, père et mère desdits André et Jorge CORNUT, sesdits feus père et oncle, suivant le nombredes enfants et faculté des biens.
Ledit Fulcrand CORNUT a dit que sesdits ayeul ezt ayeule ont fait testament, et par icelui légué certaine somme d'argent auxdits André et Jorge CORNUTS, leurs enfants, et avec icelle a dit que se doivent contenteret même que sondit feu père peut avoir payé et satisfait, vu le lapse de temps.
FINEBLEMENT, lesdites parties voulant venir à bonne paix et concorde, et voulant éviter dépenses et frais de justice, ladite Anthoinette CORNUDE, procédant ... de licence et bon vouloir du dit CARABASSE, sondit mari ... lesquels, de leur bon gré, avec la teneur du présent instrument, en ont transigé, pactisé ...
... ledit Fulcrand CORNUT paiera et baillera auxdits André et Anthoinette CORNUTS, présents et acceptants, la somme de 6 écus 2 tiers d'écu sol, à 60 sols l'écu ... réellement reçus en 2 écus pistolets, un teston et monnaie blanche ... en présence de moi notaire royal et témoins nommés ci-dessous, et les quittent ...
Fait, écrit et récité audit lieu de Saint-Jean-de-Fos et maison de moi notaire. Présents Anthoine DELPY, Pierre LARGUEZES et Fabye ANDRE, dudit lieu qu'ont dit en savoir écrire, sinon les témoins ...
Et moi Jean DESFOURS, notaire royal habitant du lieu de Saint-Jean-de-Fos, requis, soussigne.
AD34 IIE 63/121 f° 400 - Image 63-121_397.jpg - lu par Jean-Paul ANDRE
Debte: 8 juin 1586 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) ANDRÉ, Bertrand, à
Il doit à Bertrand André du lieu de Saint-Jean-de-Fos ...
Bail à rompre, lier et amonceler tous les bois ramilhes nécessaire au four à cuire le pain: 23 mai 1599 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Bail à rompre, lier et amonceler tous les bois ramilhes nécessaire au four à cuire le pain pour André Cournut fait par Anthoine Joulyé ... moyennant la huitième partie du gain de four ...
Compoix 1612: 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
André CORNUT & Margueritte ARBOUSSE sa famme - P. 361 - image N° 3 028
Une maison descouverte dans les meurs, confronte avec la maison abatialle du seigneur à 2 parts et la rue.
Faict 3s 2d
Une pièce de terre
S'ensuyvent les pièces de sa famme
Somme totale : 3L 2s2d
Quittance et reconnaissance de dot: 29 janvier 1613 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) COURNUT, Jean dit vieux , son fils
A Saint-Jean-de-Fos, le 29 janvier 1613, André et Jean COURNUDS, père et fils de Saint-Jean-de-Fos confessent reçu de Guillaume ANDRE et Jeanne DOMERGUE, mariés du dit lieu ... 100 Livres ... robe, coffre ... dot de Marguerite ANDRINE, leur fille du Contrat de mariage avec Jean COURNUD du 29/11/1612 reçu par moi...
Famille COURNUT - ARBOUSSE
Mariage : avant 1566 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
|-----ARBOSSE, Jehan (Jean)
ARBOUSSE, Margueritte (44186-2.B2)
      |-----FIGUIER, Pieyre (Pierre) (Sosa 44186) 
|-----FIGUIÈRE, Guabriella Gabrielle (44186-2)
|-----???, Marguerite (Sosa 44187)
Baptême : avant 1549 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1618 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Compoix 1612: 1612 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Margueritte ARBOUSSE famme de André CORNUT - P. 361 - image N° 3 028
Une maison dans les meurs, confronte avec les heoirs Jean DUPIN à 2 parts, heoirs Pierre COMBECAL et la rue.
Faict : 4 sols 4 deniers
Plus 12 pièces de terre
Les 2 enfants du couple COURNUT - ARBOUSSE 
COURNUT, Jean dit vieux (44282-A2.1)
× 1612 ANDRÉ, Margueritte (10790-1.2)
°avant 1592 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,Natif et habitant du lieu de Saint-Jean-de-Fos - †20 février 1665 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
COURNUDE, Jeanne (44282-A2.2)
× 1612 BRÈS, Jacques dit Vieux (11458-1.2)
°avant 1595 du Cros mas de Gourgoules - †après 1633 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

|-----MAIGNIÉ, Pierre
MANIÉ, Guilhem
|-----THOMASSE, Marguerite (Toumaze)
Baptême : avant 1655 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,du mazage de Faissas paroisse St Barthélémy de St Guilhem le Désert
Décès : entre 1702 et 1706 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Profession : Témoin à Saint-Jean-de-Fos en 1701
Accord: 14 novembre 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) CARABASSE, Anne
(Témoin) CARABASSE, Estienne, Me cordonnier
L'an 1675 et le 14/11 avant midy ...Anne CARABASSE, vefve et hérétière grevée de vandre de Jacques ARBOUSSE d'une part,
ET
Guilhen MAIGNE comme mary et maistre des biens doctaux de Marie ARBOUSSE, habitans dudit Saint-Jean-de-Fos,
lesquels, sachant ledit feu ARBOUSSE, par son dernier et valable testamant resseu par feu Me VITALIS notaire le 17/9/1656, avoir donné et légué à ladite Marie ARBOUSSE, sa fille, son droict de légitime, outre les nourritures et entretènemants dans la maison, travailhant de son pouvoir jusques à son mariage, et en tous et chascungs ses autres biens restans faict son hérétier Jean ARBOUSSE aussy son fils et ladite Anne CARABASSE.
Et c'est pour la vie réduite de sa femme, et en cas de remariage la sépare de son héritage moyenant l'augmant doctal. Et veut que sadte part de cohérédité vienne de plain droict audit Jean son fils ou aux siens, et estant décédé veut que vienne à ladite Marie sa fille ou aux siens, et venant sondit fils et cohérédité à décéder en bas eage, veut que vienne à ladite CARABASSE sa femme pour en disposer suivant sa volonté, la faisant maistresse et uzusfructuresse de tous et chascungs ses biens, lequel ledit ARBOUSSE seroit décédé en ceste volonté et ladite CARABASSE remariée avec Pierre GAY, de sorte que pour le jourd'huy ledit MAIGNE et ARBOUSSE mariés auroit fait instance contre ladite CARABASSE et ARBOUSSE cohérétiers susdits à ce qu'ils fussent teneus de luy payer tous ses droicts de légitime qui luy pouvoit compéter et appartenir sur tous et chascungs les biens tant meubles que immeubles dudit feu ARBOUSSE père, sy que prévoyant les fraix d'une longue poursuite pour les éviter et vivre par cy apprès en bonne paix et amitié ... ont transigé et accordé comme s'ensuit :
S'est que ladite CARABASSE et Jean ARBOUSSE cohérétiers susdits ont bailhé ... audit MAIGNE ... une pièce terre champ complanté d'olliviers assize au terroir de Saint-Jean-de-Fos et tènement de La Combe contenant 5 cartes à semer ou environ confrontant ...
autre pièce ollivete assize au ... tènement de la Grave en contenance d'une demy journée à labourer ou environ confrontant ...
autre pièce terre vigne au ... tènement de Salicates en contenance de 2 journées à fossoier ou environ, confrontant ...
et finallement autre pièce terre vigne assize au terroir d'Aniane ... contenant 5 journées à fossoier ou environ, confrontant ...
Ausquelles susdites pièces [sont] tout ce que lesdits MAIGNE et ARBOUSSE mariés peuvent de droict préthandre sur tous et chascungs les biens tant meubles que immeubles, ayant aparteneu et délaissés par ledit feu ARBOUSSE père, et comme comptans et satisfaicts en quitent lesdits CARABASSE et ARBOUSSE mère et fils cohérétiers susdits et prometent plus rien demander ...
Faict et passé dans ma maison. Prézans Estienne CARABASSE Me cordonnier, Anthoine ANDRÉ et Barthélémy SAUREL praticiens, habitans dudit Saint-Jean-de-Fos, soubsignés, lesdites parties ont dict ne scavoir signer ... et de moy Jean HERAIL nottaire royal hérédittaire sul rézervé audit lieu, requis et soubsigné.
AD34 II E 63/216 f° 230 v° - image N° 63-216 267.jpg
Achat d'une olivette: 18 novembre 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an 1675 et le 18/11 ... Guilhaume BASTIDE, fils de Jean, habitant du lieu de Saint-Guilhem-le-Désert ... faict vante à Guilhen MANIE, habitant du lieu de Saint-Jean-de-Fos, acceptant, une piesse terre ollivette size au terroir dudit Saint-Jean-de-Fos et tènement des Fontanilhes, en contenance d'une journée de mullet à labourer ou environ, confrontant ... au prix conveneu et accordé entre parties de la somme de 138 Livres, payables scavoir 65 Livres 10 sols du premier jour de mars prochain en un an et autre 63 Livres 10 sols dans un an après ... ayant ledit BASTIDE resseu reellement tout prézantemant dudit MANIE acheteur la somme de ... Livres ...
Faict et passé dans la maison de moydit notaire. Prézans Jacques GRANIER habitant du lieu de Montpeyroux et Glaude BRÈS, habitans dudit Saint-Jean-de-Fos, lesdites parties ont dict ne savoir escrire quoy que requis, et de moy Jean HERAIL nottaire royal hérédittaire sul rézervé audit lieu, requis et soubsigné.
EN MARGE :
Il y a quitance de la somme de 75 Livres tournois le 21/4/1677 receue par moy.
L'an 1678 et le 15iesme jour de may apprès midy, au lieu de Saint-Jean-de-Fos ... devant moy ... en personne Guillaume BASTIDE fils de Jean, du lieu de Saint-Guilhen, quy agréablement a confessé d'avoir heu et receu de Guillaume MANIE du lieu de Saint-Jean-de-Fos, y présant, la somme de 65 Livres 10 sols pour fin de paye d'icelle de 138 Livres ...
AD34 II E 63/216 f° 233 - image N° 63-216 269.jpg
Achat d'une olivette: 26 janvier 1676 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an 1676 et le 26/1 ... Louis DELEUZE, fils à feu Pierre, habitant du lieu de Saint-Guilhem-le-Désert ... a vendu ... à Guilhen MANIE, du lieu de Fayssas terroir dudit Saint-Guilhem-le-Désert, et à prézant habitant du lieu de Saint-Jean-de-Fos, présant et acceptant, scavoir est une piesse terre ollivette size au terroir d'Aniane et tènement de l'Aumorne, en contenance d'une journée à labourer ou environ, confrontant ... moyenant le prix et somme de 92 Livres ... estimée par Charles GAYRAUD et par Guilhaume BRÈS experts ...pour le prix de laditte vente, ledit DELEUZE vendeur a consanty et consant que ledit MAIGNE achapteur ce puisse payer par ses mains au moyen de pareilhe somme de 92 Livres en laquelle ledit DELEUZE luy demure débiteur, scavoir la somme de 80 Livres de principal pour les cauzes à plain esnoncées au contrat obligatoire resseu par moy notaire le 7/5/1673 et les 12 Livres restantes pour les inthérests ...
ledit MAIGNE achaipteur ... consant que led susdit contrat d'obligation ... soitet demure ... pour croizé, barré et cancellé ...
Faict et passé dans la maison de moydit notaire. Prézans Me Barthélémy DELATREILHE, viguier aux ordinaires dudit Saint-Jean-de-Fos, et Estienne JOULLIÉ fils de Anthoine, habitans dudit Saint-Jean-de-Fos, soubsignés avec lesdits experts, et non lesdites partyes pour n'avoir scu escrire quoy que requis de le faire, et de moy Jean HERAIL nottaire royal hérédittaire seul rézervé audit lieu, requis et soubsigné.
AD34 II E 63/216 f° 260 v° - image N° 63-216 297.jpg
Ne signe pas.
Famille MANIÉ - ARBOUSSE
Mariage : 24 avril 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Présents : Pierre Carabasse et André Joulié, ne signe pas.
Contrat de mariage : 24 février 1675 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) MAIGNIÉ, Pierre, consentement pour Guilhaume de son père
(Présent) GAY, Pierre, consentement pour Marie de sa mère, femme en secondes nopces de Pierre GAY
(Présent) CAMBON, Anthoine, consentement pour Marie de son beau-frère
(Présent) CARABASSE, Pierre, cousin de Marie ARBOUSSE (raccordement non prouvé car trop jeune)
(Présent) ARBOUSSE, Jean, frère de Marie ARBOUSSE
(Témoin) DELATREILHE, Barthélémy, viguier
(Témoin) CAMPAGNE, Pierre dit vieux , plus vieux
(Témoin) BRÈS, Barthélémy, fils de Jean BRÈS
(Témoin) ANDRÉ, Barthélémy, (raccordement prouvé par sa signature)
(Présent) JOULLIÉ, André, consentement pour Guilhaume de son beau-frère
(Présent) DELANAVE, Jehan Jean, consentement pour Guilhaume de son beau-frère
Guilhem MANIÉ et Marie ARBOUSSE concluent un contrat de mariage le 24 février 1675 à Saint-Jean-de-Fos.
consentement pour Guilhaume de Guillaume MONTAIGNE, son cousin du mazage de Faissas, juridiction de Saint-Guilhem-le-Désert
consentement pour Marie de Fulcrand POUGET son cousin
Marie ARBOUSSE s'est constituée en dot en tous et chascungs ses biens présents et advenir
Anne CARABASSE a donné à sa filhe ... la moitié d'une pièce terre olivette, contenant ladite entière pièce une cesterée ...
PLUS autre pièce terre vigne au tènement de Gastafer ...
PLUS 6 linseuls, deux nappes, 6 serviettes toille de maison, une bague d'or et un coffre bois noyer avec sa serrure et clef, demy uzé de valleur de la somme de 30 Livres ...
Jean ARBOUSSE ... a donné à sa soeur ... 3 cannes et demy cadis ... pour faire un habit, payable dans 5 ans après la consommation dudit mariage ...
Pierre MAIGNE père confirme la donnation à son fils de 300 Livres qu'il luy avoit cy devant faitte pour le droit de légitime ... resseue par Me Pierre POUJOL notaire de Saint-Guilhem le 27/1 dernier ...
En augment dotal Guilhem donne 60 Livres ; elle donne 40 Livres ...
Faict et passé dans la maison de ladite CARABASSE. Présents : Me Barthélémy DE LA TREILHE viguier aux ordinaires dudit Saint-Jean-de-Fos, Me Pierre CAMPAIGNE plus vieux, Barthélémy BRÈS fils de Jean, Barthélémy ANDRÉ habitant dudit Saint-Jean-de-Fos soubs signé avec les parans desdites parties quy ont scu signer et non icelles, ny ledit MAIGNE père et CARABASSE mère pour ne scavoir escripre, et de moy Jean HERAIL nottaire royal hérédittaire sul rézervé audit lieu, requis et soubsigné.
      |-----ARBOUSSE, Jean (44186-2.B1.3) 
|-----ARBOUSSE, Jacques (10940-B1.4.1)
|-----CAMPAIGNE, Catherine (10940-B1.4)
ARBOUSSE, Marie (10928-2.A1.1.1.A2)
      |-----CARABASSE, Jean (11070-2) 
|-----CARABASSE, Anne (10928-2.A1.1.1)
|-----FIGUIER, Françoise (5452-3.1)
Baptême : entre 30 avril 1651 et 1656 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,de Saint-Jean-de-Fos
Décès : après 1709 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Ne signe pas.
Les 6 enfants du couple MANIÉ - ARBOUSSE 
MANIÈRE, Anne (10940-B1.4.1.2.1)
× 1701 FABRE, Pierre (2776-5.4)
°22 avril 1676 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE -
MAIGNIÉ, Jean (10940-B1.4.1.2.2)
× 1706 CLERGUE, Jeanne (10936-3.1.5.2.2)
°11 mars 1678 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †après 1709 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
MANIÉ, Marguerite (10940-B1.4.1.2.3) Naissance : 4 septembre 1683 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 8 septembre 1683 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) JOULLIÉ, Marguerite, sa cousine
(Parrain/Marraine) GAY, Jacques, son oncle
Décès : 13 septembre 1685 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 2
Ne signe pas.
MANIÉ, Marguerite (10940-B1.4.1.2.4)
× 1712 LAVAL, Jacques
°18 octobre 1685 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †après 1705 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
MANIÉ, Marie Thérèze (10940-B1.4.1.2.5) Naissance : 27 juillet 1688 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 1 août 1688 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) JOULLIÉ, André
Marraine : Marie Delieuze (?)
Présent : Jean Campagne, signe (Campaigne)
Décès : 30 mars 1689 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Inhumation : 1 avril 1689 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Ne signe pas.
MANIÉ, Françoise (10940-B1.4.1.2.6) Naissance : 26 septembre 1691 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 30 septembre 1691 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) DUVEIL, Françoise
(Présent) DELANAVE, Thomas
(Présent) GARRIGUES, Pierre Antoine
(Parrain/Marraine) DELATREILHE, Barthélémy, viguier
Décès : 2 septembre 1693 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 2
Inhumation : 2 septembre 1693 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) BLAQUIÈRE, Pierre, bourgeois
Ne signe pas.

Retour à la page principale

ARBOUSSE, Marie Décès : après 1701 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Profession : Témoin à Saint-Jean-de-Fos en 1701

Retour à la page principale

      |-----JOLYE, Baudouin (Baudoy) (Sosa 11104) 
|-----JOLYE, Guilhem (Sosa 5552)
|-----CAMBON, Catherine (Sosa 11105)
JOULLIÉ, André (5552-B5)
      |-----ANDRÉ, Jehan (Sosa 11106) 
|-----ANDRINE, Margueritte (Sosa 5553)
|-----RELHE, Margueritte (Sosa 11107)
Baptême : avant 1598 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : 31 juillet 1649 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement non prouvé mais probable, car peu après son testament)
André JOULLIÉ est décédé le samedi 31 juillet 1649, [pas d'âge sur l'acte], à Saint-Jean-de-Fos et a été enseveli au cimetière et tombeau de ses ancestres.
Testament : 20 juillet 1649 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) JOULLIÉ, Jean, héritier universel son fils légitime et naturel
(Est témoin) ARBOUSSE, Marie, héritier universel sa femme
(Est témoin) JOULLIÉ, Marguerite, à ses filles légitimes et naturelles et de Marie ARBOUSSE ... 30 Livres chascune quand se mariera
(Est témoin) JOULLIÉ, Anne, à ses filles légitimes et naturelles et de Marie ARBOUSSE ... 30 Livres chascune quand se mariera
(Est témoin) Berthélémine, Berthomine JOULLIÉ, à ses filles légitimes et naturelles et de Marie ARBOUSSE ... 30 Livres chascune quand se mariera
Document
Accord: 8 novembre 1616 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, le 8 (ou le 13) novembre 1616, ACCORD contenant rétraction de légitime pour Jacques, Pierre, Guilhem, André et Blaize JOULIER frères de Saint-Jean-de-Fos qui demandent partage ... sur les biens de feu Guilhem JOULYE, leur père ... (5 pages de description de biens partagés).
Créance: 28 octobre 1618 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) CLERGUE, Jacques dit Jeune
Le 28 octobre 1618 a esté présent en personne Jacques CLERGUE fils à feu autre, et icelluy aussy fils à feu autre Jacques, ... Lequel, de son gré, a confessé debvoir à à André JOULYÉ fils à feu Guillaume dudit lieu, y présent, estipullant et acceptant, la somme de 36 Livres tournois, à cause d'admiable prest que lui en n'a fait cy devant ... promettant ledit CLERGUE payer ladite somme ... dans un an prochain ...
Faict et récitté dans la maison de moy notaire en présance de Me Anthoine André et Me Anthoine DUPIN fils à feu Jean dudit Saint-Jean-de-Fos soubsiniés et non ledit CLERGUE pour ne savoir escripre ainsin qu'a dict, et moy Esprit David CAUSSE notaire royal, habitant dudit Saint-Jean-de-Fos, requis.
AD34 II E 63/195 f° 115 v° - image N° 6919
Cession: 25 septembre 1619 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, le 25 septembre 1619, Guillaume, Blaize et André JOULYE frères, iceux André et Blaize habitants de Saint-Jean-de-Fos et ledit Guilhem habitant à Bessan ... sachant que feue Margueritte ANDRINE, leur mère ... par testament et deux donations à cause de mort ... n'ayant nullement disposé des droits qu'elle avait sur Messoye GALLIERE à cause d'une instance introduite et pendante en la cour royale de Gignac pour la repe...sion (?) de 27 Livres du prix d'une vigne vendue à ladite de feu ANDRINE par icelle GALIERE ... dont icelle ANDRINE voulait disposer en faveur de Pierre JOULYE leur frère, ce qu'elle n'aurait pu à cause du prompt décès arrivé.
A cause de quoi ... ils déclarent que pour leur regard, ils ne prétendent rien sur ladite action.
Cession: 25 septembre 1619 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Quittance reçue: 12 janvier 1620 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) JOULLIÉ, Blaise, son frère
A Saint-Jean-de-Fos, le 12 janvier 1620, Me Blaize JOULYÉ Me couturier de Saint-Jean-de-Fos de son bon gré confesse avoir heu et reçeu d'André JOULYÉ un frère dudit lieu la somme de 40 Livres tournois en deux pistolles or Spanhe deux escus or au soullel, ung demy ducat cart de souls douzaine, monoye blanche courante ... pour fin et entier paiement du léguat que feu Margueritte ANDRINE leur mère avoict faict par son dernier testament audit Blaize JOULYÉ dont chargea ledit André JOULYÉ luy paier.
Accord: 11 février 1620 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) JOULLIÉ, Blaise, vs son frère
Comme ainsi soit ... procès ... entre André JOULYÉ fils à feu Guilhem de Saint-Jean-de-Fos demandeur ET Blaize JOULYÉ, Me cousturier, son frère feust condamné luy payer ... 5 Livres et 4 sols
CE JOUR D'HUY mardi 11 février 1620 ...
Oblige: 9 décembre 1646 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Témoin) DURAND, Anthoine, (raccordement prouvé par sa signature)
Le 9 décembre 1646 à Saint-Jean-de-Fos, André JOULLYÉ, fils à feu Guilhaume, dudit lieu, a confessé debvoir au Sr Jean AMBESAIGUES marchand de la ville de Clermont, y présant, la somme de 20 Livres tournois ; et c'est pour la valleur d'un asne poil gris aagé de 5 ans, arnaché de son bast et garniments nécessaires, heu et receu peu auparavant la passation du présant contract, avec ses vices apparants et non apparants ... auquel promet payerladite somme ; scavoir 10 Livres à la prochaine feste de Pasques et les 10 Livres restants un an après ...
Faict et récitté dans la maison de moy nottaire en présance de Barthélémy FABRE et Anthoine DURAND, habitans dudit Saint-Jean-de-Fos soubsignés et marqués avec les partyes, et de moy Jean HERAIL nottaire royal dudit lieu, requis et soubsigné.
AD34 II E 63/204 f° 311 - image N° 949
EN MARGE :
Le 31/1/1649 à Saint-Jean-de-Fos, le présent contract d'obligation a été croizé et barré ...
Présents : Jean BARSALON marchand de Clermond et Jacques GRENIER de Montpeyroux soubsignés avec ledit AMBESAIGUES , ledit débitteur illitéré, et de moy Jean HERAIL nottaire royal dudit lieu, requis et soubsigné.
Ne signe pas.
Famille JOULLIÉ - ARBOUSSE
Mariage : 7 janvier 1627 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Le 7 janvier de l'année 1627 a este célébré le saint sacrement de mariage d'entre André Joulié et Marie ARBOUSSE , après les annonces proclamées les trois derniers dimanches, les témoins ont été (tous de la ville) et tous les parents de l'une et l'autre partie, entre autres, André André fils de Pierre, Jacques Joulié, Jean Combacal, par moy administré.
Contrat de mariage : 17 décembre 1626 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
      |-----ARBOUSSE, François (44186-2.B1) 
|-----ARBOUSSE, Angel (44186-2.B1.1)
|-----GRANYER, Mingette
ARBOUSSE, Marie (44186-2.B1.1.1)
|-----CROS, Marguerite
Baptême : 1 juillet 1601 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Parrain : Jacques Albe (lequel ?)
Maraine : Marie Dupine (laquelle ?)
Décès : après 1663 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
OU AVANT 1660
Testament : 20 mars 1655 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) JOULLIÉ, Jean, héritier universel son fils légitime et naturel
(Est témoin) JOULLIÉ, Marguerite, sa fille légitime et naturelle dudit feu JOULIE
(Est témoin) Berthélémine, Berthomine JOULLIÉ, sa fille légitime et naturelle dudit feu JOULIE
Marie ARBOUSSE, veuve à feu André JOULIE, fait un testament le 20 mars 1655 à Saint-Jean-de-Fos :
A tous ses parents et parentes 5 sols.
Les 7 enfants du couple JOULLIÉ - ARBOUSSE 
JOULLIÉ, Marguerite (5552-B5.1) Baptême : 25 octobre 1627 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) CROS, Marguerite
Parrain : Jacques Joullié
Décès : 29 décembre 1627 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 2 mois 1 /2
Ne signe pas.
JOULLIÉ, Anne (5552-B5.2)
× 1655 ANDRÉ, Anthoine (10778-2.A3.A4.1)
°30 novembre 1628 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †1 août 1658 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
JOULLIÉ, Marguerite (5552-B5.3)
× 1659 ANDRÉ, Jean
°1 avril 1631 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †après 1697 Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
JOULLIÉ, Jean (5552-B5.4) Naissance : 5 juin 1633 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 15 juin 1633 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) BÉGUET, Antoinette
Parrain : Jean DUPIN (lequel ?)
Décès : 18 juillet 1633 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 6 semaines
Jean JOLIER, fils d'André et de Marie ARBOUSSE est décédé le lundi 18 juillet 1633, à l'âge de 6 semaines, à Saint-Jean-de-Fos (34140).
Ne signe pas.
JOULLIÉ, Jean (5552-B5.5) Naissance : 1 décembre 1634 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 24 décembre 1634 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) DELEUZE, Alix (Hélise), (raccordement non prouvé)
(Parrain/Marraine) PEYRONNET, Jean, (raccordement non prouvé)
Décès : 25 mai 1671 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 35
Microfilm de St Jean de Fos 1334101 - 1669-1792 SNP N° 179-7902
Inhumation : 25 mai 1671 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Présent : Estienne Joullié, signe
Property sale: vers avril 1669 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Est témoin) ANDRÉ, Jean
Jean JOULLIE fils à feu André vend un bien vers avril 1669 à Saint-Jean-de-Fos (34140) à Jean ANDRE fils à François.
Berthélémine, Berthomine JOULLIÉ (5552-B5.6)
× 1663 PEYROTE, Jehan
°28 avril 1638 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †5 avril 1704 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
JOULLIÉ, Guilhem (5552-B5.7) Naissance : 20 mars 1643 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 29 mars 1643 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) JOULLIÉ, Catherine, (raccordement non prouvé)
Parrain : Guilhem ...PI
Décès : 20 mai 1643 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement non prouvé, mais plausible) fils d'André.

Retour à la page principale

      |-----FALGAYROLLES, Jean
|-----FALGAYROLLES, Jaques
|-----HÉRAILHE, Marguerite
FAGEIROLES, Jean (10890-5.2.1)
      |-----RELHE, Guillaume (44428-4.1.2) 
|-----RELHE, Fleurance (44428-4.1.2.2)
|-----DELEUZE, Marguerite (10890-5)
Naissance : vers 1613 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Il a pour tuteur Pierre COMBACAL, son oncle
Décès : 5 novembre 1698 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,après 1692, âge : 85
Inhumation : 6 novembre 1698 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) FAGEIROLES, Michel, son fils
Présent : Anthoine ALBE, signe
Profession : Me compagnon cousturier en 1638/Me tailleur/Me tisserand habitant de Saint-Jean-de-Fos
Testament : 7 septembre 1638 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(ITEM) COMBACAL, Vidal, son cousin maternel fils de Pierre COMBACAL
(ITEM) COMBACAL, Michel, son cousin maternel fils de Pierre COMBACAL
(ITEM) FALGEYROLLES, Jeanne, Héritière universelle sa soeur du cousté de son père et fille de Jaquette DUPIN
Jean FAGEIROLES, Me compagnon cousturier, fils à feu Jacques, fait un testament le 7 septembre 1638 à Saint-Jean-de-Fos.
Testament : 11 avril 1645 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Est témoin) FAGEIROLES, Anne, héritier universel le posthum(e) ...
(Est témoin) ARBOUSSE, Simone, héritier universel sa femme
Jean FAGEIROLES, Me tailleur de Saint-Jean-de-Fos, fait un testament le 11 avril 1645 à Saint-Guilhem-le-Désert (34150).
(ITEM) GAY, Vidal, son curateur (raccordement non prouvé)
Document
Ratification d'accord et transaction: 10 décembre 1676 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an 1676 et le 10/12 ... au lieu de Saint-Jean-de-Fos, diocèse de Lodève ... ont esté en leurs personnes Me Estienne LARGUÈZE, lieutenant de viguier aux ordiniares dudit Saint-Jean-de-Fos, et Jean FAGEYROLLES, habitant du mesme lieu, lesquels, très contans su conteneu en contrat d'accord et tranzaction de ce jourd'huy passé devant moy notaire d'entre Me Pierre DEPIERRE, Jean FABRE, et Marye ANDRINE, vefve à feu Estienne CAMBON, d'une part,
ET
Marye BRESSE, femme séparée quand aux biens de Guilhaume SAUREL, dudit Saint-Jean-de-Fos, d'autre,
par lequel ... ladite BRESSE leur avoit bailhé la propriétté de 4 piesses ...
A CESTE CAUZE lesdits Me LARGUÈZE et FAGEYROLLES, de leur gred, ont ratiffié et confirmé le susdit contrat d'accord ... et promètent en venir jamais contre icelluy ...
Faict et passé dans la maison de moy notaire. Prézans Me Jean François MALIEN, docteur et advocat de Montpellier et sieur Jaques GRENIER du lieu de Montpeyroux, soubsignés avec ledit sieur LARGUÈZE, ledit FAGEYROLLES a dit ne savoir, et de moy Jean HERAIL nottaire royal hérédittaire seul rézervé audit lieu, requis et soubsigné.
AD34 II E 63/216 f° 400 v° - image N° 63-216 438.jpg
Accord portant cession: 24 janvier 1678 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, le 24 janvier 1678, avant midy, reignant très chrétien prince Louis, par la grace de Dieu, roi de France et de Navarre, devant moy notaire royal et tesmoings bas nommés ONT ESTE en leurs personnes Me Estienne LARGUÈZES lieutenant de viguier aux ordinaires dudit Saint-Jean-de-Fos, Me Pierre DEPIERRE greffier ausdits ordinaires, Jean FALGEIROLLES Me tailheur, Marie ANDRINE vefve et héritière bénéficiaire de feu Me Estienne CAMBON et Claude FABRE tant pour luy que pour Jean FABRE son frère co-héritier de feu autre Jean FABRE leur père auquel il promet faire ratifier le conteneu au prézant sy bezoin est, à paine d'en respondre d'une part,
ET
Anne ANDRINE vefve de feu Me François SAUREL, principalle créancière et discrétionnaire des biens d'icelluy, d'autre,
lesquels, sachant ... sentence arbitralle randue par ... de Montpeyroux et ont sous ... Guilhen le 17/8 d... procédé à la liquidation de touts ... ledit François SAUREL qui ... des emprunts faicts par ... faveur de divers créanciers ... d'accord entre eux passé devant ... 10/2/167x ... principallement de Damoizelle ... du lieu de Montpeyroux en la somme ... 100 Livres et de feu Gaspard du ... Saint-Jean-de-Fos en la somme de six cents... que de l'insolvabilitté interveneue s... de Thomas JOURDAN, André DESTANG ... Pierre BRÈS et Guilhaume SAUREL ... prenne la portion, conservant ledit ... l'un des co-héritiers se monter ... insolvabilitté la somme de 641 livres 9 sols 6 deniers et a comprins la somme de 165 Livres 16 sols que ledit feu François SAUREL se trevoit encore en demeure en principal et inthérests pour entièrement satisfaire à sa portion le faute de payement de laquelle somme de 641 Livres 9 sols 6 deniers lesdits Me LARGUÈZES, DEPIERRE, FABRE, FALGEIROLLES et ANDRINE estoint en estat d'agir sur les biens dudit feu François SAUREL, à quoy estoict opozé par ladite ANDRINE sa vefve qu'elle estoit décrétiste universelle de biens de sondit feu mary, d'authoritté de Messieurs les viguier et juge royaux de Gignac et jouissant d'iceux tant pour ses cas doctaux que pour pluzieurs autres sommes à eux privilégiées quy absorboint la valeur desdits biens de sondit feu mary qu'elle leur ofroit dellaizer en la rembourcant et payant lesdites ypothesques,
mais les amis commungs des parties les ayant portés dans un esprit de paix et concorde et pour ne les plonger dans un long et fascheux procès pour lequel esvitter, lesdits LARGUÈZES, DEPIERRE, FABRE, FALGEIROLLES et ANDRINE vefve de CAMBON ont fait cession, rémission et transport à ladite ANDRINE vefve dudit SAUREL, estipullante et abceptante de toutes et chascunes ... à eux deubs par ledit feu SAUREL soict au ... dudit contract d'accord dudit jour 10/2/1667, sentence arbitralle dudit 17/8 dernier que autrement quy ... règlées et modérées entre parties à la somme ... Livres pour par ladite ANDRINE vefve dudit SAUREL pouvoir repeter icelle sur les biens de sondit [feu mary] ainsin qu'elle verra estre à faire, auquel lesdits LARGUÈZES, DEPIERRE, FABRE, FALGEIROLLES et ANDRINE vefve dudit Me CAMBON ont consenty et ... que ladite ANDRINE vefve de SAUREL reste et demeure subrogée à leur lieu, droict et place et ... qu'ils ont sur les biens de sondit feu mary ...mettant et surrogant sans pourtant leur estre ... d'aucune esviction et guarantie généralle ny particulière non par mesmes d'aucunes restitution de deniers à laquelle ladite ANDRINE a par exprès renoncé et renonce sans laquelle renonciation lesdits LARGUÈZES, DEPIERRE, FABRE, FALGEIROLLES et ANDRINE ne leur auroint faict ladite cession, se contentant seullement de ladite surrogation, et prenant icelle, à se hazarder, risquer, preter et fortuner, confrontant lesdits LARGUÈZES, DEPIERRE, FABRE, FALGEIROLLES et ladite ANDRINE vefve de SAUREL [sic] faire le payement de ladite somme de ... 100 livres à ladite ANDRINE vefve de CAMBON en solution et payement et bon compte des sommes deubes en ladite qualitté à tant moings de la susdite somme de 300 Livres, ladite ANDRINE vefve de SAUREL, du consentement que dessus, a tout présentement payé à ladite ANDRINE vefve de CAMBON la somme de 50 Livres en escus blancs et autre monoye par icelle reçeue, vérifiée et emboursée à la veue de moy notaire et tesmoings,
et la somme de 250 Livres pour parfaire ledit payement ladite ANDRINE vefve de SAUREL, sera teneue d'en faire ... ainsin qu'elle promet et s'oblige ...prochaines à paine de res... et despans et moyennant ledit ... lesdits LARGUÈZES, DEPIERRE, FABRE, FALGEIROLLES et ANDRINE vefve de CAMBON ont promis faire ... tenir quitte et descharger lesdits heoirs ... SAUREL tant en principal, despans ... desdites obligations tant envers ... DECOSTE heoirs Gaspard DUVEIL ... d'iceux ensemble de tous les ... mentionnés au contract d'accord ... février 166x ... de tous les autres fraix et despans ... lesdits CAMBON et FABRE mentionnés ... consentent en outre que lesdits hoirs ... retirer si faict n'a esté ... 129 Livres consignée ez mains de Me Barthélémy DELATREILHE viguier le 20/3/1671 sur le refus faict de la réception par Catherine JOURDANNE vefve de Jean ANDRÉ, caution,
et à l'observation de tout se dessus, respectivement estipullé et abcepté par les parties, ont comme chascun conserné, soubmis, obligé et ypothesqué touts et chascungs ses biens présans et advenir à toutte rigueur de justice avec les sermants et renontiations de droict requis, n'entendant pas ladite ANDRINE, vefve de SAUREL, au moyen de l'acceptation de la présente cession soy portée aucun préjudice aux autres ypothesques qu'elle a sur les biens de sondit feu mary tant au moyen dudit décrect que autrement,
à laquelle renonziation lesdits LARGUÈZES, DEPIERRE, FABRE, FALGEIROLLES et ANDRINE vefve de CAMBON n'ont consenti.
Faict et passé dans la maison de moy dit notaire.
Présants : Jean CAMPAIGNE Me boulanger et Anthoine ANDRÉ marchant fils de Fabien habitans dudit Saint-Jean-de-Fos soubsignés avec lesdites parties sauf lesdits FALGEIROLLES et ANDRINES pour ne scavoir, et de moy Jean HÉRAIL notaire royal héréditaire seul rézervé dudit lieu de Saint-Jean-de-Fos requis et soubsigné.
Ne signe pas.
Famille FAGEIROLES - ARBOUSSE
Mariage : 6 mai 1644 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Présent) DELATREILLE, Barthélémy
      |-----ARBOUSSE, François (44186-2.B1) 
|-----ARBOUSSE, Jacques (44186-2.B1.5)
|-----GRANYER, Mingette
ARBOUSSE, Simone (44186-2.B1.5.1)
      |-----OLIVET, Anthoine (Olmet)
|-----OLIVETTE, Anne (Holivette)
|-----LAFON, Françoise
Naissance : vers 1617 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(raccordement à ses parents non prouvé)
Décès : 26 juillet 1691 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE, âge : 74
Femme de Jean Fageyrolles ...
Inhumation : 27 juillet 1691 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Testament : 1691 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE,Source : Jean Paul André AD34 II E 63/219 f° 238
Ne signe pas.
Les 4 enfants du couple FAGEIROLES - ARBOUSSE 
FAGEIROLES, Anne (10890-5.2.1.1) Naissance : 2 octobre 1645 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 22 mai 1646 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) OLIVETTE, Anne (Holivette), veuve à feu ... ARBOUSSE
(Parrain/Marraine) VAISSIÈRE, Henri
FAGEIROLES, Françoise (Faverolle) (10890-5.2.1.2)
× 1677 LARGUÈZES, Jean
°13 juin 1649 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †4 mars 1682 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
FAGEIROLLE, Jean (10890-5.2.1.3) Naissance : 24 août 1659 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Baptême : 31 août 1659 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
(Parrain/Marraine) FILIE, Catherine
Parrain : Jean OLLIVES paroisse d'Agamas diocèse de Montpellier
Marraine : Catherine FILLIE de Ginhac au diocèse de Béziers
Décès : après 1691 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
Profession : Il vit à Montpellier
FAGEIROLES, Michel (10890-5.2.1.4)
× 1692 DURAND, Catherine (5566-A3.1)
°avant 1672 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE - †après 1698 Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

COURANT, Pierre  
Famille COURANT - ARBOUX
 
ARBOUX, Marguerite  
L'enfant du couple COURANT - ARBOUX 
COURANT, Marie
× 1608 DUCROS, Jean (24342-3)
 

Retour à la page principale

      |-----BRAUJOU, Michel (720-3.7) 
|-----BRAUJOU, Guillaume (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5.4)
|-----ROQUES, Marie (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5)
BRAUJOU, Pierre "Louis" (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5.4.B2)
      |-----BLAQUIÈRE, Jean (22542-A2.1.2.1.1.4.2) 
|-----BLAQUIÈRE, Marguerite (1408-3.1.2.1)
|-----LAURIER OU LAUVIER, Marie Anne
Naissance : 17 janvier 1816 17:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : après 1872 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Profession : Propriétaire
Sait signer.
Famille BRAUJOU - ARBOUX (ARBOUZE)
 
ARBOUX (ARBOUZE), Séraphine Naissance : entre 1816 et 1820 à ? Dans L'Hérault ???,34,Hérault, FRANCE
Pas à Aniane.
Décès : après 1872 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Profession : Sans profession
Les 5 enfants du couple BRAUJOU - ARBOUX (ARBOUZE) 
BRAUJOU, Catherine Denise (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5.4.B2.1) Naissance : 9 octobre 1848 7:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Elle est née rue porte St Jean.
Décès : 4 février 1850 3:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE, âge : 16 mois
Elle est décédée rue porte St Jean.
Ne signe pas.
BRAUJOU, Marguerite Séraphine (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5.4.B2.2) Naissance : 8 février 1851 4:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
(Témoin) CAMBON, Jacques, 38 ans
(Témoin) ESTIVAL, François, 23 ans
Sa mère s'appelle Séraphine Arbouze, 32 ans, pas née et pas mariée à Aniane.
Décès : 18 août 1854 17:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE, âge : 3
EIle est décédée dans sa maison d'habitation de ses parents rue porte St Jean.
Ne signe pas.
BRAUJOU, Ane Joséphine (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5.4.B2.3) Naissance : 12 janvier 1855 21:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Elle est née rue porte St Jean.
BRAUJOU, Mathieu Louis (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5.4.B2.4) Naissance : 27 septembre 1856 13:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Témoins usuels pour cette période : Antoine Combaluzier, commissaire de police, 51 ans ; Pierre Carel, aubergiste, 47 ans. Signent.
Décès : 23 juillet 1857 6:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Il est décédé rue porte St Jean à l'age de 10 mois.
Ne signe pas.
BRAUJOU, Antoinette (86486-B2.1.2.A1.10.1.1.5.4.B2.5) Naissance : 26 juillet 1858 23:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : 8 novembre 1872 8:0 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE, âge : 14 ans et 3 mois
Elle est décédée bld St Jean
Ne signe pas.

Retour à la page principale

ARCHER, Père  
Famille ARCHER - X
 
Les 2 enfants du couple ARCHER - X 
ARCHER, JeanDécès : après 1732 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
ARCHER, Pierre
× 1715 JALADIER, Anthoinette
- †après 1732 Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE,paroisse Saint Pierre ???

Retour à la page principale

      |-----RABINEL, Pierre (Sosa 2980) 
|-----Izaac ..., Isaac RABINEL (Sosa 1490)
|-----JALIGUIÈRE, Marguerite (Sosa 2981)
RABINEL, Jean (1490-5)
      |-----GALOT, Estienne (Sosa 2982) 
|-----Pierre, Perrine GALOT (Sosa 1491)
|-----FALGUIÈRE, Marguerite (Sosa 2983)
Naissance : 7 octobre 1702 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,prieuré de Celleneuve
Source : R.M. Pokorny-Dutordoir [rm.dutordoir@tele2.fr]
Baptême : 9 octobre 1702 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,prieuré de Celleneuve
Parrain : Jean FRAISSE
Marraine : Jeanne GALOT
Source : R.M. Pokorny-Dutordoir [rm.dutordoir@tele2.fr]
Profession : garçon Menuisier du lieu de Boutonnet
Document
Famille RABINEL - ARCHER
Mariage : 21 août 1732 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,paroisse Saint Pierre
(Présent) HÉRAND, Barthélémy, (raccordement prouvé par sa signature)
(Présent) ARCHER, Jean, oncle de l'épouse
(Présent) RABINEL, Pierre, frère de l'époux
(Présent) RABINEL, Pierre "Antoine", frère de l'époux
paroisse des parties
contrat de mariage retenu par Me RICARD notaire, la mère de la fiancée étant décédée sur cette paroisse ;
vu encore l'acte mortuaire du père du fiancé concédé par Me BORRIER/BORNIER, président et juge mage en datte du 8/8/1729 que j'ai cremis au frère du fiancé qui l'avoit exhibé pour luy servir en autre choses, la mère dudit fiancé étant décédée à Celleneuve ainsi que l'ont certifié les tesmoins cy bas nommés ...
Présent : Barthélémy HÉRAL [il s'agit de Barthélémy HERANT selon sa signature]
AD34 en ligne - Saint-Pierre - 1732-1733 - P. 29/102
Contrat de mariage : 1732 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) RABINEL, Pierre, consentement pour Jean RABINEL de son frère
(Présent) RABINEL, Pierre "Antoine", consentement pour Jean RABINEL de son frère
(Présent) CURANTE, Marie, consentement pour Marie de sa grand-mère
Pierre ARCHER a constitué en dot pour sa fille la somme de 200 Livres qu'il promet payer dans les six mois qui suivent ce jourd'huy ;
Marie CURANTE a donné à sa petite fille Marie ARCHER la somme de 300 Livres payables après son décès ou plus tôt si elle se trouve en état de pouvoir le faire.
Pour augment de dot et gain de survie les futurs époux se sont donnés ; lui 80 Livres ... elle 40 Livres ... déclarant ledit RABINEL que tous ses biens sont de valeur de 80 Livres.
Faict et récitté dans la maison de Marie CURANTE en présance de Mathieu MARCERON huissier au petit scel de cette ville et de Antoine BERTRAND bourrelier habitant de Boutonnet signés avec lesdits Jean RABINEL, Pierre ARCHER, Pierre Antoine RABINEL, Jean ARCHER et leurs autres parens icy présans et assemblés, non ladite Marie ARCHER et ladite Marie CURANTE qui ont dit ne savoir signer de ce requises, et nous Pierre RICARD notaire royal de Montpellier soussigné.
Controllé à Montpellier le 30/7/1792 - 3 livres 12 sols insinué ledit jour - 48 sols.
AD34 2E 62/203 f° 148 - Source : Philippe Walcker - Signalé par : R.M. Pokorny-Dutordoir [rm.dutordoir@tele2.fr]
Document
      |-----ARCHER, Père
|-----ARCHER, Pierre
ARCHER, Marie
|-----JALADIER, Anthoinette
Naissance : avant 1715 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,paroisse Saint Pierre
du lieu de Boutonnet
Ne signe pas.

Retour à la page principale

|-----ARCHER, Père
ARCHER, Pierre
Décès : après 1732 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE,paroisse Saint Pierre ???
du lieu de Boutonnet
Profession : Tuilier
Famille ARCHER - JALADIER
Mariage : avant 1715 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
JALADIER, Anthoinette Décès : avant 1732 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,paroisse Saint Pierre
pas trouvé dans la table des décès de St Pierre
du lieu de Boutonnet
L'enfant du couple ARCHER - JALADIER 
ARCHER, Marie
× 1732 RABINEL, Jean (1490-5)
°avant 1715 Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,paroisse Saint Pierre -

Retour à la page principale