Pages de données



Retour à la page principale

de GAUDE, Guillaume Décès : avant 1533 à Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac,30170,Gard,Languedoc-Roussillon,FRANCE
il n'est pas présent au mariage et pas marqué décédé !
Famille de GAUDE - DE MONTCLAR
 
DE MONTCLAR, Isabelle Décès : entre 23 février 1533 et 15 août 1533 à Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac,30170,Gard,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Les 3 enfants du couple de GAUDE - DE MONTCLAR 
de GAUDE, Marthe
× GUIRAUD, Arnaud de PLANQUE
° avant 1516 Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac,30170,Gard,Languedoc-Roussillon,FRANCE - † entre 20 juillet 1572 et 1582 Saint-Hippolyte-du-Fort,30170,Gard,(Alias de Roquefourcade),FRANCE
de GAUDE, JacquesDécès : après 1547
Titre : Noble, écuyer, sgr de Garrigues
Profession : habitant Vergèze
Cession: 14 septembre 1547 à Conqueyrac,30170,Gard,Languedoc-Roussillon,FRANCE,à la Jasse du mas de Puech-Merle
(Présent) PAL, Etienne, en faveur de son beau-frère
14/9/1547 = cession de Jacques de GAUDE, sgr de Garrigues à son beau-frère Etienne PAL de revenus à prendre au lieu de Vergèze
Source : Yannick CHASSIN du GUERNY - publié par Mike MORICE - St-Hippolyte P. 1741 - vue 1732/5393 - AD30 2E 64/649
de GAUDE, Jeanne
× PAL, Etienne
° avant 1530 Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac,30170,Gard,Languedoc-Roussillon,FRANCE,à Durfort -

Retour à la page principale

|-----DE MONTMORILLON, Ramnulf
DE MONTMORILLON, Pierre (2846883918-4.1)
      |-----DE LA MARCHE, Bernard Ier (Sosa 2846883918) 
|-----DE LA MARCHE, Agnès (2846883918-4)
|-----DE RAZES, Amélie (Sosa 2846883919)
Naissance : après 1050
Profession : Seigneur
Note Profession : Seigneur de Montmorillon (86).
Famille DE MONTMORILLON - N...
 
N..., Erengarde Naissance : vers 1055

Retour à la page principale

|-----???, Bernard (Sosa 2846883904) 
DE MONTPELLIER, Guillaume Bernard II (Sosa 1423441952)
      |-----d'AUMELAS, Gui Ier ou Wido (Sosa 5693767810) 
|-----de MONTPELLIER, Trutgarde (Sosa 2846883905)
|-----DE MELGUEIL, Engelrade (Sosa 5693767811)
Naissance : vers 1000
il est appelé mari de Béliarde dans une transaction de l'année 1058 entre Raymond BERENGER, comte de Barcelonne et Raymond Bernard, vicomte de Béziers ... Il parait par un acte de 1103 que Bernard Guillaume
Décès : après 1059
Source : Histoire de la ville de montpellier - T1
Profession : Seigneur de Montpellier de 1019 à 1042
Note Profession : Seigneur dès 1019 & en 1025.
Famille DE MONTPELLIER - N...
Mariage : 1042
N..., Béliarde (Sosa 1423441953) Naissance : vers 1022
Décès : 1076
Les 6 enfants du couple DE MONTPELLIER - N... 
DE MONTPELLIER, Engeldrade (1423441952-1)
× 1060 de BÉZIERS, Gaucelme-Arnaud (De Sauvian ?)
° après 1042 -
DE MONTPELLIER, Bernard Guillaume IV (Sosa 711720976)
× 1076 de NARBONNE, Ermengarde (Sosa 711720977)
° vers 1050 - † vers 1076
DE MONTPELLIER, Guillem III (1423441952-3) Profession : Seigneur de Montpellier de 1022 à 1068
DE MONTPELLIER, Bernard (1423441952-4)  
DE MONTPELLIER, Pierre Guillem (1423441952-5)  
DE MONTPELLIER, Pons (1423441952-6)  

Retour à la page principale

      |-----DE MONTPELLIER, Guillaume V (Sosa 355860488) 
|-----de MONTPELLIER, Guillaume VI l'ainé (Sosa 177930244)
|-----DE MELGUEIL, Ermessende (Sosa 355860489)
DE MONTPELLIER, Guillemette (177930244-1)
      |-----DEL VASTO, Boniface (Sosa 355860490) 
|-----de SALUCES, Sybille del VASTO (Sosa 177930245)
|-----???, Adélaïde (Sosa 355860491)
Naissance : avant 1129
Décès : après 1172
Famille X - DE MONTPELLIER
 
L'enfant du couple X - DE MONTPELLIER 
DE MONTPELLIER, Bernard Atho (177930244-1.1) Naissance : avant 1172
Décès : après 1172
Titre : Vicomte de Nismes

Retour à la page principale

      |-----DE MONTPELLIER, Bernard (Sosa 711720976) 
|-----DE MONTPELLIER, Guillaume V (Sosa 355860488)
|-----de NARBONNE, Ermengarde (Sosa 711720977)
de MONTPELLIER, Guillaume VI l'ainé (Sosa 177930244)
      |-----DE MELGUEIL, Pierre Ier (Sosa 711720978) 
|-----DE MELGUEIL, Ermessende (Sosa 355860489)
|-----DE TOULOUSE, Almodis (Sosa 711720979)
Naissance : vers 1105
il a pour cousin germain Pons de MATAPLANA. C'est le fils ainé.
Décès : entre 1162 et 1163
Inhumation : entre 1162 et 1163 à Bouillac,82600,Tarn-et-Garonne,Midi-Pyrénées,FRANCE,au pied du maître-autel de l'abbaye de Granselve
Titre : Seigneur, puis moine
Testament : 11 décembre 1146 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Testament du Seigneur Guillem de MONTPELLIER, fils d’Ermesende
(Mem., fol. 46-48r° - 11 décembre 1146)
Au nom de Dieu, notre seigneur Jésus Christ, 1146ème année de son incarnation, 3e jour des ides de décembre, 4ème fête, le roi Louis [VII le jeune] régnant.
Moi, Guillem de MONTPELLIER, fils d’Ermesende , je fais ainsi mon testament :
Et ainsi premièrement, pour l’amour de dieu et la rédemption de mon âme, à mon retour de Jérusalem, pour honorer Dieu, la Sainte Croix et les autres Saints, j’ai construit une église le long de ma résidence, et j’ai apporté en ce lieu le vrai bois [de la croix] de Notre Seigneur avec plusieurs autres reliques, que je donne et cède à cette même église, et en outre je transfère à perpétuité de mon droit vers le sien, à savoir ma maison, qui est le long de cette église, et tout ce qui s’étend jusqu’à l’église elle-même, et le portique qui est devant la maison, délimité ainsi : depuis le pilier jusque à la muraille du palais, et jusqu’au mur de la chambre, et certaine pièce de terre jardin, qui est derrière l’église même, et tout le portique qui est devant l’église : je donne le tout à cette église, pour que le chapelain qui y sert dieu puisse y habiter avec ses clercs ; et je donne à cette église la totalité de mon jardin qui est près de la route qui va vers l’église de Saint Côme ; lequel jardin est confront pour une part avec le jardin de Pierre VINFRANC, et pour une autre part avec le jardin de Pons de MEZE, et pour une autre part avec la rive du Verdanson, et 7 carterées de vigne, du vignoble qu’on appelle Maranéguès. Je donne ce jardin et ces vignes à cette église, pour l’illumination d’icelle, et aussi pour l’habillement du chapelain et de ses clercs. Et j’offre à perpétuité la nourriture dans ma maison au chapelain de cette église, et à ses clercs.
De plus, après le décès de ma mère seigneuresse, je donne et concède aux malades qui demeurent près du pont de Lisio, et en outre je transfère à perpétuité, de mon droit en leur droit, à savoir le moulin qui est à côté de l’infirmerie, lequel bien entendu ma mère gère et possède ; et je leur donne pareillement sept carterées de vigne dans le terroir de Sauret [Salzeto]. Le tout, le moulin et les vignes il va de soi que ma mère seigneuresse doit (les) avoir et jouir de leurs fruits sa vie durant.
Ensuite, à proximité des pierres et de celles que j’ai prises de l’église de la Bienheureuse Marie, je lègue deux mesures de terre au terroir de Lattes (Palude), très proche de la propriété de la même Sainte Marie, sauf les terres du masage, ainsi à savoir pour que l’abbé au service de la Bienheureuse Marie, détienne cette terre aussi longtemps que le revenu qu’il aura reçu et recouvré de cette terre s’élève à 2000 sols [melgoriens], après quoi que mon héritier reprenne la possession de cette terre.
Ce lieu qui s’appelle Neut, je l’ai acheté de ses propriétaires, pas pour moi, ni pour mon travail, mais pour que ceux qui demeurent ici puissent servir dieu tranquillement ici ; et que mes enfants toujours défendent et protègent ce même lieu, avec ses habitants, et ne reçoivent ou ne demandent rien de ce lieu, ni ne [le] troublent d’aucune façon, mais qu’ils le fassent seulement pour l’amour de Dieu.
J’ai fait un agrément et une entente de toutes choses avec Raimond, évêque de Maguelone, et avec ses clercs de l’église de Maguelone, que nous avons déterminé entre nous, par écrit et par charte. Mais en ce qui concerne cette seigneurie que je possède des hommes ont été chassés hors de Montpellier sur son accusation, de quelle seigneurie l’évêque lui-même et ses chanoines se sont plaints, de cela que le seigneur de MONTPELLIER fasse la paix et un accord avec ceux-ci. Mais si d’autre part le droit de ce lieu était dit, que cela soit fait par l’évêque même et les chanoines.
Avec ces hommes, qui avaient leurs habitations au château de Montpellier, que le seigneur de MONTPELLIER conformément puni fasse un traité avec eux. Autrement si cela ne pouvait être fait, cela serait corrigé dans mon ancienne assemblée arbitrale et par le jugement d’hommes sages.
Si je détiens injustement quelque part le patrimoine de quelqu’un, ou que je le possède, mon héritier qui posséderait ce patrimoine, après qu’il sût de quel droit il est, il n’aurait aucunement envie de conserver ce patrimoine, mais il le rendrait sans délai à celui de droit.
Je lègue à ma mère seigneuresse de toute manière possible ; et qu’elle-même tienne et garde le château de Lattes (Palude), et grâce à tous les revenus du même château, qu’elle puisse bien garder et régir ce château, aussi longtemps qu’elle vivra ; et que ma mère seigneuresse reçoive tout ce qu’il lui plairait, toujours parmi toute la seigneurie de Montpellier et de Lattes et parmi tout autre chose de mon droit, où qu’elle soit.
Après sa mort, en vérité, la totalité [de ces biens] reviendra à mon héritier même.
A Guillem, mon fils ainé, je lègue Montpellier, avec son terroir et toutes ses dépendances, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi.
Je lui lègue le château de Montferrier, avec toutes ses dépendances, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi. ; je lègue à Guillem, mon fils ainé : routes et chemins, bois et pâturages, eaux et berges, les carrières et les terres incultes, que je tiens du fief du comte de MELGUEIL. Et je lui lègue la ville de Tortosa avec tout son terroir, et toutes ses dépendances, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi] ; laquelle ville le comte de Barcelone m’a donnée en fief et avec tous les « honneurs ».
A Guillem, mon fils cadet, je lègue Castelnau-le-Lez avec toutes ses dépendances, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi, et la villa de Sauret, avec ses dépendances, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi, à l’exception de ce qui est fort nécessaire aux Montpelliérains : à savoir laver les étoffes dans le fleuve, et les faire sécher [dessicari] sur les rives et les graviers [graveriis], la jouissance des prés [patuis], aller et venir sur les chemins.
ITEM, je lui lègue la garnison que j’ai dans le château de Mauguio et ma part de l’argent de Mauguio, et la garnison de Mont Ferrand, les auberges et les prévôtés, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi ;et tout ce que j’ai et dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi, dans la villa de Substantion ; et la villa de Saint Martin de Crès, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi ; et le château de Pignan, et toutes choses quelconques que j’y possède, ou que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi ; et tous les fiefs, et toutes choses quelconques que j’ai, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi, dans tout l’épiscopat de Substantion, à l’exception de ce que j’ai légué ci-dessus à Guillem, mon fils ainé.
Raimond Guillem, mon fils, est oblat pour notre salut et le sien, par Dieu tout puissant et Saint Pierre de Cluny moine.
Je confie Bernard Guillem, mon fils, à Guillem, mon fils aîné, ainsi à savoir pour qu’il fasse bien de l’instruire jusqu’à l’âge de 18 ans, et de lui faire étudier en lettres, et si alors il voulait devenir membre du clergé, et rejoindre les ordres sacrés, le seigneur de MONTPELLIER, y subviendrait en tout, et qu’il administre avec honneur toutes choses qui lui seraient nécessaires à cet effet. Si, en vérité, il ne voulait pas devenir membre du clergé, je ne le ferai pas entrer dans les ordres sacrés, que cela en effet soit de sa libre volonté, que le seigneur de Montpellier observe cela avec honneur, et qu’il lui fournisse chevaux, armes et soldats, nourriture et habillement selon sa condition ; et que Bernard lui-même ne puisse demander rien d’autre dans toute la seigneurie, de quelque droit. C’est un fait que l’hérédité sans valeur ne convient pas à l’homme noble.
A mon fils Guidon je lègue le château de Paulhan ([Paollano), avec toutes son domaine, et l’ensemble de ce qui appartient à la seigneurie de ce château, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi, ainsi bien entendu quand Guidon aura alors atteint l’âge de 20 ans, que le seigneur de MONTPELLIER rachète ce château, et le paye entièrement de la somme d’argent pour laquelle je l’avais mis en garantie, et s’acquitte de 5.000 sols au comte de Provence, comme lui-même les a payées pour le château de Paulhan.
Je lègue encore à Guidon le château de Pouget avec ses dépendances, et tout ce que j’y possède, et que je dois avoir, ou que quelqu’un [détient] pour moi.
Ce qui manque de cette dot que je devais donner à Guillemette, ma fille, et à son mari, que le seigneur de MONTPELLIER lui paye et en outre s’en acquitte entièrement.
Quand mes filles Adalaiz (Adélaïde) et Ermessende viendront au temps du mariage, que le seigneur de Montpellier les marie, et donne à chacune d’elle cent marcs d’argent, et qu’il offre à chacune d’elle avec honneur les meilleurs vêtements, et un lit nuptial de tissu précieux, et 2 vases d’argent de 6 marcs, et un palefroi.
Si Guillem, mon fils aîné décède sans héritier de légitime épouse, ou si son héritier décède sans héritier de légitime mariage, Montpellier et tout l’autre patrimoine, que j’ai légué ci-dessus, reviendra à Guilhem le cadet, ou à son héritier légitime. Et tout ce patrimoine, que j’ai légué à Guillem le cadet, incontinent reviendrait à Bernard, ou à son héritier légitime, à moins qu’il soit promu au rang du sous-diaconat. Mais s’il était promu à ce rang, il n’aurait plus d’hérédité ; mais tout le patrimoine reviendrait à Guidon, ou à son héritier légitime.
S’il arrive que Guillem, mon fils cadet, meure sans héritier d’épouse légitime, ou que son héritier meure sans héritier de légitime mariage, toute son hérédité reviendra à Bernard, ou à son héritier légitime, à moins qu’il ait eté promu au rang ci-dessus.
Si Guillem l’ainé et Guillem le cadet mouraient sans héritiers de légitimes épouses, ou si leurs héritiers mouraient sans héritiers d’épouses légitimes, toute leur hérédité reviendrait à Bernard, mon fils, ou à son héritier légitime, à moins qu’il ait été promu au rang susdit ; et alors l’autre patrimoine, que j’avais légué à Bernard, reviendrait à Guidon, ou à son héritier légitime.
Si Bernard, mon fils, mourait sans héritier de légitime épouse, ou si son héritier mourait sans héritier de légitime épouse, toute son hérédité reviendrait à Guidon, ou à son héritier légitime. Si en vérité Guillem l’ainé et Guillem le puîné et Bernard venaient à décéder sans héritiers d’épouses légitimes, ou si leurs héritiers décédaient sans héritiers d’épouses légitimes, toute leur hérédité reviendrait à Guidon, ou à son héritier légitime.
Si Guidon décédait sans héritier d’épouse légitime, ou si son héritier venait à décéder sans héritier de légitime mariage, toute son hérédité reviendrait à Bernard, ou à son héritier légitime, à moins qu’il n’ait été promu au rang susdit ; et alors le seigneur de Montpellier racheterait le château de Paulhan à Bernard, quand il aura atteint l’âge de 20 ans.
S’il arrivait que Guillem le cadet et Bernard et Guidon mouraient sans héritiers d’épouses légitimes, ou si leurs héritiers mouraient sans héritiers de légitimes mariages, toute leur hérédité reviendrait à Guillem l’ainé, ou à son héritier légitime.
Et si mes 4 fils, Guillem l’ainé, et Guillem le cadet, et Bernard, et Guidon, mouraient sans héritiers d’épouses légitimes, ou si leurs héritiers mouraient sans héritiers de mariages légitimes, toute leur hérédité reviendrait à Guillemette, ma fille, ou à son héritier légitime.
De la même manière, si Guillemette, ma fille, mourait sans héritier de légitime mariage, ou si son héritier mourait sans héritier de légitime mariage, tout son patrimoine reviendrait à Adelaïde (Alazaiz), ma fille, ou à son héritier légitime.
De même, si Adélaïde, ma fille, mourait sans héritier de légitime mariage, ou si son héritier mourait sans héritier de légitime mariage, tout son patrimoine reviendrait à Hermesende, ma fille, ou à son héritier légitime.
Moi Guillem, ci-dessus dit de MONTPELLIER je remets à la seigneuresse ma mère tous mes enfants, et tout mon patrimoine, et tous les usages, et tous les revenus du même patrimoine, en garde et en bail, et sous la puissance et le commandement de ma mère elle-même, et à Pons de MATAPLANA, mon cousin germain, pour que lui-même garde, dirige et même protège toutes les choses susdites, sous le commandement et la volonté de la seigneuresse ma mère. Je lègue ce bail à ma mère seigneuresse, et sous sa puissance à Pons lui-même, bien sûr, pour qu’elle-même garde, et en outre dirige et protège toutes ces choses, jusqu’à ce que mon fils Guillem l’ainé parvienne à l’âge de 20 ans.
Mais si Guillem l’ainé venait à décéder avant l’âge de 20 ans, quel que soit celui de mes enfants qui lui succéderait, de même manière il resterait sous la garde et le bail de ma mère seigneuresse, jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 20 ans.
Après que en vérité le seigneur de MONTPELLIER soit parvenu à l’âge de 20 ans, et soit entré en possession de son hérédité, qu’il garde tous ses frères et sœurs et consciencieusement tout son bail, qu’il dirige et même [les] protège, jusqu’à ce que chacun de ses frères atteigne l’âge de 20 ans, et pareillement pour ses sœurs, jusqu’à ce qu’elles se marient.
Or, lorsque chacun aura atteint l’âge de 20 ans, il entrera en possession de son hérédité, comme est dit ci-dessus. Si vraiment ma mère seigneuresse quittait ce siècle avant que le seigneur de MONTPELLIER atteignit l’âge de 20 ans, que Pons de MATAPLANA lui-même, mon cousin germain, de manière identique garde, dirige et même protège tout ce bail.
Je lègue tous les usages et tous les revenus de tout [tocius ?] mon patrimoine, pour acquitter toutes mes dettes ; et que ma mère seigneuresse reçoive alors tout cela, jusqu’à ce que toutes mes dettes de là soient acquittées.
Si en vérité ma mère décédait avant que mes dettes soient acquittées, que Olric ADALGUERI et Guillem LETERICI, et en outre ATBRANNUS, reçoivent, avec le conseil des autres témoins à ce testament, tous les droits d’usage et les revenus de tout [tocius] mon patrimoine jusqu’à ce que toutes mes dettes soient acquittées Et si un de ceux-ci venait à décéder avant que toutes mes dettes soient acquittées, que les deux qui seraient survivants fassent cela, pareillement, avec le conseil des autres témoins à ce testament. Et si deux de ces trois venaient à décéder avant que mes dettes soient payées, que les autres témoins à ce testament fassent cela ensembles.
Le mal que j’ai fait avec mes hommes dans la villa de Pouzols-Minervois (Pozalerio), et en terre narbonnaise, et en terre de Carcassonne, quand j’étais là-bas avec le comte de Barcelone (Barchinonensi), a été réparé de telle sorte que, à mes hommes mêmes et à moi il a été pardonné.
Je veux et j’ordonne que jamais un juif ne soit bailhe à Montpellier.
Que les moines de cet ordre de Citeaux , ou leurs hommes, fassent la concession de ne jamais augmenter davantage la lesde [lesdam], ni l’usage [usaticum] dans la villa de Montpellier.
Que ma mère seigneuresse, ou celui qui recevrait mes droits d’usage et mes revenus, remette les poutres que j’ai pris à l’église de Prunet, à l’église de Centrairargues, et à l’église de Soriech, et à l’église de Montels
, quand je faisais le siège de Montpellier.
Je souhaite encore et je demande que quelque témoin à ce testament à cause de quelque occasion de discrédit, ou d’un méfait, qu’ils auraient dit ou fait, ne soient jamais exclus de ce testament, mais comme témoins convenables que ceux qui seraient présents en ce lieu soient crus par leur seul serment.
Ce testament est rédigé à Montpellier, dans la maison et dans la chambre qui était à Bérenger LANBERTI, la même demeure où habitait alors la mère seigneuresse de Guillem de MONTPELLIERL, en présence et audience de BERENGUER abbé de Lodève, de Ermesende mère de Guillem de MONTPELLIER, de Guillem de CAVES, de Pons de MATAPLANA, Bertrand de ARMAZANICIS, de Brémond de SUMERE, Raymond de CASTRIES, de Guillem de FABRICIS, de Pierre de MONTFERRIER, Armand de OMELLACIO, de Pierre de FLEIS, de Olric (Alric ?) ADALGUERI, de Guillem LETERICI, de Atbranni et Guillem BERNARD.
Source : LIBER INSTRUMENTORUM MEMORIALIUM - Cartulaire des Guillems de MONTPELLIER - publié d’après le manuscrit original par la Société Archélolgique de Montpellier – Second fascicule - 1885.
Note Décès : avant 1171.
Accord avec Bernard, comte de Substantion et de Melgueil: 1123
(Présent) DE MELGUEIL, Bernard IV
Accord entre Bernard, comte de Substantion et de Melgueil et Guillaume, seigneur de Montpellier
Source : Histoire Generale de Languedoc T4 - image N° 404/756 - P. 303
Accord avec Bernard Comte de MELGUEIL: juillet 1128 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) DE MELGUEIL, Bernard IV
Juillet 1128: Accord entre Bernard, comte de Melgueil, et Guillem VI de Montpellier, au sujet de la monnaie de Melgueil.
In nomine Domini nostri Jhesu Christi. Anno Dominice Incarnationis millesimo C XX VIII, in mense julio, feria IIII, facta [est] hec carta concordie et diffinitinis inter Bernardum, comitem Merguriensem, et dominum Guillelmum Montispessulani.
De moneta Melgoriensi ita statutum est, quod ego Bernardus, comes Mergoriensis, predictam monetam de hac hora in antea monetari non faciam, nisi denarios de quinque denariis argenti fini, et medalias de quinque denariis argenti fini pogesiam minus, et XXIIIor denarios in una uncia, et XXV de medalliis in uncia, et in XX solidis denariorum, tantum duos solidos de medalliis; et nec aliter eam faciam fabricari, nisi consilio et consensu Guillelmi, domini Montispessulani, et meorum proborum hominum.
Preterea constitutum est quod si ego Bernardus, Mergorii comes, mortuus fuero, habens filios legitimos, vel filias, dimitto eos, vel eas, cum universis facultatibus suis, in potestate, in bailia Guillelmi, domini Montispessulani, tali tamen pacto, quod, si masculus vel masculi fuerint, permaneant in ejus baillia adeo donec et milites fiant, et honorem suum bene regere possint.
Si vero filiam, vel filias legitimas habuero, similiter relinquo eas in potestate et in baillia ejusdem Guillelmi Montispessulani, tamdiu donec perveniant ad illam etatem, qua legitime possint marito copulari.
Sed, si forte contigerit te, Guillelmum Montispessulani, mori interim, relinquo similiter predictos liberos meos, sive sint masculi, sive femine, successoribus tuis, videlicet illis qui de Montepessulano domini fuerint; ita tamen quod eamdem fidelitatem quam nos ad invicem fecimus, michi vel heredibus meis successores ejusdem Guillelmi faciant; et ego et heredes mei similiter tuis successoribus, sicut in sacramentalibus nostris scriptum est,faciamus.
Item, de omnibus peticionibus et querimoniis quas ego Bernardus, comes Mergorii, faciebam, vel facere aliquo modo poteram, adversus te Guillelmum Montispessulani, exceptis tantum retenementis que in cartis continentur de diffinitione facta inter me et te ab Aldeguario, Terreconensi archiepiscopo, et a Galterio, Magalonensi episcopo; excepto castro de Monteferrario, quod ab integro tibi ac successoribus tuis relinquo, sine mea meorumque successorum aliqua inquietudine, facio tibi, Guillelmo Montispessulani, plenarium finem, sine tuo inganno.
Similiter ego Guillelmus Montispessulani facio tibi, Bernardo comiti, plenarium finem de omnibus querimoniis et peticionibus, quas ego adversus te, B[ernardum] comitem, faciebam, et facere aliquo modo poteram, sine tuo enganno, exceptis retenementis que in predictis cartis continentur.
Propter hunc autem finem et concordiam prenominatam, ego, G[uillelmus] de Montepessulano, mutuo tibi, Bernardo comiti, XIII milia solidorum Melgoriensium, quos debeo tibi, vel tuo mandatorio persolvisse usque ad tres annos.
Ego quidem, predictus Bernardus comes, convenio tibi Guillelmo, vel tuo mandatorio, vel successori tuo predicta tredecim milia solidorum reddere de primis denariis qui exierint de medietate totius monedatgue quod a me pertinet; hoc est, de XIIcim denariis quos habeo in libra, habebis semper VI denarios, tamdiu donec predicta tredecim milia solidorum sint tibi, vel tuis successoribus, vel tuis mandatariis, persoluta, sine vestro enganno.
Et insuper, ego Bernardus, Melgorii comes, juro sacramento tibi, Guillelmo de Montepessulano, quod hec omnia predicta,
sicut ex parte mei dicta sunt, ego firmiter ac inviolabiliter in perpetuum tenebo et observabo, sine tuo tuorumque successorum enganno, per aquest sanz.
Hoc totum fuit factum per manum Bernardi de Salviniac, et Raimundi Rostagni de Centrairanicis, et Ademari de Monte Arnaldo, et Guigonis monetarii.
De hoc omni testes sunt isti: Decanus de Poschariis, Bernardus de Andusia, Rostagnus d'Arsac, Berengarius Airas, Gauscelmus de Clareto, Guillelmus de Valle mala, Berengarius Lanberti, Dulcianus, Faiditus, Guillelmus Girbaldi, Petrus Girbaldi, et Petrus Augelus qui per mandatum ipsius Bernardi comitis scripsit hec.
Item sciendum est quod omnes isti qui inferius scripti sunt, juraverunt jurejurando totam hanc concordiam et diffinitionem prenominatam, videlicet Petrus de Nemptis de Sancto Romano, et Girbertus de Mergorio, et Hugo de Obillos, et Bertrannus Monachus, et Bertrannus Oto, et Bertrannus de Lunello vetulo, et Guillelmus Bertranni de Vezenobre, et Guillelmus Tallanz.
Testes sunt Armannus de Omellaz, Bernardus Ebrardi, Guillelmus Gauffridus de Poschariis, Poncius de Fabricis, Guillelmus de Gigano, Guillelmus de Villa nova, Aimericus, armiger Decani, et Petrus Angelus.
Juraverunt similiter eamdem pactionem Bertrannus Maltos, Guillelmus Seguini, in testimonio Raimundi Rostagni et Armanni de Omellaz et ipsius Petri Angeli qui hec omnia scripsit.
Source: "Cartulaire de Maguelone", de J. Rouquette et A. Villemagne, tome I, Montpellier, 1912, charte n° XLVII, pages 94 à 96 (original, Archives Départementales de l'Hérault, G 1128, noté registre F, folio 207 r° ).
Gage donné par Bernard IV: 1130 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) DE MELGUEIL, Bernard IV
LVII - 1130
Gage donné par Bernard IV, comte de MELGUEIL, à Guillem VI, seigneur de MONTPELLIER,
en garantie de l'accord précédent.
Ceci est la charte de gage que moi Bernard, comte de MELGUEIL, fils de Marie, je m'engage envers toi Guillem de MONTPELLIER, fils d'Ermessende, qui dit ainsi :
Qu'il soit noté tant du présent qu' à l'avenir, que si mon héritier ou mon successeur, ou quelque homme, ou femme, par son oeuvre, ou habileté, ou conseil s'emparait, ou enlevait à toi Guillaume de MONTPELLIER, ou à tes successeurs, qui de Montpellier seront le seigneur ou les seigneurs, parmi ces trois deniers, que je vous ai donnés à perpétuité en fief de la monnaie Melgorienne, soit qu'il vous ait enlevé quelque chose de ceux-ci ; soit que ceux-ci n'aient pas rempli l'accord tel que je vous l'ai exposé, [comme] dans la charte de serment, par laquelle je vous ai donné trois deniers, ainsi qu'il [y] est écrit ;
ou encore, s'ils osaient violer le susdit agrément de quelque manière, moi, le susdit comte Bernard, je m'oblige au droit de gage envers toi , Guillaume de MONTPELLIER, et en outre à tes successeurs susdits, sans dol pour toi, tout ce que je possède, ou qu'un homme, ou une femme possèderait pour moi, à l'exception de ce que les vassaux possèdent ici pour moi, c'est-à-dire dans les mers, dans les étangs, sur les rivages, et dans les ports qui existent maintenant ou qui existeront [en latin : sont] dans le futur, bien entendu les droits d'usage tout entiers, et toutes les leudes [impôts divers], que je possède et que dois avoir concernant les navires, tant plus grands que plus petits, et quoi qu'ils transportent, et concernant [euntibus] les personnes allant et (re)venant [le droit de passage], et concernant les arbres et les rondins, grands et petits, et concernant les poissons et les viandes, avec tout autre plat de viande, avec tout ce qui appartient à toutes les choses susdites, et qui doivent appartenir, à l'exception de tout ce que les vassaux possèdent ici pour moi.
Que du moins le gage que vous avez ou possédez par droit de gage, durant la vie de la comtesse Guillemette, ma femme, aussi longtemps que les biens usurpés chacun dans sa totalité et tous quel qu'en soit le nombre, vous soient toujours restitués et réparés en totalité, sans tromperie pour vous, et sans abandon de votre argent et de votre patrimoine : et que l'accord constitué entre nous soit de la même manière rempli par mes successeurs pour vous et vos successeurs susdits, comme il est écrit dans la charte de jurement, sans dommage pour vous, et sans abandon de votre argent et de votre patrimoine.
Et par dessus la donation susdite de trois deniers, que je t'ai donnée ainsi qu'à tes successeurs en fief sur la monnaie melgorienne, et la totalité de l'accord constitué entre mes successeurs pour toi et tes successeurs, qu'il demeurent jusqu'au bout entiers et même intacts, tranquillement à perpétuité.
La totalité de ce gage ci-dessus est à vous obligé par le droit de gage, aussi longtemps que la comtesse Guillemette, ma femme, vivrait. En vérité, après sa mort, moi-même Bernard, comte de Melgueil, je m'oblige de la même manière par droit de gage envers toi-même Guillaume de MONTPELLIER et tes successeurs qui seront seigneur ou seigneurs de Montpellier, avec cette présente charte, pour que vous ayez et possédiez tout ce que moi j'ai, et que je dois avoir à Balaruc et dans son territoire, et à Mammier [Maimona] et dans son territoire, et dans la paroisse de Saint-Maurice et dans son territoire, et à Juvignac et dans la paroisse Saint-Gervais de Juvignac et dans son territoire, avec toutes les choses qui leur appartiennent, et qui doivent [leur] appartenir, aussi longtemps que tout bien injustement usurpé chacun dans sa totalité et tous en quelque nombre qu'ils fussent, vous soient restitués toujours dans leur intégrité, et qu'ils soient réparés sans dommage pour vous, et sans abandon de votre argent et de votre patrimoine ;
Et l'accord tout entier, entre nous constitué, qu'il soit accompli par mes successeurs pour vous et même pour vos successeurs nommés , comme il est écrit dans la charte de jurement, sans dommage pour vous, et sans abandon de ton argent et de ton patrimoine.
Et par dessus la donation susdite de 3 deniers, que je t'ai faite à toi et à tes successeurs en fief de la monnaie melgorienne, et la totalité de l'accord conclu entre mes successeurs en faveur de tes successeurs, qu'ils demeurent intègres et inviolés, tranquillement et à perpétuité.
Et ainsi le gage susdit, dont je me suis obligé envers vous du vivant de la comtesse, elle défunte qu'il soit absolument délié envers vous et les votres, revenant à moi ou aux miens ;
et la totalité de l'autre gage du dernier accord vous restera obligé, dorénavant, comme il est dit ci-avant, sans tromperie envers vous.
Et moi Guillemette, comtesse de Melgueil, j'approuve et je confirme avec cette charte toutes les choses telles que celles-ci sont dites ci-dessus.
Tous les témoins sont ceux_ci : Gaucelme de CLARET, Guillaume de FABRICIS, Pons de FABRICIS, Guillaume de VALLE Mala, Raymond ROSTAND, Pons Bermond de SOMEIRE, Bérenger LAMBERT, Lambert de PALEATA, Bruno de TOULOUSE, Guillaume de VILLENEUVE, Pons de MONTELAURO, Rostand de ARSAZ, Bérenger ARRAS, Pons Guillaume de MONTE ROTUNDO, Pierre Pons de SOMMIERE, Gilbert de MELGUEIL, Bertrand MONACHUS, Pierre de CASTELNAU, Raymond de CASTRIES, Raymond de VEZENOBRE.
Les actes sont en 1130 de l'an de l'Incarnation, au mois d'avril.
(Registre D, folio 191 recto ; édité dans le Cartulaire des Guillems, P. 119.)
Cartulaire de Maguelone, Tome 1, P. 114.
Traduction de Jean-Jacques MASSOL avec l'aide de François COULOMB
Nouvel accord avec Bernard IV de MELGUEIL: avril 1130
Nouvel accord de Bernard IV, comte de MELGUEIL, avec Guillaume VI, seigneur de MONTPELLIER.
En l'année 1130 de l'Incarnation du seigneur, au mois d'avril, moi Bernard, comte de MELGUEIL, fils de Marie, pour le préjudice que toi Guillaume de MONTPELLIER, fils d'Ermessende, et tes hommes avez subi dans la cette présente diminution/amoindrissement de la monnaie melgorienne, et pour 18.000 sols melgoriens que vous m'avez donnés de bonne foi, et j'approuve et je concède par volonté spontanée avec cette charte en fief, et pour tous biens, pour que tu en fasses à tes volontés complètes, toi Guillaume de MONTPELLIER fils d'Ermessende, et à tous tes successeurs qui seront seigneurs ou seigneuresses de Montpellier,
à savoir 3 deniers melgoriens dans la même monnaie, pour chaque 20 sols, selon tous les usages bien conservés, qui en aucune façon ne doivent excéder 3 deniers melgoriens dans lesquels 3 sols est aussi contenu l'usage du comte et de Guillaume de MONTPELLIER, et l'ouvrage/oeuvre.
Et vous avez (?) ces 3 deniers susdits tant en deniers que en oboles
qui dorénavant "firent" dans Melgueil ou à l'extérieur, par ma volonté ou de mes successeurs qui auront été comtes ou comtesses de Melgueil, lesquels 3 deniers déjà mentionnés en outre/et de fait/et vraiment, moi le comte Bernard je n'emporterai pas, ni je n'enlèverai de là, ni un homme, ni une femme, par mon oeuvre, ou par mon talent, ou mon conseil, moi sachant, à toi Guillaume de MONTPELLIER, ni à tes successeurs qui de Montpellier seront les seigneurs ou les seigneuresses.
Source : Histoire Generale de Languedoc T4 - image N° 418/756 - P. 407
Traduction de Jean-Jacques MASSOL
Serment de fidélité: 1135 à Molinas, ESPAGNE
1135
Serment de fidélité prêté par Guillem VI, seigneur de MONTPELLIER,
au comte et à la comtesse de MELGUEIL.
Moi Guillaume de MONTPELLIER, fils d’Ermesende, je ne m’emparerai pas de toi Berenger Raimond, fils de Dulcie, ni de toi Béatrice, fille de Guillem, ni je ne vous enlèverai la vie ni un membre du corps, ni un homme, ni une femme, que ce soit par mon habileté, ou par mes agissements, ou par mon conseil ;
Et à toi, Bérenger Raymond, je ne prendrai ni ta femme Béatrice, ni quelque homme ou femme, que ce soit par mon habileté, ou par mes agissements ou mon conseil. Et je ne vous prendrai pas le château de Melgueil, ni ne prendrai de là; quelque homme ou femme, que ce soit par mon habileté, ou par mes agissements ou mon conseil.
Et si quelque homme, ou femme, vous enlevait le château de Melgueil, ou autre chose de votre patrimoine, dans le comté de Substantion s’étendant jusqu’au château de Melgueil, après que vous m’aurez rappelé la résolution passée par serment, et de ce rappel je ne me soustrairai pas, moi à partir de ce moment et conformément au droit je vous prêterai assistance. Et si quelque homme, ou femme, s’emparait de vous, moi lorsque cela arrivera, je n’aurai d’aucune façon de limite, de paix, ni d’alliance, jusqu’à ce que tu sois libéré de captivité, sans aucune rançon de patrimoine et d’argent. Et si quelque homme, ou femme du comté de Substantion, vous faisait la guerre dans ce même comté, moi de ce lieu je vous porterai assistance conformément au droit, à l’exception de mes frères, et à l’exception de Bernard d’ANDUSE et de ses enfants, et de Raymond TRENCAVEL, et à l’exception de mes hommes ; mais si mes hommes vous faisaient la guerre ne voulant pas faire justice, moi je ne me joindrai pas à cela contre vous, et je vous restituerai le château de Mont-Ferrand, et Mont-Ferrand même, après qu’il m’ait été racheté. Je reconnais cela par serment.
ITEM, dorénavant je ne ferai pas contrefaire la monnaie melgorienne, ni je ne ferai faire une autre monnaie d’argent à Montpellier, ni dans tout le comté de Substantion ni dans un autre comté, contre celle-ci [cette monnaie], ni par un homme, ni par une femme, de mon conseil, ni par mes qualités, ni par mon habileté. Et si un homme ou une femme faisait cela dans tout le comté de Substantion, lorsque vous m’avertirez par vos légats ou par ambassade, et je ne me soustrairai pas à cet avertissement, à partir de ce moment je serai votre fidèle assistant. D’autre part, au sujet de la monnaie moi je vous soutiendrai ainsi et je vous écouterai attentivement, si vous tenez à moi, et si vous n’avez pas transgressé ce que vous m’avez juré au sujet de la monnaie et de 3 deniers, Moi je ne vous dis pas la vérité que je ne puisse faire cela par serment ; mais vous me serez obligé ainsi qu'à mes successeurs par serment.
En vérité de toutes les autres choses qui sont écrites ci-dessus, à l’exception de la monnaie, je vous serai à jamais obligé sans aucune restriction.
Les témoins sont : Léodégar évêque d’Avignon, Raymond de BAUCIS, Guillem Raymond SENECHAL, Raymond de MOSTIOL, Rostagnus de ARZACO, Raymond d’ANDUSE, Bernard de PIGNAN, Pons Bermond de SOMARE, Guillem de VALLE MALA, Raymond de CASTRIES fils de Pons de MONTE LAURO, Pons Ademar de MONTE ARNALDO, Bertrand de SALVE, Guillem GIRALDI, Dulcianus, Olrici ADALGUERI, Lambert de PALATEA, Guillem LETERICI, Beranrd LETERICI, Amelius GUIBERTI, Jehan BERTULFUS, Pierre ANGELI.
Ceci est fait, ainsi qu’il est écrit ci-dessus, à Molinas en présence des personnes ci-dessus désignées et de nombreuses autres pendant l’année de l’incarnation de Notre Seigneur 1135.
Source: "Cartulaire de Maguelone", de J. Rouquette et A. Villemagne, tome I, Montpellier, 1912, charte n° LXIII, pages 126 à 128 (original, Archives Départementales de l'Hérault, G 1125, noté registre C, folio 73 v°) + Cartulaire des Guillems P. 135 - Reg. C folio 73 v°.
Traduit par JJ MASSOL avec l’aide de François COULOMB
Nouvel accord avec Berenger-Raymond: 1135 à Molinas, ESPAGNE
(Présent) DE MELGUEIL, Béatrix, fille de Guillemette
(Présent) de GEVAUDAN, Bérenger Raymond, fils de Douce
Nouvel accord entre Berenger-Raymond comte de PROVENCE, et Guillaume VI, seigneur de MONTPELLIER, touchant le comté de MELGUEIL
Au nom du seigneur, moi Berenger-Raymond fils de Douce, comte de MELGUEIL et marquis de PROVENCE, et moi Beatrix fille de Guillemette, nous tous deux nous approuvons et concédons de bonne foi ... en fief , et avec tous honneurs, et pour en faire à vos entières volontés, à toi Guillaume de MONTPELLIER, fils d'Ermessende, et à tous tes successeursqui seront seigneurs et seigneuresses de Montpellier, à savoir 3 deniers melgoriens, que le comte Bernard, père de Béatrice te donna en argent (monnaie), pour 20 sols, saufs de tous usages ...
Fait à Molinas en présence des susdits et de nombreux autres, en l'année 1135 de l'Incarnation. Godefroid est témoin, qui a écrit cela.
...
Moi Guillaume de MONTPELLIER, fils d'Ermessende à toi Berenger Raymond, fils de Douce, ni à toi Béatrice fille de Guillemette ...
...
Fait à Molinas en présence des susdits et de nombreux autres, en l'année 1135 de l'Incarnation.
Source : Histoire Generale de Languedoc - Tome 4 - P. 422 - image N° 433/756
Accord avec Raimond, évêque de Maguelone: septembre 1140 à dans le cloître de Saint-Firmin
En l'année 1140 de l'Incarnation du Seigneur, au mois de septembre, fut fait un pacte d'accord amiable entre l'évêque Raymond et l'église de Maguelone, et Guillaume seigneur de Montpellier, fils d'Ermesende, au sujet de controverses qui eurent lieu contre cet évêque et l'église de Maguelone.
La première controverse concernait le territoire qu'on appelle Palude, et le château qui y fut érigé ; lequelle controverse est ainsi terminée ...
Source : Cartulaire de Maguelone T P. 133 - LXVII + Cartulaire des Guillems P. 75 - Registre E folio 113 v°
Soulèvement des habitants de Montpellier: entre 1141 et 1143 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Guillaume VI. seigneur de Montpellier reprend cette ville sur les habitans rebelles.
Le comte de Toulouse après avoir fait sa paix avec le vicomte de Carcassonne et la vicomtesse de Narbonne, songea à se réconcilier avec l'église et à se faire relever de l'excommunication dont il avoit été frappé, à l'occasion de la querelle des habitans de Monlpellier contre leur seigneur, qu'il avoit favorisée. Ces habitans également las de vivre dans l'anathême eurent recours à Guillaume archevêque d'Arles et légat du saint siège, le prièrent instamment de lever l'excommunication, firent serment de se soumettre à son jugement touchant leurs différends avec leur seigneur, et lui donnèrent divers otages pour la sûreté de leur promesse. Ce prélat touché de leur demande, leur donna enfin l'absolution, à condition cependant qu'ils se présenteroient devant lui un certain jour qu'il leur marqua pour entendre leurs raisons, et porter ensuite un jugement définitif, mais ils manquèrent à leur parole, et ne comparurent pas au jour indiqué.
Guillaume VI. seigneur de Montpellier dépêcha aussitôt au pape Innocent Il. pour se plaindre de ce procédé le pape écrivit en conséquence à l'archevêque d'Arles le premier Janvier de l'an 1143. il lui ordonna d'excommunier de nouveau les consuls et les habitans rebelles de Montpellier, de remettre incessament cette ville en interdit et de défendre à ses diocésains de communiquer avec eux, et de leur donner aucun secours : il lui permit cependant d'absoudre ceux qui se soumettraient. Guillaume chercha en même tems à joindre les armes temporelles aux spirituelles pour soumettre ses sujets rebelles. Il implora pour cela la protection du comte de Barcelone son allié, des Genois, et de divers seigneurs de la province. Le premier donna ordre à un corps qu’il envoyoit en Provence pour soutenir le comte son frère dans la guerre qu'il avoit contre les seigneurs de la maison de Baux, de marcher en passant au secours de Guillaume; les Genois lui envoyèrent quatre galères armées, avec des troupes de débarquement ; et entre les seigneurs de la province, Rousselin de Lunel le secourut à la tête de ses vassaux. Après la jonction de ces diverses troupes, Guillaume assiègea la ville de Montpellier, qui se défendit avec beaucoup de vigueur pendant longtems : mais enfin les habitants manquant de vivres souffrant une cruelle famine, ils furent obligéz de se rendre. Guillaume rentra ainsi dans la possession de cette ville dont il étoit chassé depuis deux ans. Pour témoigner sa reconnoissance envers les Génois qui l'avoient aidé à la soumettre,
1°. Il leur restitua la somme de mille marcs d'argent qu'il leur avoit enlevée auparavant sur leurs galères.
2°. Il leur accorda le droit de bourgeoisie à Montpellier avec divers privilèges, et un emplacement pour les marchands de leur nation, appelle le Fundique de Bruni de Toulouse.
3°. Il les exempta de tous impôts et péages dans son domaine.
Nous comprenons par diverses lettres du pape Celestin Il. qui succéda le 25. de Septembre de l'an 1143. à Innocent II. que la ville de Montpellier ne se soumit que vers ce tems-là à Guillaume son seigneur. Ce pape dans une lettre qu'il écrivit le 8 de Décembre suivant à Arnaud archevêque de Narbonne, et à ses suffragans, leur parle en ces termes « Guillaume de Montpellier ayant recouvré cette ville dont la plupart des habitans lui avoient fait serment de fidélité, ainsi que vous devez en être informez, j'ai appris que quelques-uns des rebelles entr'autres les Aimons, se sont « retirez dans vos diocèses, qu'ils y causent du trouble et se préparent à une nouvelle guerre contre ce seigneur : ayez donc soin d'avertir vos diocésains de ne leur donner aucun secours, excommuniez ceux qui seront désobéissans à ces ordres et qui recevront les rebelles, et mettez en interdit tous les lieux où ces derniers se retireront. »
Celestin II écrivit deux jours après à Guillaume pour le féliciter de ce qu'il avoit réduit la ville de Montpellier, l'assurer qu'il trouveroit en lui la même protection que ses prédécesseurs lui avoient accordée, et l'exhorter à gouverner son peuple dans la justice et dans l'équité. Il écrivit aussi en même tems à Pierre abbé de S. Gilles, et lui marqua que Guillaume de Montpellier lui ayant fait sçavoir par ses envoyez qu'il se disposoit à faire bâtir une chapelle neuve dans son château de Montpellier, il eût à se transporter dans cette ville pour y recevoir, au nom de l'église Romaine, la donation du lieu où l'on devoit construire cette chapelle, y établir un cens annuel payable à sa personne, et aux papes ses successeurs, y poser la première pierre, et avoir attention que Guillaume pourvût honorablement les clercs qui devoient la desservir. Cette chapelle fut nommée Notre-Dame du Château, à cause du lieu où elle fut construite : elle subsiste encore dans le palais des anciens seigneurs de Montpellier, et sert à la Chambre des Comptes, et aux autres cours de justice de cette ville.
Source : Histoire générale de Languedoc T4 P. 114-115
Renouvellement du serment de fidélité à sa nièce Beatrix: mars 1146 à Molinas, ESPAGNE
(Présent) PELET, Bernard V, mari de Beatrix
(Présent) DE MELGUEIL, Béatrix, sa nièce
LXXI – mars 1156 (ns)
Guillaume VI, seigneur de MONTPELLIER, renouvelle envers sa nièce Beatrix, comtesse de MELGUEIL, son serment de fidélité.
Moi, Guillaume de MONTPELLIER, fils d'Ermessende, dorénavant, je ne ferai pas contrefaire la monnaie melgorienne, et je ne ferai pas fabriquer une autre monnaie d'argent à Montpellier, ni dans tout le comté de Substantion contre celle-là, ni par un homme, ni par une femme, que ce soit par mon conseil, ou par mes agissements, ou par mon habileté ; et si un homme ou une femme faisait cela dans tout le comté de Substantion, lorsque toi Beatrix, comtesse de MELGUEIL, fille de la comtesse Guillemette et de Bernard [IV] autrefois comte de MELGUEIL, et toi, Bernard PELET, comte de MELGUEIL, vous m'avertirez à travers vous ou votre légat, je ne me soustrairai pas à cet avertissement, et à partir de ce moment je serai votre fidèle allié.
Comme il est écrit ci-dessus, et qu'un homme peut lire ceci dans cette charte , ainsi moi Guillaume de MONTPELLIER, fils d'Ermessende, je vous soutiendrai et je vous écouterai attentivement, et je ne briserai pas, moi en connaissance de cause, sans tromperie envers toi comtesse Béatrice, et à toi comte Bernard PELET, si vous avez respecté et n'avez pas transgressé le serment que vous m'avez fait dans la charte de serment concernant la monnaie.
Et si j'avais fait cela sans le savoir, après que vous me l'ayez rappelé soit par vous soit par votre légat, et je ne me soustrairai pas à votre avertissement, je corrigerai tout pour vous dans les 40 jours.
De la même manière, ainsi qu'est écrit ci-dessus, je soutiendrai et serai attentif à vos héritiers, qui seraient comte ou comtesse de Melgueil, quand ces mêmes héritiers me feraient un serment de telle nature que celui que vous m’avez fait ; ainsi, comme il est écrit ci-dessus, je soutiendrai et je porterai attention, et je ne briserai pas cela , en connaissance de cause, par les 4 saints évangiles.
En vérité on sait que si vous n’observiez pas ce serment envers moi ; que vous avez fait dans la charte de serment concernant la monnaie, je ne serai pas lié à vous par serment, et vous ne serez pas tenu par serment envers moi.
J’ordonne et je veux, moi Guillaume de MONTPELLIER, que mes héritiers qui seront seigneurs de Montpellier, soient liés à vos héritiers, comtes ou comtesses de Melgueil, par serment que je leur aurai fait tel que moi je vous fais dans cette présente charte, et que mes héritiers fassent ce qui est dit ci-dessus à vos héritiers susdits, sans donation et argent et autre chose, à savoir au moment où vos héritiers eux-mêmes [auraient fait] un serment tel que vous faites à mes héritiers susdits.
Fait à Molinas, en l’année 1145 de l’Incarnation du Seigneur, au mois de mars, en présence de Bernard de PIGNAN, Frézol d’ASSAS, Pons d’ASSAS chanoine, Guillaume ARRADI, Pierre de CORNONE, Raimond de VALLAUQUES, Bernard d’ISSUNAS, Pierre GIBILINI, Pierre SEGUIRII, Guillaume de VERDU, Bérenger de MESOA, Bertrand GOMBALDI, Girberti, Pierre GIRBERTI et Bertrand GIRBERTI frères, Jehan de CABRERIA, Guillaume de BOUCOIRAN, Guillaume de ROSSO, Guillaume de MAJORIS, Bertrand de SANCTO STEPHANO, et Guillaume de SANCTO STEPHANO ; et de la part de Guillaume TRINCAVEL, Raimond FULCONIS, Guillaume Raimond sénéchal, Gaucelme de CLARETO, Pons de MONTLAUR, Guillaume Rainonis de CASTLAR, Raimond Pons de LUNEL, Bernard de INSULA, Pons de MESOA et Bérenger son frère, Guillaume EBRARD, Guillaume de SARDONICIS, maître Rainald, Olric ADALGUERII, Guillaume URBANI, Guillaume LETERICI, Atbrandi, Bérenger LAMBERT et Bernard LAMBERT, Guillaume GIRBALDI, Jehan BERTULFI, Guillaume ARRALDI, Guillaume ATBRANDI, Giraldi ATBRANDI, Pierre de ALVERNIA, Guillaume de PIERRE, Bertrand CATHALANI, Pons BEGUE, Girberti de ARLES, Raymond LAMBERT, Pierre GIRALDI de Barcelone, Andree médecin, Beranrd EBRARDI.
C’est la transposition de la charte d’accord que Guillaume de MONTPELLIER a faite au comte Bernard concernant la monnaie.
Source : Cartulaire de Maguelone - Tome 1 - P. 143 - image N° 143/552
Aussi Registre D f° 191v° édité dans le Cartulaire des Guillems P. 45.
Traduction de Jean-Jacques MASSOL
Accord avec Beatrix comtesse de MELGUEIL: mars 1146 à Molinas, ESPAGNE
Accord de Beatrix, comtesse de MELGUEIL et de Bernard PELET son mari avec Guillaume VI, seigneur de MONTPELLIER
Dispute sur le château de Montferrand
Fait à Molinas au mois de mars année de l'Incarnation du seigneur 1145
Source : Histoire Generale de Languedoc - T4 - P. 447 - image N° 458/756
Renouvellement de concession de 3 deniers faite par Beatrix de MELGUEIL: mars 1146 à Molinas, ESPAGNE
Beatrix comtesse de MELGUEIL et son mari Bernard PELET, renouvellent à Guillem VI la concession de 3 deniers sur la fabrication de la monnaie de Melgueil, et autres concessions faites par le comte Bernard [IV]
Au nom de notre seigneur Jésus Christ, en l'année 1145 de son Incarnation, au mois de mars, moi Beatrix, comtesse de Melgueil, fille à Guillemette, et de Bernard, en mémoire du fécond comte de Melgueil, et moi, le comte Bernard PELET, mari de Beatrix, nous sachant et approuvant ce gage que le comte Bernard, mon père à moi Beatrix, a obligé à toi Guillaume, seigneur de Montpellier, fils d'Ermessende, et à tes successeurs, dans la mesure où en plus de cela il est contenu dans la charte pour toi au sujet de ce gage et obligation louée et approuvée, ce même gage dans sa totalité nous de la même manière nous nous obligeons, par cette présente charte, de bonne foi, et par notre volonté spontanée, envers toi et tes successeurs qui seront seigneur ou seigneurs de Montpellier ; ainsi il ve de soi que, si un héritier, ou notre successeur, ou quelque homme, ou femme, par son action, ou son ingénuité, ou leur conseil, s'emparait de toi ou t'enlevait Guillaume de MONTPELLIER, ou tes successeurs, les seigneurs ou souveraines de Montpellier, de ces trois deniers, que mon père à moi Beatrix, le comte Bernard, t'a donnés à perpétuité en fief dans la monnaie melgorienne, si quelqu'un vous enlevait quelque chose d'eux, ou bien si ceux-ci n'accomplissaient pas l'accord envers vous, tel que nous vous l'avons exposé, ainsi qu'il est stipulé dans la charte de serment que nous approuvons de nouveau, et en outre nous vous concédons les trois deniers susdits, ou bien même si [quelqu'un] pensait à violer de quelque manière l'accord susdit, moi la susdite comtesse beatrix, et moi Bernard PELET, son mari, nous nous obligeons, par droit de gage, envers toi Guillaume de MONTPELLIER, et tes successeurs, les tiens susdits, sans aucune tromperie, que nous possédons dans son ensemble, ni homme, ou femme, l'aurait par nous, à l'exception de ce que les vassaux possèdent ici pour nous et qui doivent nous appartenir, à savoir dans les mers, dans les étangs, sur les rivages, et dans les ports, qui existent maintenant ici ou qui existeront dans le futur : bien sûr, tout le droit d'usage, et toutes les leudes [droits de passage] que je possède et que nous devons avoir concernant les navires, tant plus grands que plus petits, et quoi qu'ils transportent, et concernant [euntibus] les personnes allant et venant [le droit de passage], et concernant les arbres et les rondins, grands et petits, et concernant les poissons et les viandes, avec tout autre accompagnement de nourriture, à l'exception de tout ce que les vassaux possèdent ici pour nous.
Que du moins le gage que vous avez et possédez par droit de gage, durant la vie de la comtesse Guillemette, ma femme, aussi longtemps que les biens usurpés chacun dans sa totalité et tous quel qu'en soit le nombre, vous soient toujours restitués et réparés en totalité, sans dommage pour vous, et sans abandon de votre argent et de votre patrimoine : et que l'accord constitué entre nous soit de la même manière rempli par mes successeurs pour vous et vos successeurs susdits, comme il est écrit dans la charte de jurement de la monnaie, sans tromperie envers vous, et sans abandon de votre argent et de votre patrimoine.
Et par dessus la donation susdite de trois deniers, qui t'a été faite en monnaie melgorienne et la totalité de l'accord constitué entre nos successeurs envers toi, et tes successeurs, demeurent jusqu'au bout entiers et même intacts, tranquillement à perpétuité.
La totalité de ce gage susdit est à vous obligé par le droit de gage, aussi longtemps que Guillemette, ma mère [à moi Beatrix], vivra. En vérité, après sa mort, nous nous obligeons de la même manière, avec cette présente charte, par le même droit de gage envers toi-même, Guillaume de MONTPELLIER, et tes successeurs qui seront seigneur ou seigneurs de Montpellier, pour que vous ayez et même possédiez tout ce que nous avons, et devons avoir à Balaruc et dans son territoire, et à Mammier [Maimona] et dans son territoire, et dans la paroisse de Saint-Maurice et dans son territoire, et à Juvignac, et dans la paroisse Saint-Gervais de Juvignac, et dans son territoire, avec toutes les choses qui leur appartiennent, et qui doivent [leur] appartenir, aussi longtemps que tout bien injustement usurpé chacun dans sa totalité, et tous en quelque nombre qu'ils fussent, vous soient toujours restitués et réparés dans leur intégrité, sans tromperie envers vous, et sans abandon de votre argent et de votre patrimoine ; et jusqu'à ce que la totalité de l'accord, constitué entre nous, soit rempli par nos successeurs pour vous et même pour vos successeurs nommés ci-dessus, comme il est écrit dans la charte de jurement de la monnaie, sans tromperie pour vous, et sans abandon d'argent et de patrimoine ;
Et par dessus la donation susdite de 3 deniers, qui t'a été faite ainsi qu'à tes successeurs en fief de la monnaie melgorienne, et la totalité de l'accord conclu entre nos successeurs envers toi et tes successeurs, qu'ils demeurent intègres et inviolés, tranquillement et à perpétuité.
Et ainsi le gage susdit, qui vous est obligé, du vivant de la comtesse, ma mère, elle défunte qu'il soit délié de vous et les votres, revenant à nous ou aux nôtres, et la totalité de l'autre dernier gage vous restera obligé, dorénavant, comme il est dit ci-avant, sans tromperie envers vous.
Fait à Molinas, en présence de Bernard de PIGNAN, Frédelon d'ARZAZ, Pons d'ARZAZ, clercs, Guillaume AIRADI, Pierre de CORNONE, Raymond de VALLAUQUES, Bernard de ISSUNAS, Pierre GIBILINI, Pierre SEGUERII, Guillaume de VERDU, Bérenguer de MESOA, Bertrand GOMBALDI, GIRBERT, Pierre GILBERTet Bertrand GILBERT frères, Jehan de CABRERIA, Guillaume de BOCOIRA, Guillaume de ROSSO, Guillaume de MAJORIS, Bertrand de SAINT-STEPHANE, et Guillaume de SAINT-STEPHANE ;
et de la part de Guillaume, TRINCAVEL, Raymond FULCONIS, Guillaume RAYMOND sénéchal, Gaucelme de CLARETO, Pons de MONTE LAURO, Guillaume Rainonis de CASTLAR, Raimond Pons de LUNEL, Bernard de INSULA, Pons de MESOA, et Bérenger son frère, Guillaume EBRARD, Guillaume de SARDONICIS, maître RAINALDI, Olrici ADALGUERII, Guillaume URBANI, Guillaume LETERICI, ATBRANDI, Berenger LAMBERT, et Bernard LAMBERT, Guillaume GIRBALDI, Jehan BERTULFI, Guillaume ARRALDI, Guillaume ATBRANDI, Giraldi ATBRANDI, Pierre de ALVERNIA, Guillaume PIERRE, Bertrand CATHALANI, Pons BEGUE, Gilbert de ARLES, Raymond LAMBERT, Pierre GIRALDI de BARCELONE, André MEDICI, et de Durand qui l'a écrit.
Source : Cartulaire de Maguelone - Tome 1 - P. 146 - image N° 146/552 - registre C f° 75 v°, et D f° 192 v° ; édité dans le cartulaire des Guillems par GERMAIN P. 140.
Traduction de Jean-Jacques MASSOL
Accord avec Bernard de MELGUEIL au sujet des monnaies et des leudes: mars 1146 à Molinas, ESPAGNE
Accord entre Bernard comte de MELGUEIL et Guillem VI seigneur de MONTPELLIER, au sujet des monnaies et des leudes
Source : Cartulaire de Maguelone T1 - P. 148 - image N° 170/552
Confirmation des 3 deniers faite par Beatrix de MELGUEIL: mars 1146 à Molinas, ESPAGNE
(Présent) PELET, Bernard V
(Présent) DE MELGUEIL, Béatrix
Béatrix, comtesse de MELGUEIL, et Bernard PELET son mari, confirment à Guillem VI les 3 deniers sur la monnaie de MELGUEIL
Source : Cartulaire de Maguelone - Tome 1 - P. 153 - image N° 175/552
Profession de foi: avant juillet 1149
Guillaume VI seigneur de MONTPELLIER, ayant perdu Sibyle sa femme embrassa vers l'an 1149 la profession monastique dans l'abbaye de Grandselve au diocèse de Toulouse où il mourut en 1162 ou en 1163 au plus tard.
Famille de MONTPELLIER - de SALUCES
Contrat de mariage : août 1129 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Traduction
Contrat de mariage de Guillem, Seigneur de Montpellier,
et dame Sibylle, son épouse
Memo fol 66r° août 1129
Au commencement du monde Dieu, créateur de toutes choses, créa l’homme en dernier, prit l’une de ses côtes en disant : il n’est pas bon que l’homme soit seul ; il faut que nous lui fassions une compagne semblable à lui. De cela [la côte], il créa la femme, la bénit et dit : croissez et multipliez et remplissez la terre. A cause de cela l’homme laissera derrière lui le père et la mère et il s’attachera à son épouse et ils ne seront tous les deux qu’une seule chair. Mais par la grâce du Nouveau Testament, le même Dieu, allant à des noces, changea l'eau en vin, et par ce miracle nouveau et extraordinaire fit savoir qu'il est logique de manger ces bonnes choses. L'apôtre aussi, qui suit les pas du Maître, loue avec tant de certitude ce qu'il fait, qu'il dénonce les hérétiques qui interdisent le mariage. De la même façon que l'Apôtre : hommes, aimez vos épouses, comme le Christ aime l'Eglise.
Donc, instruit de tous ces témoignages de Dieu ; moi Guillem de MONTPELLIER je te prends pour épouse très chère fiancée, du nom de Sibylle, et je te donne, en donation nuptiale le château dit de Montferrier, et Castelnau , et la villa de Substantion, et la villa de Sauret, et la villa de Saint Martin de Crès. Bien entendu, moi Guillem de MONTPELLIER, par cette donation nuptiale je te donne à toi Sybille tout ce que je possède dans les susdits châteaux et villas, ainsi qu’en leurs territoires, et où j’ai habité auparavant, ou que quelqu’un possède pour moi là-bas ou pourrait avoir.
En plus de cette donation ci-dessus, je te donne chaque année 500 sols melgoriens, que j’aurais encore dans ma seigneurie de Lattes. Et puis je te donne tout ce que je j’ai déjà mentionné dans ce pacte de qualité, si des enfants nous survivaient, qui soient nés et engendrés de moi et par toi, toi Sibille ma femme [je veux] que tu aies après ma mort l’usufruit, seulement durant ta vie, et qu’après ta mort [ces biens] reviennent à nos enfants communs mêmes. Mais s’ils n’étaient pas de nous, de la même manière [je veux] que tu aies cet usufruit durant ta vie, et après ta mort qu’ils reviennent paisiblement à mes proches parents, ou bien à celui à qui j’aurai laissé [ces biens] en héritage. De plus, je te donne à toi Sybille ma femme, si tu me survivais, dix mille sols [melgoriens], pour en disposer à toutes tes volontés.
En outre je te donnerai au cours de chaque année, aussi longtemps que je vivrai, la somme de 1000 sols melgoriens, pour en disposer à ton entière volonté, aussi longtemps que je pourrai trouver l’amour avec toi.
Ce sont les actes de l’année de l’incarnation de notre seigneur 1129, dans le mois d’août, feria Ia. Signé par Guillem de MONTPELLIER, qui a ordonné d’écrire cette charte, et il a demandé aux témoins de signer.
Signatures : Arnald archevêque de Narbonne ; Bernard, archevêque d’Arles ; Raimond évêque de Maguelone ; Bermond évêque de Béziers ; Pierre, évêque de Lodève ; Bernard d’ANDUSE ; Guillem de OMELLAZ ; Decani de POSCHARIIS ; Boniface de REVELLO ; Ardezonis de MONTFORT ; Pierre de SIEIS ; Guillem de VALLE MALA ; Raimond ROSTAGNI ; Pierre ANGELI qui a écrit cela.
Source : Liber Instrumentorum memorialium – publié par la Société archéologique de Montpellier par L. Germain. Texte transmis par Annie TEUMA. Traduit du latin par Jean-Jacques MASSOL avec l’aide de François COULOMB.
|-----DEL VASTO, Boniface (Sosa 355860490) 
de SALUCES, Sybille del VASTO (Sosa 177930245)
|-----???, Adélaïde (Sosa 355860491) 
Naissance : août 1109
Décès : 1149
Les 8 enfants du couple de MONTPELLIER - de SALUCES 
DE MONTPELLIER, Guillemette (177930244-1) ° avant 1129 - † après 1172
Adalaicia), Adélaïde (Alazaiz DE MONTPELLIER (177930244-2)
× 1151 DE VENTADOUR, Ebles IV le Troubadour
° vers 1135 - † après 1172
de MONTPELLIER, Guillaume VII (Sosa 88965122)
× 1157 de BOURGOGNE, Mathilde - Mahaut (Sosa 88965123)
° vers 1135 - † entre 29 septembre 1172 et mai 1173 Bouillac,82600,Tarn-et-Garonne,Midi-Pyrénées,FRANCE,à l'abbaye de Grandselve
DE MONTPELLIER, Bernard Guilhem (177930244-4) Naissance : avant 1146
Décès : après 1146
DE MONTPELLIER, Ermesende (177930244-5)
× 1172 de SERVIAN, Étienne
° avant 1146 - † après 1146
DE MONTPELLIER, Guidon dit Gueregiati - la batailleur (177930244-6)
× N, N
° avant 1146 - † mars 1178 Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
DE MONTPELLIER, Guillaume de TORTOSA dit plus jeune (177930244-7)
× 1153 de CASTRIES, Ermessinde
° avant 1146 - † après octobre 1157 Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,dans la maison des Templiers de Montpellier où il avait pris l'habit de leur ordret
DE MONTPELLIER, Raimond Guillem (177930244-8) Naissance : avant 1146 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1172
Profession : oblat en 1146

Retour à la page principale

de SERVIAN, Étienne  
Famille de SERVIAN - DE MONTPELLIER
Mariage : avant 1172
      |-----DE MONTPELLIER, Guillaume V (Sosa 355860488) 
|-----de MONTPELLIER, Guillaume VI l'ainé (Sosa 177930244)
|-----DE MELGUEIL, Ermessende (Sosa 355860489)
DE MONTPELLIER, Ermesende (177930244-5)
      |-----DEL VASTO, Boniface (Sosa 355860490) 
|-----de SALUCES, Sybille del VASTO (Sosa 177930245)
|-----???, Adélaïde (Sosa 355860491)
Naissance : avant 1146
Décès : après 1146
L'enfant du couple de SERVIAN - DE MONTPELLIER 
de SERVIAN, Étienne (177930244-5.1) Naissance : avant 1172
Décès : après 1172

Retour à la page principale

      |-----DE MONTPELLIER, Guillaume V (Sosa 355860488) 
|-----de MONTPELLIER, Guillaume VI l'ainé (Sosa 177930244)
|-----DE MELGUEIL, Ermessende (Sosa 355860489)
DE MONTPELLIER, Guidon dit Gueregiati - la batailleur (177930244-6)
      |-----DEL VASTO, Boniface (Sosa 355860490) 
|-----de SALUCES, Sybille del VASTO (Sosa 177930245)
|-----???, Adélaïde (Sosa 355860491)
Naissance : avant 1146
Décès : mars 1178 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
cité en 1172 dans le Testament de son frère
il mourut dans l'abbaye de Valmagnesous l'habit de Citeaux
Testament : 7 février 1178 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
TESTAMENT DE GUIDON « GUEREGIATI » du 7/2/1178 (1177 AS)
L’année de l’incarnation de notre seigneur 1177 et le mois de février. Moi Guidon « le batailleur », dans ma bonne mémoire et mes sens, je fais ma dernière volonté et je dispose de mes biens comme s’ensuit :
Je remets et je me donne à Dieu et à la bienheureuse Marie de Valmagne, de l’ordre des Cisterciens . En premier, je donne et je nomme les moulins de Paulhan, et la terre de Vallautre, et la terre de Cocone, que je vive ou que je meure, au monastère de Valmagne, pour l’éternité.
Je lègue à Guillem de MONTPELLIER Castelnau avec ses dépendances et la villa de Substantion et la villa de Cres, sous la condition cependant qu’il paie entièrement 20 milliers de sols de mes dettes et procédures judiciaires devant être payées, à savoir chaque année 5 milliers de sols, au conseil de l’abbé de Valmagne.
Je lègue à Bergondion, mon neveu, à savoir Paulhan, avec ses dépendances, à l’exception des moulins : et je donne au même Bergondion le fief de Bertrand au-delà de Lesum, et tout ce j’ai à Centrairanègues, quoi que ce soit. Je lègue le château de Pouget avec ses dépendances, au même Bergondion. Je lègue au même Bergondion le nantissement d’En Cat de Peyrebrune (Petra Bruna).
Je lègue aux fils de Raymond de CASTRIES ce que j’ai dans le château de Saint-Pons et dans le château de Loupian. Si Guillem de MONTPELLIER ne voulait pas payer la première année 5 milliers de sols, puis chaque année la même somme jusqu’aux 20 milliers de sols de dettes et procédures judiciaires, que Bergondion aie ledit château, et qu’il s’acquitte de la somme de 20 milliers de sols comme il est écrit, ou qu’il en soit tenu en premier.
Je lègue à ma femme la moitié du fief de Sauret, pour sa vie durant, et les revenus de l’autre moitié de ce même fief de Sauret, pour payer mes dettes. Quand elles seront acquittées, que Bergondion et ses héritiers reçoive la totalite du fief de Sauret. Je lègue encore maintenant à ma femme les nantissements et les patus du château d’Aimargues, que Pierre de RIBAUTE et Bremond de SOMMIERES et le vicomte m’ont subordonné.
J’ordonne encore maintenant que, si Bergondion venait à décéder sans héritier légitime, que l’abbaye de Valmagne reçoive tout le fief de Paulhan, et que Guillem de MONTPELLIER possède toute autre patrimoine : Que si Guillem de MONTPELLIER décédait sans héritier légitime, qu’il aie Castelnau, et qu’il s’acquitte de ce qui resterait de la dette de 20 milliers de sols parmi mes dettes devant être acquittées, ainsi qu’il est écrit. Que si les deux manquaient d’héritiers légitimes, que le seigneur de MONTPELLIER aie Castelnau et le fief de Sauret, et les autres biens, à l’exception des moulins de Paulhan ; lesquels moulins sont pour l’abbaye de Valmagne.
J’ordonne encore maintenant, que les 10 milliers de sols, qu’annonce Rostaing de MONTE ARBEZONE, ou ce qu’il apporterait, quoi que ce fût, que mes dettes soient acquittées en entier, à la connaissance de mes curateurs testamentaires, à savoir de [Jean] abbé de Valmagne, de Rostaing d’AIGUILLON, de Guillaume d’AUBETERRE. Que si ma femme avait un fils, à savoir Mathia, ce fils de moi recevrait toute ma seigneurie, à l’exception de Castelnau et de la villa de Crès, et de la villa de Substantion que Guillem de MONTPELLIER, aurait, ainsi que cela est écrit, à l’exception des moulins de Paulhan, que l’abbaye de Valmagne aurait. Si elle avait une fille, cette fille recevrait le fief de Sauret, après tout d’abord que mes dettes et procédures judiciaires aient été acquittées, ainsi que c’est écrit.
Et, ce testament a été fait et achevé dans le château d’Aimargues, dans le domaine qui appartint à R. de AIMARGUES.
En outre, il veut et recommande que, si Bergondion décèdait sans légitime héritier de sa femme, l’abbaye de Valmagne aurait le château de Paulhan, et le domaine du château avec ses dépendances ; à condition cependant que l’abbaye de Valmagne paie entièrement les 20 milliers de sols pour ses dettes et procédures judiciaires restant à payer. Que si l’abbaye de Valmagne ne veut pas le faire entièrement, que la maison de la Milice [du Temple] le fasse totalement, et aie le château de Paulhan, avec ses dépendances, et le domaine du château. Que si la maison de la Milice [du Temple] ne voulait pas faire cela totalement, que la maison des Hospitaliers de Jérusalem le fasse entièrement, et qu’elle reçoive le château de Paulhan, avec ses dépendances et le domaine du château.
Que si [le testament] ne vaut par droit de testament, qu’il vaille par droit de dernière volonté.
ITEM, il faut savoir que, à l’année et au mois que dessus, Aiguilhon de CASTELNAU, Guillaume d’AUBETERRE, G. FREZOL comte de MEGENS, Guillem OLRICI , Guillem RAIMOND jurèrent, en touchant les saints évangiles, que cette dernière volonte est vraie, ainsi qu’il est écrit, ; et Jehan, abbé de Valmagne, a dit en parole de vérité, et il est reconnu que cette dernière volonté est vraie, ainsi qu’il est écrit. Et pareillement Bernard de PEDENATIO et Pierre de MONTE ALTO, moines à Valmagne, rappelés à l’obéissance audit abbé, ont dit cela même.
Les témoins de cette dernière volonté furent, sollicités par Guidon le batailleur, le surnom de cet homme, qui prêtèrent serment à cette dernière volonté, et affirmèrent qu’elle est vraie, ainsi que cela est écrit.
Ces serments et témoignages des témoins furent faits au château de Montpellier, dans la galerie couverte à côté de la chambre, en présence de monseigneur Jehan évêque de Maguelone.
Furent présents les témoins : Bernard d’ANDUZE, P. commandant de Maguelone ; G MAURIN, prieur de Saint Firmin ; R.[Raymond] Guillem [de MONTPELLIER], abbé d’Aniane, Olric, prieur de Saint Denis ; maître Guiraud, G. LETERICI, G. [Guillem] ADALGUERI, B. [Bernard] LAMBERTI, Jehan BERTULFI, Pierre de CONCHIS, Estienne de CONCHIS, G. [Guiraud] ATBRANDI, P. [Pierre] de CASA, G. [Guillem] OLRICI, Pons BETON, B. SEGUINI, Gerbaldus, Albaricus FLOCHET, Girbertus de ARLENIS, G. LAMBERTI, Guiraudus Raimondi, R. de GIRUNDA, Pelegrinus, Guillem de FONTANIS, Estienne BEDOCII, R. ROTGERII, Paulus, P. LUCIANUS, et Fulco.
On sait que, l’année que dessus, au mois de mars, Guillem, seigneur de MONTPELLIER et Bergondion, son frère, jurèrent en touchant les évangiles, de toujours observer avec consistance cette dernière volonté de Guidon, leur oncle paternel ; et qu’ils feraient toujours fermement l’éloge de cette dernière volonté, ainsi qu’elle est écrite, à toute occasion qui se présenterait ; et ainsi les susdits Guillem seigneur de MONTPELLIER et ledit Bergondion son frère ont voulu et ont convenu et ont affirmé qu’elle est très forte et à jamais valide.
Cela a été fait dans le portique susdit, à côté de la chambre seigneuriale du château, en présence et témoignage du seigneur R. [Raimond] Guillem, abbé d’Aniane, Pons de VALLAUQUES, Bernard de INSULA, Aiguillon de CASTELNAU, Guillaume d’AUBETERRE, R. de VERUNA, R. de ARCIACIO, Pierre de MONTFERRIER, P. [Pierre] de JOCON, Jehan BERTULFI, bailhe de MONTPELLIER, B. [Bernard] AUSTRINI, et Fulconis.
Source : LIBER INSTRUMENTORUM MEMORIALIUM - Cartulaire des Guillems de Montpellier publié d’après le manuscrit original par la société archéologique de Montpellier – Second fascicule
Source : Spicilégium T9 – Miscellanea Epistolarum P . 151 –image 199/856
Traduction de Jean-Jacques MASSOL
Famille DE MONTPELLIER - N
 
N, N  

Retour à la page principale

      |-----DE MONTPELLIER, Bernard (Sosa 711720976) 
|-----DE MONTPELLIER, Guillaume V (Sosa 355860488)
|-----de NARBONNE, Ermengarde (Sosa 711720977)
de MONTPELLIER, Guillem d'OMELAS dit cadet (355860488-3)
      |-----DE MELGUEIL, Pierre Ier (Sosa 711720978) 
|-----DE MELGUEIL, Ermessende (Sosa 355860489)
|-----DE TOULOUSE, Almodis (Sosa 711720979)
Naissance : vers 1110
Décès : entre 8 mars 1156 et 1 juin 1156 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
Profession : Seigneur d'Aumélas
Testament : 8 mars 1156 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,dans la maison d'Ermesende
CLXII – 8/3/1156
Testament de Guillaume de Montpellier seigneur d’Omélas
Au nom du Seigneur, en l’année 1155 de l’Incarnation de celui-ci, moi Guillaume d’Aumélas, je fais ainsi mon testament nuncupatif, en présence des témoins requis.
En premier, je lègue par droit d’institution à ma fille Tiburge, femme d’Adémar de MURVEIL, le château de Montbazin avec ses dépendances, et la dot que je lui ai donnée, bien entendu la villa de Saint-Georges d’Orques, et le château de Mazernes, et le château de Montady, avec les dépendances de tous [les biens] susdits, et tout le patrimoine que je possède ou que je dois posséder à Narbonne et dans le terroir de Narbonne. Et je lui demande que le château de Montbazin soit restitué après sa mort à son fils Sicard, ou si celui-ci mourait prématurément, à son fils Raimond-Aton.
A mon autre fille Tiburge, femme de feu Gaufred de MORNAS, je lègue par droit d’institution la villa de Murviel lez Montpellier avec ses dépendances, à l’exception des fiefs que je laisse à mon fils Raimbaud ; et lorsque mon fils sera soldat, qu’il lui paie mille sols melgoriens en augment ou supplément de son héritage.
Je fais héritier de mes autres biens mon fils Raimbaud, bien sûr le château d’Aumélas avec ses dépendances, et seigneuries, villas, métairies, baillies, et le château de Montarnaud, et le château de Popian, et le château de Pouget, et le château de Saint-Pons, et le château de Frontignan, le château de Villeneuve, et la levée d’impôts, et le bien de Valle, et le château de Pignan, avec toutes les territoires qui sont dans les [biens] susdits, les dépendances et les revenus que je possède, ou que je dois avoir, ou qu’un homme ou une femme [détient] pour moi. Et je laisse à ce même Raimbaud tous mes autres biens, et droits qui ne sont pas compris ci-dessus.
A ma mère Ermessende, je laisse l’usufruit de tout le bien de Valle, pour qu’elle possède tout ce patrimoine et le conserve durant sa vie, et si même elle mourait, qu’elle puisse léguer ou donner autant, pour des raisons légitimes, de cet usufruit même, et aussi longtemps qu’elle serait vivante.
Je veux encore et j’ordonne que Pierre Raimond de MONTPEYROUX aie et détienne, depuis ces Pâques présentes pendant 13 ans, tout mon patrimoine pour s’acquitter de mes dettes, sans inquiéter mon fils ou mes filles, pour qu’ils ne demandent ou ne réclament rien de là-bas durant ces 13 années. Je ne veux pas cependant que, pour cette raison de détention, Pierre-Raimond soit empêtré avec mes créanciers, ou mon fils ou mes filles.
Je veux encore que soit observé entre mes enfants cet ordre de substitution de mes héritiers fiduciaires, pour que si mon fils Raimbaud décédait sans héritier de sa femme, que cet héritage même soit restitué à mon neveu Sicard susdit, ou si il mourait prématurément, à son frère Raimond-Aton ; et si ils étaient morts prématurément, à mes premiers fils mâles par ordre de naissance, à Tiburge susdite et à Adémar de MURVIEL ; ensuite aux filles quelles qu’elles soient, et si mes filles ou neveux susdits mouraient prématurément sans héritier de [leur] épouse, que leur héritage revienne à mon fils Raimbaud.
Je confie mon fils Raimbaud à la défense et garde de mon neveu chéri Guillaume de MONTPELLIER, et cousin germain de mon fils, pour qu’il le protège et le défende, et son patrimoine, et qu’il fasse de lui un soldat ; recommandant à mon fils qu’il l’estime toujours, et qu’il lui soit obéissant.
Je romps aussi et j’abandonne le vœu que je j’avais fait au sujet de la cochenille, que cela ne soit plus fait par la suite ; et tous les récolteurs qui avaient l’habitude de faire cela chaque année pour moi, qu’ils ne passent pas davantage de temps dans ma terre.
Je lègue pour la sépulture de mon corps dans le monastère d’Aniane, et je laisse là-bas en héritage à titre d’aumône la métairie de Centon, et je remets et je paie au même monastère le bien de Flexo et ce que j’y possède, ou qu’un homme ou une femme [détient] pour moi : lequel bien mon frère Bernard avait laissé autrefois en héritage au monastère d’Aniane. Je veux encore que si mon fils et neveux susdits, et filles, et leur descendance décédaient sans héritier d’épouse [légitime], en dernier lieu l’héritage des susdits reviendrait à Guillaume de MONTPELLIER ou au seigneur de Montpellier.
Les témoins sollicités pour ce testament sont Guillaume de MONTPELLIER, Pierre Raimond de MONTPEYROUX, Raimond ROSTAGNI, Raimond de POPIAN, Berenger d’AUMELAS, Hugues du PUECH, Gaucelme de MONTPEYROUX, maître Durand, Pierre de BELANICIS, Pierre de PODELS, Guillaume PORCELLI, et Déodat qui a écrit ce testament avec une inscription plus haut à la cinquième ligne pour mémoire, année que dessus, 8 ides de Mars.
Ce testament récité dans l’année 1156 de l’incarnation du seigneur, aux nones de juin, en vérité ont prêté sobrement serment en touchant les saints évangiles de Dieu à Montpellier dans la maison de la seigneuresse Ermessende, autrefois mère de [feu] Guillaume d’AUMELAS, Pierre Raimond de MONTPEYROUX, Bérenger de AUMELAS, Raimond de POPIAN, maître Durant, Pierre de BELLANICIS, Pierre de PODELS prêtre, et Guillaume PORCELLI, témoins inscrits plus haut dans ce même testament ; en présence de la susdite Ermessende, Adémar de MURVIEL, Guillaume de FABRICIS, Atbrandi et Guiraud ATBRANDI, Rostang de POPIAN, Bertrand de MONTPEYROUX, Guillaume de SCAMERIDA, Guillaume de SALVINIACO, Pons de LAVERUNE, Guillaume de PIGNAN, Arnaud SILVESTRE, Bremond CANABACER, Arnaud de SAINT QUENTIN, Jehan Guillaume, Thomas.
Source : Histoire Generale de Languedoc – Tome 4 – P. 480 – Image N° 492/756
Traduction de Jean-Jacques MASSOL
Donation de Pierre abbé d'Aniane: 1122 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Don de bail en plus de l'ensemble du patrimoine de Carcarès faite par Pierre, abbé d'Aniane, à Guillaume, seigneur d'OMELAS
Au nom du seigneur, moi Pierre, abbé d'Aniane avec le conseil du prieuré bénédictin, etc. et d'autres moines, je te donne Guillaume d'OMELAS, fils de Guillaume de Montpellier, et à tes successeurs, le bail de tout le patrimoine de Carcarès, et par ce bail susdit que tu aies le gîte avec le diner dans notre maison de Carcarès pour chaque année, 12 soldats ou 12 sols en monnaie melgorienne, ce que tu voudras le plus ; et ce bien susdit va de Saint Bauzély [sancto Baudilio] jusqu'au territoire de Omélas, et jusqu' à Garciacum, et jusqu'à la rivière Hérault.
Et moi le susdit Guillaume d'OMELAS, avec le conseil de la seigneuresse ma mère, et de mon frère Guillaume de MONTPELLIER, et d'autres de mes hommes, je prends dorénavant possession de ce bien ci-dessus en tutelle et pour ma défense.
La rédaction de cette concession fut faite, en cette année 1122 de l'incarnation du seigneur en présence de Olivier de MONTEP. et de Bernard-Raymond de MARUGOLO, et de Gerald d'OMELAS, et de Bernard EBRARD, etc. Guillaume l'écrivit.
Source : Histoire generale de Languedoc - image N° 394/756 - P. 384
Traduction de Jean-Jacques MASSOL avec les conseils de François COULOMB
Serment de Guillem de MONTARNAUD: janvier 1149 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,dans l'église de Saint-Firmin
Serment fait par Guillem de MONTARNAUD à Guillem d'OMELAS
... moi Bertrand Guillaume de MONTARNAUD, fils de Adaliz, par mandement de mon père, Ugon Ademar ....
Source : Cartulaire de Maguelone - Tome 1 - P. 156 - image N° 178/552
Hommage de Guillem VEDIAS: mars 1149 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,dans l'église de Saint-Firmin
Hommage fait par Guillaume VEDIAS à Guillem d'OMELAS pour le château de Cournonsec
... moi Guillaume VEDIAS, fils d'Ermeniarz...
Source : Cartulaire de Maguelone - Tome 1 - P. 158 - image N° 180/552
Source : Cartulaire des Guillems - Tome 2 - P. 606
Hommage d'Amalric de Pignan: mai 1149
Mai 1149: Hommage d'Amalric de Pignan à Guillem d'Omelas pour le château de Pignan (Hérault).
Eu Amalricx de Pinnan, filz de Maltosa a te Guillem d'Omellaz, fil d'Ermesens, d'aquesta hora adenant del castel de Pinnan de las forsas que ara i son, ni adenant y seran, not decebrai, ni te tolrai, ni t'en tolrai, ni te vendarai, eu, ni hom, ni femena, ab ma art, ni ab mon engein, ni ab mon consentament, meun escient. E si hom ara, ni femena, chel ti tolgues, ni t'en tolgues, eu ab aquel ni ab aquella, fin ni societat non aura, si per lo castel a recobrar non o aura: e la on recobrad l'aurai en ton ponder lo tornaria, sens logre et sens deceptio; e des achella hora adenant, en eis sacrament t'estaria. Et aquest castel not vedarai, per quantes vez tu m'en semonras per te, ni per to messatge; e de somons nom vedarai. Aissi con en esta carta escrit es, e clergues legir i o pod, aissi t'o tenrai, e t'o atendrai, meun escient, per est sans. Factum est hoc, anno Dominice Incarnationis M C XL VIIII, mense madii, in castello de Veiruna, in ecclesia Sancte Marie, super altare Sancti Felicis, in presentia et audientia Guillelmi Montispessulani majoris, filii Sibilie, Raimundi de Castriis, Pelagoz, Guillelmi Airradi, Berengarii Airradi, Bernardi Airradi, Petri de Veruna, Ademari de Monte Arnaldo, Guillelmi de Sordonicis, Bertrandi de Salve, Raimundi Guerra, Bertrandi Guerra, Raimundi de Salvinnaco, Guiraldi de Omellaz, Guillelmi de Albaigua, Poncii de Montannaco, Bertrandi de Cornon, Poncii Maltos, Raterii, Raimundi de Soregio, et Guillelmi Bernardi qui scripsit hec.
Source: (Archives Départementales de l'Hérault, G 1123, noté registre A, folio 248 r° - édité dans le "Cartulaire de Maguelone", de J. Rouquette et A. Villemagne, tome I, Montpellier, 1912, charte n° LXXVIII, pages 158 à 159) - image N° 180/552.
Source : Cartulaire des Guillems - Tome 2 - P. 587
Famille de MONTPELLIER - DE NICE
Mariage : après 1118
DE NICE, Thiburge Ier d'ORANGE Naissance : vers 1107
Décès : 1150
Note Héritière d'Orange (84).
Décès : ou bien encore vers 1150.
Les 4 enfants du couple de MONTPELLIER - DE NICE 
DE MONTPELLIER, Thiburge II (355860488-3.1)
× 1173 DES BAUX, Bertrand Ier
× DE MORNAS, Gaufred
° vers 1147 - † 1182
DE MONTPELLIER, Tiburge (355860488-3.2)
× 1156 de MURVIEL, Adémar
- † après 1156
d'OMELAS, Raimbaud d'ORANGE (355860488-3.3) Naissance : avant 1156 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
fils puiné
Décès : après 1156
DE MONTPELLIER, Guillaume (355860488-3.4) Naissance : Guillaume, fils aîné de Guillaume d'OMELAS et de Tiburge d'ORANGE, sa maria et eut un fils et une fille, ausquels il partagea la moitié de la seigneurie d'ORANGE qui lui étoit échue.
Source : Histoire Generale de Languedoc - T4 - P. 447 - image N° 164/756
DOUTEUX CAR PAS PRESENT DANS LE TESTAMENT DE SON PERE

Retour à la page principale

de MURVIEL, Adémar Décès : après 1156
Famille de MURVIEL - DE MONTPELLIER
Mariage : avant 1156
      |-----DE MONTPELLIER, Guillaume V (Sosa 355860488) 
|-----de MONTPELLIER, Guillem (355860488-3)
|-----DE MELGUEIL, Ermessende (Sosa 355860489)
DE MONTPELLIER, Tiburge (355860488-3.2)
|-----DE NICE, Thiburge Ier d'ORANGE
Décès : après 1156
Les 2 enfants du couple de MURVIEL - DE MONTPELLIER 
de MURVIEL, Sicard (355860488-3.2.1) Naissance : avant 1156 à Murviel-lès-Béziers,34490,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1156
de MURVIEL, Raimond Aton (355860488-3.2.2) Naissance : avant 1156 à Murviel-lès-Béziers,34490,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1156

Retour à la page principale

DE SAINTE-MAURE, Hugues Ier Naissance : vers 1000
Profession : Seigneur
Note Profession : Seigneur de Sainte-Maure.
Il fonde avant 1030, le Prieuré Saint-Mesmin deSainte-Maure.
Famille DE SAINTE-MAURE - DE MONTREUIL
 
|-----DE MONTREUIL, Bellay II
DE MONTREUIL, Aenor
|-----DU PLESSIS-MACÉ, Grécia
Naissance : vers 1015
Note La.filiation avec ses parents reste à vérifier. Dans leBulletin des Amis du Vieux Chinon, on trouve que Aénor estfille de Bellay Ier et d'Adèle de Saumur, ce qui semble unpeu difficile.

Retour à la page principale

|-----DE NARBONNE, Aymeric Ier
DE NARBONNE, Aymeric II
|-----DE POUILLE, Mathilde ou Mahaut
Naissance : 1083
Décès : 7 décembre 1133
Profession : Vicomte
Note Décès : 7 Décembre 1133 ou le 7 Juillet 1134.
Profession : Vicomte de Narbonne.
Famille DE NARBONNE - N...
 
N..., Ermengarde Naissance : vers 1090

Retour à la page principale

DENAVE, Pierre (Durand ???) Baptême : avant 1424 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1444 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Procuration: 20 juin 1443 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
A Saint-Jean-de-Fos, le 20 juin 1443, Pierre DE NAVE établit un procuration chez Guilhem AMBIERLE.
Famille DENAVE - RELHE
Mariage : avant 1444 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
RELHE, Marie Baptême : avant 1427 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Décès : après 1444 à Saint-Jean-de-Fos ???,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE

Retour à la page principale

PIOCH, Barthélémy Naissance : vers 1639 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : 7 novembre 1704 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Sépulture = 8/11/1704
Famille PIOCH - DENÈZE
Mariage : vers 1671 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
      |-----DEVÈZE, Alexis (Sosa 5636) 
|-----DEVÈZE, Laurens (5636-A2)
DENÈZE, Marie (5636-A2.2)
      |-----CASTAN, Jehan (46318-2.1.3) 
|-----CASTAIGNE, Marceline (Castan) (22138-C1.2.B4)
|-----DUPIN, Louise (22138-C1.2)
Naissance : vers 1643 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : 1 novembre 1681 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Sépulture = 2/11/1681
L'enfant du couple PIOCH - DENÈZE 
PIOCH, Jean (22138-C1.2.B4.2.1)
× 1694 BOUET, Marie (5818-2.2.2)
°2 octobre 1672 Aniane,34150,Hérault, FRANCE - †13 septembre 1745 Aniane,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

DE REILLANNE, Boniface Ier Naissance : vers 960
Décès : avant 1031
Profession : Vicomte
Note Profession : Vicomte de Reillanne.
Famille DE REILLANNE - DE NICE
Mariage : 1026
|-----DE NICE, Laugier
DE NICE, N...
|-----DE PROVENCE, Odile
Naissance : après 1012

Retour à la page principale

DENIS, Pierre (contemporain)

Retour à la page principale

DE ORT, Jacques Décès : après 1501
Profession : prêtre
Testament : 28 mars 1501 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1501 et le 28/5, prince Charles [VII], sachent tous que comme il n'y a chose plus certaine que la mort, ni chose plus incertaine que l'heure d'icelle. Pour ce, l'honorable homme Me Jacques DE ORTIS [littéralement = DU JARDIN], sain, par la grâce de dieu, de son esprit et intellect, combien qu'il soit détenu de quelque maladie de son corps, voulant le salut éternel de son âme ... a fait ... son dernier testament ...
... legs pieux ...
ITEM, a légué de ses autres biens au sage homme au sage homme Pierre CECILY (CECIL), marchand de la ville de Montpellier une sienne maison en indivision entre le présent testateur et ledit Pierre CECIL, située dans les murs dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, confornte avec Pierre BRÈS plus vieux, avec Armand et Pierre CARAVIELHE frères, avec Pierre BAUSONET, avec Estienne de SOLIER, avec Raymond SEMETER (?), avec l'héritier de feu Pierre FIGUIER, et avec l'héritier de feu Pierre ARBOSSE, dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos.
ITEM, a légué ledit testateur à Pierre CECIL, une ...? neuve de pin (?).
ITEM, a légué au susdit Pierre CECIL tous les quartiers de terre en bas de sa maison ...
ITEM, a légué audit Pierre CECIL 3 pierres plates pour ...?
En tous ses autres biens restants tant meubles que immeubles, présents et advenir, droits et actions, ... ses héritiers universels a faits et institués et de sa propre bouche a nommé Raymond CREYSSENT et Marguerite mariés, dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos, diocèse de Lodève, par égales parts et portions. Et s'il arrive que l'un d'eux meur le premier, substitue l'autre.
Exécuteurs de son susdit testament, a fait et ordonné Raymond BARRAL et Pierre BRÈS plus vieux dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos ...
Les actes furent faits dans ledit lieu de Saint-Jehan-de-Fos et dans la maison dudit testateur, en présence et témoignage de Guilhem CARAVIELHE, Guilhem FABRE, Pierre OLIER, Pierre DE NAVE, Jacques CAPMAL, Estienne DELATREILHE, Déodat COMBACAL et Pascal DE (LA) VAL(LE) dudit lieu de Saint-Jehan-de-Fos. Et moi Guilhem AMBIERLE.
AD34 II E 63/05 f° 4 v° - image N° 63/05_008.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL

Retour à la page principale

|-----DE PAILHARS, Artal Ier
DE PAILHARS, Artal II (2846883918-5.A1)
      |-----DE LA MARCHE, Bernard Ier (Sosa 2846883918) 
|-----DE LA MARCHE, Lucia (2846883918-5)
|-----DE RAZES, Amélie (Sosa 2846883919)
Naissance : vers 1060
Décès : 1124
Famille DE PAILHARS - DE TORDESILLAS
Mariage : 1083
DE TORDESILLAS, Eslenza Naissance : vers 1070

Retour à la page principale

|-----DE PARTHENAY, Simon
DE PARTHENAY, Simon II (1423441959-B1.1)
      |-----DE LUSIGNAN, Hugues
|-----DE LUSIGNAN, Mélisende (1423441959-B1)
|-----DE LA MARCHE, Almodis (Sosa 1423441959)
Naissance : vers 1070
Décès : 1121
Profession : Seigneur
Note Profession : Seigneur de Parthenay (79) vers 1110.
Famille DE PARTHENAY - N...
 
N..., Emperia Naissance : vers 1075
Décès : après 1122

Retour à la page principale

DEPAULY, Jean Paul Marie Décès : avant 1844 à Le Luc,83340,Var,Provence-Alpes-Côte d'Azur,FRANCE
Profession : maçon
Famille DEPAULY - TURLES
 
TURLES, Victoire Reine Décès : avant 1844 à Le Luc,83340,Var,Provence-Alpes-Côte d'Azur,FRANCE
L'enfant du couple DEPAULY - TURLES 
DEPAULY, Victoire "Eugénie"
× 1844 RAUNIER, Jean Edouard
°18 juin 1821 2:0 Le Luc,83340,Var,Provence-Alpes-Côte d'Azur,FRANCE - †15 décembre 1912 4:30 Neuilly-sur-Seine,92100,Hauts de Seine, FRANCE,en son domicile N° 30 rue Laffitte

Retour à la page principale

|-----(DE) PEYRAN, Jean (Sosa 92000) 
(DE) PEYRAN, Gaillard (Sosa 46000)
Naissance : Source : Mme Barthélémy
Décès : après 1595
Profession : seigneur de Sauzet
Acte de reconnaissance et déclaration: 17 juillet 1595 à Saint-Jean-de-Fos,34150,Hérault,Canton de Gignac,FRANCE
Cf : acte.
Famille (DE) PEYRAN - PEYROLLE
 
PEYROLLE, Magdeleine (Sosa 46001) Naissance : Source : Mme Barthélémy
L'enfant du couple (DE) PEYRAN - PEYROLLE 
de PEYRAN, Louis (Sosa 23000)
× GRAS, Anthoinette (Sosa 23001)
-

Retour à la page principale

(DE) PEYRAN, Jean (Sosa 92000) Naissance : Source : Mme Barthélémy
Famille (DE) PEYRAN - X
 
L'enfant du couple (DE) PEYRAN - X 
(DE) PEYRAN, Gaillard (Sosa 46000)
× PEYROLLE, Magdeleine (Sosa 46001)
- †après 1595

Retour à la page principale

de VISSAC, Etienne (Sosa 5779352) Décès : après 1350 à Arlanc,63220,Puy-de-Dôme, FRANCE
Source : Stéphane Sébert-Montels
Famille de VISSAC - DE POITIERS
 
DE POITIERS, Alix (Sosa 5779353)  
L'enfant du couple de VISSAC - DE POITIERS 
de VISSAC, Etienne (Sosa 2889676)
× de GOUT, Jeanne (Sosa 2889677)
- † 1386

Retour à la page principale

DE POLOGNE, Ladislas Ier Hermann Naissance : vers 1043
Décès : 4 juin 1102
Profession : Roi
Note Profession : Roi de Pologne de 1080 au 4 Juin 1102.
Famille DE POLOGNE - de FRANCONIE
Mariage : 1089
|-----de FRANCONIE, Henri III le Noir
de FRANCONIE, Jutta (2846883914-A2.2)
      |-----D'AQUITAINE, Guillaume (Sosa 2846883914) 
|-----D'AQUITAINE, Agnès (2846883914-A2)
|-----DE BOURGOGNE-COMTÉ, Agnès (Sosa 2846883915)
Naissance : vers 1047
Décès : vers 1094

Retour à la page principale

|-----POUGET, Jehan (Sosa 11324) 
POUGET, Jean (Sosa 5662)
Naissance : vers 1570 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Inhumation : 29 septembre 1630 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE, âge : 60
Jean POUGET, Me tailheur d'habits a esté ensevely le dimanche 29 septembre 1630 jour de St Michel, à l'âge de 60 ans ou environ, à Aniane (34150).
Titre : Me
Profession : costurier d'Aniane/tailheur d'habits
Famille POUGET - DEPRATS
Mariage : 1592 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Contrat de mariage : mars 1592 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
MARIAGE de Jean POUGET et Catherine DESPRATS
Comme mariage a été par devant mû ... entre Jehan POUGET fils de feus Jehan POUGET et de ...
et Catherine DEPRATS, filhe légitime et naturelle de Pierre DEPRATS et Marguerite DELMAZE d'Aniane
complètement illisible, l'encre a bavé et transpercé le papier !
AD34 II E 4/93 f° 58 v° - Aniane actes divers - photos de Thierry FORNE - essai de transcription de JJ MASSOL
      |-----de PRATS, Guillaume (Sosa 22532) 
|-----DEPRATS, Pierre (Sosa 11266)
DEPRATS, Catherine (Sosa 5663)
      |-----DELMAS, Père (Sosa 22534) 
|-----DAULMAS, Marguerite (Delmas) (Sosa 11267)
|-----SOUBEYRANE, Catherine (Sosa 11349)
Naissance : avant 1575 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Décès : entre 27 août 1613 et 1630 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
ou après 1630 Source : Jean-Paul ANDRE
Testament : 5 juillet 1613 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
(Est témoin) POUGETTE, Marie, à sa fille légitime et naturelle
(Est témoin) POUGET, Gilhette, à sa fille légitime et naturelle
(Est témoin) POUGET, Jean, à son fils légitime et naturel
(Est témoin) POUGETTE, Magdalène, à sa fille légitime et naturelle
(Est témoin) POUGET, Pierre, à son fils légitime et naturel
(Est témoin) POUGET, Jean, à son mari
Testament : 27 août 1613 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Seul Pierre Pouget est exclu du 2nd testament.
Les 5 enfants du couple POUGET - DEPRATS 
POUGETTE, Marie (Sosa 2831)
× 1630 BAUMELLE, Estienne (Vieux) (Sosa 2830)
°avant 1613 Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE - †entre octobre 1668 et 1671 Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
POUGETTE, Magdalène (5662-2) Inhumation : après 1631 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Profession : Témoin à Aniane en 1631
POUGET, Pierre (5662-3) Baptême : avant 1613 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Décès : après 1613 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
POUGET, Jean (5662-4) Baptême : avant 1613 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Décès : après 1613 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
POUGET, Gilhette (5662-5) Baptême : avant 1613 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Décès : après 1613 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

|-----FRAIRE, Hélias
FRAIRE, Barthélémy
Naissance : avant 1517 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1 décembre 1566 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Titre : peut-être marié à Marg.GIBALHE ???
Profession : Baille de Saint-Guilhem-le-Désert
Testament : 1 mars 1528 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1527 et le 1/3, François régnant, sachent que les sages hommes Barthélémy et Hélias FRAIRE, frères de Saint-Guilhem-del-Désert, existences (?) et personnellement constitué ... le sage homme George ALIBERT baille du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, dans la rue publique et devant la maison dudit FRERE qui ont dit et verbalement ont exposé que plusieurs personnes de Saint-Jehan-de-Fos ...
[peu lisible car page "réparée" ...]
Les actes furent faits ici, en présence et témoignage des sages hommes Me Jacob PORTAL, Raymond CABANES, Jehan DELEUZE, de Saint-Jehan-de-Fos. Et moi Jehan VITALIS notaire, prenant la place de Me Guilhem DE LA FABRIE, qui a reçu le présent protocole.
AD34 II E 63/56 f° 87 v° - image N° 63-56 175.jpg - traduit du latin par JJ Massol
Testament : 29 mai 1535 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'année de l'incarnation du seigneur 1535 et le samedi 29/5, illustrissime et sérénissime prince et seigneur notre maître François, par la grâce de dieu roi des francs régnant, sachent tous et chacuns présents et pareillement futurs, que personnellement constitué l'honorable homme Barthélémy FRAIRE, baille du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, diocèse de Lodève, à l'heure d'après midi de ce jour, devant la maison dudit Me baille, sa résidence dessus une certaine cédule de pierre (?) en ce lieu placée selon l'usage de meilleure st...?, à savoir le sage homme Guilhem VERSAVI du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, comme tuteur et administrateur de Catherine, fille de feu Jehan CAUSSE, comme a dit, que ledit VERSAVIN a dit et a exposé verbalement ... que ledit Jehan CAUSSE en grande maladie de son corps était détenu gisant, se déclarant en sa bonne mémoire a conduit son dernier testament en présence de témoins dignes de foi contenu dans une cédule de papier écrite de la main de Me Jehan SERUCHAIN (?), prêtre et curé de l'église de Saint Laurens et consacré en ... notaire royal, l'année susdite (1535) et le 28/3, laquelle cédulte de papier dont la tenuer s'ensuit de parole et est ainsi :
L'an 1535 et le 28/3 ; Et par ledit maître Jehan SERUCHANT fut sag...? et reçu ce testament ...
... ledit Jehan CAUSSE testateur ... de sa propre bouche a nommé son héritière universelle Catherine, sa filhe légitime et naturelle et autres legs suivants comme est contenu en ladite cédule ...
Testament : 27 novembre 1563 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) FRAIRE, Anthoine, son fils
Le 27/11/1563, charles ; Bartholomy FRERE, baille du lieu de Saint-Guilhem-le-Désert, diocèse de Lodève, donne à Anthoine frere, son fils légitime et naturel dudit lieu, y présent et acceptant, la moitié de tous et chacuns ses biens tant meubles que immeubles, présents et futurs, par honneur de dieu et pour les services que lui a faits ... et par amour filial que lui porte, se retenant seigneur et maître usufruitier tant qu'il vivra en ce monde ...
Fait audit lieu de Saint-Guilhem-le-Désert et maison dudit Barthélémy FRERE ... Et de moi Jehan VITALIS notaire royal.
Et tout incontinent, ledit Anthoine FRERE, lequel a accepté ladite donation et l'a remercié à sondit père en disant "je vous mercie mon père".
A été fait au lieu et présents que dessus.
AD34 II E 63/92 f° 216 v° - Image 63-92_218.JPG - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Transcription de JJ MASSOL
Testament : 27 novembre 1563 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(ITEM) FRÈRE, Clamense, sa filhe légitime et naturelle femme de Jehan SERRE
(ITEM) FRAIRE, Isabeau (Ysabels), sa filhe légitime et naturelle femme de André NEGRE
(ITEM) FRAIRE, Anthoine, héritier universel et général son fils légitime et naturel
(ITEM) FRÈRE, Hélias, son fils légitime et naturel
(ITEM) FRAIRE, Pierre, son fils légitime et naturel
(ITEM) DEPRATS, Hélis (Alix, Alice), sa femme
Raymond FRERE, son cousin, pas dans la base
Le 27/11/1563, Charles, par la grâce de Dieu, roi de France régnant, sachent tous présents et advenir que comme il n'y a chose plus certaine que la mort, ni chose plus incertaine que l'heure d'icelle. Pour ce, en présence de moy notaire royal et tesmoings nommés ci-dessous, constitué en personne sire Bartholomy FRERE, baille du lieu de Saint-Guilhem-du-Désert, diocèse de Lodève, lequel, pensant aux choses susdites, il demeurant sain de son entendement et bonne mémoire, par la grâce de dieu, combien qu'il soit occupé de maladie de son corps, de son bon gré, pure, franche volonté, avec la teneur du présent instrument, a fait ... son dernier testament ...
... legs pieux qu'il garantit par l'hypothèque d'une olivette appelée la Combe assise à Animane et tènement de Bressas ...
ITEM, a légué ledit testateur de ses autres biens restants par honneur de dieu et services que lui a faits ou espère quec lui fera à la honnête femme Helis DEPRATS, sa femme, sa vie vêtue et chaussée, sa chambre , son lit garniscomme avait coûtume de faire ; aussi la fait maitresse seigneuresse sufruitière tant que vivra en ce monde, et que à la fin de ses jours puisse prendre pour son âme 15 Livres tournois ...
aussi a légué à ladite Alis les fruits d'une sienne olivette appelée telle grane, assise au terroir de Saint-Guilhem et tènement dudit telle grane, confronte etc...
ITEM, a légué ledit testateur de ses autres biens restants par droit d'institution héréditaire et portion, supplément de légitime et quarte trébélianique, ou par tout autre droit, à Pierre FRERE, son fils légitime et naturel, habitant pour le présent de la ville d'Aniane, savoir est toute sa part et portion de tous et chacuns les biens que lui sont parvenus pour le décès et mort de Raimond FRERE, son cousin de la ville d'Aniane etc... et quand que ledit Pierre FRERE, sondit fils ne se voudrait contenter dudit bien, en ce cas advenant lui a légué par icelui droit d'institution 300 Livres tournois, payables chaque année 100 Livres tournois, et lui ôte en ce cas advenant ledit bien à lui dessus légué etc...
ITEM, a légué ledit testateur par même droit d'institution héréditaire et portion à Helias FRERE, sondit fils légitime et naturel 3 pièces tout vignes complantées de estaques olives et olivettes assise en la terre et juridiction de Puéchabon ...
PLUS une olivette appelée la Laure assise en la terre et juridiction de Aniane et tènement de la Laure, confronte ...
PLUS une olivette appelée la Combe Basse assise en la terre et juridiction de Aniane et tènement de Bresses, confronte ...
PLUS une vigne complantée avec ormes assise en la terre dudit Aniane et tènement du lac, confronte ...
et quand que ledit Hélias FRERE, sondit fils ne se voudrait contenter dudit bien, en ce cas advenant lui a légué par icelui droit d'institution 300 Livres tournois, payables chaque année 100 Livres tournois, et lui ôte en ce cas advenant ledit bien à lui dessus légué etc...
... où et quant que ledit Hélias FRERE mourut sans hoirs procréés de leur propre mariage ... que lelegs dudit Hélias vienne de plein droit à son héritier ci-dessous ou aux siens.
ITEM, a légué ledit testateur par même droit d'institution héréditaire et portion aux honnêtes femmes Clamense FRERE, sa filhe légitime et naturelle, femme de sire Jehan SERRE, marchand de Ganges, et à Ysabels FRERE, sadite filhe légitime et naturelle, femme de André NEGRE du lieu de Canet d'Hérault, à chacune d'icelles outre tout ce que autrefois lui a constitué en dot à chacune d'icelles, 15 Livres tournois etc...
ITEM, confirme ledit testateur la donation que a fait ledit testateur le jour présent prise parmoi notaire royal soussigné à Anthoine FRERE, sondit fils etc...
En tous ses autres biens restants tant meubles que immeubles, droits et actions ... son héritier universel a fait, institué et ordonné, et de sa propre bouche a nommé et appellé ledit Anthoine FRERE, sondit fils légitime et naturel etc...
Ses exécuteurs de son âme a fait ledit testateur ... les sages hommes Marcelin VERSAVY et Anthoine LIBERT plus vieux dudit lieu etc... à chacun d'eux 5 sols tournois etc...
A été fait, écrit et récité en ledit lieu de Saint-Guilhem et maison dudit testateur. Présents à ce : Marcelin VERSAVY, Me Guilhem BEDES prêtre, Michel CARLET pencher, Marques CARLET, Jacques ANDRÉ fils de Michel, Fulcrand DELZEUZES, Me Guilhem DELFON habitants dudit Saint-Guilhem-du-Désert, témoins ... Et de moi Jehan VITALIS notaire royal dudit lieu.
AD34 II E 63/92 f° 218 - Image 63-92_219.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Transcription de JJ MASSOL
Testament : 9 octobre 1566 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Est témoin) FRAIRE, Pierre, son fils légitime et naturel
(Est témoin) CARTOULLE, Marguerite (Cartelles), sa belle-fille
(Est témoin) FRAIRE, Anthoine, son fils légitime et naturel
L'an 1566 et le 9 octobre, régnant le prince très crestien Charles, par la grace de Dieu, roi de France, scachent touts présents et advenir que ... en présence de moy notaire et tesmoings cy après nommés, estably en personne Sieur Barthélémy FRERE, baille dudit lieu de Saint-Guilhem-le-Désert ... combien qu'il soyt occupé et détenu de alcune maladie de son corps, de son bon gré ... a faict son dernier testemant ...
legs pieux de 20 Livres tournois ...
A Pierre FRERE son fils légitime et naturel ... un sien champ à Aniane et tènement de guarrigues ... PLUS un autre champ ... PLUS ung rebayrol ... une vigne ... PLUS la moytié d'une maison assize dans ledit Aniane ...
A mestre Helias FRERE son fils légitime et naturel une estaquade assize à Puéchabon et tènement desl Prades ... PLUS une autre estaquerette assize au terroir dudit Puéchabon et tènement dels Prades confronte avec les honcles de Anthoine PRADES ... PLUS une vigne complantée de oliviers à Puéchabon et tènement del mas Palles ... PLUS une autre vigne à Aniane et tènement de Brousses ... PLUS une olivette appelllée la Combe basse assize à Aniane et tènement de Brosses ... PLUS une olivette au mème tènement ... PLUS une vigne à Saint-Jean-de-Fos appellée la Bauconnette ...
Si son fils aime mieux une olivette que a esté de Marguerite GIBALHE ... [il lui laisse le choix entre plusieurs pièces de terre]
A Clamense FRERE sa filhe légitime et naturelle femme de Sr Jehan SERRES marchan de Ganges la somme de 25 Livres tournois, oultre ce que luy a constitué en faveur de mariage ...
A Ysabels FRERE, sa filhe, femme de ... NEGRE de Canet, la somme de 25 Livres tournois, oultre ce que luy a légué en faveur de mariage ...
Lègue de ses autres biens restants à tous ses neveux, nièces, cousins, cousines et autres ses proches parents 30 sols ...
Confirme la donnation faicte à Anthoine FRERE, sondit fils, quant print à mariage damoyselle Marguerite CARTOULLE ... de la moytié de ses biens ...
A Marguerite CARTOULLE femme dudit Anthoine FRERE ... pour les services ... la somme de 25 Livres tournois ...
Nomme son héritier universel et général Anthoine FRERE sondit fils et héritier ou dels siens honcles dudit Anthoine ...
Faict audit Saint-Guilhem-le-Désert et maison dudit testateur, il demeurant au lict . Présents à ce Anthoine ALIBERT vieux ; Pierre CHAULLET vieux ; Guilhaume VALETE ; Hélias REBIEYRE ; Jacques ANDRÉ ; Guilhaume BEDES ; George GUAYRAUD dudit lieu ...
et moy Jean VIDAL notaire royal habitant du lieu de Saint-Jehan-de-Fos soubsinié.
AD34 II E 63/102 f° 215 - image N° 213.jpg
Lausime: 4 juillet 1527 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) FRAIRE, Helias, son frère
L'an de l'incarnation du seigneur 1527 et le 4/7, François régnant, sachent que Guilhem CALVY, rentier et procureur de noble et religieux homme de dieu Raymond DE SAINT-JUERY, moine et cellérier du monastère de Saint-Guilhem-del-Désert, présent ... lequel, certifié que Barthélémy et Hélias FRAIRE, frères, dudit lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, par titre d'achat ont acquis de Marc GALIBERT dudit lieu de Saint-Guilhem-del-Désert,
c'est un mas avec ormes situé à Saint-Guilhem dans la paroisse de Saint-Laurent ... confront ...
au prix de 100 (?) florins (à 15 sols le florin) ...
Il confesse avoir eu tout le droit de lausime ...
Les actes furent faits ... à Saint-Guilhem-del-Désert, en présence et témoignage des sages hommes Me Luce de FAYNE prêtre, Anthoine DEVÈZE plus vieux, Pierre de RUBE (?) dudit lieu de Saint-Guilhem-del-Désert habitants.Et moi Guilhem DE LA FABRIE, notaire.
AD34 II E 63/56 f° 18 v° - image N° 63-56 037.jpg - traduit du latin par JJ Massol - Photos de Françoise EMONDS-ALT
Créance: 18 janvier 1531 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
DETTE pour Barthélémy et Hélias FRAIRES, frères de Saint-Guilhem-del-Désert
L'an de l'incarnation du seigneur 1530, et le 18/1, François régnant, sachent que Anthoine MARTIN du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, diocèse de Lodève, ont confessé devoir à Barthélémy et Hélias FRAIRES, frères du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, Elias absent et Barthélémy présent et stipulant avec moi notaire soussigné,
c'est 11 Livres tournois pour raison d'achat d'une mule poil roux bâté, avec ses vices apparents et cachés ... par ledit MARTIN reçue comme a dit, qu'il a promis de payer par les termes qui suivent :
Et d'abord, à la fête de Pâques prochaine future Livres tournois et à la fête de Saint Jean Baptiste en milieu suivant autres Livres tournois et le reste restant à la fête de carême prenant ...
...
Les actes furent faits à Saint-Guilhem-del-Désert et maison desdits FRAIRES, en présence et témoignage des sages hommes Pierre FORGUE, Guilhem MOLIS dudit lieu de Saint-Guilhem-del-Désert habitants. Et moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/60 f° 150 - image N° 63-60 150.jpg - traduit du latin par JJ Massol
Publication: 30 janvier 1531 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
PUBLICATION de Jacob FAVE de Saint-Guilhem-del-Désert
L'an de l'incarnation du seigneur 1530 et le 30/1, à la première heure de matin dudit jour ... le sage homme Barthélémy FRAIRE, baille du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, en place publique dudit lieu dans la paroisse de St Barthélémy et la maison de Géranton CALVY sur une cédule lapider... ... est venu et est personnellement comparu l'honnête jeune homme Laurent FAVE, fils légitime et naturel du sage homme Laurent FAVE décédé, du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, qui a dit et exprimé oralement que ... dudit Jacob FAVE, son père, bien qu'il fût détenu de grande maladie de son corps, c'est de maladie de la marra... présent et en sa bonne mémoire, a établi son dernier testament nuncupatif, en présence de de dignes de foi comme est enfermé dans une cédule de papier de la main de Me Guilhem DE MANSE, prêtre et curé de Saint Barthélémy dudit lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, sur l'an et le jour en icelui contenus, dont la teneur de la cédule de papier s'ensuit mot pour mot et est ainsi :
Au nom du seigneur amen, l'année du seigneur et le 7/1; a commencé par dire que Me Guilhem DE MANSE fut le récipiendaire dudit testament ...
... 6 pages
Les actes furent faits dans la ville susdite en présence et témoignage des sages hommes Jehan VIALA, Gabriel ANDRÉ, frère d'Olié (Hélias) dudit lieu de Saint-Guilhem habitans. Et moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/60 f° 161 - image N° 63-60 161.jpg - traduit du latin par JJ Massol
Compromis avec sentence arbitrale: 10 mars 1533 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1532 et le 10/3, prince François [1er], sachent tous que comme litige , question existent par et entre
le sage homme Guilhem VERSAVY du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, diocèse de Lodève, demandeur, ... d'une part,
ET le sage homme Barthélémy FRAIRE, suppliant et défendeur, d'autre part.
Par ce que ledit VERSAVY disait et affirmait , disait que pour lui fut maltraité (manutentus=manche de fouet) pour la possession et saisine .. d'unverdier situé dans la paroisse de St Laurent ... dans la cour du sénéchal de Carcassonne ...
Ledit Barthélémy FRAIRE disait le contraire et disait et affirmait ...
...
Lesactes furent faits à Saint-Guilhem-del-Désert et devant la maison dudit FRAIRE, en présence et témoignage des sages hommes Anthoine CALVIN, Stéphane BASTIDE maréchal, Pierre SAUZE plus jeune dudit lieu habitans. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/62 f° 87 - image N° 63-62 173.JPG - Photos de Françoise EMONDS-ALT - traduit du latin par JJ MASSOL
Achat: 20 février 1534 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
L'an de l'incarnation du seigneur 1533 et le 20/2, prince François [1er], sachent que Jehan CABRIER du mas de Gardies, paroisse de Argelliers ... et Lucie, sa soeur, épouse de Anthoine AL ARNAULD du lieu de Saint-Guilhem-le-Désert, diocèse de Lodève, qui... ont vendu aux sages hommes Barthélémy et Elie FRERES, frères dudit lieu de Saint-Guilhem, ledit Elie absent ....
un pré situé dans la vallée de Verdimio et paroisse de Saint-Barthélémy, confront ...
une safranière, située dans ladite terre confronte ...
un autre pré, situé dans ladite terre confronte ...
pour le prix de 108 Livres tournois ... qu'ils confessent avoir eu comme ont dit 50 Livres tournois ... et les 58 Livres tournois restantes confessent avoir eu et reçu ...
Les actes furent faits dans la ville d'Aniane et maison de Louis de PRATS de ladite ville d'Aniane, en présence et témoignage des sages hommes Guilhem CHAPE de Saint-Guilhem-le-Désert ... Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/63 f° 98 - Image 63-63_116.jpg - traduit du latin par JJ MASSOL
Transaction: 17 mars 1538 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an 1537 à l'incarnation comptant, et le 17/3, messire François, sachent tous que comme et question se fusse mû ou se espére moyre plus grande, par et entre
le vénérable homme messire Guilhem GALIBERN, prêtre dudit lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, demadeur d'une part,
ET les sages hommes Barthélémy et Elias FRAYRES, frères dudit lieu et dudit diocèse de Lodève, défendeurs, d'autre part.
Par ce que et pour ce que ledit messire Guilhem GALIBERN disait et affirmait que March GALIBERN l'avait asocié (affilié) sur tous ses biens tant meubles que immeubles, lui avait donné sa vie chaussé et vêtu et sa chambre. Et après ledit March GALIBERN a ... tous ses biens en ... générale et après a vendu tous les ans, et principalement a vendu une olivette auxdits FRAYRES, laquelle est située au tènement de Talagrano avec un mas dedans ladite olivette, laquelle se confronte avec Anthoine DELEUZE, avec les héritiers de Anthoine BONET plus jeune, avec les héritiers de Huguet FONZES ...
Pour laquelle olivette ledit messire Guilhem GALIBERN disait qu'il y avait la plupart de sa vie et aussi disait qu'il y avait sa légitime naturelle. Pour ce demandait sadite vie vêtue, chaussé, la part et portion comme monte à soi ... et aussi sa part et portion de sa légitime naturelle comme monte.
Lesdits FRAYRES disaient et affirmaient le contraire, disant qu'ils avaient acheté ladite olivette sus confrontée et désignée et réellement l'avaient payée. Et après que l'avaient achetée ... Pour ce disaient qu'ils n'avaient pas tenus de lui donner la vie, ni lui bailler sa légitime naturelle.
Finalement, lesdites parties ont voulu venir à bonne paix et concorde, et voulant éviter débat et question, lesquels de leur bon gred, et par la teneur de ce présent et public instrument, en ont accordé comme s'ensuit :
c'est que lesdits FRAYRES bailleront audit messire Guilhem GALIBERN pour tout droit, action légitime et supplément d'icelle, que ledit messire Guilhem GALIBERN pourrait avoir ou ensuivre en ladite olivette ... c'est à savoir la somme de 3 Livres tournois , lesquelles ledit messire Guilhem GALIBERN confesse avoir eues et réellement reçues en un écu du soleil et monnaie réellement comptée.
... De quoi a été fait en ledit lieu et maison desdits FRAYRES, en présence et témoignage des sages hommes Peyre CHAULET, Bertran VASSAS, dudit lieu habitans. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/68 f° 192 - vue 63-68 379.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM
Transaction: 13 novembre 1540 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
L'an 1540 à l'incarnation comptant et le 13/11, très excellent prince mossr François [Ier], par la grâce de Dieu, roi de France régnant, sachent tous que comme débat, question ou controverse fusse mû ou au temps à venir, se espére admoyre plus grande, par et entre
Anthonie VILARETE et Andrieu RIGAL, mariés, du lieu de Pegayroles de Buèges, diocèse de Montpellier, demandant, d'une part,
ET les sages hommes Berthomieu et Helias FRAYRE, frères du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, diocèse de Lodève, défendeurs, d'autre part.
Par ce que ladite Anthoinia et RIGAL, mari et femme, disaient et alléguaient qu'ils avainet vendu auxdits FRAIRES toute leur part et portion d'une borie (ferme, métairie, chaumière) ou mas avec ses terres, champs, vignes, maisons cazals, arn/v/uas ?, jardins, potagers ...? qu'ils avaient et possédaient en ce temps en le mas appelé le mas de la Balme Chaou, lequel est situé au Causse de la Selle, confront avec ...
lequel mas dessus confronté et désigné disaient et alléguaient qu'il l'avaient vendu auxdits FRAYRES à vil et abject prix, outre la moitié du juste prix.
Pour ce demandent que le prix juste et le supplément .. ou que le contrat soit annulé, s'offrant de leur retourner l'argent du prix qu'ils avaient payé une avec tous les o/a/edecostanas ? légitimes et naturels ..
Lesdits Berthomieu et Helias FRAYRES disaient et alléguaiet et disaient qu'ils avaient acheté cette borie ou mas ... justement et saintement et réellement l'ont payé plus que ne valait ni vaut de présent. Pour ce disaient qu'ils n'étaient pas tenus de suppléer le prix qu'ils demandaient ...
FINNABLAMANT, lesdites parties, voulant venir à bonne paix et concorde et voulant éviter et fuir procès, ladite Anthonie a procédé aux chosas écrites ci-dessous .. de licence de ... son mari ici présent.
... pour tout droit lesdits FRAYRES bailleront et payeront auxdits Anthonie et RIGAL ... la somme de 23 Livres tournois et aussi 12 pans de drap de blanquet ... eus et reçus en 4 écus du soleil et monnaie réellement comptée devant moi notaire ...
...
A été fait en ledit lieu de Saint-Guilhem-del-Désert et maison desdits FRAYRES, en présence et témoignage des sages hommes de Anthoine COMBES, George ABAUD (?), Guilhem DE LA SALVY plus vieux dudit lieu habitants. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/70 f° 36 v° - image N° 63-70 072.jpg - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Traduit de l'occitan par JJM
Echange: 12 mai 1546 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
(Présent) FRAIRE, Helias, son frère
ECHANGE de Barthélémy et Hélias FRAYRE du lieu de Saint-Guilhem et Peyre SAUZE et Catherine mariés dudit lieu
L'an 1546 et le 12/5, très excellent prince mossr François [Ier], par la grâce de Dieu, roi de France régnant, scachent toutz présents et advenir que ... échanges ont étét faits ... par et entre
sieur Berthomieu et Hélias FRAYRES, baille du lieu de Saint-Guilhem-del-Désert, d'une part,
ET Peyre SAUZE plus jeune et Catherine mariés dudit lieu, d'autre part.
...
Ledit Peyre SAUZE, bastier, et Catherine mariés ... et de présent baillent ... auxdits Barthélémy et Hélias FRAYRES, frères, dudit lieu de Saint-Guilhem, ici présents ... c'est à savoir un pré en la paroisse de St Laurent dudit lieu et tènement de Bordeles, confront ...
Et par le contraire, lesdits FRAYRES ... et de présent baillent ... auxdits SAUZE et Catherine mariés, ici présents ... c'est à savoir une pièce de terre friche ... située en ladite paroisse de St Laurent et tènement de la rivière de Verdus, confronte ...
Fait en ledit lieu et maison desdits FRAYRES, en présence de Guiraud BASTIDE, Marcelin VERSAVY, Anthony GALIÉ, Guilhem GAYRAUD dudit lieu. Et de moi Jehan VITALIS notaire.
AD34 II E 63/76 f° 40 - image N° 63-76_043.jpg - Traduit de l'occitan par JJM - les SAUZE pas raccordés car doûte
Arrentement accordé: 13 avril 1551 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
ARRENTEMENT de Berthomieu et Helias FRAYRES de Saint-Guilhem-le-Désert fait à Jehan MANIE de Fayssas de la Borne de la Balme Chaou
AD34 II E 63/81 f° 19 v° - image N° 038.jpg - Me Jehan VITALIS - Titre seul
Arrentement accordé: 6 octobre 1552 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
ARRENTEMENT de Berthomieu et Helias FRAYRE du moulin foulon à étoffe de la tour fait à Jehan SERE de Saint-Guilhem-del-Désert
L'an 1552 et le 6/10, messr henry, sachent toutz que Helias et Berthomieu FRAYRE ... présent protocole à la liasse.
AD34 II E 63/82 f° 67 v° - image N° 9254.jpg - Me Jehan VITALIS - Photos de Ferdy BEZZINA
Sait signer.
Famille FRAIRE - DEPRATS
Contrat de mariage : avant 1546
DEPRATS, Hélis (Alix, Alice) Décès : après 1563 à Saint-Guilhem-le-Désert ???,34150,Hérault, FRANCE
Les 5 enfants du couple FRAIRE - DEPRATS 
FRAIRE, Anthoine
× 1566 CARTOULLE, Marguerite (Cartelles)
° avant 1546 Saint-Guilhem-le-Désert ???,34150,Hérault, FRANCE - †entre 1592 et 1606 Saint-Guilhem-le-Désert ???,34150,Hérault, FRANCE
FRAIRE, Isabeau (Ysabels)
× NÈGRE, André
° avant 1546 Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE - † après 1566
FRÈRE, Clamense
× SERRES, Jehan (Jean)
° avant 1546 Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE - † après 1566
FRÈRE, HéliasNaissance : avant 1563 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1566
FRAIRE, PierreNaissance : avant 1563 à Saint-Guilhem-le-Désert,34150,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Décès : après 1566 à Saint-Guilhem-le-Désert ???,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

|-----DE PROVENCE, Guillaume II
DE PROVENCE, Foulques-Bertrand (5693767830-B2.1)
      |-----DE BOURGOGNE-COMTÉ, Otte-Guillaume
| (Sosa 5693767830)
|-----DE BOURGOGNE-COMTÉ, Gerberge (5693767830-B2)
|-----DE ROUCY, Irmentrude (Sosa 5693767831)
Naissance : vers 1010
Décès : vers 1054
Profession : Comte
Note Profession : Comte de Provence.
Famille DE PROVENCE - DE TOULOUSE
Mariage : vers 1030
      |-----DE TOULOUSE, Guillaume (Sosa 2846883916) 
|-----DE TOULOUSE, Bertrand (2846883916-B2)
|-----DE PROVENCE, Emma (Sosa 2846883917)
DE TOULOUSE, N... (2846883916-2.1)
|-----DE DIE, Alix ou Aleyris
Naissance : vers 1015
L'enfant du couple DE PROVENCE - DE TOULOUSE 
DE PROVENCE, N... (2846883916-2.1.1)
× 1066 DE TOULOUSE, Raymond IV (1423441958-B2)
° vers 1040 -

Retour à la page principale

DE RAZES, Arnaud II (Sosa 5693767838) Naissance : vers 975
Décès : 1037
Profession : Comte
Note Profession : Comte de Razès.
Famille DE RAZES - DE PROVENCE
 
DE PROVENCE, Lucie (Sosa 5693767839) Naissance : après 983
Note Probable. La filiation avec ses parents reste à vérifier.
L'enfant du couple DE RAZES - DE PROVENCE 
DE RAZES, Amélie (Sosa 2846883919)
× DE LA MARCHE, Bernard Ier (Sosa 2846883918)
° vers 1000 - † 1072

Retour à la page principale

|-----DE BARCELONE, Borell II
D'URGEL, Armengaud Ier (5693767832-A2.2)
      |-----DE TOULOUSE, Raymond (Sosa 5693767832) 
|-----DE TOULOUSE, Litgarde (5693767832-2)
|-----DE ROUERGUE, Garsinde (Sosa 5693767833)
Naissance : vers 972
Décès : 1 septembre 1010
Note Naissance : vers 975 ou bien encore vers 960
Famille D'URGEL - DE PROVENCE
 
DE PROVENCE, Thetberge Naissance : vers 950
L'enfant du couple D'URGEL - DE PROVENCE 
D'URGEL, Armengaud II le Pélerin (5693767832-A2.2.1)
× 1030 DE BESALU, Constance Vélasquita
° vers 990 - † 1038

Retour à la page principale

|-----SAINT-PIERRE, Pierre (Sampierre) (Sosa 5954) 
SAINT-PIERRE, François (5954-1)
|-----VOISINE, Marie (Sosa 5955) 
Baptême : 10 avril 1633 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,NDT
Source : Geneanet - Pierre REIX
Décès : 9 mai 1698 à Saint-Georges-d'Orques,34680,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Source : Geneanet - Pierre REIX
Document
Sait signer.
Famille SAINT-PIERRE - DERBIER
Mariage : 29 avril 1656 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,Notre Dame des Tables
Source : Geneanet - Pierre REIX
Contrat de mariage : 10 avril 1656 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Source : Philippe Walcker
|-----DERBIER, Jean
DERBIER, Gillette
|-----TARDINE, Gracie
Baptême : Saint-Georges-d'Orques,34680,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE

Retour à la page principale

DERBIER, Jean Décès : avant 1656 à Saint-Georges-d'Orques ???,34680,Hérault,Diocèse de Montpellier,FRANCE
Famille DERBIER - TARDINE
 
TARDINE, Gracie Décès : après 1656 à Saint-Georges-d'Orques ???,34680,Hérault,Diocèse de Montpellier,FRANCE
L'enfant du couple DERBIER - TARDINE 
DERBIER, Gillette
× 1656 SAINT-PIERRE, François (5954-1)
°Saint-Georges-d'Orques,34680,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE -

Retour à la page principale

DEREIN, Grégoire Baptême : vers 1768 à Montpellier ???,34000,Hérault, FRANCE
Sait signer.

Retour à la page principale

DE RHEINFELDEN, Rodolphe II Naissance : vers 1002
Décès : 15 octobre 1080 à Grünebach
Profession : Anti-Empereur
Note Profession : Duc de Souabe, Anti-Empereur.
Famille DE RHEINFELDEN - DE SOUABE
Mariage : 1059
|-----de FRANCONIE, Henri III le Noir
DE SOUABE, Mathilde (2846883914-A2.1)
      |-----D'AQUITAINE, Guillaume (Sosa 2846883914) 
|-----D'AQUITAINE, Agnès (2846883914-A2)
|-----DE BOURGOGNE-COMTÉ, Agnès (Sosa 2846883915)
Naissance : vers 1044
Décès : 12 mai 1060

Retour à la page principale

DE ROCHEBARON, Henri Profession : sgr de Montarchier et de Leniecq
Famille DE ROCHEBARON - DE SAINT DIDIER
Mariage : 1335
Source : Maurice REY
      |-----DE SAINT DIDIER, Josserand II (Sosa 23117648) 
|-----DE SAINT DIDIER, Alexandre Ier (Sosa 11558824)
|-----DE CHALENCON, Aphelise (Sosa 23117649)
DE SAINT DIDIER, Isabelle (11558824-1)
|-----DU CHAYLARD, Agnès ou Anais (Sosa 11558825) 
Naissance : après 1300
Source : Maurice REY
Décès : après 1367
Source : Maurice REY
Les 2 enfants du couple DE ROCHEBARON - DE SAINT DIDIER 
DE ROCHEBARON, Alexandre (11558824-1.1) Naissance : après 1335
Source : Maurice REY
DE ROCHEBARON, Flocard (11558824-1.2) Naissance : après 1335
Source : Maurice REY

Retour à la page principale

|-----DE SAINT DIDIER, Guillaume (Sosa 92470592) 
DE SAINT DIDIER, Jausserand Ier (Sosa 46235296)
Décès : 1240
Source : Maurice REY
Famille DE SAINT DIDIER - X
 
Les 4 enfants du couple DE SAINT DIDIER - X 
DE SAINT DIDIER, Guigon (46235296-1)
× DE CLERIEU, Isabelle
- † après 1260
DE SAINT DIDIER, Artaud ( ou Alexandre ? ) (46235296-2) Décès : après 1297
Source : Maurice REY
Profession : chanoine de Valence
DE SAINT DIDIER, Josserand II (Sosa 23117648)
× 1275 DE CHALENCON, Aphelise (Sosa 23117649)
- † après 1301
DE SAINT DIDIER, Alexandre (46235296-4) Décès : après 1299
Source : Maurice REY

Retour à la page principale

      |-----DE SAINT DIDIER, Jausserand (Sosa 46235296) 
|-----DE SAINT DIDIER, Josserand II (Sosa 23117648)
DE SAINT DIDIER, Alexandre Ier (Sosa 11558824)
|-----DE CHALENCON, Aphelise (Sosa 23117649) 
Naissance : après 1275
Source : Maurice REY
Décès : 1332
Source : Maurice REY
Profession : sgr de St Didier er co seigneur de Dunières
Note héritier universel de son père
Il était co seigneur de Dunieres en 1319 et partageait cette baronnie avec Jacques de Saint Triviers
Famille DE SAINT DIDIER - DU CHAYLARD
Mariage : vers 1299
Source : Maurice REY
DU CHAYLARD, Agnès ou Anais (Sosa 11558825) Décès : après 1339
Source : Maurice REY
Note Elle apporta en dot la seigneurerie de Rochefort et d' autres biens situés près de Beaudiner er de St Félicien en Vivarais
Elle institua son petit fils Pierre ,héritier universel et lui céda des biens appartenant à la maison de Cornillon
Les 5 enfants du couple DE SAINT DIDIER - DU CHAYLARD 
DE SAINT DIDIER, Isabelle (11558824-1)
× 1335 DE ROCHEBARON, Henri
° après 1300 - † après 1367
DE SAINT DIDIER, Josserand III (Sosa 5779412)
× 1328 DE LA MASTRE, Thiburge (Sosa 5779413)
× DE SAINT ROMAIN de VALMORDANE, Garine
° après 1300 - † 1367
DE SAINT DIDIER, Alexandre (11558824-3) Naissance : après 1300
Source : Maurice REY
DE SAINT DIDIER, Guiote (11558824-4)
× 1364 DE CHATEAUNEUF, Audebert
° après 1300 - † après juin 1373
DE SAINT DIDIER, Roger (11558824-5) Naissance : après 1300
Source : Maurice REY
Profession : cosgr de Dunières

Retour à la page principale

DE SAINT DIDIER, Guillaume (Sosa 92470592) Décès : après 1194
Source : Maurice REY
Famille DE SAINT DIDIER - X
 
L'enfant du couple DE SAINT DIDIER - X 
DE SAINT DIDIER, Jausserand Ier (Sosa 46235296) - † 1240

Retour à la page principale

RUDEL, Geoffroi Ier Naissance : vers 1030
Décès : 29 juillet 1089
Profession : Seigneur
Note Profession : Seigneur de Blaye.
Famille RUDEL - DE SAINTES
 
      |-----D'AQUITAINE, Guillaume (Sosa 2846883914) 
|-----D'AQUITAINE, Guillaume VI le Gros (2846883914-A1)
|-----DE GÉVAUDAN, Almodis
DE SAINTES, Marguerite (2846883914-A1.1)
      |-----DE MONTREUIL, Bellay II
|-----DE MONTREUIL, Eustachie
|-----DU PLESSIS-MACÉ, Grécia
Naissance : vers 1025

Retour à la page principale

|-----de SAINT-JULIEN, Guillaume
DE SAINT-JULIEN, Bézard (Bérard) (363216-3.1)
      |-----de GINESTOUS, Gaucelin (Sosa 363216) 
|-----de GINESTOUS, Gaudiosa (Joyeuse) (363216-3)
|-----de COLLIAS, Rixende (Sosa 363217)
Naissance : (raccordement à ses parents non prouvé. Est-ce le bon Bérard ?)
A vérifier avec le contrat de mariage du couple
Décès : après 1503
Titre : Noble
Famille DE SAINT-JULIEN - de SOUBEYRAS
Contrat de mariage : avant 1480
      |-----de SOBEYRAS, Bérenguier (Sosa 363224) 
|-----de SOUBEYRAS, Jean (Sosa 181612)
|-----N, Cibille (Sosa 363225)
de SOUBEYRAS, Sibile (181612-6)
      |-----de GARCEVAL, Aimeric (Sosa 363226) 
|-----de GARCEVAL, Arcajonne (Sosa 181613)
Décès : après 1480
Titre : Noble

Retour à la page principale

de MASSANE, Philippe de Massanes Naissance : avant 1675 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE
Titre : Noble
Profession : juge mage au Tribunal de Montpellier
Document
Sait signer.
Famille de MASSANE - DES ANDRIEUX
Mariage : 11 octobre 1695 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,paroisse paroisse Notre Dame des Tables f° 186
Il y a un contrat de mariage
AD34 en ligne - P. 192/206 f° 186 -
http://archives-pierresvives.herault.fr/ark:/37279/vta557babd998dab/daogrp/0/layout:table/idsearch:RECH_b7c15e01df074298aeff4f41dadd245b#id:664628229
DES ANDRIEUX, Gabrielle Naissance : avant 1678
Document
Sait signer.
L'enfant du couple de MASSANE - DES ANDRIEUX 
de MASSANE, Henry (Henri) de MassanesNaissance : 25 juillet 1696 à Montpellier,34000,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,Paroisse Saint-Pierre de Montpellier
Source : Pierfit
AD34 GG98 f° 152
Titre : Vénérable de la Loge l'Anglaise de St Jean du Secret et de l'Harmonie en 1749
Profession : Licencié en droit, avocat à Montpellier

Retour à la page principale

|-----DELPY, Anthoine
DUPIN, Nadal
|-----QUATREFAGES, Anne
Naissance : avant 1575 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Décès : avant 1606 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Famille DUPIN - DESASINIÈRES
Contrat de mariage : 31 janvier 1595 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
|-----DESASINIÈRES, Dominique
DESASINIÈRES, Gabrielle
|-----CAMBONNE, Catherine
Naissance : avant 1578 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Décès : après 1614 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
L'enfant du couple DUPIN - DESASINIÈRES 
DUPINE, Jeanne
× TEULLE, Anthoine (86486-B3.1.3)
°vers 1600 Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE - †4 juillet 1627 Aniane,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

DESASINIÈRES, Guilhem Naissance : vers 1569 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : 24 décembre 1629 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE, âge : 60
Microfilm d'Aniane - 1179169 - 1618-1633 & 1732-1792 - N° 120

Retour à la page principale

      |-----SIAU, Barthélémy
|-----SIAU, Anthoine (11534-1.1)
|-----MAZETTE, Jehanne (11534-1)
SIAU, François (11534-1.1.7)
      |-----BARRAL, Bertrand
|-----BARRAL, Isabeau
|-----AZÉMAR, Jeanne
Naissance : vers 1650 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : après 1681 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Famille SIAU - DESASINIÈRES
Mariage : 15 octobre 1678 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
DESASINIÈRES, Jeanne Naissance : vers 1657 à ? Pas Trouvé à Aniane ???,34,Hérault, FRANCE
Décès : 27 janvier 1710 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
L'enfant du couple SIAU - DESASINIÈRES 
SIAU, Marguerite (11534-1.1.7.1)
× 1708 DEVÈZE, Pierre (2818-5)
°20 mai 1681 Aniane,34150,Hérault, FRANCE - †8 octobre 1708 Aniane,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

DES AVINENS, Alayssete Décès : après 1563 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Famille X - DES AVINENS
 
L'enfant du couple X - DES AVINENS 
BOMPAR, Pierre
× DECROZE, Isabeau (Yzabels) (22596-1)
° avant 1528 Aniane,34150,Hérault, FRANCE - † entre 25 février 1563 et 1582 Aniane,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

      |-----HOSTRIN, Jehan (Hostry)
|-----HOUSTRIN, Guillaume (Oustry)
|-----N, Anthonia Anthoinette
OUSTRY, Guilhem (Hostry) dit jeune
      |-----BAUMELLE, Père
|-----BAUMELLE, Isabels
Naissance : avant 1557 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
(raccordement à sa mère non prouvé, car elle n'est pas citée dans le contrat de mariage de son fils Guilhem )
Décès : après 1611 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Titre : sa mère pourrait être une BAUMELLE
Profession : DOUBLON POSSIBLE fils de Guilhen +>1577
Document
Sait signer.
Famille OUSTRY - DES AVINENS
Mariage : 20 janvier 1577 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
cf contrat de mariage
Contrat de mariage : 20 janvier 1577 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
L'an 1577 et le 20/1 ... prince Henry ... roy de France et de Poulougne ... comme mariage soict meu et tracté de parrolle et aujourd'huy accomply en saincte mère esglise ... entre
Guilhen OUSTRY jeune, fils de Guilhen OUSTRY habitant de la ville d'Aniane d'une part,
ET Catherine DELS AVINENS, fille légitime et naturelle et Claude DELS AVINENS et de Catherine SOUBEYRANNE mariés dudict Aniane d'aultre part ...
Claude père, de son bon gré, pure, franche et libéralle volunté ... a donné à sa filhe la somme de 100 Livres tournois, 2 robbes nubtielles drap de Bourges, ung fustany, bonnes, neufves, faictes et guarnies et une caisse bois noguier, bonne, neufve guarnie, farrée avec sa serrure et clef ...
Claude a promis donner à ssavoir est aujourd'huy jour de nubtiès 50 Livres et ung cousset drap noir, fustany et caisse et l'autre robbe nubtielle de jour en jour à la volunté et couleur que lesdits mariés vouldront et la somme restante de carramantran prochain en ung an 20 Livres, et tous les ans continuant ...
Et tout incontinent le susdict Guilhen OUSTRY père ... a donné à son fils la tiers partie de tous et chascungs ses biens meubles, immeubles, présents et advenir ... par cession entre les vifs ... avec pacte que ledit donnateur se retient seigneur ususfructuère de ladicte tiers part ...
Faict Aniane et maison des HOUSTRINS. Présents : Me André MATET, Jacques DAULMAS, Anthoine BAUMELLE, Thomas CAMPREDON habitant soubs signés et marqués.
AD34 II E 95/63 f° 373 - notariat ancien d'Aniane - P. 380/412
Source et transcription : Thierry Forné
http://archives-pierresvives.herault.fr/archives/permalink?image=AD0342E95_030_00541&dir=%2Fhome%2Fhttpd%2Fad34%2Fligeo2%2Fapp%2F%2Fwebroot%2Fdata%2Ffiles%2Fad34.ligeo2%2Fimages%2FFRAD034_000000563%2F030&cote=2%20E%2095%2F63
|-----DES AVINENS, Claude
DES AVINENS, Catherine (11349-C1)
      |-----SOUBEYRAN, Jamme (Sosa 22698) 
|-----SOUBEYRANE, Catherine (Sosa 11349)
|-----DURAND, Cézelie (Cécile) (Sosa 22699)
Naissance : avant 1560 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : après 1611 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
L'enfant du couple OUSTRY - DES AVINENS 
HOUSTRINE, Magdeleine (11349-C1.1)
× SÉQUIER, Jacques
- †après 1642 Aniane,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

DESAVINENS, Estienne Naissance : avant 1563
Décès : après 1600 à Viols-le-Fort,34380,Hérault,Diocèse de Montpellier,FRANCE
Famille DESAVINENS - SOLLASE
Contrat de mariage : avant 1583
SOLLASE, Marguerite Naissance : avant 1566
Décès : après 1600 à Viols-le-Fort,34380,Hérault,Diocèse de Montpellier,FRANCE
L'enfant du couple DESAVINENS - SOLLASE 
AVINENS, Marguerite (Avinenque)
× LAZUTES, Raymond
°avant 1583 Viols-le-Fort,34380,Hérault,Diocèse de Montpellier,FRANCE - †16 avril 1627 Argelliers,34380,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

|-----SIGAUD, Jean
SIGAU, Rouland - Rolland
|-----FAISSAGUE, Marie
Naissance : entre 1612 et 1620 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
Décès : 31 août 1672 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE, âge : 60
AD34 en ligne - P. 36/112
(raccordement prouvé car mentionné en marge de son contrat de mariage )
Famille SIGAU - DESAZINIÈRE
Contrat de mariage : 28 avril 1641 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
(Présent) BOYER, Jean Jacques, consentement pour Jeanne de son beau-frère
(Présent) DAZINIÈRES, Jacques (Désazinières), frère de la future
Jean et Jacques BONETS, cousins de Jeanne pas raccordés
L'an 1641 et le 28/4, prince Louis ... dans Aniane, au diocèse de Montpellier ... comme mariage a été traité par paroles de futur d'entre
Roulland SIGAUD, fils légitime et naturel de Jean SIGAUD et feue Marie FAISSAGUE mariés, d'une part,
ET Jeanne DAZENIERES aussi filhe légitime et naturelle de feus Guilhem DAZENIERES et Gabrielle DELVINENTE (DELMAS?), mariés dudit Aniane, d'autre ...
...consentement pour ledit SIGAUD, de sesdits père et mère,
et de celle de ladite DAZENIERES, de Jacques DAZENIERES, son frère, Jean Jacques BOYER, son beau-frère, Jean et Jacques BONETS, ses cousins, et autres parents et amis ...
Aussi a été personnellement constitué ladite Jeanne DAZENIERES, laquelle ... s'est constituée en dot avec ledit SIGAUD ... avec tous et chacuns ses biens paternels et maternels et autres ...
Aussi a été personnellement constitué ledit Jacques DAZINIERES, frère de ladite Jeanne, lequel ... a donné à ladite Jeanne, sa soeur la somme de 30 Livres tournois, payables avec la somme de 60 Livres que ladite feu DEBUAGE/DELINAGE (?) sa mère et de laquelle il est ...? légué entre autres choses à ladite Jeanne par son dernier testament reçu par moi notaire le jour de ladite solemnisation du présent mariage ...
... en augment dotal les mariés se sont donnés 30 Livres ...
Fait et récité à la maison dudit DAZENIERES après midi, en présence de Me Pierre FREZON prêtre et curé en l'église paroissiale dudit Aniane, Jean BOUNIOL, Jean PESSADE, Jean FESQUET et autres dudit Aniane, signés avec lesdits parents ou marqués, sauf les femmes. Et de moi Jean GALHAC notaire royal dudit Aniane requis sousigné.
Source : Jean-Louis CRESPIN - AD34 II E 4/132 f° 79 - Aniane divers - Photos de Françoise EMONDS-ALT - Transcription de JJ MASSOL
      |-----DESAZINIÈRE, Laurens
|-----DAZINIÈRES, Guilhem
|-----BOUET, Magdalène (Madeleine)
DESAZINIÈRE, Jeanne
      |-----DELMAS, Pierre
|-----DELMAS, Gabrielle
|-----CASTELLE, Anthonie
Naissance : avant 1624
Décès : après 1680 à Aniane ???,34150,Hérault, FRANCE
Inhumation : 19 mars 1694 à Aniane,34150,Hérault, FRANCE
L'enfant du couple SIGAU - DESAZINIÈRE 
SIGAU, Jacques
× 1680 PONSI, Catherine (2750-2.1)
°entre 1644 et 1653 Aniane,34150,Hérault, FRANCE - †6 septembre 1708 Aniane,34150,Hérault, FRANCE

Retour à la page principale

DES BAUX, Garin Titre : Noble
Famille DES BAUX - X
 
L'enfant du couple DES BAUX - X 
DES BAUX, Jean
× de SAUZET, Ysabelle (184024-5)
 

Retour à la page principale

|-----DES BAUX, Garin
DES BAUX, Jean
Titre : Noble
Profession : de Durfort
Famille DES BAUX - de SAUZET
Contrat de mariage : avant 1484
      |-----de SAUZET, Gaucelin (Sosa 368048) 
|-----de SAUZET, Pierre (Sosa 184024)
|-----N, Alasacie (Sosa 368049)
de SAUZET, Ysabelle (184024-5)
|-----de CALMONT, Bérenguière (Sosa 184025) 
Naissance : Saint-Bauzille-de-Putois,34190,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,au mas de Sauzet
Décès : après 1492
Titre : Noble
Rémission de droits: 20 mai 1484 à Saint-Bauzille-de-Putois,34190,Hérault,Languedoc-Roussillon,FRANCE,au mas de Sauzet
(Présent) de SAUZET, Bérenguier, son frère
20/5/1484 = rémission de droits par noble Ysabelle de SAUZET, fille de noble Pierre de SAUZET, du mas de Sauzet; paroisse de Saint-Bauzille-de-Putois, ayant été mariée à Jean des BAULX, fils de noble Garin, sgr de Montuzargues,
appert acte devant Me Antoine DECLARIS, notaire, faite à son frère noble Bérenguier de SAUZET
= acte audit mas en présence de nobles Jacques de BLAUZAC cosgr de Claret, Arnaud de VEZENOBRE viguier de Sauve, de Mathieu de GINESTOUS, de Jean GUIRAUD du mas de PLANQUE, et Marquès de Sobeyras cosgr dudit lieu.
Inventaire du notariat de Ganges par Yannick CHASSIN du GUERNY - publié par Mike MORICE P. 293 - vue 290/837 - AD30 2E 36/192 = Pierre ESTIENNE, notaire de Ganges

Retour à la page principale

LAPLAUD, Jean Naissance : La mairie de La-Roche-L'Abeille dit rien de 1863 à 1882
Décès : 18 avril 1882 à Jourgnac, Haute-Vienne ???, FRANCE,Chez Chinchon ou Chinchou
Famille LAPLAUD - DESBORDES
Mariage : Pas de mariage à Nexon
|-----DESBORDES, Pierre
DESBORDES, Louise
|-----CHAISEMARTIN, Marguerite
Naissance : 13 février 1835 1:0 à Nexon,87800,Haute-Vienne, FRANCE,de Mazérieux
Décès : après 1896
Profession : Cultivatrice à Suzerat, commune de Nexon
Nom de famille: 30 mars 1808 à Paris,75000,Seine, FRANCE
Conformément à l'avis du Conseil d'Etat du 30/3/1808, c'est par erreur que le nom de louise Desbordes est écrit Debord sur l'acte de décès de son mari Jean Laplaud au lieu de Desbordes qui est son vrai nom ainsi qu'il est écrit dans les autres actes de l'état civil et qu'il y a néanmoins identité de personnes.
Ne signe pas.
Les 2 enfants du couple LAPLAUD - DESBORDES 
LAPLAUD, AugusteNaissance : entre 1868 et 1869
Peut-être à Saint Hilaire Les Places ou à Janailhac. A vérifier.
Il est aussi en 1896 cultivateur à Baillant, commune de Janailhac.
Profession : Cultivateur à Saint Hilaire les Places (Haute-Vienne)
Sait signer.
LAPLAUD, Jean
× 1896 FORT, Françoise
°24 novembre 1872 Saint-Maurice-les-Brousses,87800,Haute-Vienne, FRANCE,La Loge - †19 avril 1945 Janailhac,87800,Haute-Vienne, FRANCE

Retour à la page principale

      |-----DESCOLIS, Joseph
|-----DESCOLIS, Jean (4872-B5.3.1.B3.6)
|-----FAGES, Jeanne (4872-B5.3.1.B3)
DESCOLIS, Alexandre Léon (4872-B5.3.1.B3.6.1)
      |-----DELON, Père
|-----DELON, Louise Françoise (Delom)
Naissance : 29 novembre 1786 à Paulinet,81250,Tarn,Midi-Pyrénées,FRANCE
Baptême : 2 décembre 1786 à Paulinet,81250,Tarn,Midi-Pyrénées,FRANCE
(Parrain) FAGES, Jeanne
Parrain : Alexandre DELON
source : vram2
Profession : jurisconsulte en 1813
Sait signer.
Famille DESCOLIS - RABAUD
Mariage : 10 avril 1813 14:0 à Paulinet,81250,Tarn,Midi-Pyrénées,FRANCE
(Présent) DESCOLIS, Marc Antoine, son frère
AD81 image 28
|-----RABAUD, Jean
RABAUD, Marie Anne
|-----AUGÉ, Cécile
Naissance : 13 août 1791 à Paulinet,81250,Tarn,Midi-Pyrénées,FRANCE,à la Brandié
Sait signer.

Retour à la page principale